Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Les Désavantages de la Confédération

No description
by

kirSten aaSen

on 10 May 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Les Désavantages de la Confédération

Les Désavantages de la Confédération
La Confédération
Maritimes/Français peur de perdre leurs identités
premièrement
Représentation par Population
deuxièmement
Armée Fédéral
Chemin de Fer trop coûteux
Trop d’Impôts par un gouvernement fédéral
Stabilité Économique des Maritimes
troisièmement
quatrièmement
cinquième
finalement
car
Ils étaient des minorités.
de plus
Ils seraient dirigés par un gouvernement fédéral (gouvernement central) établi dans les grandes colonies du Canada-Est et Ouest.
c'est quoi?
Représentants de chacune des provinces sur une base proportionnelle.
donc
Le gouvernement était plutôt anglophone.
malheureusement
car
Ils auraient la majorité des députés et contrôleraient en bonne partie le nouveau pays.
Joseph Howe a luttaient et obtenaient un gouvernement responsable pour les maritimes.
par exemple
Français craignait qu'il perdre leur langue et culture.
car
Cependant
Les femmes et les autochtones n’avaient aucun pouvoir politique aussi.
grace à
car
Les femmes n’avaient pas le droit de voter et les autochtones n’étaient même pas consulter si leurs terres étaient concernées.
heureusement
mais
La confédération remplacerait avec la rep par pop.
Pas un avantage pour les Maritimes.
malheureusement
naturellement
donc
Les minorités perdre leur indépendance et leur identité.
par exemple
6 des 194 sièges pour l’Ile-du-Prince-Edouard, et 8 pour Terre-Neuve.
naturellement
Leur fierté serait compromis.
donc
Perdre le pouvoir d’adopter leurs propres lois et règlements.
même ci
Solides liens commerciaux avec les États-Unis.
heureusement
Les Maritimes faisait le commerce avec la G-B et les E-U grâce à l’industrie navale et en résultat ils recevaient 646 928 livres par années.
par exemple
donc
Ils n’ont pas besoin de faire le commerce avec le Canada Est et Ouest.
à cause de ça
Ils préféraient toujours l’idée d’une union distincte, séparée du Canada.
Ils craignaient de perdre leur stabilité économique et gouvernemental.
malheureusement
à cause de
aussi car
L’animosité entre les anglais et français.
Les maritimes étaient lourdement taxée.
malheureusement
L’empêchement de la colonie de diriger ses propres affaires.
à cause de
Ils devraient aider le reste du Canada avec leur dettes.
Les Maritimes avaient une basse chance d’être attaqué par les E-U.
heureusement
La protection d’Océan Atlantique.
car
Leur bon lien avec les E-U.
et aussi
Les menaces américains n’étaient pas vraiment un sujet d’inquiétude aux Maritimes.
donc
malheureusement
Comme parti du gouvernement fédéral ils seraient obligés de soutenir militairement les conflits aux quels participerait le Canada *Beaucoup plus loin d’où ils sont.
Il aura des taxes pour bâtir le chemin de fer pour l’usage militaire.
par exemple
alors
malheureusement
car
Des taxes pour bâtir le chemin de fer.
heureusement
Le Chemin de Fer avait deux usages principaux: le commerce et la transportation militaire
les maritimes avait déjà …
mais
aussi
Les maritimes seraient taxer pour quel que choses ils n’ont pas besoin.
alors
aussi
Antoine-Aimé Dorion craignait que les Maritimes représenteraient un fardeau financier pour un Canada-Uni.
aussi
l'injustice de la rep par pop
construction navale
minorités maintenant en comparaison
L'armée faible avant la confédération
pas necessaire pour les Maritimes
aussi
Hommes Contre La Confédération
Arthur Hamilton Gordon

-lieutenant-gouverneur de Nouveau Brunswick 1861 à 1866
-voulait unifier les Maritimes (le premier avec l’idée)
--donc une alliance avec L’Île-du-Prince-Édouard et Nouvelle-Écosse
-déçu quand la conférence en Charlottetown est allée pour la confédération
-n’était pas aveugle par la corruption des Canadiens
-craignait de perdre l’indépendance Maritimes


-leader influent
-journaliste de « The Nova-Scotian »
-poursuivi pour diffamation car il critiquait l’administration financière des autorités au pouvoir dans son journal
-a gagné sa cause après un discours de six heures à propos de la liberté
-dénonçait la confédération
-réfutait la nécessité d’une armée fédérale
-mené une délégation jusqu’à la conférence en Londres pour faire connaitre ses objections au gouvernement britannique
-battu pour et obtenu un gouvernement responsable
-battu pour empêcher la Nouvelle-Ecosse de se joindre à la Confédération puis, quand elle est entrée en 1867, pour faire renverser cette décision

Joseph Howe
Charles Fox Bennet

-pris la tête d’un important mouvement anti-confédération
-craignait un gouvernement fédéral perçoive des impôts très lourds
-représentait la Terre-Neuve

Antoine-Aimé Dorion

-chef de Parti Rouge en 1854
-Francophones
-convaincus que les provinces perdraient leur identité
-aussi le droit de faire leurs propres lois
-pensait que les colonies des Maritimes représenteraient un fardeau financier pour un Canada Uni
-La population devrait avoir le droit de se prononcer sur la question de Confédération
-publié un discours anti-confédération dans plusieurs journaux en novembre 1864
-fait signé un manifeste pour montrer que la population ne voulait pas de la confédération

Sir Wilfred Laurier

-premier premier ministre francophone de 1896 à 1911
-passionné et éloquent
-Né au Québec
-membre de Parti Rouge en 1864
-étudié à l’université de McGill
-pratiquait le droit
-journaliste
-écrivait des éditoriaux enflammes contre la confédération
-a fini par abandonner ses idées radicales et voulait unir les Canadiens anglais et français

L’Île-du-Prince-Édouard

-pas des représentants officiels
-opposaient tant à l’union des Maritimes qu’a la confédération
-craignait l’empêchement de la colonie de diriger ses propres affaires
-aussi que celle-ci soit lourdement taxée
-et obligée de soutenir militairement les conflits auxquels participerait le Canada
-pouvaient pas être vraiment représentait à cause de l’isolation et une petite population

merci!
Par Kirsten Aasen
Full transcript