Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Les fonctions cognitives

No description
by

BEDOUIN Claude

on 23 September 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Les fonctions cognitives

Une approche systémique
LES FONCTIONS COGNITIVES
Les fonctions langagières
Les fonctions logiques
Les fonctions perceptivo-attentionnelles
Les fonctions praxiques
Les fonctions spatiotemporelles
Les fonctions symbolico-représentationnelles
Les fonctions mnésiques
La fonction communicative
La fonction représentative
ou
significative
La fonction expressive
Interpersonnelle
phatique
Régulatrice
ou
conative
Instrumentale
Heuristique
Informative
Poétique
Référentielle
Corporelle
Orale
Écrite
ou
graphique
Productives de
représentations mentales
et de
significations
au-delà dʼen être le vecteur.
Faire passer un message, une information en prenant en compte les spécificités de la communication orale et écrite, en développant la compétence narrative.
Vise au maintien d'un canal de communication entre émetteur et récepteur.
Vise à induire chez le récepteur la conduite souhaitée.
Dans une intention d'"
utiliser l'autre
" pour réaliser un besoin.
Pour développer ses connaissances sur le monde.
Discours sur le discours.
Dans une intention de mettre en jeu des modes d'organisation des messages permettant la réalisation des effets subjectifs et expressifs d'une forme d'art.
Volonté de clarifier le contexte d'interprétation d'un énoncé donné ou d'évoquer un univers de référence.
Fonction métalinguistique
Expression des émotions dans différents langages et prise de conscience des complémentarités et interférences de ces expressions.
Opérations de stockage
Visuo-spatial
Phonologique
Logico-sémantique
Kinesthésique
Opérations de rétention
Opérations de rappel
...la rétention de l'information est tributaire de l'imagerie mentale, de l'élaboration sémantique, de l'organisation logique, de la prégnance, de la conscience phonologique du sujet...
... la durabilité et le rappel des variables mémorisées dépendent du niveau d'analyse sémantique et de l'enrichissement associatif construits à partir du réel.
Mémoire procédurale
Mémoire épisodique
(autobiographique)
Mémoire sémantique
Mémoire de travail
Épisodique pure
Souvenirs personnels
Sémantique
personnelle
Où habites-tu ?
Habiletés perceptives
Tâche de dessin en miroir
Habiletés perceptivo-motrices
Rotor test
Habiletés cognitives
Tour de Hanoï
Fluence verbale
Citer un maximum de mots dans une catégorie
Dénomination et identification
Appariement de mots et d'images
Phrases vraies/fausses mémorisation du dernier mot
Auditive
Visuelle
Gestuelle
Dénomination de dessins
Matrice en actes
Matrice formelle et propositionnelle
Raisonnement inductif
Se construit sur des régularités et des traits marqués par la généralité.

BMB
Raisonnement déductif
Orientés vers l'application des connaissances existantes à des contenus particuliers.
Raisonnement analogique
Se construit sur un mode comparatif
Associative
Reconstruction
Appliquée au champ de la psychologie, la fonction correspond à un "ensemble d'opérations étroitement dépendantes les unes des autres", dont le jeu (harmonieux ou pas) constitue la dynamique de la vie mentale.
LES FONCTIONS COGNITIVES

Barry Valérie, Thèse de doctorat, Regard clinique sur l'enseignement auprès d'élèves porteurs de troubles importants des fonctions cognitives et approche fractale de leurs besoins d'apprentissage en situation collective de construction du nombre, UPEC, 2009, p. 110
Le tout est à la fois moins et plus que la somme des parties
Morin E. (2000), Introduction à la pensée complexe, Paris : Éditions du Seuil, p. 114
Le décryptage et la recherche d'intelligibilité du système "se font à partir de deux opérations complémentaires : la liaison et la séparation". On ne peut concevoir le tout sans concevoir les parties, ni concevoir les parties sans concevoir le tout...
Barry Valérie, Thèse de doctorat, Regard clinique sur l'enseignement auprès d'élèves porteurs de troubles importants des fonctions cognitives et approche fractale de leurs besoins d'apprentissage en situation collective de construction du nombre, UPEC, 2009, p. 197
Activité mentale
le cognitif
"les processus de construction et d'utilisation de connaissances relatives aux objets, à autrui et à soi même, ainsi que l'élaboration de stratégies pour transformer les situations et résoudre les problèmes."
le conatif
"les émotions et postures, [...] par quoi ce qui est éprouvé s'exprime, s'interprète et façonne la dynamique cognitive.
Mémoire sensitive (implicite)
Utilisation du calepin visuel
Système spécialisé dans le traitement de l'information visuo-spatiale.
Utilisation de la boucle phonologique ou boucle articulatoire.

Système spécialisé dans le traitement du système linguistique
Évènement personnellement vécu, dans un lieu et un instant donné.
Praxie idéatoire
Praxie idéomotrice
Praxie constructive
Praxie motrice
Représentation mentale de geste à exécuter.
Les
mouvements élémentaires
doivent être conçus, associés à l'
"idée du geste"
; les objets utilisés doivent correspondre à des catégories d'usage.
Réaliser un geste avec un objet ou un outil.

Exemple : brosse à dent, aiguille à coudre, fer à repasser, ciseaux, tournevis, fourchette, rasoir, crayon…
Capacité d'effectuer un
geste à la demande
, en fonction d'un objectif donné.
Élaboration du
réseau de signification fonctionnelle
.
Faire des gestes sans outil.
Gestes dits symboliques, les mimes, le « faire semblant ».

Exemple : faire « au revoir » de la main, mimer l’action de jouer de la guitare, faire un salut militaire, faire « chut »…
Définition de relations entre les objets à utiliser, entre soi et ces objets.
Programmation du mouvement
, lequel s'inscrit dans le réseau de signification opératoire.

Assembler
des pièces pour construire un tout. La difficulté est dans l’assemblage des pièces les unes par rapport aux autres.

Exemple : construire un objet avec des légos, assembler des cubes, faire un puzzle,…
Possibilité de réaliser des mouvements fins et précis.
Liaison
à une
intentionnalité
mais également à la
tonicité musculaire
et à une
alternance de séquences gestuelles
élémentaires.

Installation de la dextérité.
Fonctions par lesquelles un sujet se rend capable d'organiser ses sensations et de prendre connaissance du réel
Pôle attentionnel
Sélectionner, délimiter, isoler, organiser, conserver les stimuli fournis par les organes des sens.
Pôle perceptif
Agir dans un "rapport du sujet à l'objet" : pour que les variables soient "
mentalement traitables
", ces fonctions les "imprègnent" d'un cadre de référence particulier, lié au contexte, et
élaboré à partir de l'expérience interactionnelle du sujet
.
Niveau d'attention
INTENSITÉ : alerte, vigilance, attention soutenue.
Implication des processus perceptifs
Forme d'attention
SÉLECTIVITÉ : attention sélective, attention divisée, attention partagée.
Imbrication de la subjectivité et de l'histoire de la personne dans le
contrôle attentionnel
, l'
automatisation
des
processus initialement volontaires
et les
processus d'attention automatique
.
Discontinuité
Délimitation
Ces fonctions sont mobilisées en continu, et impliquées dans toute actualisation du système.
Elles produisent des repères internes et agissent sur ceux-ci en contexte.
intracorporel
intercorporel
extracorporel
situer les différentes parties de son corps ;
vision globale et analytique ;
expérience de la latéralité ;
conscience des implications relatives des mouvements et des positions de ses membres...
Le sujet repère des objets ou des personnes par rapport à lui. Il est le centre.
Le sujet situe des positions, des distances et déplacements relatifs entre des objets ou des personnes
DÉCENTRATION
Il est dans l'espace mais plus au centre
Pour se repérer dans un espace, on peut s'appuyer sur des rapports :
TOPOLOGIQUES :
en construisant des relations de voisinage, de séparation, d'enveloppement, de continuité ;
PROJECTIFS :
par une mise en perspective d'objets, ou un repérage de situations de parallélismes, de projections, de sections.
EUCLIDIENS :
dans l'identification de conservations ou de transformations par translation, symétrie...
Donner une signification à nos rencontres avec le monde.
Production de re-présentations
La re-présentation rend présent l'absent et prépare au signe.
Re-présentations subjectives de la réalité
Images mentales
Les signes
Capacité générative
du sujet par rapport au réel.
Distanciation
Disponibilité
des symboles pour passer d'une re-présentation à une autre quand intervient le langage.
Opérations mentales de transcodage
Assignation de signification pour le sujet
Modelages d'origine intrapsychique
Dé-représentation
Résistance à lâcher les repères qui fondent notre cohérence interne, et à nous immerger dans un univers énigmatique, hors de nos structures logiques habituelles
OBSTACLES ÉPISTÉMOLOGIQUES
La reconnaissance
Elle correspond à l'actualisation d'une représentation mentale précédemment élaborée.
Reconnaissance immédiate
Subitizing
Insight
Capacité humaine à dénombrer spontanément jusqu'à 4
Jugement de similitude
Reconnaissance logographique
Reconnaissance par décomposition - recomposition
Cette forme de recomposition nécessite donc l'appropriation par le sujet d'une ou de plusieurs règles d'"assemblage" de sous unités, pour pouvoir orienter son regard vers celle-ci et constituer une entité significative à partir d'elles.
L'interprétation correspond ici à un double mouvement : celui qui va de l'entité observée vers la représentation interne, pour convoquer celle-ci, et celui qui opère en sens inverse, pour identifier l'entité.
Selon le modèle de Baddeley et Hitch, la mémoire de travail est un système mnésique à capacité limitée destiné au maintien temporaire et à la manipulation d'une information, nécessaire à la réalisation de tâches cognitives complexes.
L'inhibition - l'oubli
Facilitation / inhibition...
François BOULE
Valérie BARRY
Mettre en mots sa pensée, et expliciter ses représentations.
Inclinaisons
Inclinaisons
Schéma de Roman Jakobson
Selon l'expression de Gérard Vergnaud
"Correspond aux opérations logiques uniquement observables en termes d'actions contextualisées."
Pas de prise de conscience et pas de justification...
Elle est constituée de raisonnements (ou enchaînements cohérents d'inférences) qui s'appuie sur une combinaison de représentations et de confrontations langagières pour aboutir à des conclusions verbalisables. Le langage utilisé peut-être usuel ou formel (scientifique).
GIBELLO B. (1995, p 265)
SILLAMY N. (1998, p 63)
Je fais l’hypothèse que l’intérêt d’un regard systémique réside dans le fait qu’il permet de s’emparer de la complexité d’une situation, par l’éviction de ces « habitudes de pensée qui supposent qu’à tous les problèmes on peut apporter une réponse claire et distincte ».
Barry Valérie, Thèse de doctorat, Regard clinique sur l'enseignement auprès d'élèves porteurs de troubles importants des fonctions cognitives et approche fractale de leurs besoins d'apprentissage en situation collective de construction du nombre, UPEC, 2009, p. 141
Full transcript