Loading presentation...
Prezi is an interactive zooming presentation

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

C'est quoi l'inégalité des sexes?

No description
by

Désirée Eisner

on 12 June 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of C'est quoi l'inégalité des sexes?

L'inégalité des sexes et le féminisme
Les types
d'inégalités
Les filles de Caleb et l'inégalité des sexes
Nous voyons tout au long du roman qu'il y a une présence d'inégalité entres les sexes.
C'est quoi l'inégalité des sexes?
L'inégalité des sexes consistent de différence dans l’accès à des ressources sociales rares et valorisées, ressources étant entendu au sens le plus large, incluant toutes les possibilités d'actions humaines : politique, économique, culturelle, sociale, sexuelle, etc.
**Les inégalités sociales sont donc le résultat d'une distribution inégale des ressources au sein d’une société**
http://fr.wikipedia.org/wiki/In%C3%A9galit%C3%A9_(sociologie)
La place des femmes dans l'Église catholique
Mais qu'est-ce qui a changé?
Les femmes ont finalement gagnées le courage pour s’affirmer comme individus qui en fin influence le commencement du mouvement du féminisme.

Ainsi, les femmes démocratiques, qui ont le pouvoir, veulent
mettre en action un plan qui terminerait l’inégalité des femmes.

Cependant, la révolution française est l’étape dans l’histoire que le féminisme s’introduit. Ceci déclenche l’égalité des femmes envers les droits politiques et juridiques. Les femmes commencent à prendre avantage de cette liberté mais d’autre souhaitent en avoir plus.
Ceci termine en établissant une nouvelle priorité pour le Code civil « L’établissement qui insiste sur l’incapacité de la femme, anéantit les efforts des années précédentes et va relancer la lutte pour le droit des femmes. » L’augmentation de liberté pour les femmes a faites un gros impact sur le monde. (Jérémie Demers)
Politique
Économique
Sexualité et Mariage
Les femmes ont longtemps eu un statut juridique inférieur à celui des hommes.

La loi du 18 février 1938,
"tout acte juridique fait par une épouse sans l'autorisation de son mari"

Leur égalité juridique n'est venue que dans les années 1960-70 (permission d'utiliser un carnet de chèque sans l'autorisation du mari, responsabilité parentale, etc.).

Jusque dans les années 2000, les femmes n'avaient dans les faits qu'une place restreinte sur la scène politique, malgré un droit d'accès théoriquement égal.
Les salaires des femmes sont en moyenne plus faibles que ceux des hommes, même à poste et niveau de formation équivalents. Cette différence de revenus est généralement attribuée aux discriminations.
http://www.rtl.fr/actualites/politique/article/l-inegalite-entre-les-sexes-toujours-d-actualite-dans-les-entreprises-3732836
Dans certains pays, la passivité supposée de la femme donne lieu à des mutilations génitales féminines, (l'excision)

Dans autres pays, le divorce peut être limité à la demande du mari. Certaines sociétés admettent également des sévices corporels à l'encontre des femmes, à la discrétion du mari

La polygamie est presque toujours masculine.

Lors d'un divorce avec enfants, la garde de ceux-ci est, dans la majorité des cas, accordée à la femme.
Exemple 1 : Les repas
Le livre débute avec le refus d’Émilie de manger à une heure différente que son père ainsi que les autres hommes dans la famille.
À cette époque, les femmes s'occupaient de faire et servir les repas. Elles devaient donc attendre que les hommes de la familles finissent de manger.
Exemple 2: Les commissaires
Lorsqu’Émilie se défend après avoir été accusé d'avoir frappé Marie, elle essaye de dire aux commissaires ce qu’elle pense, mais se fait frappé dans la face.

À cette époque, et parfois encore de nos jours, les femmes se faisant abuser physiquement si elles n'agissaient pas de façon acceptable
Exemple 3: Le rôle des femmes
Comme Émilie, les femmes n'avaient pas le choix de rester à la maison et prendre soin des repas, des enfants, et de la maison pendant que l'homme travaillait pour gagner de l'argent.

Les femmes n'avaient pas le droit de travailler (autre qu'être enseignante).
Il est visible que durant les années 1900, la religion (catholique dans le cas de les Filles de Caleb) avait un immense influence sur la place des femmes dans l'Église.
Le mariage chrétien
Avant, les femmes n'avaient pas le choix de donné une dote à son époux pour lui marier.

De plus, elles ne pouvaient pas décider de se divorcer. C'était à l'homme de choisir.
L'Église a donné au mari le rôle de chef en se fondant sur l'épître dans l'apôtre Paul de Tarse:

Épître aux Éphésiens 5.22 à 5.28
« Soyez soumis les uns aux autres comme au Seigneur Jésus.
Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur ;
en effet, le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.
Or, de même que l'Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses ».
Le couple
La femme est par conséquent appelée à être respectée dans son corps et son âme, dans sa vocation historique, et à manifester la tendresse de Dieu.


Par ailleurs, l'Église s'est préoccupée du sort des femmes sans famille, situation sociale de vulnérabilité particulière, à travers des institutions destinées aux enfants abandonnés, filles-mères, prostituées, femmes Indigentes âgées ou malades, femmes en instance de séparation, femmes détenues, etc..
La société
C'est quoi le mouvement féministe?
Le féminisme est un ensemble d'idées politiques, philosophiques et sociales cherchant à définir, promouvoir et établir les droits des femmes dans la société civile et dans la sphère privée.
Les objectifs sont d'abolir les inégalités
-sociales
-politiques
-juridiques
économiques
-culturelles

(Usherbrooke)
Les vagues féministes
La première vague du féminisme
La revendication de droits égaux en matières politique et professionnelle:

Des femmes veulent pouvoir exercer les mêmes professions que les hommes (avocat ou médecin par exemple). Elles réclament de participer aux élections et d’être éligibles.


Elle fonde le premier journal entièrement rédigé par des femmes et pour des femmes, La fronde. En 1931, elle lègue sa documentation à la Ville de Paris, créant ainsi le fond de ce qui est devenu la Bibliothèque Marguerite Durand sur l’histoire des femmes et
du féminisme.
Marguerite Durand
Ainsi, alors que la plupart des Etats occidentaux ont accordé le droit de vote aux femmes dans les années 20 ou 30, il faut attendre 1944 pour que ce soit le cas en France.
La deuxième vague de féminisme
Le Mouvement de libération des
femmes (MLF) naît donc en 1970.
Le MLF tente ainsi de former des
groupes de parole où les femmes
peuvent discuter de leurs
problèmes dans la vie courante.

Les revendications portées par le
mouvement féministe des années
1970 se traduisent en particulier
par la loi sur le droit à
l’avortement (1975) après de
fortes mobilisations.

Après cela le MLF se tourne vers la dénonciation des violences faites aux femmes, en particulier du viol.
La troisième vague de féminisme
Un large ensemble de revendications politiques et de pratiques artistiques, mises en avant à partir des années 1980 par des militantes féministes issues de groupes minoritaires et des minorités ethno-culturelles en particulier.
Auteure reconnue qui décrit en ces termes la conjoncture distincte dont les génération X et génération Y sont issues :

« cette génération a été modelée par des événements et circonstances uniques, propres à notre époque : le VIH/sida ; les assauts contre le contrôle des naissances ; le recul de l'action positive (affirmative action) ; la visibilité croissante des diverses formes de famille ; l'avancée des études féministes; la montée des technologies, de la consommation et des médias de masse ; le multiculturalisme ; l'affirmation d'une conscience planétaire ; l'ascension du mouvement lesbien/gay/bi/trans ; une meilleure connaissance de la sexualité ; et finalement le féminisme, qui était déjà dans notre enfance un force social majeur. Toutes ces réalités ont alimenté et formé nos approches du féminisme »
Barbara Findlen
Et aujourd'hui?
http://www.policymic.com/articles/76145/28-most-iconic-feminist-moments-of-2013


Je suis féministe et fière de l'être!



Et toi?
Full transcript