Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Recherche d'information

No description
by

SCD Angers

on 19 November 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Recherche d'information

Recherche d'information
& veille informationnelle


Recherche d'information
Ensemble des méthodes, procédures et techniques permettant, en fonction de critères de recherche propres à l'usager, de sélectionner l'information dans un ou plusieurs fonds de documents plus ou moins structurés.

Toute recherche d'information suppose trois phases successives :
a) une
recherche bibliographique
des références de documents pertinents ;
b) une
recherche documentaire
, c'est-à-dire une recherche bibliographique complétée par la recherche (l'acquisition) des documents eux-mêmes ;
c) une
recherche de l'information
, soit le repérage de l'information dans les documents sélectionnés.

Source : ADBS, Vocabulaire de la documentation, [s.d.]
Question documentaire
& recherche d'information
Dans le cadre d'une recherche d'information, construire une
question documentaire
consiste à
élaborer une requête
pour interroger des outils comme les catalogues de bibliothèques, les moteurs de recherche ou les bases de données.
Pour être efficace et obtenir des résultats pertinents, la formulation de la requête doit obéir à des
règles communes
à la plupart des systèmes d'information. Les termes de recherche doivent être significatifs :
il s'agit d'
éviter l'emploi des mots-vides
tels que les articles ou les pronoms ;
il est préférable de saisir les termes
en lettres minuscules, sans accent ni ponctuation
(tous les systèmes ne les prennent pas en compte).
Les outils de recherche
sur le Web
Evaluation de l'information
Définir les besoins informationnels
Identifier les sources d'information
Veille informationnelle
L'activité de veille concerne la
surveillance de la parution de l’information pertinente sur un sujet déterminé
, par des actions de recherche, de traitement et de diffusion, en vue de son exploitation éventuelle par des personnes pour qui elle s’avère utile.

Pour faciliter le travail de veille, il est possible de :
agréger les
flux d'actualité
diffusés par différents sites ;
s'abonner à des
newsletters

ou lettres d'information ;
suivre un ou plusieurs veilleurs sur un système de
microblogging
;
paramétrer des
alertes
, soit des notifications pour être prévenu par courriel de nouveaux contenus ou événements.
Définir le besoin d'information
cerner
le besoin d'information
formuler
le besoin d'information
Identifier & interroger les ressources
repérer
les sources pertinentes
identifier
les outils à exploiter
Sélectionner & évaluer l'information
interroger
les outils documentaires
évaluer
la qualité des résultats
Déterminer les besoins documentaires
Déterminer le type de travail à réaliser et définir ses besoins :
de cette démarche découle l'organisation de la recherche, les ressources à interroger et exploiter, ainsi que la forme de production à présenter.

Une formulation claire et précise des besoins permet :
d'affiner la requête,
d'obtenir des résultats plus pertinents.

Les réponses aux questions préalables aideront :
à choisir une stratégie de recherche (méthode & outils),
à établir les critères d'évaluation.
Cerner le sujet de recherche
& dégager une problématique
Une fois le cadre et le contexte de la recherche déterminés, il s'agit de classer les informations recueillies de manière hiérarchisée par rapport au sujet :
les
informations propres au sujet
, soit le thème principal ;
les
informations contextuelles
(contexte économique, social, technique...), soit les thèmes secondaires ;
les
informations précises éclairant des points particuliers
du sujet (date, lieu,
etc.
).

Ainsi, vous pourrez non seulement
définir une problématique
, par la mise en relation du thème principal de votre travail de recherche avec un thème secondaire (
e.g.
Formation à distance et accompagnement pédagogique), mais surtout
identifier des mots-clefs
nécessaires à l'élaboration de la stratégie de recherche et à la formulation de la question documentaire.
Bibliographies & catalogues de bibliothèque
Une
bibliographie
est une
liste structurée de références
ou de notices bibliographiques, classées selon certains critères pour permettre le
repérage des documents
référencés.
Une bibliographie, qu'elle soit
générale
ou
spécialisée
, peut être
signalétique
(titre, auteur,
etc.
),
analytique
(accompagnée d'un résumé),
critique
(agrémentée de commentaires),
courante
(publications de l'année en cours) ou
rétrospective
(publications d'une période antérieure).

Un
catalogue
est une
liste ordonnée de notices catalographiques
, qui répertorie les références de l'ensemble des documents d'une ou plusieurs bibliothèques (livres, périodiques, documents électroniques, documents sonores et audiovisuels, publications officielles, mémoires ou thèses, rapports,
etc.
).
Le catalogue permet l'
identification
et la
localisation des documents
dans la bibliothèque, ainsi que la
vérification de leur disponibilité
. Le plus souvent, les catalogues de bibliothèque sont accessibles en ligne.
Presse &
périodiques en ligne
Que ce soit dans leur
version papier ou électronique
, les périodiques sont des
vecteurs d'information et de l'actualité
. Ils favorisent la diffusion et la valorisation de la recherche à travers des
revues spécialisées
et contribuent ainsi à la vulgarisation scientifique.
Thèses, rapports &
actes de conférence
La
littérature grise
regroupe les documents qui échappent au circuit traditionnel de l'édition et de la diffusion. Il s'agit des
thèses
,
rapports scientifiques et techniques
,
études spécialisées ou internes
,
comptes-rendus de conférences
,
actes de colloques
,
etc
.
Recherche simple
& recherche avancée
Une
requête
, autrement dit une
équation de recherche
, se caractérise par l'
organisation de termes et d'opérateurs de recherche
, selon une
syntaxe
préétablie et spécifique au
langage d'interrogation
utilisé, pour répondre à une demande d'information.
Pour formuler une requête, deux modes d'interrogation sont généralement proposés : la
recherche simple
et la
recherche avancée
.
Les mots-clefs
Les
mots-clefs
permettent d’
exprimer le thème exploré sous une forme adaptée
aux outils de recherche documentaire. Il est conseillé de se limiter à 3 mots-clefs assez généraux pour commencer. Le choix des mots-clefs est ensuite à affiner en fonction des premiers résultats :
si les résultats sont trop nombreux ou ne sont pas pertinents (on parle alors de
bruit documentaire
), il faut
restreindre le champ de recherche
en utilisant des mots-clefs plus précis.
si les résultats sont en nombre insuffisant (on parle alors de
silence documentaire
), il faut
élargir le champ de recherche
en utilisant des mots-clefs moins restrictifs ou des synonymes.
La recherche peut aussi être élargie en utilisant d’autres langues que le français ; dans la plupart des bases de données, la traduction des
mots-clefs en anglais
élargit favorablement les sources d’information.
Banques de données
Annuaires
& répertoires
Les
annuaires
et
répertoires
(ou
directories
) sont des
listes présentant des informations
, quel qu'en soit le support,
classées
par ordre alphabétique, numérique, chronologique ou systématique pour l'
identification
, la
description
ou la
localisation
de personnes, de documents, d'organismes, de lieux, de ressources Internet ou d'objets.
Les annuaires et répertoires s'utilisent par
navigation dans les catégories
et sous-catégories ou par une
recherche mots-clefs dans les descriptifs des sites
.
Critères d'évaluation
Evaluer la fiabilité
d'une ressource en ligne
Pour évaluer la
fiabilité de l'information
, il faut :
identifier sa
source
et en évaluer la
fiabilité
;
identifier l'
auteur
, repérer son lien avec la source (affiliation, hébergement,
etc.
) et évaluer sa
notoriété
;
évaluer la
fraîcheur
de l'information ;
évaluer l'
objectif
de l'information (informer, expliquer, convaincre,
etc.
) ;
identifier le
public visé
.
L'agrégateur de flux
Un
flux d'informations
sur le Web est une succession d'articles ou de contenus
multimedia
(podcasts) diffusés à une même adresse URL. On parle aussi de
fil d'actualité
ou de
fil d'information
.

La
syndication de contenus
est un procédé qui consiste à récupérer les informations d'un site internet pour les intégrer dans un autre.
Un
agrégateur de flux
est un logiciel qui permet d'afficher dans un même espace toutes les actualités en provenance de flux d'informations sur le Web. Un agrégateur de flux peut se présenter comme un
service en ligne
(
e.g.
Netvibes) ou comme un
logiciel à installer en local
(
e.g.
Mozilla Thunderbird).
La lettre d'information
Une lettre d'information électronique, ou
newsletter
, diffuse régulièrement par courriel des informations sur un sujet donné.

S'abonner à une lettre d'information revient le plus souvent à s'abonner à une liste de diffusion fonctionnant selon des règles particulières :
seuls les propriétaires de la liste peuvent envoyer des messages ;
les abonnés ne peuvent que recevoir les messages ainsi diffusés.


Les différents types de lettres d'information

Les
lettres d'information thématiques
sont produites par une communauté rassemblée autour d'un thème.
Les
lettres d'information institutionnelles
sont diffusées par une institution ou un de ses services.
Based on Jim Harvey's speech structures
Cadre, contexte, situation
En vue de comprendre et préciser le sujet d'une recherche, il s'agit de
délimiter d'abord le contexte général
: la période, la zone géographique, les domaines disciplinaires, l'auteur ou les thèmes concernés.

Ces éléments permettront de
sélectionner les ouvrages de référence
utiles (dictionnaires, encyclopédies, manuels...), de
trouver les mots-clefs
à partir desquels vous cernerez et construirez votre sujet.
Qui ?
Profil du demandeur
Responsable, acteur, sujet, cible...

Qui a besoin de l'information ?
Une seule personne ? Un groupe déterminé ?

Quel niveau de connaissance sur le sujet ?
Quel niveau de formation ?

A quel titre ?
Quel statut ? Quelle fonction ? Quel niveau de responsabilité ?


Quoi ?
Nature de l'information

Quel type d'information ?
Une adresse ? Des chiffres-clés ? Des statistiques ?
Une définition ? Des éclaircissements sur un concept ?
Des articles de presse ? Des études ? Des points de vue d’experts ? Des outils pratiques ? Des exemples d’expérimentations ?

Quelle langue souhaitée ?
En français ? Dans une autre langue ?
Dans plusieurs langues ?
Où ?
Limites géographiques, lieux ressources

Quelles limites géographiques ?
Quel continent ? Quel pays ? Quelle région ?
A quel niveau ?
Niveau national ? Niveau académique ? Union européenne ? Francophonie ?
Quels lieux ressources ?
Quel(s) service(s) ? Sur le Web ? Hors du Web ?
Comment ?
Outils, méthodes, stratégie

Avec quels moyens ?
Quels sont les moyens dont je dispose ?

Avec quels outils ?
Un ou plusieurs outils ?
Un outil généraliste ou un outil spécialisé ?
Un annuaire, un moteur ou un métamoteur ?
Sur le Web, dans une banque de données ?

Avec quelle méthode ?
Quels mots-clefs ? Quelle syntaxe ?
Quel mode de recherche : simple ou avancé ?
Pourquoi ?
Pour quoi ?
Quand ?
Date, périodicité, durée...

Quelles limites dans le temps ?
Une date précise ? Quelle antériorité ?
Quelle fréquence ?
Est-ce une question ponctuelle ou fréquente ?
Quels délais ?
De combien de temps puis-je disposer ?

Motif, finalité, objectifs

Pourquoi rechercher de l'information ?
Qu'est-ce qui motive ma recherche ?

A quoi cette information va-t-elle servir ?
Quel est l'objectif principal ?

Quels autres objectifs ?
Satisfaire une curiosité personnelle ?
Prendre une décision ? si oui, laquelle ?
Préparer un cours, un exposé, une intervention ?
si oui, dans quel contexte ?
Autres types de documents
Textes réglementaires et législatifs ;
Appels d'offres, normes et brevets ;
Images, cartes et plans ;
Documents sonores et audiovisuels ;
Documents d'archives...
Le
SUDOC
(www.sudoc.abes.fr), catalogue collectif des bibliothéques universitaires de France, répertorie notamment
toutes les thèses de France
, en version papier ou électronique, ainsi que bon nombre de
communications
proposées lors de colloques, congrès et journées d'études.
Le serveur
Thèses-en-ligne
(www.tel.archives-ouvertes.fr) promeut l'
auto-archivage des thèses de doctorat
et habilitations à diriger des recherches (HDR), ainsi que des documents importants pour la
communication scientifique entre chercheurs
.

La
Bibliothèque des rapports publics
(www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics) diffuse l'intégralité de
plus de 9700 rapports de différentes administrations et ministères français
.
Destinée au dépôt et à la diffusion d'articles scientifiques de niveau recherche, de rapports et de thèses, l'
archive ouverte pluridisciplinaire HAL
(http://hal.archives-ouvertes.fr) offre la consultation de plus de
10 000 rapports de recherche émanant des établissements d'enseignement et de recherche français ou étrangers,
et des laboratoires publics ou privés.

Calenda
(http://calenda.revues.org) est un calendrier des colloques et journées universitaires en sciences humaines et sociales. Edité par
Revues.org
, Calenda diffuse le programme de
plus de 23 000 événements scientifiques
et renvoie, lorsqu'il est disponible, au site de l'organisme ou de l'institution organisatrice (université, centre de recherche, ministère, conseil régional,
etc.
) -- qui souvent propose l'
accès au programme et à des extraits, voire à l'intégralité des communications
.
Périodiques spécialisés & contenu
Périodiques de recherche : sciences pures et appliquées, médecine, sciences humaines...
Périodiques d'information scientifique et technique
Périodiques et revues de culture générale
Revues de littérature, collections de liaison et d'information
Rapports publiés de sociétés et d'entreprise
Magazine d'information scientifique et technique
Magazines d'actualité
Magazines de vulgarisation
Magazines de divertissement
Annuaires (bottins, annuaires d'institutions, rapports annuels, albums, almanachs...)
Journaux et presse d'information générale ou spécialisée : journaux économiques, financiers, sportifs, satiriques, presse à sensation...
Où trouver des articles de périodiques ?
Dans les bases de données ou les bibliographies imprimées en bibliothèques
Il existe notamment des bases de données, interrogeables à distance, produites par l' INIST-CNRS :
-
Francis
est une
base bibliographique spécialisée en sciences humaines et sociales
, créée en 1972 et produite par l'Inist-CNRS, offrant plus de 3 millions de références issues de l'analyse de plus de 2000 revues scientifiques internationales ;
-
ERIC
est une
base de données en sciences de l'éducation
mise en place par le ministère de l'Éducation du gouvernement fédéral américain. Elle permet d’accéder à plus d'un million de références bibliographiques (dont près de 900 titres de périodiques), dans les domaines de la formation professionnelle, de la gestion des systèmes éducatifs, à l’évaluation,
etc
.

Dans les sites de presse d'actualité
Il existe d'autres bases d'articles de périodiques, comme :
-
Europresse
(www.europresse.com) est une
base de données de presse en texte intégral
proposant un vaste choix de journaux généralistes, de publications spécialisées et de fil de presse, français et étrangers, ainsi que leurs archives ;
- les
sites internet des grands périodiques et quotidiens
(e.g.
Le Monde
) ;
- les
sites internet de journaux, magazines et revues numériques
(e.g.
Mediapart
).

Dans les portails dédiés
Il existe des plateformes de revues, des portails de revues ou agrégateurs, tels que :
-
Revues.org
est une plateforme de revues et collections de livres en sciences humaines et sociales, accessibles en ligne du texte intégral. Revues.org construit un espace dédié à la valorisation de la recherche, publiant en libre accès des dizaines de milliers de documents scientifiques, dont 396 revues scientifiques.
-
Cairn.info
est une plateforme de diffusion de publications en sciences humaines et sociales, qui propose l'accès au texte intégral de plus de 250 revues en sociologie, psychologie, économie, géographie, sciences de l'éducation, etc, ainsi qu'au texte des collections encyclopédiques "Que sais-je ? " et "Repères".
-
Persée
est un programme national, lancé en 2003 par les ministères de l'Education nationale et de l'enseignement supérieur et de la recherche, destiné à accroître la visibilité des travaux de la recherche française en sciences humaines et sociales. En ligne depuis 2005, Persée numérise et diffuse les archives de près de 150 revues scientifiques, ainsi que de travaux d'études et d'actes de colloques.

Veille
informationnelle
Définition
des besoins
&
des axes de surveillance
Identification
des sources
&
ressources utiles
Collecte
&
sélection
des informations
Analyse
&
évaluation
de l'information
Traitement
&
diffusion
de l'information
Recherche
d'information
Expression
du besoin
en information
Recherche
des sources
d'information
Collecte
de
l'information
Analyse
de l'information
collectée
Diffusion
de l'information
analysée
Formation
Définition
& analyse
des besoins
de formation
Identification
& recherche
des ressources
de formation
Planification
& conception
de la formation
Activité
de formation
&
diffusion
de la formation
Evaluation
de la formation
&
suivi
post-formation
Evaluer une
ressource
consiste à étudier :
sa
pertinence
: l'information qu'elle véhicule correspond-elle au besoin d'information ?
sa
qualité
: l'information qu'elle contient est-elle fiable et est-elle bien présente ?

La
pertinence
d'une ressource est l'adéquation de son contenu informationnel avec le
besoin d'information
.
Le contenu relève-t-il bien du
domaine
sur lequel porte la recherche ?
Le contenu répond-il aux
questions posées
initialement ?
Le contenu apporte-t-il des
informations utiles
à la recherche au-delà des questions posées initialement ?

La
qualité
d'une ressource repose sur :
la
fiabilité
de l'information, soit la confiance que l'on peut accorder à sa
véridicité
;
la qualité de la
présentation
de l'information, c'est-à-dire la qualité de la rédaction, ainsi que sa lisibilité et son accessib
i
lité.
Identifier la source
Il est souvent possible d'identifier une source en consultant la
page d'accueil
du site et en décryptant l'
URL
de la ressource. Dans l'adresse d'un site internet, on peut ainsi discerner : le
domaine
(
.fr, .eu, .com, .org, etc.
) qui caractérise l'orientation générale du site ; le
nom de domaine
(
gouv.fr, education.fr, europa.eu, unesco.org
) permet de repérer la nature et le statut du site ; le
sous-domaine
éventuel, indiqué en préfixe (
e.g. http://travail-emploi.gouv.fr
).

Evaluer la notoriété de l'auteur
Pour évaluer la notoriété d'un auteur, il faut s'enquérir des indices en lien avec son
activité
professionnelle ou associative, son
affiliation
et sa
reconnaissance
par les pairs.

Evaluer la fraîcheur de l'information
Pour évaluer la fraîcheur de l'information, il faut repérer la
date de création
de la ressource et éventuellement la date de sa
dernière mise à jour
. La
fréquence de mise à jour
de la source est aussi un repère très utile.

Evaluer l'objectif de l'information
Le
type de la source
(éducatif, scientifique et technique, institutionnel, politique, journalistique...) révèle souvent l'objectif sous-jacent (information communication, mise à disposition d'un savoir au public, expression d'une opinion, influence de l'opinion...).

Identifier le public visé
Le
public visé
(grand public, spécialistes, professionnels,
etc.
) contribue à éclairer l'utilité d'une ressource pour le besoin d'information.
Le microblogging
Les
plateformes de
microblogging
, ou microblogage, permettent la publication de messages très courts (ou
tweets
), destinés à informer les utilisateurs qui les “suivent” de leur propre actualité ou de celle du domaine qui les intéresse.

Comment se fait la veille par les
tweets
?
Les
veilleurs
professionnels sélectionnent les informations pertinentes sur un domaine, issues de sites d'actualité, et rédigent un
tweet
qui décrit brièvement l'information et intègre un lien vers l'article complet. Ainsi, les utilisateurs qui les suivent reçoivent une
sélection de contenus d'actualité du domaine
.
Agréger un flux d'information

Pour agréger un flux dans un agrégateur, il faut indiquer l'
URL du flux
.

Pour trouver l'URL d'un flux, le plus simple est de :
se rendre sur le site qui diffuse le flux d'actualité en question ;
repérer l'
icône orange
typique des
flux RSS
, cliquer dessus et suivre les instructions.
L'
auteur d'un
tweet
est repérable par son
identifiant
– qui est souvent son
pseudonyme
.

Les plateformes de microblogging permettent :
de
rechercher un utilisateur sur la base de son pseudo
, voire des éléments de son profil ;
de
rechercher des
tweets
par mots-clefs
: cela peut notamment aider à repérer les utilisateurs qui émettent des tweets intéressants.

Comment trouver un veilleur à suivre ?
Sites portails
On appelle
portail
un site web dont la page d'accueil propose, en plus d'un moteur de recherche, des
hyperliens
avec un maximum d'
informations
et de
services
sur un thème donné.

Les portails offrent une
grande quantité d'informations structurées
et soignées par l'organisme qui en est l'auteur. Ils peuvent être très utiles en début de recherche pour commencer à se documenter sur le sujet.
Les différents types de portails
Les
portails généralistes
offrent un
ensemble de ressources gratuites
: services de messagerie, brèves d'actualité, économie, météo, divertissement, télévision... Par exemple, le portail
Comment ça marche
(www.commentcamarche.net) propose une sélection de sites sur le high-tech, la santé et la médecine, le droit et les finances, mais aussi des dossiers thématiques, un annuaire de sites Web,
etc
.
Les
portails de bibliothèques
offrent l'
accès aux services des bibliothèques
: consultation du catalogue informatisé et de bases de données, accès au compte lecteur, sélections thématiques, activités culturelles... C'est le cas, par exemple, du site Web de la Bibliothèque nationale de France (www.bnf.fr).
Les
portails spécialisés ou thématiques
sont destinés à un
public spécifique
: le portail
Legifrance
(www.legifrance.gouv.fr) donne accès à la législation française ; le portail
Science.gouv.fr
propose des liens vers des pages traitant de vulgarisation scientifique...
Les
portails des organisations
sont des
outils de communication
importants, qui offrent des informations ciblées : par exemple, le portail des politiques publiques de l'emploi et de la formation professionnelle (www.emploi.gouv.fr)
Des
portails personnalisés
peuvent être réalisés grâce aux
outils du Web 2.0
, à l'instar de
Netvibes
(www.netvibes.com/fr) ou encore
Symbaloo EDU
(www.symbalooedu.fr) : tout internaute peut créer un portail personnalisable avec des liens vers sa messagerie, ses sités préférés, des flux RSS, des moteurs de recherche,
etc
.
Comment chercher ?
Une
recherche par titre ou par auteur
permet de
localiser les documents repérés
dans des bibliographies ou des bases de données, de lister les ouvrages d'un auteur ou encore de repérer les nouvelles éditions de documents déjà parus.

Une
recherche par sujet
permet de
repérer les documents sur un thème déterminé
. Ce type de recherche s'avère d'autant plus efficace si elle découle d'une stratégie de recherche élaborée : il s'agit au préalable de
définir les concepts
permettant de choisir les termes de recherche appropriés, et de
lier les mots-clefs
ou les descripteurs avec des opérateurs logiques (ET / OU / SAUF par exemple).
Quel outil utiliser pour repérer des titres de livres et de périodiques ?
Une bibliographie nationale officielle
La
Bibliographie nationale française
(http://bibliographienationale.bnf.fr/) recense tous les documents publiés en France. Elle rassemble toutes les notices des publications éditées ou diffusées en France et reçus par la Bibliothèque nationale de France (BnF) au titre du dépôt légal.

Un catalogue de bibliothèque
Le
catalogue général de la BnF
(http://catalogue.bnf.fr/) est un catalogue en ligne qui contient la grande majorité des références des documents conservés sur tous les sites de la BnF.
Gallica
(http://gallica.bnf.fr) est la
bibliothèque numérique de la BnF
et de ses partenaires. Des domaines aussi divers que l'histoire, la littérature, les sciences, la philosophie, le droit, l'économie et la science politique y sont représentés. En libre accès, elle regroupe différents types de supports : imprimés (monographies, périodiques et presse) en mode image et en mode texte, manuscrits, documents sonores, partitions, documents iconographiques, cartes et plans.

Des catalogues collectifs
Le
Catalogue collectif de France
(CCFr - http://ccfr.bnf.fr/) permet de localiser en France plus de 30 millions de documents imprimés et
multimedia
par l'interrogation simultanée du Catalogue général de la BnF, du Système universitaire de documentation (SUDOC), de la Base Patrimoine ainsi que des catalogues de bibliothèques municipales ou spécialisées.
Le
catalogue du SUDOC
(http://www.sudoc.abes.fr/) est le catalogue collectif français réalisé par les bibliothèques et centres de documentation de l'enseignement supérieur et de la recherche. Il comprend plus de 10 millions de notices bibliographiques qui décrivent tous les types de documents. Il décrit également les collections de revues et journaux d'environ 2000 établissements documentaires hors enseignement supérieur (bibliothèques municipales, centres de documentation...)
La recherche simple
La
recherche simple
se matérialise par
une seule zone de saisie
. La formulation d'une question documentaire se fait par la
saisie de mots-clefs ou d'une expression dans la barre de recherche
. Les mots-clefs peuvent être de tout type : mot du texte intégral, titre, nom d'auteur, etc.

Pour
cibler les résultats de recherche
ou pour reformuler une question de manière plus précise, il est possible de
lier les termes par des opérateurs booléens
(ET / OU / SAUF) ou de
créer des équations de recherche complexes
en regroupant les termes en usant de parenthèses.
La recherche avancée
La
recherche avancée
se matérialise par un
formulaire
qui propose
plusieurs zones de saisie
et permet de
combiner plusieurs critères de recherche
.

Exploiter la recherche avancée permet de
préciser la recherche
et de
cibler ses résultats
, tant en créant des équations de recherche élaborées qu'en utilisant des
champs de recherche spécifiques
(mots du titre, mots auteur(s), mots sujet(s),
etc.
) et en appliquant
des filtres de pertinence
qui, par exemple, offrent la possibilité de
limiter la recherche
par date, par langue, par type de documents,
etc
.
Les différentes sources d'information
Manuels de référence
(écrits par les auteurs fondateurs d'un domaine) et ressources pédagogiques ;
Encyclopédies, dictionnaires et lexiques
(édités par les éditeurs importants d'un domaine) ;
Revues scientifiques
(souvent éditées par des sociétés savantes, et dont les articles sont validés par des experts) et littérature grise (rapports d'études ou de recherches, actes de congrès, thèses, brevets, etc.) ;
Vulgarisation scientifique
(souvent sous la forme de revues ou d'ouvrages destinés au grand public) ;
Actualité
(presse quotidienne tournée vers le grand public ou un lectorat plus spécialisé selon le cas) ;
Rapports et bilans
(produits par des organisations et institutions reconnues au niveau national ou international) ;
Sources officielles
(produites par les gouvernements ou organismes gouvernementaux) ;
Banque de données
et de statistiques (produites par des groupements de chercheurs ou des organismes officiels) ;
Blogs et podcasts
(édités par des internautes relevant ou non d'institutions bien identifiées).
Les sources d'information
Les
sources d'information
peuvent être
généralistes
ou
spécialisées
. La recherche des sources d’information peut être menée :
dans les bibliothèques et centres de documentation
, qui constituent un lieu privilégié car on y trouve un ensemble de ressources validées et classées par des professionnels ;
sur le web
: les informations recueillies ne sont pas toutes fiables et nécessitent donc une validation.
Dans les deux cas,
l’interrogation se fait en formulant des requêtes
: il s’agit pour cela de soumettre à un système d'information une combinaison de mots-clefs relatifs au sujet de la recherche.

Parmi les
sources d'information sur le Web
, on distingue :
les
sources d'information traditionnelles
(agences de presse, grandes organisations d'intérêt privé ou public, associations d'experts, publications scientifiques, etc.) qui diffusent des informations validées selon un processus reconnu ;
les
sources émergeant de structures collectives
plus ou moins formelles, dont les règles de publication et de validation de l'information sont plus ou moins strictes.
les
sources informelles
(pages Web personnelles, blogs d'internautes,
etc.
) publiées sans aucun contrôle.
Un terme précis :
par exemple les noms propres ou un terme technique.
Un terme synthétique
: préférez un mot unique à une paraphrase.
Un terme non polysémique et non ambigu
: en effet, les termes polysémiques génèrent naturellement du bruit.
Il est aussi possible aussi lancer une recherche sur
une expression exacte
qui devra être mise
entre guillemets
(par exemple : "formation tout au long de la vie")
Qu’est-ce qu’un
bon mot-clef ?
L'équation de recherche :
trucs & astuces
Opérateurs booléens
 : ET/OU/SAUF ; AND/OR/NOT ; + / | / -
Opérateurs de proximité
 : opérateur de présence NEAR ; opérateur d'adjacence ADJ
Troncature
 : * réduit la frappe à la racine du terme (permet de s'assurer de la terminologie)
Parenthèses
 : utilisées pour organiser les termes et les combinaisons
Historique de recherche
 : permet de contrôler le déroulement de la recherche et la combinaison de questions
Consultation des
index
et des
listes d’autorités
▪Fonction «
documents connexes
 » (
related records
) ou
Voir aussi
Moteurs de recherche
& métamoteurs
Blogs & wikis
Sources
Une
banque de données
est un
ensemble de données relatif à un ou plusieurs domaines de connaissances
, généralement organisé et structuré en
bases de données
. Généralistes ou spécialisées, on distingue les banques de données bibliographiques, les banques de données iconographiques, les banques de données textuelles ou de type GED (document complet au format original), les banques de données numériques et
multimedia
(documents comprenant des textes, des images et des sons).
Les
banques de données bibliographiques
proposent les
références de documents
primaires, avec ou sans résumé. Par exemple, WorldCat est la base de données bibliographiques en ligne de l'OCLC

Les
banques de données textuelles
proposent le
texte intégral complet ou partiel
des documents primaires, parfois au format original. Par exemple,

Les
bases de données numériques
proposent des
données chiffrées
, plus ou moins structurées (données de recensement, d'enquête, données démographiques, financières, indicateurs économiques, etc.).
Par exemple, l'
INSEE
(http://www.insee.fr/) propose plusieurs données statistiques en accès libre et gratuit sur des domaines variés, comme l'emploi, la formation, l'éducation, ou encore des données locales, démographiques, économiques et financières.

Les
banques de données inconographiques
contiennent des
images fixes et animées
: photographies, des illustrations, des icônes, des représentations graphiques, des reproductions d'oeuvre d'art, d'architecture, des collections muséologiques, des documents audiovisuels,
etc
.
Par exemple, l'
Agence photo de la Réunion des Musées Nationaux
(http://www.photo.rmn.fr/) propose près de 600 000 images photographiques des oeuvres d'art conservées dans les musées nationaux et régionaux français et dans les musées étrangers.

Les
systèmes d'information géographique
permettent de collecter, créer, manipuler et structurer des
données alphanumériques géoréférencées
.
Par exemple,
InfoTerre
(http://infoterre.bgrm.fr) donne libre accès à des données géoscientifiques (cartes géologiques, cartes des risques naturels et industriels...).
Del Mar Castellanos M.
La recherche d’information et le travail documentaire
. Paris : Nathan, 2012.

Noël E. (dir.).
REPERE : Ressources Electroniques Pour les Etudiants, la Recherche et l’Enseignement
[En ligne]. 7e édition. Villeurbanne : ENSSIB, 2011. Disponible sur : <http://repere.enssib.fr/>

URFIST Paris.
Cerise tutoriel : conseils aux étudiants en recherche d’informations efficace
. [En ligne]. Paris : [Ecole nationale des Chartes], 2013. Disponible sur : <http://giry.enc.sorbonne.fr/cerise/> (consulté le 2 janvier 2014)

Université européenne de Bretagne.
FORM@DOCT - FORMation à distance en information DOCumentation pour les docTorants
[En ligne]. Dernière mise à jour en décembre 2013. Disponible sur : <http://guides-formadoct.ueb.eu/> (consulté le 2 janvier 2014)
Un
blog
est un
site Web personnel
animé par
un ou plusieurs
bloggers
qui s'expriment librement et selon
une certaine périodicité
, sous la forme de
billets
ou d'
articles
, informatifs ou intimistes,
datés
, à la manière d'un journal de bord,
signés et classés par ordre antéchronologique
, parfois
enrichis de contenus
multimedia
, tels des hyperliens, des images ou des sons, et pouvant faire l'objet de
commentaires
laissés par les lecteurs.

Voici quelques blogs susceptibles de vous intéresser :
Usages et outils
<http://blog.univ-angers.fr/usagesoutils/> : blog de Thomas Desserey, responsable du Pôle
e-pédagogie
de l'Université d'Angers, traitant notamment d'
ingénierie pédagogique
et des
technologies de l'information et de la communication
;
Fractale formation
<http://www.fractale-formation.net/> : blog de Philippe Martin, psychosociologue et formateur, relatif à la
formation
et l'
analyse des pratiques
;
Apprendre autrement
<http://4cristol.over-blog.com/> : blog de Denis Cristol, directeur de l'ingénierie et des dispositifs de formation du CNFPT, docteur en sciences de l'éducation, dédié aux
approches innovantes de la formation dans les organisations
.
Blog de M@rcel
<http://lebrunremy.be/WordPress/> : blog de Marcel Lebrun, professeur en technologies de l'éducation et conseiller pédagogique à l'Institut de Pédagogie universitaire et des Multimédias de l'Université catholique de Louvain (Belgique), traitant des
rapports entre technologies et pédagogies
et la mise en place de
dispositifs techno-pédagogiques à valeur ajoutée pour l'apprentissage
.
Un
site
Wiki
se définit à la fois comme un système de
composition de pages Web
et de
gestion de contenu
multimedia
, un
outil de travail collaboratif
et un
espace de discussion
. Issu de l'hawaïen
wikiwiki
signifiant « vite », un wiki est un
site Web collaboratif
où chaque internaute visiteur peut
participer
facilement à la rédaction de son contenu. La principale caractéristique d'un site Wiki est de permettre à ses utilisateurs de
modifier
facilement et rapidement n'importe laquelle de ses pages,
selon des règles définies
.
Les
Signets de la BnF
<http://signets.bnf.fr/accueil.html> sont une
sélection commentée de ressources Web
, choisies par les bibliothécaires de la BnF. Les sites signalés sont de niveau recherche et font référence dans leur domaine. L'accès aux ressources se fait soit par consultation de la liste alphabétique des thèmes généraux, soit par navigation dans le classement systématique des thèmes (par grandes catégories disciplinaires).

Le site
Signets des universités
<http://www.signets-universites.fr/> est le fruit d’un
travail collaboratif de signalement de sites effectué par des bibliothèques françaises de l’enseignement supérieur et de la recherche
. Ce projet s’enrichit notamment de la participation active de plusieurs Cadist (Centre d’Acquisition et de Diffusion de l’Information Scientifique et Technique), bibliothèques spécialisées dans un domaine scientifique donné.
Des signets

DURF ~ 2013-2014
Full transcript