Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

HDA s. consommation

No description
by

Clothilde Seumsouk

on 17 April 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of HDA s. consommation

SuperMarket Lady
Histoire des Arts
2014/2015

La complainte du progrès
Boris Vian
Comment l'art contemporain critique-t-il la société de consommation?
Duane Hanson
La complainte du progès
Boris Vian
SuperMarket Lady
Duane Hanson
arts créations et cultures
SUPERMARKET LADY
Duane Hanson

Duane Hanson:
Ce que je vois:
Rôle de la sculpture
surpoids
des bleus
caddie
cigarette
chaussons
aliments caloriques
bigoudis
position
visage fermé
L'opulence de la SOCIÉTÉ DE CONSOMMATION
.1969-1970
.Ludwig Forum für
Internationale Kunst en
Allemagne
.1m66
.méthode?
Autrefois pour faire sa cour
On parlait d’amour
Pour mieux prouver son ardeur
On offrait son cœur
Maintenant c’est plus pareil
autrefois
Ça change ça change
Pour séduire le cher ange
On lui glisse à l’oreille
Ah Gudule, viens m’embrasser, et je te donnerai…
Un frigidaire, un joli scooter, un atomixer
Et du Dunlopillo
Une cuisinière, avec un four en verre
Des tas de couverts et des pelles à gâteau !
Une tourniquette pour faire la vinaigrette
Un bel aérateur pour bouffer les odeurs
Des draps qui chauffent
Un pistolet à gaufres
Un avion pour deux
Et nous serons heureux !







Ah Gudule, excuse-toi, ou je reprends tout ça…
Mon frigidaire, mon armoire à cuillères
Mon évier en fer, et mon poêle à mazout
Mon cire-godasses, mon repasse-limaces
Mon tabouret-à-glace et mon chasse-filous !
La tourniquette à faire la vinaigrette
Le ratatine-ordures et le coupe friture

Et si la belle se montre encore rebelle
On la fiche dehors, pour confier son sort…
Au frigidaire, à l’efface-poussière
A la cuisinière, au lit qu’est toujours fait
Au chauffe-savates, au canon à patates
A l’éventre-tomate, à l’écorche-poulet !
Mais très très vite
On reçoit la visite
D’une tendre petite
Qui vous offre son coeur
Alors on cède
Car il faut qu’on s’entraide
Et l’on vit comme ça jusqu’à la prochaine fois
Et l’on vit comme ça jusqu’à la prochaine fois
Et l’on vit comme ça jusqu’à la prochaine fois !

Autrefois s’il arrivait
Que l’on se querelle
L’air lugubre on s’en allait
En laissant la vaisselle
Maintenant que voulez-vous
La vie est si chère
On dit : « rentre chez ta mère »
Et on se garde tout
La complainte du progrès
Boris Vian
-composée en 1956
-paroles: Boris Vian
-musique: Alain Goraguer
Conclusion
Boris Vian:
Conclusion:
Objets futiles
Chantage
"Mon"
De plus en plus violent
Ça recommence
la routine
Le Contexte
Chanson:
.critique la société de consommation
.objets inutiles et non-existants
.exagération des objets du quotidien

Merci pour votre écoute !
Clothilde Seumsouk 3ème A
fond blanc
collant éffilés
voiture
réfrigérateur
télévision
Full transcript