Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Les Greffes et les Transplantations

No description
by

Marie Kerhoas

on 6 June 2011

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Les Greffes et les Transplantations

Comment les greffes et les transplantations peuvent-elles sauver des vies ? I- Qu'est qu'une greffe ? Une greffe (ou transplantation) est une opération médicale qui consiste à remplacer un organe malade (ou partie d’organe) par un organe sain offert par un donneur. Les greffes permettent d’éviter de longs traitements médicaux, ou mieux encore, de sauver des vies. Un greffon peut être un rein, un foie, de la moelle osseuse, un pancréas, un poumon, des valves cardiaques, un cœur, une cornée, et certains autres organes. 2- Qui peut être donneur ? Le donneur peut être une personne en état de mort encéphalique (cérébrale), ou une personne vivante. En plus, en France, tout mort est un donneur potentiel, sauf opposition exprimée de sa part avant son décès. 3- Que peuvent donner les donneurs vivants ? Les greffons provenant de donneurs vivants concernent souvent les reins, vu que les risques encourus par ces donneurs sont minimes, et qu’il est possible de vivre avec un seul rein. Et de l’autre côté, le receveur bénéfice d’un organe qui fonctionne mieux et plus longtemps que s’il prévenait d’une personne morte, ce qui lui permet de réduire ou supprimer les séances de dialyse.
On peut également faire don d’une partie du foie, vu qu’il se régénère rapidement ; ou une partie du poumon. Pourtant, dans ces deux cas, les risques sont grands.
Faire un don de son vivant n’est possible que si le donneur est majeur et le fait pour un proche. 4- Du prélévement à la greffe http://www.dondorganes.fr/-La-chaine-du-prelevement-a-la-.html# 5- Les différents types de greffes. Il y a 3 types de greffes :
* Les allogreffes
* Les autogreffes
* Les xénogreffes Une allogreffe (ou homogreffe) est une greffe faite à partir d'un donneur compatible vivant (rein, peau, fragment osseux...) ou après la mort (coeur, poumon, foie...). Une autogreffe est une greffe dans laquelle le greffon provient du sujet lui-même. Le donneur est le sujet qui va recevoir la greffe. Une xénogreffe est une greffe pratiquée entre deux organismes d'espèce différente, par exemple greffe d'un organe d'animal chez l'homme. 6-Les différents types de rejets . Il existe 3 types de rejets :
*Les suraigus
*Les aigus
*Les chroniques Quand le receveur rejete l'organe dès la transplantation, ça s'appelle la perte du gerffon et c'est un rejet suraigus. Cela s'effectue quand le receveur a déjà des anticorps contre des antigènes HLA ou G sanguins. Pour l'instant il n'y a pas de traitements contre ce rejet ! Le rejet aigus est très fréquent, il se apparait 7 jours après la greffe. Ce rejet est du à une perturbation de l'organe. Il peut se reproduire plusieurs fois. Le rejet chronique est précoce. Cela provient d'une lente déterioration fonctionnelle du greffon. L'organe ne résiste pas longtemps mais il existe des médicaments qui ralentissent le rejet mais qui ne l'empêche pas . 7- La vie pour un greffé ... 8-En manque de donneur :'( Conclusion: Les transplantations et les greffes permettent d'améliorer l'éspérance de vie et de sauver de nombreuses vies. Une personne greffé peut retrouver une vie casi normale. Elle peut avoir des enfants, faire du sport, travailler.
C'est a dire, pour eviter le rejet de l'organe les greffés doivent prendre des médicaments appellés " immuno-suppresseurs" toute leur vie. Mais cela reste un gros inconvénient car ils diminuent les défenses immunitaires et rendent donc la personne plus vulnérable aux maladies et aux tumeurs cancéreuses. Il faut donc surveiller attentivement sa santé. Aujourd’hui, le principal souci lié à la greffe est le manque d’organes disponibles. L’attente peut durer des mois, même des années. Et avec l’augmentation de la durée de la vie, le nombre de personnes qui ont besoin d’une greffe ne cesse d’augmenter.
En 2009, 14 403 personnes ont attendu une greffe. 4 580 personnes ont été greffées mais en parallèle 250 personnes sont mortes faute d’organes. Depuis environ 50 ans les greffes et les transplantations permettent de sauver des vies. Introduction Lexique: Bibliographie: http://www.ledonlagreffeetmoi.com/On-manque-d-organes.html http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2001/mag0622/greffe_niv2.htm http://www.magnard.fr/compagnons/svt/Transfusions-sanguines-greffes-et http://fr.wikipedia.org/wiki/Greffe_(m%C3%A9decine) Livre CDI Encyclopédie Donneur: Personne qui accepte que de son vivant, ou après sa mort, un organe soit prélevé sur son corps afin d'être transplanté sur le receveur.
Receveur: Sujet à qui l'on injecte du sang ou sur lequel on a greffé un tissu ou transplanté un organe prélevé sur un donneur.
Greffon: Organe ou tissu prélevé afin d'être greffé ou transplanté.
Rejet: Réaction de défense caractérisée par l'apparition d'anticorps qui détruisent le greffon, après une greffe d'organe.
Mort encéphalique: La mort cérébrale ou mort encéphalique correspond à la destruction irréversible du cerveau, malgré la persistance d’une activité cardiaque.
Dialyse: Purification du sang. marie kerhoas julie pegoraro et estelle lafont
Full transcript