Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Ethique et Management

No description
by

farhat raouf

on 24 October 2012

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Ethique et Management

La gestion du risque éthique Aubert Julien
Farhat Raouf
Geiler Bastien
Ragazzoni François PARTIE 1 : le cadre théorique du risque éthique Risque éthique et responsabilité interne Coûts et Gains d'une bonne gestion du risque éthique PARTIE 2 : Analyse empirique et pratique de la gestion du risque éthique La genèse de l’éthique en entreprise Différences culturelles => levier du risque éthique ? Les paradoxes de la gestion du risque éthique - Introduction
- L’éthique dans le monde des affaires – Considération du risque éthique
-Risque éthique et responsabilité interne
-Risque éthique et responsabilité externe
- Coûts et Gains d'une bonne gestion du risque éthique
-Comment prêcher la bonne gestion du risque éthique ?
-Différences culturelles => levier du risque éthique - Exigence qualité de conduite du personnel. cette exigence est un des éléments du management des risques comme décrit dans le COSO 2 (environnement interne)
- La responsabilité des salariés vis-à vis :
- Lui même : les employés doivent avoir des attitudes responsables et professionnelles
- Des autres : en parlant d’harmonisation avec les autres employés mais aussi une honnêteté vis-à-vis des fournisseurs, clients et autres parties prenantes.
-De l'entreprise : en parlant d’harmonisation et d'honnêteté vis-à-vis de l'entreprise
- Hyacinthe Dubreuil
- La pyramide de Caroll (1991) : la responsabilité de l’entreprise à des
considérations éthiques et discrétionnaires -Recherche de l'optimum au sens de Pareto
-Les coûts de non-gestion du risque éthique sont autant de coût d’agences , de transactions et d’asymétrie d’information (au sens de Jensen, Medkiln et Demsetz) qu’il convient de contenir afin de limiter le risque éthique = grâce à une bonne répartition interne des pouvoirs afin d’éviter les décisions non éthique de certaines personnes dans l’organisation.
- Les gains d'une politique éthique et coûts :
Gains :
gain en sécurité, en productivité, en motivation, en développement durable, en chiffre d’affaires, en capital, en image.
Coûts de non gestion du risque éthique
coût social, juridique, économique et organisationnel. -La genèse de l’éthique en entreprise
- la place du risque éthique dans l'entreprise
- impact de la gestion du risque éthique sur la vie de l'entreprise
-Les paradoxes de la gestion du risque éthique - La gestion du risque éthique : une affaire de bon sens?
- « Est-il éthique de gérer le risque éthique? »
- « Chartes et codes de conduite : le paradoxe éthique »*


*B.PEREIRA MERCI POUR VOTRE ATTENTION Bibliographie L’éthique dans le monde des affaires – Considération du risque éthique Comment prêcher la bonne gestion du risque éthique ? Risque éthique et responsabilité externe - "Éthique Indéterminée"
- Relation étroite et complexe entre culture et éthique
- Différences nationales et gestion du risque éthique
USA,
Japon,
Moyen Orient - André Comte-Sponville (2004) et La morale (et l’éthique) dans le monde des affaires.
- Distinction : Morale, éthique et déontologie
=>Jacques ROJOT : "la morale, science du bien et du mal, permet de dégager une éthique qui est un art de diriger sa conduite, son comportement, qui s’exprime dans les principes guidant les aspects professionnels de ce comportement : la déontologie"
- Éthique managériale : 3 visions de l’éthique normative
=> la déontologie
=> l’utilitarisme
=> L'éthique de la vertu (Pasquero)
La vision de ce qu’est l’éthique va influencer la définition des risques éthiques - Samuel Mercier : « La formalisation de l’éthique est la clef de voûte de toute démarche de gestion du risque éthique »
- Management éthique (Crane et Matten, 2007):
L’orientation "compliance, par les valeurs, externe et interne"
- Olivier Gallet (2010), les règles d’éthiques doivent "permettre de créer une véritable « culture d’honnêteté" par des éléments constitutifs :
- L’environnement de travail, la communication et la formation
=> transformation en risque résiduel par ces activités de maîtrise (au sens du COSO 2) - Selon Samuel Mercier, 2 façons de voir la responsabilité sociale de l’entreprise :
1) -La responsabilité sociale de l’entreprise est d’accroître ses profits
2) -La théorie des parties prenantes : la responsabilité sociale de l’entreprise est beaucoup plus étendue
-La théorie des parties prenantes et les pionniers de l’approche Stakeholders Berle & Means (1932)
-Samuel Mercier : « il convient de noter que l’un des enjeux majeurs de la gestion du risque éthique est bien l’intégration des parties prenantes dans la prise de décision ». BIBLIOGRAPHIE - A.C. Sponville (2004) "le capitalisme est-il moral ?"
- S. Mercier (2007) "l'éthique dans les entreprise"
- S. Mercier (2011) "l'apport de la théorie des parties prenantes au management stratégique"
S. Mercier (2006) "La gestion du risque éthique en entreprise:une gestion paradoxale"
- O. Gallet (2010) "Halte aux fraudes, guide pour auditeurs et dirigeants"
- G. Deslandes (2012) "Le management éthique"
- Crane et Matten (2007) "Business Ethics"
- Carroll A. B. (1991), "The Pyramid of Corporate Responsibility: Toward the Moral Management of Organizational Stakeholders”.
- M. C. Jensen et W. H. Meckling, Theory of firm, "managerial behavior agency costs and ownership structure", 1976
- A. Alchian et H. Demsetz, "Production et coût de l'information", 1972
-Gestion 2000, : "Éthique et entreprise : témoignage d’universitaires et de dirigeants", 1994.
- D.Belet et Y.Zahir." L’éthique managériale : nouvelle RSE et enjeu du développement durable de l’entreprise",
- B. Pereira. Gérer et comprendre, « Chartes et codes de conduite : le paradoxe éthique ».
- Etude Deloitte "Maîtriser les risques de l’entreprise Un dispositif de gouvernance acteur de la gestion des risques"- M.Capron http://unesdoc.unesco.org/images/0013/001325/132512f.pdf

-Y. MEDINA"Ethique et Management",
-P.-A. Cresson, J. IGalens et S. Allaire "Débat : Intégrer les risques éthiques dans la cartographie : quels risques, comment les mesurer et les suivre ?" - Shareholder value Vs Stakeholder value
- De l’ éthique sécuritaire vers l’éthique préventive et ethics pays*
- L’éthique : phénomène de Mode ou d’époque
- Les freins au développement de l’éthique en entreprise**
- L’éthique managériale : perspective d’évolution***et aboutissement de l’éthique des affaires ?

*Y.MEDINA
**P.CRESSON
***D.BELET & Z.YANAT INTRODUCTION Responsabilités économiques :
L’entreprise est une institution dont l’objectif est de produire les biens et services que la
société désire et de les vendre avec profit (besoin d’assurer sa survie et de récompenser
ses investisseurs). Responsabilités juridiques
La société fixe le cadre légal dans lequel l’entreprise opère. Il est de sa responsabilité d’obéir à ces lois (éthique imposée et codifiée). Responsabilités éthiques
Responsabilités supplémentaires non
codifiées dans des lois. Elles sont attendues par la société et visent à respecter les droits des parties prenantes. Responsabilités
philanthropiques (ou
discrétionnaires)
La société ne possède pas
de message clair, le
comportement est laissé à
l’appréciation de chacun. - la place du risque éthique dans l'entreprise - la pluralité du risque éthique
- la nature multiple du risque éthique
- le concept de sûreté
- détection du risque éthique :
=>identification
=> évaluation
Étude du cas Gemalto avec Pierre Arnaud Cresson - Impact de la gestion du risque éthique sur la vie de l'entreprise - les trois effets majeurs :
acceptabilité de l'entreprise
- l'éthique devient un outil du management
- outils de la conformité
- les limites : exemple de GEMALTO
=> les différences culturelles
=> les "zones grises"
Full transcript