Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

L'art égyptien

No description
by

Laurence Poulin

on 21 November 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of L'art égyptien

-2700 à -2200
-2033 à -1710
-1550 à -1069
-750 à -30
Ancien Empire
-2700 à -2200
IIIe à VIe dynastie
Djéser, Khéops, Khéphren, Mykérinos
Moyen Empire
-2033 à -1710
Fin de la XIe à XIIe dynastie
Mountouhotep, Sésostris III, Amenemhat III
Basse époque
-750 à -30
XXVe à XXXI dynastie
Chabaka, Amasis, Nekao, Nectanebo Ier et II
L'art égyptien
3000 av. J.-C. à 30 av. J.-C.
Architecture
Deux catégories:
architecture civile et architecture culturelle/funéraire
IIIe dynastie: construction du complexe funéraire à Saqqarah
Architecte: Imhotep
Mastabas
Pyramide de Djéser
Pyramide de Khéops
Sculpture
(Préhistoire)
Apparition de la ronde-bosse -> fonction funéraire
Rudimentaire, grossier, peu détaillé.
La sculpture de vraies personnes a commencée avec les deux premières dynasties.
Représentation de dieux ou de pharaons, qui étaient des descendants directs des dieux
Peinture
Composition
Mise au carreau
Corps:
Debout ou assis, pieds à plats, jambe gauche avant.
Combination de points de vue: tête, jambes et pieds de profil, oeil et torse de face.
Taille détermine la hyérarchie
Couleur: ocre foncé pour hommes, ocre pâle pour femmes
Environnement
Plan rabattu (contenant/contenu)
Association dessin-écriture
Architecture
Absence de variété
Période de stagnation
Moins d'importance aux matériaux
Sculpture
Caractère divin suprême des pharaons ramené à un point d’équilibre
Toujours autant de représentations de rois
Se dirige vers plus de réalisme
Beaucoup plus de statues privées, privilégiées dans les rites funéraires
Nouveaux détails de canon, d’attitude ou de costume
Modeler un portrait en accentuant un trait de caractère
Pas d’intérêt propre pour la beauté

Peinture
Techniques
Paroi: taillée, régularisée et préparée (enduit plâtre ou stuc)
Tracé: grille, étapes
Maître: tracé rouge, corrigé en noir, esquisse et correction
Scribe: textes tracés
Peintre: dépose pigments délayés dans l'eau et liés par un adhésif (tempéra: oeuf ou liant végétal)
Parfois vernis, tous en même temps
Outils de base: ciseau, maillet, polissoir, brosses, pinceaux...
Tracent avec des ostraca (sing.:ostracon)
Couleurs pigments minéraux: rouge=oxyde de fer, bleu=cuivre, blanc=gypse, noir=charbon de bois, etc..
Signification des couleurs
Peinture
Essentiellement religieuses (vie après la mort)
Personnages plus gracieux, souples, élégants et élancés
Vêtements plus riches et plus détaillés = luxe de la XVIIIe dyn.
Début des jeux d'ombres et des dégradés (mèches folles et transparence)
Beauté féminine: tâches quotidiennes plus communes sous Aménophis III
Tons plus chauds, moins de registres
Révolution artistique
Sculpture
Unité de style jamais égalée
Perfectionnement de la technique
Exigences esthétiques strictes
Garde toujours un lien avec les autres époques

Architecture
Hypogées
Deux pièces communes aux tombeaux: salle funèbre et salle de réception
Architecture religieuse: temple
Colonnes
Nouvel Empire
Peinture
Sculpture
Stagnation...
Architecture
Stagnation
Exercices de dessin: mise au carreau et signes
, XVIIIe Dynastie environ 1450 av. J.-C., bois stuqué, 53,4 cm x 38 cm, Londres, British Museum, tiré de ZIEGLER Christiane et Jean-Luc BOVOT,
L'art égyptien
, Paris, Larousse, 2006, 143p.
Le défunt et son épouse, adorant Osiris et Maat
, XVIIIe dynastie 1350-1300 av. J.-C., papyrus, 36 cm x 93 cm, Londres, British Museum, tiré de ZIEGLER Christiane et Jean-Luc BOVOT,
L'art égyptien
, Paris, Larousse, 2006, 143p.

Contexte
Égypte
Vallée du Nil
Nil très important pour les Égyptiens
Société hiérarchisée dirigée par un pharaon
Religion polythéiste très importante
Art égyptien = art religieux
Art total!
Complexe funéraire de Djéser
, Memphis, Égypte, IIIe dynastie, Ancien Empire, panoramique, tiré de «Architecture égyptienne: une introduction»,
Égypte antique
, http://www.egypte-antique.fr/index.php?partie=1&chapitre=1&article=113#, 16 novembre 2013, 2 p.
Mastaba de Niankhkhnoum et Khnoumhotep
, Saqqarah, Égypte, Ancien Empire, vue de face, tiré de «Mastaba»,
Dictionnaire encyclopédique de l’Égypte antique [En ligne]
, http://egypte.web361.fr/index.php?lettre=M, 16 novembre 2013, 1 p.
Pyramide de Djéser, Saqqarah
, Égypte, 2650 av. J.-C., tiré de «Pyramide de Djéser», Étudiants du monde, http://www.studentsoftheworld.info/infopays/photos/aff1_fr.php3?fichier=Pyramide_Djoser&CP=EGY, 17 novembre 2013, 1 p.
Grande pyramide de Khéops
, Le Caire, Égypte, 2560 av J.-C., tiré de «Pyramide de Khéops»,
Wikipédia
, http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramide_de_Khéops, 16 novembre 2013, 3 p.
Hypogée: tombe d’Améni-Amennemhat
, Égypte, XIe et XIIe dynasties Moyen-Empire, vue de face, tiré de «Les principaux sites de l’Égypte ancienne»,
Encyclopédie Beni Hassan [En ligne]
, http://www.encyclopedie.bseditions.fr/article.php?pArticleId=34&pChapitreId=21344&pArticleLib=Beni+Hassan+%5BLes+principaux+sites+de+l%92Egypte+ancienne%5D, 18 novembre 2013, 4 p.
Colonnes du temple d’Isis
, Philae, Égypte, Basse époque, vue de côté, tiré de «L’Égypte»,
Encyclopédie de la langue française
, http://www.encyclopedie-universelle.com/abaque-architecture1-introduction.html, 18 novembre 2013, 4 p.
Contexte Architecture
Obélisque: Pour que le Dieu Soleil s'y repose dans sa course quotidienne
Pyramide: Pour protéger la momie royale
Égyptiens croyaient à la vie après la mort et espéraient devenir immortels dans un corps terrestre = momification
Momie : Corps de substitution pour l'âme du défunt
Contexte sculpture
Sculpture: Corps de substitution pour la réincarnation si momie endommagée = fonction purement religieuse, pas esthétique
Rang social important dans la sculpture
La position des pieds indiquent le sexe
Contexte Peinture
Influence de la religion = pas de profondeur ni de perspective.
Peintures murales tombeaux pharaonique glorifient les dieux
Peintures funéraires des particuliers célèbrent les beautés du monde (vignes, musiciennes, femmes, enfants, chasse aux oiseaux)
-1550 à -1069
XVIIIe à XXe dynastie
Thoutmosis III, Aménophis III et IV, Toutânkhamon, Sethi Ier, Ramsès II à XI
Figure féminine, IVe millénaire avant J.-C., argile peinte, 29 cm, New York, Musée de Brooklyn, tiré de DRIOTON Étienne, Les Pharaons à la conquête de l’art, Paris, Desclée de Brouwer, 1965, p.35.
Le roi Khasekhem
, IIe dynastie, schiste vert, 56 cm, Le Caire, Musée du Caire, tiré de DRIOTON Étienne,
Les Pharaons à la conquête de l’art
, Paris, Desclée de Brouwer, 1965, p.51.
Figure féminine
, IVe millénaire avant J.-C., argile peinte, 29 cm, New York, Musée de Brooklyn, tiré de DRIOTON Étienne,
Les Pharaons à la conquête de l’art
, Paris, Desclée de Brouwer, 1965, p.35.
Ancien Empire
Sculpture utilisée pour glorifier les dieux et les pharaons
Les autres = projections des reliefs et des peintures, mais tout de même statues de culte
Commandes de statues « privées »
Personnages représentés debout ou assis, très statiques
Peu de respect des proportions
Pierre lourde et massive
Une sculpture très connue…

Le grand Sphinx
, IVe dyn. (environ 3001 av. J.-C.), calcaire, long. 73 500 cm, haut. 20 000 cm, Gizeh, tiré de Great Sphinx of Giza,
Wikipedia
, http://en.wikipedia.org/wiki/Great_Sphinx_of_Giza, 18 novembre 2013, 12 p
Sépa et sa femme Neset
, IIIe dyn., calcaire avec traces de polychromie, Sepa 165 cm, Neset 152 cm, Paris, Musée du Louvres, tiré de DRIOTON Étienne,
Les Pharaons à la conquête de l’art
, Paris, Desclée de Brouwer, 1965, p.115.
Mykérinos et la reine Khamerer Nebti
, IVe dynastie, schiste avec traces de polychromie, 142 cm, Boston, Musée de Boston, tiré de DRIOTON Étienne,
Les Pharaons à la conquête de l’art
, Paris, Desclée de Brouwer, 1965, p.120.
Sésostris Ier
, XIIe dyn., calcaire, 194 cm, Le Caire, Musée du Caire, tiré de DRIOTON Étienne,
Les Pharaons à la conquête de l’art
, Paris, Desclée de Brouwer, 1965, p.185.
Sésotris III dans la force de l’âge (détail)
, XIIe dyn., granit noir, 74 cm, Paris, Musée du Louvres, tiré de DRIOTON Étienne,
Les Pharaons à la conquête de l’art
, Paris, Desclée de Brouwer, 1965, p.186.
THOUTMÔSIS,
Buste de Nefertiti
, XVIIIe dyn. (vers -1345), calcaire peint, 50 cm, Berlin, Neues Museum, Musée égyptien et collection de papyrus, tiré de Buste de Nefertiti,
Wikipédia
, http://fr.wikipedia.org/wiki/Buste_de_N%C3%A9fertiti, 18 novembre 2013, 10 p.
Thoutmôsis III
, approx. Entre 1490 et 1436 av. J.-C., grauwacke, Memphis, Musée de Louxor, tiré de Égypte : Louxor : Roi Thoutmôsis III,
Insecula
, http://www.insecula.com/oeuvre/O0004432.html, 19 novembre 2013, 1 p.
Peinture
XIXe dyn. (Sethi Ier): scènes de guerres sur murs des temples
(Jusque-là réservées aux petits objets) reliefs creux
Meilleure perspective: jeux d'ombres, personnages dans espace restreint, superposition
Retour vers art religieux (procession, funérailles)
Peinture
Murs richement décorés
Sections horizontales = cordeau + ocre rouge
Contrastes: couleurs vs blanc/noir/gris
Perspective semblable au cubisme
Une seule image= plus de réalité possible
Un derrière l'autre=côte à côte ou par-dessus
Âne avec sac et conducteur (fragment)
, VIIe-IXe dynastie 2190-1976 av. J.-C., peinture sur argile et stuc, 89 x 100 cm, Turin, Il Museo delle Antichità Egizie, tirée de ZIEGLER Christiane et Jean-Luc BOVOT,
L'art égyptien
, Paris, Larousse, 2006, 143p.
Offrandes pour Nabémon
, XVIIIe dynastie 1350 av. J.-C., plâtre, 104.2 x 61 cm, Londres, British Museum, tirée de ZIEGLER Christiane et Jean-Luc BOVOT,
L'art égyptien
, Paris, Larousse, 2006, 143p.
La reine reçoit la palette du dieu Tho
t, XIXe dynastie, peinture sur gypse, paroi de la chambre annexe de la tombe de Néfertari, Vallée des Reines, tirée de ZIEGLER Christiane et Jean-Luc BOVOT,
L'art égyptien
, Paris, Larousse, 2006, 143p.
La chasse au taureau sauvage
, XXe dynastie, pierre taillée, revers du môle sud du premier pylône du temple de Ramsès III, Médinet-Habou, tiré de ZIEGLER Christiane et Jean-Luc BOVOT,
L'art égyptien
, Paris, Larousse, 2006, 143p.
Retour à l'archaïsme
Oeuvres copiées XVIIIe dyn. et avant
Nouveau réalisme au niveau des visages (détails visage, corps)
Corps plus élancés pcq nouveau canon : coudée royale
Nouvelle rondeur
Retour des thèmes anciens avec costumes d'époque
Inspiration grecque (ou le contraire...)
Nectanebo Ier faisant l’offrande de pain
, XXXe dynastie 370 av. J.-C., basalte, 122.6 x 39 cm, Londres, British Museum, tiré de ZIEGLER Christiane et Jean-Luc BOVOT,
L'art égyptien
, Paris, Larousse, 2006, 143p.
Full transcript