Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Le Prométhée Enchainé de Pierre Paul Rubens

No description
by

maya amer

on 24 November 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Le Prométhée Enchainé de Pierre Paul Rubens

Le Prométhée Enchainé de Pierre Paul Rubens
Histoire Des Arts BRICARD Léo 3°A
Etude de l'oeuvre : Le titan.
Cependant, il y a de la lumière dans le fond sombre, symbole de l'espoir.
Pour un peintre de la Contre-Réforme, cet espoir réside dans le respect du dogme catholique.
Etude de l'oeuvre : L'aigle.
Étude de l'oeuvre : arrière plan.
Le ciel sombre et orageux traduit la colère divine. On peut observer aux pieds du titan la torche, cause de son tourment. En effet, il a défié les dieux (comme les protestants à ce moment-là) et en est puni. La toge au sol peut symboliser sa puissance perdue.
Prométhée est vu en premier. Les couleurs claires de la chair contrastent avec le fond plutôt sombre.
De plus, il prend plus de la moitié du tableau et il crée une ligne de force. La tête du personnage est placée en bas du tableau. Ces éléments permettent de créer le mouvement. Le titan est attaché, crispé pour se défendre, en souffrance comme le montre son visage. Le peintre a cherché a représenter un corps humain vivant très proche du réel. Son corps est très musclé, nu, mais il est tout de même dominé. Il est aussi enchaîné au mont d'où le nom du tableau.
Rubens ayant une grande notoriété de son vivant, l'aigle fut accompli par un peintre spécialiste des animaux et collaborateur de Rubens dans son atelier : Frans Snyders.
L'oiseau est le deuxième élément du tableau que l'on voit grâce à une tache blanche sur la tête et à la position de son bec près de la blessure du titan, peinte en rouge. Les couleurs sombres de sa tête contrastent avec celles du corps de Prométhée. Sa tête se situe au centre du tableau. Le rapace parait majestueux avec ses ailes déployées. Par ses serres sur le visage de Prométhée, et par son envergure plus grande que le corps du titan, il montre sa domination totale.
Cette domination symbolise celle des dieux sur les hommes.
Le mythe de Prométhée
Ce tableau a pour sujet la mythologie grecque : le mythe de Prométhée.
Prométhée ("qui réfléchit avant de faire" en grec) est un titan, frère d'Epiméthée ("qui réfléchit après avoir fait"). Ce dernier est connu pour avoir créé les animaux et leur avoir donné tous les avantages, ne laissant rien aux humains. Prométhée qui favorisait la race humaine, vola le feu divin et l'offrit aux hommes. Jupiter, en colère après cet affront, enchaîna Prométhée au mont Caucase, le foie chaque jour dévoré par un aigle pour l'éternité.
merci!
Rubens peint son tableau entre 1612 et 1618, pendant la Contre-Réforme catholique en réponse à la Réforme protestante
La réforme protestante naît des idées de Martin Luther puis de Jean Calvin au début du XVIème siècle.

Les artistes protestants développent des thèmes nouveaux dans leur peinture. Ils ne se limitent plus uniquement à des sujets sacrés, mais ils peignent de plus en plus l'Homme.
Rembrandt (1606-1669) par exemple, peint des sujets qui montrent l’existence humaine dans sa réalité. C’est une peinture vivante et simple.
Pour les protestants, la peinture catholique est sans vie, sans mouvement, sans lumière.
Martin Luther.
La religion protestante rencontre un grand succès car elle se veut plus près des hommes.
la Contre-Réforme : la réponse des catholiques à la réforme protestante
Les papes organisent une contre-offensive dès le XVIème siècle. Lors du Concile de Trente (2ème 1/2 du XVIème siècle), ils redéfinissent le dogme catholique et la place de l'art dans la religion : l'art doit aider à provoquer la foi grâce à l'émotion qu'il procure.
Rubens : un peintre de la Contre-Réforme
Dans cette oeuvre, Rubens contredit tous les reproches formulés par les protestants sur l'art catholique :
il peint le Prométhée en exagérant les mouvements, les contrastes et la place prise par le personnage.
L'oeuvre est en rupture avec la peinture de la Renaissance.
une oeuvre de propagande au service de la religion catholique
Né d'une famille protestante riche, Rubens est originaire de Flandres. La famille s'exile dans le Saint Empire Germanique lors des guerres de religions. Après la mort de son père, il retourne en Flandres et se rapproche des jésuites.
Dans sa peinture, il exprime la foi et la vie grâce à l'exagération des mouvements, la polychromie, les reliefs des chairs...
Ainsi, Rubens est un des précurseurs d'un nouveau style artistique: le baroque.
Contexte
En quoi Rubens défend-t-il le dogme catholique à travers son tableau?
Arts, Etats et pouvoir ; Arts, mythes et religions
Art du visuel
Étude de l'oeuvre : l'arrière-plan
Conclusion
A travers son oeuvre, Rubens défend le dogme catholique grâce à une oeuvre en rupture avec la peinture de la Renaissance et grâce à une expression du personnage accrue.
Domaine :
Thématiques :
Problématique :
Sources
http://www.philamuseum.org
http://www.artliste.com
http://www.museeprotestant.org
http://fr.wikipedia.org
http://www.larousse.fr
Cours de latin (Mme Poirson)
Full transcript