Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Enquête policière.

No description
by

Bérénice Normand

on 21 January 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Enquête policière.

Les indices.
La victime
Karine Delapointe est portée disparu suite à un jogging matinal le 13 décembre aux environs 9h et 10h.
La scène du crime.
C'est dans un petit sentier de Marseille que la scène de crime s'est déroulée.
Les méthodes utilisées.
Nous avons recherché le groupe sanguin appartenant au sang retrouvé dans l'herbe grâce à trois sérums d'anticorps, analysé le produit imbibé sur le mouchoir grâce à de l'acétone et du méthanol, et prélevé la sueur imprégniée dans la chaussure grâce au prélèvement de l'ADN.
Les résultats d'analyse.
Le sang retrouvé dans l'herbe appartient au groupe A+, le produit imbibé dans le mouchoir est du chloroforme qui a des vertues soporifiques et la sueur imprégnée dans la chaussure correspond à l'ADN de la victime.
Les suspects.
Les supects sont Jean-Luc Skywalker (conjoint de la victime) et Léon Delapointe (père de la victime).
Le sang retrouvé sur la scène de crime semble appartenir à Jean-Luc Skywalker et suite à une perquisition de son domicile, une bouteille entamée de chloroforme à été retrouvée. De plus lors du crime, Jean-Luc Skywalker prétendait être seul chez lui ce qui ne correspond pas à un alibi valable. Quant à Léon Delapointe, son alibi n'est pas valable mais aucun indice ne l'accuse.
Enquête policière.
Conclusion
Jean-Luc Skywalker a été interrogé et a avoué les faits, il est dans l'attente d'un jugement et risque vingt ans de prison ferme.
Full transcript