Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Communautés virtuelles: éléments de bases

Quelques dimensions sociologiques des communautés virtuelles
by

Olivier Glassey

on 31 May 2012

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Communautés virtuelles: éléments de bases

La communauté "organique" selon Tonnies Ouverture Fermeture Gemeinschaft
und
Gesellschaft Communautés sporadiques La société VS Comment naissent les communautés? Premières définitions
Communautés Virtuelles Communautés fractales (1)
Aux origines du concept
de communauté Epidémie
Rumeurs
Marées communautaires
Fragmentations proximité géographique
proximité de parentée
inscription dans la durée
rapport hiérachique stabilisé
stratification sociale "naturalisée"
normes sociales interiorisées anonymat
impersonnelle
cosmopolite
contractuelle
normes explicitées et gérées de manière technique (lois) "Virtual communities are social aggregation that emerge from the Net when enough people carry on those public discussion long enough, with sufficient human feeling, to form webs of personal relationships" (Rheinghold, 1993) Croissance et crise de croissance Vie, mort et survie des CV "Gohst Town" "Transhumance" "Boom Town" "Retraite" "Gated Communities" Processus d'acculturations Tönnies (1887) Du réseau à la communauté :
formes de stabilisations
inscription temporelle (points de RdV)
intérêts, normes communes
construction par défaut (définition de l'altérité)
sentiment d'appartenance "What will-online interactive communities be like? (...) They will be communities not of common location but of common interest", (Licklider, 1968) (2)
Le management des communautés virtuelles Identités Ancrages Limites Attarcteurs Extension du réseau et perte du sens de la communauté
Usage pragmatique et investissements limités
Economie de l'attention
Social fatique / "flame wars -> guerres civiles"
Contrôle social / volonté d'évasion
Prolifération des alternatives / zapping thématiques Chaos ouvert Open contributions Ouverture
et
fermeture Cloisonnements La socialisation (newbies, enablers)
Contrôle social (peer, moderateur)
Styles de gouvernances
et formes de"justice"
Conscience d'un intéret commun "Cultures locales"
Normes de communication
Niveaux de toléreance
Régles de réciprocités
Formes de reconnaissance
etiquette, netiquette, habitudes, codes Temporalités Rythme (tempo, attentes)
Proximités dans la durée
Réputations individuelles
Mémoire collective
Résilience du groupe A l'origine:
survalorise l’appartenance locale dans une conjoncture de bouleversement social,
représentation du consensus paisible et béat, la communauté ignorerait les conflits cohérence
consensus
stabilité
chaleur
authenticité de tensions
de contrôle social
déterminisme
conformisme
légitimation des inégalités
exclusions fortes Valeures associées
aux relations organiques groupe social caractérisé par le fait de vivre ensemble, de posséder des biens communs, d’avoir des intérêts, un but commun "Virtual communities are social aggregation that emerge from the Net when enough people carry on those public discussion long enough, with sufficient human feeling, to form webs of personal relationships" (Rheinghold, 1993) Accumulation Emergence Masse
critique Conversations Durée Emotions/
Sentiments Liens sociaux (3)
Cycle de vie d'une communauté Une collection de liens n'est pas forcément une communauté.

- FB hybride entre:
communautés virtuelles (intérêt),
une société virtuelle (cosmopolite)
outils de coordinations (proximité)
une extension du sociale (non différentiation)
plateforme des communautés potentielles Conversations contagieuses Eclatements et fin de CV? Mais la communuaté
peut-être un vecteur CV Web 1.0 métaphore du point d'eau (le village réinventé dans un espace sans frontière)
CV web 2.0 extensions du réseau (une projection collective en ligne) Evolutions radicales COMMUNAUTES VIRTUELLES:
regards sociologiques Prolifération des points d'ancrages qui renforcent l'intégration dans le quotidien (groupes sociaux trad., médias, ..),

la banalisation avantage ou inconvénient ?
Vers des formes moins ambitieuses: comment construire, accompagner et maintenir des espaces d'attention communs en ligne? Merci de votre attention Olivier.Glassey@unil.ch Olivier Glassey , OSPS, UNIL Swiss Community Managers Association
Mardi 22 février 2011
Full transcript