Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

MULTIPLAZA PANAMERICANA

No description
by

Cristina Vasquez

on 11 March 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of MULTIPLAZA PANAMERICANA

Transformations subies par l´aménagement depuis sa construction en 2004 (internes) :

- Diversification de ses magasins (influencés par les Etats-Unis ainsi que par l´Europe) : Forever21, Sears, Mango, Shasa, Justice, Aldo etc.
- Accroissement de l´aire du centre de 5 500 mètres carrés (générant de nombreux changements et rénovations de
l´espace)
- Espace rendu progressivement de plus en plus fonctionnel (nouveaux lieux de passages…)
- Parking rendu payant depuis 2014 (suite à la grande popularité du centre commercial)
- Création d´un secteur de restauration nommé « Las Terrazas » (mise en place de 15 restaurants/cafés donnant une ambiance plus familiale à Multiplaza, cette partie du centre commercial étant auparavant dédiée aux discothèques et aux bars, et par conséquent aux jeunes)
- Multiplaza se tourne aujourd´hui vers un public de classe moyenne voire élevée, et se dit « leader » dans son secteur (les personnes aux revenus plus faibles se dirigeant davantage vers les centres commerciaux « Las Cascadas » ou « Metrocentro »)
- Projet de construction de nouveaux aménagements pour le futur (hôtels, immeubles, bureaux etc.)

Internes et externes
”La alcaldía de Antiguo Cuscatlán ha advertido a unas 420 familias que deberán de desalojar la comunidad El Tanque y La Cuchilla. Los habitantes de estas comunidades acusan a la comuna de desalojarlos a petición del Grupo Roble, que construirá al otro lado de la calle un edificio de 25 pisos con 88 apartamentos de lujo.”
Extrait d´un article de journal paru le 17 septembre 2007 dans .net

2. Objectifs et enjeux de cet aménagement
3. Transformations de cet aménagement
Transformations que l´aménagement a générées dans le territoire local (externes) :


- La construction du centre commercial Multiplaza Panamericana a véritablement transformé le territoire d´Antiguo Cuscatlán ainsi que la capitale du pays. Elle a, d´une part, impliqué la déforestation de la forêt « El Espino » et a, d´autre part, affecté la population salvadorienne. De nombreuses familles habitant a proximité du lieu de construction (dans des bidonvilles nommés « El Tanque » et « Cuchilla ») ont effectivement été dans l´obligation de quitter leur domicile ainsi que leur communauté, sur la demande du Grupo Roble (considéré comme étant une énorme injustice pour la majorité de ces familles).
- La création de ce complexe a donc permis à cette partie de la ville d´énormément se dynamiser depuis 2004, de stimuler la croissance économique du pays au travers du commerce, du tourisme etc. (bien que d´autres centres commerciaux se situant dans le même secteur que Multiplaza tels que la « Gran Vía » ou encore « Las Cascadas » aient contribué à cet essor).

• Limites sociales :
- La construction du complexe commercial a généré l´expulsion de populations entières (voir transformations externes). De ce fait, une séparation très marquée des différentes classes sociales a eu lieu dans la zone d´Antiguo Cuscatlán (les nouvelles résidences construites proposent des prix relativement élevés et donc pas accessibles pour tous).
-Les frais du parking génèrent des inégalités sociales et risquent également de faire perdre de la clientèle au centre sur le long terme (les moins aisés privilégieront d´autres centres commerciaux).

1S
Lundi 8 décembre 2014
Cristina Vásquez et Fiona Buscail
Une innovation
Vidéo interview
1. Présentation de l'aménagement
Multiplaza Panamericana est un grand complexe commercial composé, d'une part, d'un centre commercial de quatre niveaux et d'autre part d'un immeuble contenant une trentaine d'appartements de luxe, nommé "El Pedregal". Le centre commercial en lui-même répond à de nombreux besoins, qu'ils soient alimentaires (présence d'un supermarché "Superselectos" ainsi que d'une cinquantaine de retaurants divers et variés), vestimentaires ou immobiliers (216 magasins au total), ou même culturels (cinéma...). La construction de ce complexe de 52 000 mètres carrés a officilement commencé le 30 septembre 2003 et a été achevée le 1er décembre 2004.

Localisation : Carretera Panamericana y Calle, Antiguo Cuscatlán, La Libertad, El Salvador

Le projet Multiplaza comprend de nombreux autres aménagements qui n'ont pas encore été construits mais qui sont cependant d'actualité tels que la construction d'un autre immeuble (identique à l'actuel), d'un hôtel cinq étoiles, de nombreux bureaux... Multiplaza Panamericana souhaite donc véritablement se transformer en un espace du quotidien qui répond à tous les besoins des habitants salvadoriens (une petite ville dans la grande ville).

4. Limites de cet aménagement
MULTIPLAZA PANAMERICANA
5. Multiplaza vu par les salvadoriens
Le centre commercial Multiplaza est un territoire faisant partie du quotidien de pratiquement tous les salavadoriens qui a énormément touché le territoire sur lequel il a été bâti. Sa construction, impliquant un fort déboisement d´une aire protégée, a débouché sur de nombreux débats ainsi qu´à une série de projets d´urbanisation de la ville.
Depuis sa construction datant de 2004, Multiplaza a énormément évolué et a généré de nombreuses modifications du territoire local que ce soit en ce qui concerne la population locale, l´environnement (écosystème, pollution…) ou encore l´économie du pays.
Le complexe Multiplaza n´est cependant pas encore totalement terminé. Effectivement, de nombreux projets sont chaque jour en train de se concrétiser davantage afin d´améliorer le quotidien du centre commercial et de ses alentours.
Multiplaza Panamericana a marqué et continuera à marquer le quotidien des différentes populations salvadoriennes qui ont adopté ce centre commercial à leur territoire du quotidien.

Conclusion
En quoi le centre commercial Multiplaza est-il un territoire du quotidien qui a transformé les habitudes salvadoriennes ainsi qu´Antiguo Cuscatlán ?
Acteurs et débats
Sociales et environnementales
Acteurs :
Le centre comercial Multiplaza a été construit par « Grupo Roble », entreprise immobilière appartenant au « Grupo Poma », dirigée par Ricardo Poma.
Cependant, le centre commercial fait participer un grand nombre d’autres acteurs plus importants les uns que les autres :
- Les architectes salvadoriens du Grupo Roble ainsi que les architectes venus du Grupo Roble de Mexico (acteurs directs)
- Les ouvriers qui ont travaillés sur place (acteurs directs)
- La mairie d´Antiguo Cuscatlán ainsi que son maire Milagro Navas (acteurs indirects)
- La mairie de San Salvador ainsi que son maire Norman Quijano (acteurs indirects)
- Les habitants de la région proche du complexe, notamment ceux des bidonvilles proches
(El Tanque et la Cuchilla), touchés par cette construction (acteurs indirects)
- La population salvadorienne (étant le public visé, et donc les principaux concernés ; acteurs indirects)
- De nombreux écologistes qui se sont opposés á la construction de ce projet (déforestation etc. ; acteurs indirects)

• Limites écologiques :
- La construction du complexe commercial génère le déboisement massif du « poumon de San Salvador » et la destruction d´un écosystème unique.
- Présence de plus en plus d´embouteillages sur la Panamericana, causant une augmentation de la pollution dans le pays.

Débats :

Le projet Multiplaza Panamericana a suscité de nombreux débats avant sa concrétisation. Effectivement, le centre commercial a été construit sur des terres extrêmement protégées : la « Finca El Espino », un espace forestier de plus de 700 hectares considéré comme l´ex poumon de la capitale salvadorienne. Il s´agissait, en effet, d´un écosystème très important pour le pays (grand nombre d´espèces végétales et animales), qui répondait au besoin en eau de plus de deux millions d´habitants (les nappes phréatiques de cet espace regroupaient 40% de l´eau de San Salvador). La construction de ce complexe a donc, tout d´abord, été considéré comme un véritable crime contre l´environnement, la faune et la flore du pays.
De ce fait, différents écologistes de la région ont déclenché un procès judiciaire (demande d´arrêt du projet) peu avant la construction du complexe, bien que le ministère de l´environnement ainsi que le bureau de l´aire métropolitaine de San Salvador avaient déjà émis un permis de déboisement de la zone. Ce procès n´a malheureusement eu aucune portée bénéfique. Effectivement, le déboisement et l´urbanisation du territoire ont bel et bien eu lieu et se sont même étendus par la suite sur d´autres territoires de « El Espino » (construction d´autoroutes, de bureaux, d´un terrain de golf etc.).
En 2005, l´Assemblée, sur demande officielle du Ministère de l´environnement cependant a mis en place la loi des Aires Naturelles Protégées permettant la protection de cet espace vert.

Full transcript