Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

EMI et Parcours citoyen

No description
by

Caroline Menuel

on 1 December 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of EMI et Parcours citoyen

Les femmes dans les
journaux et les revues généralistes: entre invisibilité et mixité trompeuse

Des images stéréotypées
les femmes journalistes sont minoritaires...
On compte en moyenne 25% d'articles signés par des femmes., tous journaux confondus.
Quel que soit le journal, les femmes sont physiquement sous-représentées
Comptons les femmes dans ces journaux... Elles représentent 52 % de la population, mais seulement 25% en moyenne des images (photos et dessins) dans la presse. Ce taux est similaire, qu'il s'agisse de journaux régionaux ou nationaux, de droite ou de gauche, quotidiens ou hebdomadaires.
... Et cantonnées à certains sujets
Si on observe l'ours de chaque journal, il apparaît que le nombre de femmes varie de 0 ( le JIR) à 50 % (Mémento). Mais les femmes ne sont jamais directrices de publication...

Prenons un échantillon représentatif de la presse française: des journaux locaux (le JIR, le Quotidien, Mémento) et nationaux de tendances politiques diverses, comme des quotidiens (le Figaro, Libération, le Monde), des hebdos (le Nouvel obs, le Point, Marianne) et des mensuels (Sciences Humaines, le Monde Diplo).
Etudions le contenu des images: la taille, la posture du sujet, les couleurs utilisées...Pour illustrer les faits d'actualité (politique, économie, sport), les hommes sont souvent représentés debout, le regard fixe, l'air volontaire, dans une attitude qu'on peut qualifier communément de "virile". Ils ne sourient pas ou alors légèrement. Les femmes sont plus souvent assises et franchement souriantes, et leurs photos sont plus petites.
On les retrouve majoritairement aux rubriques éducation et société. Les hommes relatent les faits économiques et politiques.
Qui décide dans les journaux?
Les réactions des participants
Les participants inscrits à l'atelier (sur la base du volontariat) ont une sensibilité sur ce sujet. Ils se doutaient donc que les femmes étaient minoritaires. Mais ils sont surpris par la réalité des chiffres.
Les participants à l'atelier sont globalement satisfaits de l'activité qu'ils pourront réinvestir avec leurs élèves très facilement: il suffit d'adapter les questions et les journaux au niveau des jeunes. Nous avons conclu en soulignant que la presse n'est que le reflet de la société, et que cet exercice peut être un point de départ pour réfléchir à l'égalité hommes/femmes dans les autres domaines.
Ateliers du 10 novembre 2015
Caroline Menuel
Atelier 11 :
Education aux médias (EMI) et Parcours Citoyen: la place des femmes dans la presse d'information
Full transcript