Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

HUMANISME (mouvement littéraire)

L'humanisme avec Rabelais (Gargantua) idée originale de Marina Marino
by

Misandeau Philippe

on 13 March 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of HUMANISME (mouvement littéraire)

L'Humanisme XVIe siècle / Humanisme
- les grands voyages,
- une évolution marquante des sciences et techniques,
- les guerres d'Italie, les guerres de religion
- l'imprimerie (en 1443 par Gutenberg)
- la diffusion des écrits (librairies, colporteurs...)
vont caractériser ce siècle... Introduction à l'Humanisme L'humanisme
en perspective Sens du mot
«humaniste » Montaigne (1533-1592) Ronsard (1524-1585) Du Bellay (1522-1560) Rabelais (1494-1553) Érasme (1469-1536) Machiavel (1469-1527) Thomas More (1478-1535) Parfait érudit : il applique les principes de vérité et d'authenticité en réimprimant, par exemple, le "Nouveau Testament" selon le texte grec d'origine.
Dans "Éloge de la Folie" (1509-1511) il interroge la raison comme une source d'erreur et de folie (fanatisme religieux, idées reçues,etc) et dénonce les insuffisances de l'Église. Homme de loi, penseur humaniste, More entretient une importante correspondance à travers l'Europe : ami d'Erasme, Chancelier du roi Henri VIII, pour une réforme religieuse, s'oppose au divorce du roi d'Angleterre, fait prisonnier et décapité en 1535.
(Béatifié - Saint Thomas More - en 1935) Né à Florence, il devient secrétaire à la chancellerie des Affaires Étrangères de la République Florentine.
Il assume des missions auprès du roi de France, de Charles Quint, de César Borgia, à Rome.
Il rédige "le Prince" (1513) : véritable traité de politique, sans critère moral. C'est un traité pragmatique, qui repose sur l'observation des nécessités historiques, de l'intérêt du Prince et de celui de l'Etat, qui ne saurait aller à l'encontre de l'intérêt du peuple. Écrivain (humaniste ?) français.
Gargantua et de son fils Pantagruel deux géants "éponymes".
Œuvre qui comporte 5 livres, à la composition excessive, au langage outrancier, savant et populaire.
Œuvre écrite en langue vulgaire (le français),
elle prône sa liberté à la face du monde. Nommé le « le prince des poètes et le poète des princes », l'une des figures les plus célèbres des poètes de la Pléiade.
"La Franciade" où il exalte, en 1562, les valeurs héroïques, les combats justes et sanglants contre les protestants.
Le poète de l'amour, l'amant des Marie, Hélène, Cassandre
Poète engagé dans le renouveau de la langue Il incarne la voix poétique de la complexité humaine, le mélancolique qui s'ennuie de sa terre natale alors qu'il est en mission à Rome, le défenseur de la langue française, nouvelle, enrichie, symbole de la gloire nationale. Le penseur, maire de Bordeaux, l'ami de La Boétie, l'auteur des "Essais" (de 1572 à 1592) composés au fils de l'esprit de « sauts et à gambades » : autoportrait de l'humaniste et peinture d'un homme ordinaire.
Il aborde toutes les questions que se posent les hommes de son siècle. Le nom de ce courant littéraire a été donné a postériori, au XIXème siècle : les analystes entre 1846 et 1877 ont nommé ainsi la vague des bouleversements survenus après 1500 :
le XVIe siècle est le siècle humaniste, le siècle de la rupture :
- religieuse (La réforme)
- linguistique (la langue française devient officielle après 1540)
- artistique : nouvelle forme romanesque et picturale
- sociale : rôle attesté (politique et militaire) de femmes engagées
- ...

Le courant humaniste débute en Italie, pour se propager ensuite en Allemagne, en Belgique, aux Pays Bas, en France, en Espagne... Ce mouvement est avant toute chose un mouvement européen. "L'existentialisme est un humanisme" :
« Il n'y a pas d'autre univers qu'un univers humain, l'univers de la subjectivité humaine. » (Sartre 1968) Le mot "humanista" désigne en latin médiéval "l'humain" et la culture.
Les maîtres qui veulent réagir aux doctrines asséchantes de la scolastique ou autre rhétorique et logique formelle héritée du Moyen Âge, donnent à leur enseignement le nom de "lettres d'humanités", de là on les appellera les « humanistes » (Voir dans "Gargantua" le rôle donné à la scolastique et aux sophistes dans l'éducation - Chap. XXI) : il est plutôt question de former des hommes pensants
- Gargantua chap. XXIV - http://ldm.phm.free.fr/Oeuvres/Gargantua.htm#Chap24
« Humanisme » désigne tout aussi bien l'enseignement fondé sur l'esprit critique, que la courtoisie, l'élégance morale : doctrine qui prend pour fin la personne humaine et son épanouissement.

Le mot « humanisme » en 1846 puis 1877 décrit ainsi un idéal de sagesse, une philosophie de vie en s'appuyant sur la pensée gréco-latine (Rabelais décrit cet humanisme dans les chapitres dédiés à l'abbaye de Thélème - "Gargantua" chap. LII et suivants - http://ldm.phm.free.fr/Oeuvres/Gargantua.htm#Chap52

L'objectif est de trouver une éthique fondée sur la dignité de l'homme. L'homme est appelé à devenir maître de son destin, à se connaître en tant qu'homme, à se sentir habitant de la Terre (Érasme se déclare « citoyen du Monde ») et à vivre sa foi dans une approche spirituelle donc intérieure. Humanistes européens Louise Labé (1524-1566) Surnommée « La Belle Cordière »,
elle représente « l'école Lyonnaise »
"Débat de Folie et d'Amour" Les auteurs en France Définitions "Les Lumières" au XVIIIe siècle :
« Humanisme » Les Lumières, c'est la sortie de l'homme hors de l'état de tutelle » (Kant) Les utopies du XVIIe : de Cyrano de Bergerac à... Les mouvements féministes... Philippe Misandeau
Enseignant formateur Lettres et TICE
http://phm-lettres.fr/
sur une idée de Marina Marino "Les Géants de l'Humanisme" Autres Prezi perso. : http://prezi.com/user/Misandeau/
Full transcript