Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

En marche vers la révolution

No description
by

Stéphanie Paquette

on 20 January 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of En marche vers la révolution

Une société inégale
Une crise économique
La philosophie des Lumières
Le peuple se révolte
En marche vers une révolution....
La prise de la bastille , 14 juillet 1789 : un premier soulèvement
La Révolution française
Vive la République!
Les idées des philosophes du 18e siècle se propagent.
Les principes
d'égalité, de liberté et de fraternité
vont influencer les acteurs de la Révolution française.

Les gens réclament :
la fin de la monarchie absolue
la séparation des pouvoirs
le partage des privilèges avec la majorité.
Les représentants du peuple décident de se constituer une
Assemblée nationale.

Ils veulent s'unir pour se doter d'une constitution.
Les troupes du roi se préparent à dissoudre l'Assemblée.
Les réformes tardent à venir. Louis XVI détient encore tous les pouvoirs.
Le peuple ne veut plus attendre et il se
révolte violemment.

Le 14 juillet, le peuple s'empare de la Bastille, symbole de la monarchie absolue.
La monarchie absolue
Hiérarchie et privilèges
Le roi de France est un monarque absolu:
il détient
tous les pouvoirs
;
il tire son autorité du
droit divin
;
il dirige les armées ;
il fait les lois;
il rend la justice ;
il soutient l'Église ;
il a tous les privilèges et
il gouverne l'État à l'aide de ministres et de conseillers qu'il a lui-même nommés.
Le roi et la noblesse ont des goûts très luxueux et
dépensent beaucoup.

Cet argent
provient des taxes et des impôts du peuple.
Louis XIV, symbole de la monarchie absolue
Louis XVI, dernier roi à détenir tous les pouvoir en France.
La société de l'Ancien Régime (avant la Révolution) est très
hiérarchisée:

Elle est divisée en trois classes :
le clergé
la noblesse
le tiers état

Les membre du clergé et la noblesse ont des
privilèges.
Ils sont, par exemple, exemptés d'impôts.

Le tiers état, le peuple, qui constitue plus de 90% de la population, paie une
multitude de taxes.
Les goûts de luxe de la noblesse
Château de Versailles
Marie-Antoinette, reine de France, icône de la mode et cible des révolutionnaires
La mode à la cour de France
La royauté et la noblesse aimaient beaucoup fêter, s'amuser, boire, parier, manger, etc. et ils organisaient souvent des bals et des banquets au château.
Bal dans la galerie des Glaces
En 1789, la France est au bord de
la faillite.
Il faut trouver une nouvelle source d'argent pour la payer la dette.
Les récoltes de l'année précédente sont désastreuses et le prix des céréales monte en flèche.
Mécontentement
de la population
Résultats des révoltes
Les États généraux de 1789
Une
réunion exceptionnelle des trois ordres
:
la noblesse,
la clergé
le tiers état (des représentants élus par le peuple).

Chacun d'entre eux va présenter au roi ses
revendications
et ses recommandations.

Certaines concernent le pouvoir royal, les libertés individuelles et la suppression des abus.

La réunion dure 6 semaines.
RÉSULTAT
Le roi et son ministre des finances ne sont pas prêts à faire des concessions.

Les demandes du tiers état sont ignorées :
la réforme des impôts
la suppression des droits féodaux
la suppression de la dîme
etc.
C'est un échec !
Le peuple se munit d'armes en envahissant les Invalides.
Il leur manque de munitions.
Le roi les avait fait mettre dans un lieu sûr, la Bastille, qui servait de prison .
Le peuple veut s'emparer de la Bastille pour prendre les munitions.
La prise la Bastille
Réaction de la noblesse et de
la famille royale
Après la prise de la Bastille, beaucoup de nobles ont peur et émigrent à l'étranger.

Abolition de la monarchie absolue
La monarchie constitutionnelle...

Le 4 août 1789: tous
les privilèges des nobles sont abolis
.
En 1790: les
ordres religieux sont dissous
.
En 1791, l'Assemblée adopte la
Constitution
.

Dans la constitution;
les
pouvoirs sont séparés
.
Le roi conserve le pouvoir exécutif et le
droit de veto.

Le pouvoir législatif appartient à l'assemblée nationale (élue par le peuple)
Le pouvoir judiciaire est confié à des juges élus par le peuple.

Il s'agit maintenant d'une
monarchie constitutionnelle
.
L'égalité juridique
De sujets à citoyens
Le sort de la famille royale
La République...
La monarchie constitutionnelle échoue, car
roi abuse de son droit de véto
.
Les citoyens sont toujours aux prises avec des problèmes de pauvreté.

En 1792, l'Assemblée déclare la
guerre à l'Autriche
. Elle croit que cette guerre fera tomber la royauté française. Le roi y voit une occasion de se servir des armées voisines pour réprimer la population.

Le roi est donc très tôt soupçonné

de fraterniser avec l'ennemi autrichien. Tout Paris se soulève et
le roi est emprisonné.

La monarchie est abolie et on proclame la
République
.
La démocratie se met en place et on instaure le
suffrage universel
,
soit le droit de vote pour tous les hommes (on exclue les femmes).
Le 26 août 1789, l'Assemblée nationale adopte la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, qui énonce les droits fondamentaux des citoyens développés par les philosophes des Lumières.
La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen
« les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits.»
« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme...»
« La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui»
Tous sont égaux devant la loi, peu importe le statut social.

Ce n'est pas encore le cas entre les hommes et les femmes.
Les symboles des citoyens et des révolutionnaires français :
Bleu-Blanc-Rouge!
Que signifie chacune des couleurs ?
voir p. 148
La guillotine....
voir p.149
En raison des mauvaises récoltes dues au climat et des nombreuses taxes à payer, le tiers état (le peuple) la pauvreté extrême.
Il parait difficile d'imposer une nouvelle taxe au tiers.
Les nobles s'obstinent à ne pas payer d'impôts.
Le roi convoque donc des
États généraux.
Le gouverneur de la Bastille, Bernard de Launay, ne veut pas faire feu sur la foule, mais les négociations entre les représentants du tiers état et lui échouent et un coup de feu est tiré.

Une fusillade éclate pendant 4 heures. Il y a une centaine de morts parmi la foule.

Le gouverneur sera tenu responsable du massacre et

il est exécuté
le jour même par les révolutionnaires.

La colère du peuple s'étend dans tout le pays.
Les révolutionnaires menacent maintenant d'attaquer Versailles...
La famille royale désire rester à Versailles.
Full transcript