Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Exposé Sur La Boite A Merveilles.

No description
by

zeineb Assabbab

on 16 May 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Exposé Sur La Boite A Merveilles.

Exposé Sur La Boite A Merveilles.
Ahmed Sefrioui
Le Plan :
. La biographie de l'auteur
. La Bibliographie
. Présentation des personnages
. Résumé général
. Résumé chapitre par chapitre
.
Biographie:
Ahmed Sefrioui , né à Fès en 1915 et décédé à Rabat le 25 février 2004, est le premier écrivain marocain de langue française.Sefrioui fut conservateur du musée à Fès, ville que l'on retrouve dans la plupart de ses écrits. De l’école coranique aux écoles de Fès, en passant par la découverte de la langue française, se fait un cheminement que l'on retrouve dans ses écrits « historiques ».
Il devient journaliste à L'Action du Peuple, puis assure des fonctions dans la gestion et la protection du patrimoine de la ville de Fès. Il entre ensuite à la direction du tourisme à Rabat. En 1947, il reçoit le grand prix littéraire du Maroc, attribué pour la première fois à un Marocain, pour le manuscrit du Chapelet d'ambre. La majorité de ses écrits feront l'objet de rééditions ou de traductions.
Bibliographie:
Le Chapelet d’ambre (Le Seuil, 1949)
La boîte à merveille (Le Seuil, 1954)
La Maison de servitude( Algérie, 1973).
Le jardin des sortilèges
...

Fiche Technique:
Résumé général
:
L'auteur-narrateur personnage raconte son enfance alors qu'il avait six ans. Par un va et vient entre le point de vue de l'auteur-narrateur adulte et de l'auteur-narrateur enfant , le lecteur entre dans le monde solitaire du narrateur qui malgré quelques timides amitiés ne semble compter comme véritable ami que la boite à merveilles. En faisant le bilan de son enfance, l'auteur raconte ses journées au Msid auprès du fqih et de ses condisciples (=collègues), la maison de Dar Chouafa et les habitudes de ses habitants ainsi que le souvenir de fierté de sa mère concernant ses origines et son habitude à passer du rire aux larmes en plus de son art de conter les événements d'une façon qui passionnait son auditoire.De part son genre, le récit reste un véritable témoignage du vécu de ses personnages par la fréquence des noms de quartier qui constituent une véritable cartographie géographique. La figure calme du père est mise à rude épreuve dans le marché des bijoux quand il vient aux mains avec le courtier avant d'acheter les bracelets or et argent à sa femme.Cet incident précède l'annonce de la perte du capital dans le souk des haïks ce qui fait basculer le niveau de vie de la famille dans la pauvreté. Après avoir assuré le quotidien de sa famille, le père part aux environs de Fès pour travailler comme moissonneur. Après un mois d'absence, il rentre chez lui pour apprendre le divorce de Moulay Larbi avec sa seconde épouse, la fille du coiffeur, ce qui lui permet d'exprimer son soulagement quant à ce dénouement.
les 12 Chapitres:
Chapitre 1 :
Le narrateur adulte, miné par la solitude commence son récit pour mieux comprendre sa solitude qui date depuis toujours.

La présentation des personnages.
Le jour du Bain Maure et de la dispute entre sa mére et Rahma.
Chapitre 2 :
La maman de Sidi Mohamed est malade
La visite de Sidi Ali Boughaleb
Chapitre 3:
Lalla Zoubida insiste pour que son mari lui en achete une lampe à pétrole, ce qui est fait le lendemain.
La disparition de Zineb et le repas pour les mendiants
Chapitre 4:
Lalla Zoubida et son fils rendent visite à lalla Aicha.
Lalla Aicha raconte ensuite à son amie les malheurs de son mari avec son associé Abdelkader
Chapitre 5 :
Un mercredi, le Fquih explique à ses élèves ses projets pour Achoura.
le narrateur relate le souvenir de la mort de Sidi Md Ben Tahar. Ayant assisté à la scène, le petit enfant fait un cauchemar la nuit.
le fquih organise le travail et forme des équipes. Le petit Sidi Mohamed est nommé chef des frotteurs
Chapitre 6 :
Le matin suivant, il accompagne sa mère à la kissaria pour acheter un nouveau gilet. De retour chez lui, sidi Mohamed se dispute avec Zineb.Sa mère se met en colère.
Le narrateur nous rapporte ensuite l’histoire de Lalla khadija et son mari l’oncle Othman racontée aux voisines par Rahma.
Chapitre 7 :
la veille de l’Achoura, les femmes s’achètent des tambours et Sidi Mohamed une trompette
Le lendemain , il accompagne son père chez le coiffeur
Le jour de l’achoura, le petit enfant se réveille tôt et met ses vêtements neufs avant d’aller au m’sid célébrer cette journée exceptionnelle
Chapitre 8 :
Un jour, le père du narrateur décide d’emmener sa femme et son fils au souk des bijoux pour acheter des bracelets .
le père se trouve le visage tout en sang après une bagarre avec un courtier Lalla Zoubida,superstitieuse, ne veut plus ces bracelets, elle pense qu’ils portent malheur.
La mère raconte à lalla Aicha la mésaventure du souk. Sidi Mohamed tombe malade.
Chapitre 9 :
Le père a perdu tout son capital. Il décide de vendre les bracelets et d’aller travailler aux environ de Fès.Mohamed souffre toujours de fiévre
Un jour, la mère rend visite à son amie Lalla Aicha qui lui propose d’aller consulter un devin : Si elArafi .
Chapitre 10 :
le narrateur évoque le souvenir du voyant Si Elarafi.
Lalla Zoubida rentre chez elle tout en gardant le secret de la visite… elle décide de garder son enfant à la maison et de l’emmener chaque semaine faire la visite d’un marabout.
Un matin elle reçoit la visite d’un envoyé de son mari.
Chapitre 11 :
Chez Lalla Aicha, les femmes discutent. Elle reçoit la visite de Salama, qui raconte son rôle dans le mariage de Si Larbi avec la fille du coiffeur et les problèmes du nouveau couple..
Chapitre 12 :
le retour de son père. Sidi Mohamed raconte à son père les événements passés pendant son absence.
Le père du narrateur apprend que M.Larbi s’est séparé avec sa jeune épouse..
Personnages:
Le narrateur
: le personnage principal caractérisé par sa solitude et sa capacité d’inventer des mondes fantastiques. Sidi Mohammed a six ans, son seul ami c’est la boîte qui contient des objets hétéroclites.
La mère du narrateur
: (Lalla Zoubida): la mère du narrateur prétend être descendante du prophète et s’en vante. Elle croit aux superstitions.
Le père du narrateur (Abdeslem)
: il exerce le métier de tisserand, il a la quarantaine
La Chouafa
: (voyante): elle habite le rez-de-chaussée de la maison où habite le narrateur. Appelée tante Kenza
La Chouafa
: (voyante): elle habite le rez-de-chaussée de la maison où habite le narrateur. Appelée tante Kenza
Le Fqih
: un homme barbu et maigre, il fait l’objet de cauchemars pour Sidi Mohammed avec sa baguette de cognassier
Hammoussa
: c’est le camarade de classe du narrateur. Son vrai nom est Azouze Berrada.
Abdallah
: c’est un épicier très aimé malgré le peu de clients.
Exposé
Sur
La Boite
A Merveilles

Ahmed Sefrioui
Fin
Mercii !
By Zeineb Assabbab
Full transcript