Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Saturnalia

Présentation de la fête romaine des Saturnalia
by

college De Vinci

on 28 January 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Saturnalia

Saturnalia Les fêtes des Saturnales Le calendrier Romain comptait énormément de jours de fêtes, (presque 200 !).

La plus attendue était la fête des SATURNALIA, en l'honneur du dieu SATURNE. Saturne (Chronos chez les Grecs) fut le roi des Dieux avant de laisser sa place à Zeus et à ses enfants, qui le chassèrent pour se venger de sa cruauté.

Selon une légende romaine, le dieu Janus en fit un roi du Latium (bien avant la fondation de Rome !), et il enseigna alors aux Latins comment cultiver les arbres fruitiers, fertiliser les champs, utiliser le miel... en bref toutes les choses relatives aux fruits de la terre

A Rome, un important temple lui était consacré, et une procession s'y rendait pendant les fêtes de Saturne. "Saturnalibus, optimo dierum!" Pendant les Saturnales, le meilleur de tous les jours ! Catulle, Carmina 14 Les Saturnales
dans la Rome Antique Les SATURNALIA étaient célébrées durant la période proche du
solstice d'hiver. Les dates et la durée des SATURNALIA ont beaucoup varié.
Elles furent d'abord fêtées le 14 avant les calendes de janvier ( soit le 19 décembre)...
...puis le 16 avant les calendes (soit le 17 décembre) et durant trois jours après la réforme du calendrier de Jules César...
...puis quatre jours sous Auguste, ...
...puis cinq sous Caligula4, ...
...elles finissent par durer sept jours sous Dioclétien, du 17 au 24 décembre. Dates & Durée "apud veteres opinio fuerit septem diebus peragi Saturnalia" Ce que nos ancêtres ont fait de mieux, c’est de fixer durant les plus grands froids les sept jours des Saturnales! Macrobe, Saturnalia I,10 Le déroulé des Saturnalia Les sept jours des Saturnales étaient saints et fériés : des rites religieux étaient pratiqués, et des sacrifices étaient rendus au dieu Saturne, selon les antiques rituels grecs.
Après ceux-ci, un carnaval et un banquet public (institué selon Tite-Live en 217 avant notre ère) étaient organisés en l’honneur du dieu. Les esclaves jouissaient d'une apparente et provisoire liberté. Les fêtes religieuses La population se portait en masse vers le temple de Saturne. On enlevait alors à la statue du dieu les chaînes de laine qui l'entravaient le reste de l'année. Ces chaînes rappelaient que Jupiter avait voulu contenir l' appétit dévorant de son père en le soumettant au rythme régulier des astres et des jours.
Un prêtre, la tête découverte, procédait alors à un sacrifice. La foule criait : une reconstitution possible du temple de Saturne IO SATURNALIA ! Les fêtes dans la société a. devant le temple de Saturne Les fêtes religieuses b. à la maison Le premier jour des Saturnales était totalement férié : les tribunaux étaient fermés, les écoles vaquaient, les séances du sénat, les entraînements militaires étaient suspendus ; il n'était permis d'entreprendre aucune guerre, ni d'exécuter un criminel, ni d'exercer aucun art que celui de la cuisine; les enfants couraient les rues en criant : Io saturnalia. On échangeait de libres propos, et la fête se poursuivait pendant la nuit, à la lueur des flambeaux.
A la maison, on continuait à rendre hommage à Saturne. Les deux jours suivant, les vacances continuaient : on laissait de côté les affaires publiques pour rester en famille et observer les rites : on se rendait aux thermes très tôt le matin, les familles aisées sacrifiaient un cochon en l'honneur d'une divinité liée à la nature. Un banquet public était organisé, puis des banquets dans toutes les grandes familles.
Au cours du banquet, un esclave était élu « Saturnalicius princeps » (Maître des Saturnales), maître des cérémonies. Il avait le pouvoir de donner des ordres même à ses maîtres. On en retrouve la trace dans le rituel de la galette des Rois ou la « Fête des Fous » du Moyen-âge.
Pendant ces fêtes, qui symbolisaient l'âge d’or (où l’esclavage n’existait pas), la société romaine vivait ainsi une véritable révolution : l’ordre social était symboliquement inversé, les esclaves se comportaient en maîtres et ceux-ci en esclaves affranchis. "age, libertate Decembri,
quando ita maiores voluerunt, utere; narra." Viens, et prends la liberté que t'accorde le mois de Décembre, ainsi que nos ancêtres l'ont décidé.
Ne contiens pas tes paroles ! Horace, Satires, 2,7,4 Horace, à un de ses esclaves : a. une totale liberté Les fêtes dans la société b. un moment de fête Pendant les Saturnales, on laissait la toge de côté, pour se vêtir de
vêtements très colorés et plus modestes. Tout le monde se
coiffait du pileus, un chapeau d'habitude réservé aux
esclaves affranchis. Chacun s'envoyait des présents et se donnait de
somptueux repas. De plus, la ville, par un édit
public, cessait tous les travaux, et ses habitants
se retiraient sur le mont Aventin, pour y prendre
l'air de la campagne.
Les jeux de dés, d'habitude interdits, étaient
permis, même aux esclaves. Des figurines
étaient suspendues au seuil des maisons et aux chapelles des carrefours. Un marché spécial (sigillaria) avait lieu. Mettons-nous à table, menons grand bruit, jouissons de la liberté ; puis, jouons aux noix à la vieille mode, établissons des rois et leur obéissons : de la sorte, nous justifierons le proverbe : « Les vieillards redeviennent enfants » Lucien, Les Saturnales, 1, 9 Les fêtes dans la société c. les présents Pendant les Saturnales, le 23 décembre (le jour des SIGILLARIA), les Romains rendaient visite à leurs amis à qui ils offraient de petits cadeaux, fabriqués maison, particulièrement de petites bougies blanches (les cerei), et de poupées d’argile ou de pâte, les « sigillaria » (saturnalia et sigillaricia), accompagnés de sachets et de noix et d'étiquettes avec des petits mots gentils ou des blagues.
Les cadeaux étaient parfois plus luxueux : parfum, chapeau, couteau de chasse, lampe, saucisses, perroquet, livres... Des Romains jouent aux dés, fresque de Pompéi Crédits : Musique : Synaulia

Pages consultés :
- Les Saturnales, Wikipedia
http://en.wikipedia.org/wiki/Saturnalia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Saturnales
- http://www.esoblogs.net/2990/les-saturnales/
- http://www.economist.com/node/327504
- http://penelope.uchicago.edu/~grout/encyclopaedia_romana/calendar/saturnalia.html

Textes & Traductions :
- http://mercure.fltr.ucl.ac.be/Hodoi/concordances/lucien_saturnales/lecture/5.htm
- http://remacle.org/bloodwolf/erudits/macrobe/saturnales7.htm
Full transcript