Loading presentation...
Prezi is an interactive zooming presentation

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

DID322

No description
by

Isabelle Biron

on 11 November 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of DID322

Cette séquence permet :
- une expérience de décentrement: en présentant le débat sous sa forme humoristique lors de la mise en situation
- une expérience de centrement: la séquence permet « une plongée au coeur de soi-même » dans le sens où les débats présentés vont aider à forger les opinions des apprenants.
Personnellement, nous aimons le genre du débat en classe puisqu'il est très formateur.
De plus, ce genre touche des thèmes et des sujets qui nous touchent.
Finalement, nous nous intéressons à la politique et à la culture québécoise.
- une expérience de déstabilisation: en présentant plusieurs points de vue et plusieurs arguments, on incite les élèves à mettre en doute leur position.
Tiré de Dufays, Gemenne et Ledur, 2005, p. 132 et 133.
Dimension communicative: le non-verbal (attitude, aisance, posture, gestes)
Alors on vote!
Nicolas Arseneault, Isabelle Biron
Cynthia Breton et Caroline Caissie
Le débat
Les prescriptions ministérielles
Mise en situation
Production initiale
Ateliers
Production finale
Pistes d'évaluation
envisagées
Pistes d'exploitation
Atelier 1 - Je me chicane, j'argumente, je m'obstine
Atelier 3 : On s'organise!
" Discussion sur une question controversée entre plusieurs partenaires qui essaient de modifier les opinions ou les attitudes d'un auditoire." (Dolz et Schneuwly, 1998, p. 163.)
Le débat est, en fait, un échange de prise de position qui est directement lié aux notions de respect, d'écoute et de prise de parole.
Dans un débat, les participants ont la possibilité en tout temps de nuancer ou de modifier leur prise de position en fonction des arguments et des contre-arguments présentés par les autres participants.
Dimension discursive: organisation du discours (utilisation de marqueurs de relation afin de créer des liens appropriés)
Planifier son écoute et sa prise de parole
Dimension discursive: pertinence et crédibilité (choix des arguments, qualité des arguments retenus, pertinence des faits/statistiques)
Famille de situation choisie: Confronter et défendre des idées en interagissant oralement
En se situant en tant qu'énonciateur et récepteur
Les élèves doivent produire un débat parlementaire dans le contexte d'une élection provinciale fictive. À la suite du débat, ils devront voter pour un des quatre partis fictifs proposés.
Consigne générale
<< Vous devrez produire, en équipe de quatre (deux contre deux), un débat parlementaire. Dans ce débat, vous devrez défendre les positions d'un parti politique fictif qui vous sera assigné dans le contexte d'une élection provinciale fictive. >>
Éducation
Environnement
Culture
Éducation
Environnement
Culture
Culture
Éducation
Environnement
Environnement
Éducation
Culture
Parti pourpre
Parti incarnat
Parti fauve
Parti écarlate
Rappel du genre et de ses principales caractéristiques
Brève présentation du débat en présentant un ou plusieurs extraits des parlementeries ou du dernier débat des chefs
Discussion en classe : qu'est-ce que les humoristes tentent de dénoncer ? Semble-t-il y avoir un problème de communication dans le débat des chefs ? Que suggèrent les élèves pour améliorer la qualité des débats ?
Les élèves forment des équipes de deux et s'éparpillent dans la classe. Afin de faciliter les déplacements, il serait préférable que les pupitres aient préalablement été déplacés vers les côtés de la classe afin de libérer de l'espace au centre de la classe.
Comprendre et interpréter des productions orales: prendre la parole individuellement et en interaction
Les élèves doivent débattre (un contre un) de sujets ayant été distribués au hasard par l'enseignant. Ce sont des sujets plus ou moins absurdes qui ne doivent pas nécessiter de préparation de la part des élèves (par exemple, des sujets plus ou moins absurdes) et qui peuvent difficilement donner lieu à des conflits passionnels.
Enjeux passionnels
Évaluer l'efficacité de sa démarche
Les élèves débattent donc de manière improvisée tout en respectant la forme du débat parlementaire. L'enseignant circule et donne des rétroactions aux élèves, notamment concernant la portée de la voix, la gestuelle et le non verbal. Il note ensuite les principales difficultés des élèves et fait un retour en grand groupe où il fait part à ces derniers des défis qu'ils devront relever au cours de la séquence.
Produire un débat en classe
- 2 élèves d'un même parti contre 2 élèves d'un autre parti

- 1 thématique différente par débat

- Utilisation d'arguments trouvés dans le recueil de textes

- Environ 8 min. (2 min. par élève en moyenne)

- Réutiliser les notions vues en atelier
(Non-verbal, registre de langue, organisation du discours...)
Sélectionner ses arguments
Prévoir une contre-thèse et des contre-arguments
À noter :
Cette évaluation formative se fait à la manière d'un atelier.
Préciser son rôle
Enjeux rationnels
Anticiper diverses possibilités d'enchaînement des arguments
Opter pour des procédés qui permettent de réfuter un argument ou de soutenir une explication argumentative
- Cette séquence permet de mieux comprendre et de mieux appliquer les notions du texte argumentatif.
- Cette séquence donne accès à une réserve d'images, de figures et d'histoires: les thèmes et sujets abordés dans la production finale touchent des aspects importants de la culture québécoise (autant culture première que culture seconde).
- Cette séquence permet aux apprenants d'accéder au témoignage des hommes et des sociétés qui nous ont précédés: en connaissant l'histoire d'un sujet, on peut mieux en débattre.
- Cette séquence comporte un enjeu humain et philosophique important: nous utilisons le débat quotidiennement afin de défendre nos idées/nos points de vue. Il devient donc primordial d'être capable de facilement argumenter sa position.
- Les élèves quitteront bientôt pour le cégep ET auront leur premier entretin d'embauche: être capable d'argumenter = être capable de se vendre
Tiré de Dufays, Gemenne et Ledur, 2005, p. 129 à 132.
Préparation à la production initiale : l'enseignant suggère aux élèves de garder en tête les lacunes qui ont été relevées pour les prochaines séances.
Préciser ses rapports avec le destinataire et le sujet
Explorer des procédés pour accréditer ses propos, sensibiliser, convaincre, etc.
Texte argumentatif

Plusieurs formes de critiques
(livre, cinéma...)

Éditorial

Médias, journalisme

Chanson engagée
Tirer profit de son bagage de connaissances en étant attentif aux éléments non verbaux qui se substituent à l'énonciation ou qui la complètent
Établir le contact et contribuer au maintien de la communication
- en portant attention à la position de son corps et à la direction de son regard
- en manifestant son adhésion ou son opposition, son intérêt ou sa compréhension au moyen d'éléments verbaux, paraverbaux ou non verbaux, selon le cas.
- en respectant les règles établies pour prendre la parole ou mettre fin à la communication
- en s'appuyant sur sa connaissance de l'auditeur ou de l'interlocuteur pour attirer son attention, susciter son intérêt ou établir une connivence
- en portant attention aux signes qui révèlent un moment propice pour prendre la parole
Interdisciplinarité
Nous avons pensé construire cette séquence didactique en partenariat avec Univers Social. Les élèves pourraient apprendre sur le système politique québécois en même temps qu'ils préparent leur débat.
ATTENTION !
Vous devrez étayer vos arguments à l'aide des documents littéraires présents dans le recueil de textes qui vous sera remis par votre enseignant.
Préciser sa pensée
- en assurant la continuité au moyen de diverses formes de reprise
- en adoptant un vocabulaire qui favorise l'explicitation des idées
- en s'appuyant, au besoin, sur des discours rapportés qui permettent de situer, d'exemplifier ou d'accréditer ses propos
Atelier 4 : J'observe et j'analyse
Atelier 2 : Comment je me place?

Les élèves regardent un débat télévisé (Ex: le dernier débats des chefs) pendant lequel ils répondent à des questions sur un document papier.
Cette activité permet aux élèves de revoir les autres concepts du débat (utilisation de marqueurs de relation, posture, forme du débat) avant la production finale. Ils doivent formuler une courte critique du débat qu'ils auront vu et identifier des points forts et des points à améliorer chez les débatteurs. Il s'agit en somme de porter un regard critique sur le débat tout en appuyant nos arguments des notions apprises lors des précédents ateliers.
Comparer, justifier ou argumenter
- en utilisant des arguments fondés
- en tirant profit d'une stratégie argumentative
Ateliers en lien avec le non verbal
- Posture

- Quoi faire avec ses mains?

- Expressions faciales
Réutilisation en petits débats
Faire preuve de rigueur:
- en évitant toute contradiction ou apparence de contradiction
- en mentionnant ses sources avec le degré de précision par la situation
- en évitant la redondance et les répétitions inutiles
Organiser ses propos ou contribuer à l'organisation des propos
Adopter et maintenir un point de vue:
- se situer
- rapporter des propos
- choisir une variété de langue
Techniques d'écoute
Poser un regard critique sur sa démarche
- en confrontant sa démarche avec celle de ses pairs
- en évaluant sa capacité d'améliorer sa prise de parole et son écoute et de proposer des pistes de solution aux autres
Rôles à jouer
Faits de langue
Type de pratique
Poser un regard critique sur le résultat de la tâche
- en utilisant les critères d'évaluation à la tâche
- en évaluant sa capacité à anticiper et à consacrer les efforts nécessaires pour satisfaire aux exigences de la tâche et pour relever le défi proposé ou celui qu'on s'est donné
Situer son rapport à la situation de communication
- en prenant conscience de sa difficulté ou de sa facilité d'adaptation à des situations qui touchent l'information, la pensée critique ou la création
Évaluer l'apport de la situation d'apprentissage et d'évaluation au développement de sa compétence
- en s'interrogeant sur sa capacité d'intégrer, dans ses prises de parole, des éléments verbaux, paraverbaux et non verbaux observés à l'écoute
- en considérant son aisance à recourir plus spontanément à certaines stratégies d'écoute ou de prise de parole, notamment pour faire face aux difficultés liées au débit ou à l'accent et pour s'ajuster à différents interlocuteurs
- en mettant en évidence l'interdépendance de ses capacités de comprendre, d'interpréter et de réagir
- en mettant en évidence les connaissances générales, les repères culturels, les stratégies, les notions et les concepts nouvellement acquis et ceux qui ont été consolidés ou appronfondis
Difficultés anticipées
Créer des arguments et les défendre
S'exprimer devant une classe
Comprendre les marqueurs de relation et les utiliser aux bons moments
Laisser ses émotions et les disputes extérieures en dehors du débat
Défendre les valeurs du parti qui ne sont pas les siennes
Les éléments de culture à défendre sont peut-être méconnus des élèves
Avant la production finale, les élèves ont une ou deux périodes de préparation pour rédiger des arguments et réfléchir à leur pratique de débatteur.
Remise d'un recueil à visée littéraire
paroles de chansons engagées
articles de périodiques et de journaux
Le recueil est remis à ce moment pour permettre aux élèves d'en prendre connaissance le plus tôt possible. Il servira de "base de données" que les élèves pourront consulter afin de formuler leurs arguments
Objectif visé: les élèves comprendront la pertinence d'utiliser des registres de langue variés
Les élèves sont placés un contre un. Ils doivent argumenter dans des situations cocasses. Ils doivent parler comme s'ils s'adressaient à différentes personnes (mère, meilleur ami, employeur, etc) et comme s'ils impersonnaient d'autres personnes (un parent, un ministre, un garagiste, etc).
Objectif : être capable d'organiser les éléments d'un discours argumentatif.
- Petite révision des notions sur l'argumentation
*Thèse, arguments, réfutation...
- Théorie sur les marqueurs de relation et les organisateurs textuels

- Activité où les élèves devront mettre en ordre de courtes séquences de texte correspondant à divers éléments argumentatifs

- Temps pour travailler en équipe sur le débat final
CT:
Ordre intellectuel: exercer son jugement critique
Ordre personnel et social: coopérer
Ordre de la communication: communiquer de façon appropriée
Domaine général de formation
Vivre ensemble et citoyenneté
Full transcript