Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Les figures de style

No description
by

Samantha Beaudoin

on 6 November 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Les figures de style

Les figures de style
La comparaison
Elle consiste à faire ressortir les ressemblances et les différences entre deux éléments à l'aide d'un terme comparatif (comme, tel, semblable à...).
Le chat
Version 1
Le chat
Version 2
Les figures de style, qu'est-ce que c'est?
Exemples
Elle est sage
comme
une image.

Ma voix est
pareille à
celle de ma mère.

Sa vie
ressemble à
un film d'amour.
La métaphore
Cette figure est une comparaison implicite puisqu'elle réunit deux éléments sans toutefois utiliser de mot de comparaison.
Exemples
Cet homme est un véritable requin.

Tu es une vraie perle.

La vie est une course à obstacles.
L'euphémisme
Figure qui consiste à minimiser une réalité.
Exemples
Les personnes du troisième âge
(les vieux)

Les personnes sans ressources
(les pauvres)
L'anaphore
Répétition du même mot (ou des mêmes mots) au début de phrases successives.
Exemple
Sois heureux
de vivre ici.
Sois heureux
d'avoir des amis.
Sois heureux
de pouvoir te nourrir.
Sois heureux
d'être en santé.
L'énumération
Elle consiste à employer, dans une suite logique, des mots de même nature.
Exemples
J'ai frotté, tordu, refrotté, rincé, retordu...

J'adore les fraises, les framboises, les bananes, les bleuets et les pommes.
La paronomase
Figure qui consiste à rapprocher des paronymes dans une phrase.
Les paronymes sont des mots qui se ressemblent, mais qui n'ont pas le même sens.
Exemples
Qui
s'excuse
,
s'accuse
.

Il
pleure
dans mon coeur comme il
pleut
dans la ville.

Qui
se ressemble s'assemble
.
L'ellipse
Exemples
Pas la peine de venir te plaindre.
(Ce n'est)

Heureux celui qui ne regarde pas en arrière.
(est)
La métonymie
Figure dans laquelle on remplace un terme par un autre terme qui lui est lié par un rapport d'identité: la cause remplace l'effet, le contenant remplace le contenu, etc.
L'antithèse
Elle consiste à rapprocher deux termes opposés pour créer un contraste.
Exemples
C'est une si
grande
école pour une si
petite
ville.

Cet homme
mort vit
encore.
L'exclamation
Figure de style traduisant un cri de joie, de surprise, d'indignation, etc.
Exemples
Oh mon Dieu!

Oh là là!

Que Diable!

Quel spectacle!
L'allitération
Répétition des mêmes sonorités au début de plusieurs syllabes ou mots
Exemple
V
ous qui
v
oulez capti
v
er
v
os con
v
i
v
es avec un
v
ocabulaire sans équi
v
alent, con
v
erser con
v
enablement, sans contro
v
erse.
La gradation
C'est une énumération qui consiste à aller du plus petit au plus grand (croissant) ou du plus grand au plus petit (décroissant).
Exemples
Il l'a attrapé, mordu, lacéré et tué.
(croissant)

Brandon hurle, crie, parle, murmure.
(décroissant)
L'ironie
Figure qui consiste à dire le contraire de ce que l'on pense.
L'ironie est plus facile à comprendre à l'oral.
Exemples
Vingt-cinq sous de pourboire, quelle générosité!

Il faut être brave pour tuer une si petite fourmi.
La prosopopée
Procédé par lequel on prête le sentiment et la parole à des êtres inanimés, à des animaux, à des morts ou à des absents. On l'associe souvent à la personnification.
Exemples
Son âme pleure encore.

Tous les pandas craignent une pénurie de bambou.

La rose s'exclamait: "Je fane!".
L'hyperbole
Figure qui exagère une idée pour l'accentuer dans le but de créer une forte impression.
Exemples
Je te l'ai déjà dit vingt millions de fois.

Je suis mort de faim.

J'en ai pour trois ans à faire cet exercice!
L'apostrophe
Figure par laquelle on s'adresse directement aux personnes ou aux choses personnifiées.
Exemples
Dame nature, quand seras-tu de notre côté?

Je te salue, plage de Malibu.
Elle consiste à supprimer des mots dans une phrase sans en changer le sens.
L'inversion
Figure qui consiste à inverser l'ordre habituel des éléments d'une phrase.
Exemples
Merveilleuse était cette dame qui me souriait à la gare.

Du vin, il se versait.
Exemples
J'ai envie d'aller boire un verre.

Le parlement est inquiet.

Finis ton assiette.
Le pléonasme
Figure qui consiste à répéter volontairement une idée ou un concept en d'autres mots.
Exemples
C'est ton problème à toi.

Lui, il sera le mari parfait.


Attention: Monter en haut.
Exemples
Le chat est un petit carnivore familier, mais de caractère très indépendant. Il est particulièrement souple et vif. Il se présente sous diverses formes selon la race, mais, contrairement au chien, la structure de base reste identique. Son poids varie de 2 à 6 kilogrammes en moyenne. Son ancêtre est le chat sauvage. La domestication s'est faite progressivement du fait de son caractère indépendant.
Les figures de style sont des procédés qui agissent sur la langue. Ces procédés sortent de l'ordinaire, car ils sont là pour créer des effets de sens ou de sonorités. Les discours deviennent ainsi plus expressifs, plus impressionnants... Les figures de style embellissent donc les textes en évoquant des images et en jouant avec les mots.
La litote
Figure qui suggère une idée par la négation.
Exemples
Va, je ne te hais point.
(Je t'aime.)

Ce garçon n'est pas laid.
(Il est beau.)
De caractère très indépendant, le chat est un petit carnivore familier. Il est particulièrement souple, en plus d'être vif comme l'éclair. Il se présente sous diverses formes selon la race, mais, contrairement au chien, la structure de base reste identique : corps musclé, tête ronde, oreilles dressées tel un véritable chasseur et longues vibrisses autour d'un museau plus ou moins allongé. Son poids, lui, varie de 2 à 6 kilogrammes en moyenne. Son ancêtre est le chat sauvage, cet animal rusé comme un renard. La domestication s'est faite progressivement du fait de son caractère indépendant.

Encyclopédie Universalis
Full transcript