Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

LA Désinformation et la manipulation de l'opinion publique

la manipulation de l'opinion publique
by

Mohamed Amrani

on 17 February 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of LA Désinformation et la manipulation de l'opinion publique

Qu'est-ce que la désinformation ?
Définitions
Exemples de désinformation

Qui nous informe ?
Stratégies de manipulation des masses.
Déjouer la manipulation des médias.
Qui nous informe ?
Les médias de masses
Organisation de masse et
communication informelle
Le monopole des agences de presse
AGENCE DE
PRESSE
reportages
articles
photographies
Six principales Agences de presse
L'information continue
Rapidité ;
Grande quantité d'information.



Trop d'information brute → Manque de recul ;
Concurrence → Multiplication de l'information spectacle (course poursuite sur autoroute, naissance du « plus gros bébé au monde » etc...).

Pour qualifier un événement, les journalistes disent :
« Un chien qui mord une vieille dame, ce n'est pas de l'information, par contre une vieille dame qui mord un chien ça c’est un événement dont on va parler… ».

Le journaliste
Qualités exigées :
Rigueur ;
Esprit critique ;
Capacité d'analyse ;
Très bonne culture générale.

Bonne appréciation du réel exactitude et exhaustivité de l'information.

Qualité essentielle :
être résistant aux pressions
ONG
Groupe communautaire
Citoyen quelconque
Exemple : révolution Egypte
Sources
Stratégie de manipulation de masses
« On ne peut pas dire la vérité à la télé !
Il y a trop de gens qui regardent ! »
Coluche
La stratégie de la diversion/distraction
Objectif : « Garder l'attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux ».

Avec des informations insignifiantes :

Divertissements sportifs (coupe du monde de football, rugby...);

Divertissements télévisés (émissions, jeux, télé-réalité...);

A des heures stratégiques (7h, 12h, 18h, 21h);

Information déstructurée pour mémorisation minimale.

De l'information sans information. On continue d'appeler
« journal télévisé » ce qui devrait en réalité être appelé un
« magazine ».


En 2012, 3h12 passées en moyenne devant la télévision.
Oublier les problèmes économiques et empêcher le public de s'intéresser aux connaissances essentielles.
La stratégie de la solution
Objectif
Que le public soit demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter.
Comment ?
Crée une situation prévue (un problème)
Elle suscite une réaction prévue
Le public demande des mesures
Exemples :
Violences urbaines, attentats sanglants
Demande: lois sécuritaires au détriment de la liberté
La grippe H1/N1.
Demande: Le vaccin miracle.

Un maintien de l’ordre par la peur.
Bilan
Bilan
La stratégie de la dégradation
Problèmes ?
Objectif
Comment ?
Bilan
Faire accepter une mesure inacceptable.
En « dégradé », telle que les conditions
socio-économiques radicalement nouvelles
imposées durant les années 1980 à 1990.
Exemples:
Chômage massif, précarité, délocalisation, la flexibilité du travail depuis les années 1980
Éviter une révolution.
La stratégie du différé
Objectif
Faire accepter une décision impopulaire mais nécessaire dans le futur.
Comment ?
Prévoir à l’avance pour laisser le public s’habituer à l’idée du changement car plus facile
d’accepter un sacrifice futur qu'un sacrifice immédiat.
Bilan
Éviter une révolution.
La stratégie de l'infantilisation
Objectif
Tromper le spectateur, avec un ton infantilisant. Susciter un minimum de réactions critiques.
Comment ?
S’adresser aux adultes comme à des enfants.
alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d'une personne de 12 ans. »  (cf. Armes silencieuses pour guerres tranquilles).
« Si on s'adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans,
Exemples:
Les publicités, la campagne TV française pour le passage à l'Euro (« les jours euro »).
Bilan
Faire adopter les valeurs de celui qui l’infantilise.
La stratégie de l'appel à l'émotion
Objectif
Court-circuiter l'analyse rationnelle et neutraliser le sens critique du public.
Comment ?
S’adresser à l’émotionnelle plutôt qu’à la réflexion.
Exemple :
Reportages sur la colère des riverains lors de grèves des éboueurs, pour éviter le motif de la grève.

Bilan
Inhiber les réactions émotionnelles pour ouvrir la porte d’accès à l’inconscient.
La stratégie de la culpabilisation
Objectif
Remplacer la révolte par la culpabilité.
Comment ?
Contraste entre débilité/intelligence.
Bilan
Exemple:
Faire croire aux chômeurs qu'ils sont eux-mêmes responsables de leur situation par manque d'intelligence, d'aptitude, de motivation.
Éviter que l’individu se révolte contre le système économique.
La stratégie de la connaissance
Objectif
Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes.
Comment ?
A l’aide des progrès de la science.
Exemples:
Sondages télévisés, sciences.
Bilan
Un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir.
La stratégie de l'ignorance
Objectif
Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise.
Comment ?
Bilan
Inhiber les réactions émotionnelles pour ouvrir la porte d’accès à l’inconscient.
La stratégie de la médiocrité
Objectif
Empêcher l’accès du plus grand nombre à la culture et au savoir.
Comment ?
Encourager le public à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte.
Exemples :
Secret story, loft story…
Bilan
Encourager les gens à se complaire dans le vulgaire et l’inculture.
Rendre l’ignorance omniprésente.
Comment déjouer la manipulation des médias ?
Ne pas feindre l’ignorance
« C’est trop compliqué »
« Cela n’existe pas »
« Je n’ai pas le temps »
« J’ai d‘autres problèmes à gérer »
La télévision
A bannir
Média puissant
Déconstruction du sens critique.
Toujours tout remettre en question :
Même les avis d’experts.
Arrêter de consommer.

Identifier la source
Repérer les enjeux :
Économique, politique...

Avoir le sens des réalités
Chercher une réponse probable et cohérente :
Analyser l’information
Blublublu
Mieux appréhender et comprendre
En parler autour de soi : Débat
Ensemble de règles/devoirs, qui constitue la morale d’une profession
Besoin de liberté d’expression
Journalistes compétents et engagés

Prospérité des médias
La déontologie
Pas de prospérité : corruption
Prospérité économique des pays mondialisés :
Obstacles face à la déontologie

Mais ce n’est pas tout
Technologique
Politique
Économique
Vitesse de propagation de l’information
Censure par l’État
Contrôle et infiltration par le CSA ( Conseil supérieur de l’audiovisuel)
Recherche du profit (Vente et concurrence)
Moyens non gouvernementaux d’Assurer la Responsabilité des Médias :
Objectif : les rendre responsables.

Donne la parole aux usagers pour la transmettre :
M*A*R*S
« Courrier des téléspectateurs »
« Téléphone qui sonne pendant l’émission »
Absence de contrôle de qualité du produit délivré au public.
Changer son attitude face à l’information :
Pourquoi ? Qui voudrait me faire croire… ?

Démasquer l’information modifiée / Penser à un scénario paussible :
Trouver un sens à l’histoire.
Partager son opinion critique pour avoir plusieurs points de vues différents.
Qu'est-ce que la désinformation ?
Définitions
Mélange d'informations réelles et fausses, destiné à tromper.
Exemple de désinformation
http://www.techno-science.net/?onglet=glossaire&definition=4207
http://actionroyaliste.com/PDF/ladesinformation.pdf
http://laurent.fallet.free.fr/docs/annee1/FALLET_Desinformation.pdf
http://www.dnat.be/index.php/nos-idees/dossiers-speciaux/la-manipulation-des-masses-et-de-l-opinion-publique?showall=&limitstart=
http://www.toupie.org/Textes/Manipulation_opinion_publique.htm
http://laurent.fallet.free.fr/docs/annee1/FALLET_Desinformation.pdf
http://actionroyaliste.com/PDF/ladesinformation.pdf
http://apprentisurvivaliste.com/lutter-contre-la-desinformation/
les éléments de la désinformation:
La désinformation suppose trois éléments :

une manipulation de l’opinion publique

des moyens détournés

des fins politiques internes ou externes

"Il est très facile d’empoisonner l’esprit des
hommes avec une idée." (Honoré de Balzac)

Année universitaire : 20 13-2014

Sous l’encadrement de :
Mme : Belkhou

Réalisé par :
MOHAMMED AMRANI SOUHLI

Université Sidi Mohamed Ben Abdellah
ECOLE SUPERIEURE DE TECHNOLOGIE
Réseaux et Télécommunications

La Désinformation
ET
LA MANIPULATION DE L'OPINION PUBLIQUE

les éléments de la désinformation
les buts de la désinformation:
Comment ça marche ?
Quelques techniques de désinformation
Quelques techniques de désinformation
la Propagande
La propagande est l'action de diffuser, de propager, de faire connaître, de faire admettre une doctrine, une idée, une théorie politique. Son but est d'influencer l'opinion publique, de modifier sa perception d'évènements, de personnes, de produits, de convertir, de mobiliser ou de rallier des partisans.

Les techniques de propagande ne sont pas l'apanage des dictatures, on les trouve également dans les démocraties, sous le nom de communication politique.

la propagande se distingue de la désinformation par le fait qu'elle n'est pas toujours mensongère

Exemples de Propagande
La propagande anglaise contre l'Allemagne pendant la Première Guerre mondiale,

La propagande aux Etats-Unis pendant la Première Guerre mondiale pour faire basculer l'opinion publique vers l'interventionnisme.

La propagande de Mussolini,

La propagande nazie pour amorcer la Seconde Guerre mondiale,

(on va voir bcp d'exemples dans les vidéos)

Les Faux
Utilisation de faux documents destinés à semer le doute ou à accréditer une thèse.
Les rumeurs
Exemple :
En 2010, un Journal britannique fait paraître un article sur la situation de la Société Générale qui serait dans un état périlleux.
Rumeur
Conséquence
Chute vertigineuse en quelques minutes.
La SG a dû démentir pour éviter un ultime coup de grâce.
Les canulars informatiques
Fausses nouvelles diffusées sur internet, aussi appelés Hoax.
Exemple :
Mort de Ben Laden, une fausse photographie a été publiée.
L’omission ou la négation des faits
Si le public n’a aucun moyen de vérifier ce qui s’est passé en réalité, il est facile de nier le fait, de ne pas diffuser une information. Technique imparable, passant inaperçue.

L’estompement:
Noyer le fait dans une masse d’autres faits sans rapport avec lui.

La surinformation
En saturant l’attention du public par une surinformation, on lui fait perdre tout sens de ce qui est important et de ce qui ne l’est pas. C’est une forme d’estompement.


La répétitivité
Un fait insignifiant en soi peut acquérir une importance démesurée de telle manière qu’ilne puisse plus être nié par la suite.


La diabolisation
Complémentaire ou résultante de la répétitivité. Grossir les contrastes : faire apparaître l’un blanc comme neige et l’autre comme le diable.
Dire le plus de mal de l’ennemi potentiel, souvent de manière parfaitement gratuite, mais en s’appuyant sur des supports de désinformation
(faux renseignements, fausses déclarations, fausses photos).

L’interprétation
Présenter et commenter les faits de manière favorable ou défavorable pour susciter des émotions positives ou négatives.



La généralisation / la banalisation
Montrer que la personne n’est pas la seule dans son cas.
Diffuser une histoire prétendue vraie sous forme de révélation
Le système des parts inégales
Accorder une minute à l’accusation et une heure à la défense.
Pour éviter cela, le temps de parole de chaque parti est réglementé en période électorale.
Le manichéisme
Créer deux camps : les bons et les mauvais.
La psychose
Une opération de désinformation réussie crée dans le public une quasi-unanimité de caractère psychotique et un état irrationnel qui le pousse à ne plus voir que ce qui va dans le sens de la désinformation, à en rajouter, à se désinformer lui-même par un phénomène de vampirisme.
faire passer les agresseurs pour des victimes et les victimes pour des agresseurs

mélanger les informations pour les rendre incompréhensibles.
La désinformation est l'action de désinformer. C'est un processus de communication qui consiste à utiliser les médias pour transmettre des informations partiellement erronées dans le but de tromper ou d'influencer l'opinion publique et de l'amener à agir dans une certaine direction. Le sens de ce mot, apparu au dernier quart du xxe siècle,

Synonymes : information trompeuse ,erronée ou fausse, manipulation, propagande

les buts de la désinformation
Ella a pour buts :
d’obtenir de l’opinion telle ou telle attitude, en vue de mener telle ou telle action
de vendre, avoir de l’audience
de convaincre le public de la supériorité de telle cause, tel parti, tel candidat

Comment ça marche ?
Le désinformateur ne crée pas de toute pièce une situation favorable.
Il doit exploiter les conflits déjà existants et les envenimer, développer de façon monstrueuse des tendances déjà existantes… Pour désinformer, il faut étudier au préalable le thème qui pourra être accepté et comment le faire (dire au public ce qu’il veut entendre), déterminer :

une cible
opinion publique de la population visée.
La désinformation est directement proportionnelle à l’ignorance de la population sur un point donné.
L’étude du public à cibler conduit au choix du support.

des supports
des faits vrais ou censés être vrais.
des relais
le désinformateur cherche systématiquement
un complice, généralement inconscient, qui pourra devenir le bouc émissaire de l’opération si elle ne réussit pas.
un thème
aussi simple que possible
des caisses de résonance
le thème, équipé de supports, est généralement confié à un agent d’influence qui va le faire passer dans le public.
Les médias ayant tendance à se copier, quand des journaux ou émissions considérés comme importants diffusent une information,les autres la reprennent.

Internet est une formidable caisse de résonance
et la propagation peut s’y faire en un temps record
EXEMPLE
Les Types de Propagande
La propagande noire provient d’une source qui s’en cache, prétendant appartenir à un côté du conflit alors qu’en réalité elle appartient à l’autre. Il vise à déstabiliser et discrediter l’opposition
La propagande blanche est un type de propagande qui énonce clairement son origine. Principalement usée par les gouvernements, elle sert surtout à renforcer un sentiment déjà acquis par la population. Elle sert aussi à faire passer une idée unique en excluant toute les autres, par la censure par exemple.
La Propagande
Blanche
La Propagande
Noire
La propagande grise n’a pas de source identifiable. Elle est prétendument neutre, mais est en réalité hostile
La Propagande
Grise
http://conseils-infodoc.fr/comprendre-la-desinformation/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Désinformation#Filmographie
http://fr.wikipedia.org/wiki/Propagande

http://www.toupie.org/Dictionnaire/Desinformation.htm
http://www.toupie.org/Dictionnaire/Propagande.htm
http://www.huyghe.fr/actu_488.htm

http://recherche-technologie.wallonie.be/fr/particulier/menu/revue-athena
/par-numero/classement-parannee/2008/n-239-mars-2008/reflexion/la-rfid-tous-pistes.html?TEXT=rfid

http://olivier.hammam.free.fr/imports/auteurs/normand/cours1.htm
http://www.privacycommission.be/fr
2011-2_DeCraecker-Dussart-DeCraecker.pdf
http://asthme-reality.com/manipulations/pages/propagande.htm

La désinformation n’est pas un problème nouveau. Actuellement, elle prend toutefois des proportions démesurées, vu le développement surmultiplié des moyens modernes de communication, la rapidité et la mondialisation de la circulation des mots et des images. L’immédiateté de la communication fait qu’en même temps, dans le monde entier, on a les mêmes informations, les mêmes émotions, avec les mêmes mots et images. En découlent à grande échelle : uniformisation, mimétisme, manque de nuance, déformations, manipulations et désinformations. Il est donc urgent d’être vigilant et de réagir, afin de déceler les multiples tentatives de manipulations.

Conclusion
À mon avis
Full transcript