Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Claude-Marie: La rééducation périnéale et pelvienne pour les MD

No description
by

Marie-Christine Trahan

on 28 January 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Claude-Marie: La rééducation périnéale et pelvienne pour les MD

La rééducation périnéale et pelvienne
Objectifs de la présentation
Définir la rééducation périnéale et pelvienne (RPP) en physiothérapie.
Connaître les conditions que la RPP peut traiter.
Connaître le mécanisme d'action de la RPP dans le traitement de pathologies/ conditions spécifiques.
Claude-Marie Boudreau, pht
L'incontinence urinaire
-
30-60%
femmes ménopausées
-
30-40%
femmes d'âge moyen
-
~50%
des femmes enceintes
-
~77%
dans les 3 mois post-partum
- IU persistante:
92%
5 ans plus tard
-
20-30%
jeunes femmes nullipares
80%
Incontinence urinaire d'effort (IUE)*
1%

Incontinence urinaire d'urgence (IUU)*
19%

Incontinence urinaire mixte (IUM)
*Incontinence urinaire post-mictionnelle
La grossesse et l'accouchement
Premiers facteurs d'affaiblissement du PP.
La diastase abdominale (30-67%) est un facteur de risque des POP.

3 règles pour ABDO
13 à 30% des clients lombalgiques ont des dlrs sacro-iliaques (S-I).
49 à 56% des femmes auront des dlrs lombaires/S-I (29e à 32e sem).
de la fréquence urinaire


Dysfonctions ano-rectales
Constipations chroniques
Incontinence selles et/ou gaz
Hémorroïdes (86%)
Anismes, asynchronismes à la défécation
Contrôle des envies pressantes via
la boucle réflexe de Malhoney
~80%

d'efficacité de traitement de l'incontinence urinaire
Dumoulin (2010), ICI (2009), Hay Smith (2006).
Dyspareunie superficielle:
cicatrice post-partum
vestibulodynie provoquée
sécheresse
vaginisme...
Douleur pendant la miction:
Tumeur vésicale ou pelvienne
Lithiase
Infection urinaire
Carence hormonale (atrophie uro-génitale)
Inflammation de l'urètre / cystite intersticielle

Non traité en physiothérapie
Causes probables d'IUU
Diminution de l'élasticité de la vessie
Médicaments (anti-dépresseurs, diurétiques, sédatifs, les anti-cholinergiques inhibent le détrusor)
mauvaise gestion des liquides
POP
Grossesse
Constipation
Diabète
Faiblesse du PP
TVT, TOT, colposuspension: 74 à 90%
Vrai ou faux?
La physiothérapie est le traitement conservateur de 1ère ligne contre (Cochrane 2008):
l'IU (A)
POP (les études tendent à démontrer, protocole ~ IU)
Quelques stats au sujet des POP
Traitement des POP en RPP
Pessaires
Diminution symptômes et rétrogradation (2 ECR)(A)

Éviter ou retarder la chirurgie (B)
Modification habitudes de vie
Diminution de la constipation
Gestion de la toux chronique
Braekken (2010)
109 femmes (50 contrôles et 59 EPP) avec RPP ET EPP x 6 mois.
Réduction :
des symptômes chez 74% vs 31%
de l'inconfort chez 67% vs 42%
de l'ouverture hiatale
Écho: position des organes plus élevée

Stupp (2011)
EPP=21, contrôle=16, 6 rencontres sur 14 sem.
Amélioration du POP-Q
diminution significative des symptômes
Amélioration de la FM du PP
Hagen (2011)
5 séances en 16 sem. 477 sujets avec POP I-II-III
6 mois: 20% d'amélioration du POP-Q vs 12%
1 an: 30% ont reçu un autre tx vs 55%
l'auteur suggère que les POP gr III répondent - bien.
Prolapsus: Selon différentes études
Échographie trans-abdominale: inversion de commande (
50%
).
ASLR/ P intra-abdominale:
Vessie: mobilité de
14 mm

Urètre: mobilité de
11 mm
43%
moins de force de fermeture uro-génital avec POP p/r femmes sans POP.
Prise en charge type en physiothérapie
Examens:
Physique musculo-squelettique
Par toucher vaginal et/ou anal
Recommandations dans les suivis pré- et post-nataux (E. Guidelines 2008)
Physiothérapie individualisée.
Exercices spécifiques de stabilisation (PP et abdo profond)
Sans danger pour les bébés
Poursuite et reprise des activités: QUAND?
Changements hormonaux
Progestérone
Œstrogène
Relaxine
Compressions nerveuses

Diastase de la symphyse pubienne
<1%
31% avec inconfort
La rééducation périnéale pendant la grossesse
6 études:
à partir de la 20e semaine: diminution IU
En fin de grossesse: 56% IU
3 mois post-natal: 50% IU
Effets à long terme
Massages du périnée à 35 semaines
4 études:
16% des épisiotomies
32% douleurs 3 mois post-natal

UNE SOLUTION !
Accord du Médecin
Facteurs multifactoriels de l'incontinence selles et/ou gaz
(80% des cas)
Mécanique
Faiblesse musculaire
Compliance (micro-rectum, fibrosé)
Troubles de sensibilité rectale

Neuropathique
Trouble gastro-intestinal
Dysfontion ano-rectale

SAI < 40 mmHg: 20-30%
SAE: RPP efficace
Facteurs de risque de l'IA
Facteurs de risques de la constipation
Âge
Sexe
Accouchement VB
POP (50%)
Obésité/IMC
Institutionnalisation (P:
50%
)
Diarrhée (
51%
)
Chirurgie, traumas
Conditions neuro
Maladies spécifiques (IBS)
Autres
Technique de défécation inadéquate
Désordres alimentaires/abus/psychiatriques
Causes sociales
Alimentation: fibres (25g), liquides (1,5L)
Méga-rectum/colon
Neuro
Menstruations (SPM: chute de progestérone)
Douleur (fissure, hémorroïdes, cicatrice)
Âge
POP
Critères de Rome
Valsalva >1/4
Selles dures >1/4
Sens. de vidange incomplète >1/4
Sens. blocage >1/4
Digitation >1/4
< 3 défécations par semaine

2 critères, 12 semaines non consécutives
Traitements des troubles ano-rectaux en physiothérapie
Modification alimentaire/ liquidienne
Technique de poussée
position
BFB manuel ou instrumental
ballonnet
Correction asynchronisme
hypertonicité
IA: TR > TV
de
50%
des risques d'IA à 12 mois post-partum chez les femmes pratiquant les EPP durant cette période (B)
Dérangements urinaires/ génitaux chez l'homme post-prostatectomie ou
Low Urinary Tract Syndrom (LUTS)
Gouttes retardataires (
12%
)
Rétention urinaire
Urgenturie (
14,8%
)
Dysfonction érectile (DE)
Pertes urinaires à l'effort (
1-39%
)
Durée:
MIN de 4 séances sur 3 à 6 mois
.
Interventions:
Stimulation neuromusculaire (SNM)
BFB manuel ou instrumental
Techniques de tissus mous
Enseignement+++
Thérapies conjointes
Prévalence des
primipares et multipares
Symptômatiques?
Post-chirurgie?
Nullipares à l'abri?
Fréquence anatomique
La classification de Baden et Walker
Grade 0
: Position normale.
Grade 1
: descente de l'étage à mi-chemin entre sa position normale et l'hymen. (intra-vaginal).
Grade 2
: Descente de l'étage ad hymen. (effleurant la vulve).
Grade 3
: Extériorisation de l'étage au-delà de l'hymen (dépassant la vulve).
Grade 4
: Extériorisation maximale de l'étage par rapport à l'hymen (POP totalement extériorisé)
L'incontinence anale et la RPP
Atteinte du SAE meilleur pronostic que atteinte du SAI: seulement 20-30%
L'IU et/ou IA font partie du vieillisement normal
Les cônes vaginaux sont aussi bons que les EPP
Faire de l'activité physique aide à prévenir l'IU
Le BFB instrumental n'a pas de bénéfice ajouté au EPP en clinique ou à domicile.
La SNM n'ajoute pas de bénéfice pour l'IUE
Les lubrifiants sont tous équivalents
LE MOT DE LA FIN!
Réduit le nombre d'épisio et la durée de la poussée.
Neuropathies du nerf Honteux
Dyspareunie profonde du PP:
utérus rétroversé
coccydynie
anisme
claude-marie.boudreau@physioextra.ca
Full transcript