Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Implication parentale et rétention des élèves en réussite sc

No description
by

Mohamed Lamine Dioubaté

on 2 October 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Implication parentale et rétention des élèves en réussite sc

Thème :
Implication parentale et rétention des élèves en réussite scolaire du second du cycle primaire guinéen : cas de la préfecture de Kindia

Plan
I. CONTEXTE

II. PROBLÉMATIQUE

III. LES PERTINENCES SOCIALE ET SCIENTIFIQUE

IV. CADRE THÉORIQUE ET CONCEPTUEL

V. REVUE CRITIQUE DE LA LITTÉRATURE

VI. MÉTHODOLOGIE DE LA RECHERCHE
I. Contexte
La Guinée et son histoire scolaire de 1958 à 1983.

Indépendante depuis 1958, la Guinée est, en dépit de ses immenses potentialités, un pays confronté à d’énormes problèmes de santé et de scolarisation, UNICEF (1997).

Effectif: 9,5% en 1958 à 20% en 1960, puis à 30% en 1966 avant d'atteindre 33% en 1970. Et en 1980=27% (MEPU/FP, 1996).
II-Problématique
La Guinée et l'ouverture son système éducatif 1984 à nos jours .
Le taux de réussite 2010-2011: 79% dont 77% pour les garçons et 74% pour les filles (SSP, 2012).



Zone urbaine 40% des parents d’élèves ne s’impliquent pas efficacement à la scolarité de leur enfant (Baldé, 2010).
En 2009/010, 25 % d’enfants en âge d’être inscrits en 1ère année n’y sont pas et 48 % des enfants guinéens n’atteignent toujours pas la fin du cycle primaire (MEP-UC/DGPSDE, 2011).
II.1.Questions de recherche
Qu’est-ce qui poussent les parents à retirer leurs enfants de l’école pour les orienter vers d’autres activités même quand ceux-ci sont en situation de réussite?

1-Est-ce que les inégalités de réussite scolaire entre les élèves du second cycle du primaire guinéen doivent-elles servir de prétexte pour les parents à retirer leurs enfants de l’école ?

2-Comment cette implication parentale est-elle perçue au sein de l’institution scolaire et au sein de la famille des élèves?
2-Déterminer les facteurs qui motivent les parents à retirer précocement leurs enfants de l’école pour faire d’autres activités.

3-Connaitre les perceptions qu’ont les parents quant à l’avenir de leurs enfants en les retirant de l’école.
II.2. Objectifs de recherche
Comprendre et d’analyser les déterminants extérieurs qui s’attachent directement ou indirectement au retrait des élèves par leurs parents de l’école au niveau du second cycle du primaire guinéen, notamment ceux des écoles primaires de la préfecture de Kindia.
1-Mettre en exergue les types d’investissements que font les parents pour aider leurs enfants dans leur scolarité.
II.3. Hypothèses
Les déterminants de la réussite scolaire des élèves et de leur retrait de l’école par les parents au niveau du second cycle du primaire guinéen sont tributaires de la position socioéconomique et culturelle des parents dans le processus de l’éducation scolaire des enfants.

1-Les raisons déterminantes du retrait des élèves de l’école seraient dues au manque de moyens face au coût direct et indirect de la scolarité qui représente un manque à gagner pour la famille.

2-L’influence des facteurs négatifs endogènes propres au cercle familial liés au comportement culturel des parents, serait largement favorisant pour le retrait de leurs enfants de l’école même en cas de réussite de ces derniers.




III. 1. Pertinence Social
Ce projet se veut à la fois comme une contribution à la production et à la diffusion de nouvelles connaissances sur les pratiques éducatives et sociales actuelles en milieu urbain guinéen. Des pratiques dont les parents et l’école sont au centre de l’analyse concernant les décisions relatives à la rétention et à la réussite scolaire des élèves.
III.2. Pertinence scientifique

La présente étude s’intéresse toutefois à une composante spécifique de l’implication parentale, la communication famille-école, et ce, dans le cas plus précis d’enfants qui réalisent de meilleurs scores et qui sont souvent retirés de l’école par leurs parents et ensuite orienter vers d’autres activités rémunératrices de revenu (faire le petit commerce ou d’autres petits métiers).

IV. CADRE THÉORIQUE ET CONCEPTUEL
L
V. REVUE CRITIQUE DE LA LITTÉRATURE

V.2. THÉORIE DE L’IMPLICATION PARENTALE
Parents sont les premiers éducateurs de l'enfant. L'implication parentale diversement définie, elle renvoie globalement à la participation des parents aux expériences et aux processus éducatifs de l'enfant.
Recherche qualitative
V.1.1. Public cible

1. Aubel, (1994).

2. Technique d'entrevue semi-dirigée.

VI.2. ÉCHANTILLONNAGE

Parents : 20

Maîtres : 5

Elèves : 10

Échantillon total : 35.
V.2.TECHNIQUES DE COLLECTE ET ANALYSES DES INFORMATIONS
V.2.2. LES LECTURES EXPLORATOIRES ET RECHERCHE DOCUMENTAIRE

V.2.3. LA PHASE DES ENTRETIENS PROPREMENT DITS

V.2.4. ANALYSE DES INFORMATIONS

V.2.5. LES CRITÈRES DE RIGUEUR DE L'ENTRETIEN


VI. MÉTHODOLOGIE DE LA RECHERCHE
IV.1.LE CONCEPT : IMPLICATION PARENTALE
Grolnick et Ryan, (1989)


L’implication parentale = support qui développe chez l’enfant une autonomie, une sorte d’engagement parental et de structure d’éducation.


Maud, (2009)


Collaboration= école et la famille et que cette interrelation soit pérenne et durable dans tout le cursus scolaire de l’enfant .

IV.2. LE CONCEPT : RÉUSSITE
IV.3. LE CONCEPT : ORIGINE SOCIOECONOMIQUE ET CULTURELLE
L'origine socioéconomique et culturelle = ensemble de choses dans lequel on retrouve par exemple : (la fonction ou le rôle qu'occupent les membres de la famille dans la société, des moyens matériels et financiers, sources de revenus, type de résidence, type d’école fréquenté par les enfants, le niveau d'instruction des membres de la famille et les valeurs culturelles y afférentes) qui participent activement à la socialisation et à l’encadrement scolaire des enfants.
V.1. DE LA LITTERATURE AFRICANISTE SUR LES ECOLES AFRICAINES (historique et réalité du terrain)
Je vous remercie
V.4. ORIGINE SOCIOÉCONOMIQUE VERSUS THÉORIE DES INEGALITÉS SCOLAIRES
Bourdieu, P. et Passeron, J.C, (1970); Baudelot, C. et Establet, R., (1971); Eccles et collab., (1998); Dubet (2004); (Ndoye, 2008)

Statut socioéconomique et culturel, environnement social
III.3. L'individualisme méthodologique une théorie de la rationalité des acteurs (choix et valeurs
Page, L., (2005); Duru-Bellat, (2002); Cherkaoui, M., (1986), Cherkaoui, M. et Lindsey, J.K , (1977); Boudon, (1973).
Campion-Vincent, V., (1970); Lê Thanh, K., (1971); Marcoux, R., (1994); Kobiané, J-F., (1999); Yaro, Y., (2001); Pilon, M., (2005); Stéphanie, B., (2007)
1960-1970= Etudes sur les écoles africaines
- Complexité des pratiques familiales (taille, démographie, mode production, type de besoins en main d'oeuvre, religion, instruction parents...)
-Les attentes vis-à-vis de l'école

Deslandes, Potvin, et leclerc (2000); Gouyon et Guérin (2006); Epstein (1995); Lerner et al., (1995); Duru-Bellat et Jarrousse (1996);
Rationalité et choix individuel de l'acteur (coût et gain)
Position théorique
Théorie mieux indiquée pour expliquer les inégalités de réussite scolaire et les conditions de retrait des enfants de l'école.
Landsheer, (1992)
Réussite= Besoin de surmonter les obstacles, d'exercer sa force, et d'accomplir quelque chose de difficile aussi bien et aussi vite que possible.
Girard, (1967)
Réussite= grandeur de réputation que la société sanctionne par des signes tangibles.
Eccles et al., (1983)
Full transcript