Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Régulation de l'économie

No description
by

barbara cassier-hans

on 16 April 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Régulation de l'économie

Comprendre les enjeux de la régulation économique au travers de l'actualité
des 7 dernières années

La régulation économique
La sphère réelle
La sphère financière
Le financement de l'économie pose question tant par ses enjeux que par les crises financières qui défraient l'actualité
La politique économique
Interventions de l'Etat visant à orienter l'activité économique à court terme et/ou à modifier le fonctionnement de l'économie sur le moyen ou long terme
Les interdépendances entre acteurs et opérations amplifient des mouvements imputables à des chocs et génèrent des cercles vertueux ou vicieux
Monnaie:
ensemble des moyens de paiement dont disposent les agents économiques pour régler immédiatement leurs transactions
Agrégats monétaires
M1 masse monétaire au sens strict
M3 masse monétaire au sens large
Banque Centrale Européenne (BCE)
1998
indépendante
maîtrise de l'inflation
Investissement et croissance
Épargne et investissement
Capacité ou besoin de financement des agents (en milliards d'€) de l'économie nationale France en 2011:
SNF -64,9
APU -103,9
ISBL -0,7
M +89,8
SF +28,7
La fonction de réaction de l’État

La bienveillance
L’école du Public Choice
Les « Chicago boys »

La connaissance
Le paradoxe de Condorcet
Les incertitudes
La fonction de réaction des ménages

Les anticipations
John MUTH, 1961
Critique de Lucas (1974)

Les croyances
R. BARRO et D. GORDON, 1983
F. KYDLAND et E. PRESCOTT, 1977
« L’État n’est pas la solution, c’est le problème » Ronald REAGAN
Les limites de l’intervention étatique
La fonction de réaction de l’État

La bienveillance
L’école du Public Choice
Les « Chicago boys »

La connaissance
Le paradoxe de Condorcet
Les incertitudes
La fonction de réaction des ménages

Les anticipations
John MUTH, 1961
Critique de Lucas (1974)

Les croyances
R. BARRO et D. GORDON, 1983
F. KYDLAND et E. PRESCOTT, 1977
« L’État n’est pas la solution, c’est le problème » Ronald REAGAN
Les limites de l’intervention étatique
Les évolutions du rôle économique des États

Dépenses régaliennes

Dépenses locales
Décentralisation

Dépenses sociales
Crise de la protection sociale
Fonction d’allocation
défaillances du marché
externalités
biens publics

Fonction de stabilisation
« carré magique » de Nicholas Kaldor

Fonction de redistribution
Justice sociale
Les fonctions de l’État
La réglementation de la concurrence

L’indispensable non marchand
Les fonctions régaliennes de l’État
Adam SMITH (1776)

Les défaillances du marché
Arthur C. PIGOU (1920)
les biens publics
les externalités
L’intervention de l’État
Canaux de transmission Effet sur la croissance
Les taux d’intérêt
Le prix des actifs
L’évolution du crédit
Le taux de change
Enjeu = Préserver la valeur interne de la monnaie
Instruments
Les opérations d’open market sur le marché monétaire 
Les facilités permanentes 
Les réserves obligatoires 
Politique monétaire de la BCE
Enjeux Fonction de stabilisation
Amortir les oscillations du cycle économique
Maintenir une économie progressive
Canaux de transmission Le multiplicateur keynésien
La demande globale
Les revenus
Instruments Loi organique de loi de finances
Les stabilisateurs automatiques 
Les plans de relance
La politique budgétaire
Les 3 T de la politique budgétaire
Timely 
Temporary
Targeted 

Capacités de production rentables jusque là non utilisées

Comportement « keynésien » des agents économiques

Ouverture de l’économie
L’efficacité de la politique budgétaire
Contre les règles
Insuffisance
Flexibilité
Pour les règles
Instabilité
Irréversibilité
Les Traités pour l’Union Européenne
Maastricht (1992)
Pacte de stabilité et de croissance (1997)
Déficit public < 3% du PIB
Dette publique < 60% du PIB
Objectif à moyen terme: solde budgétaire équilibré
Les règles de la politique budgétaire
Les biais introduits par ce financement:

Effet d’éviction par le volume des capitaux et par le taux d’intérêt
Effet d’éviction par le taux de change
Effet du fardeau de la dette (ou équivalence ricardienne)
Effet distorsif de la fiscalité
Comment l’État peut-il se financer:

Les impôts

La création monétaire

L’emprunt
Le coût de la politique budgétaire
Politique de créneaux
Domaines où la supériorité de la France est incontestable

Politique de filière
Grands domaines de compétence caractéristiques des technologies de demain

Politique d’environnement
Création d’un contexte favorable au développement des entreprises
Recouvre tous les moyens dont dispose l’État pour piloter le développement de la production manufacturière sur son territoire et aider les entreprises à y produire efficacement et de façon compétitive
La politique industrielle
Le progrès technique
Avancement technologique
Savoir-faire
Effort d’innovation/ éducation
4 facteurs de croissance à long terme du niveau de vie (MADDISON, 1997):

Le progrès technique
L’accumulation du capital productif
L’amélioration du capital humain
L’intégration des nations
La politique de croissance
Solutions
Austérité
Inflation
Défaut partiel
Capacité à faire face à ses échéances à long terme
Durée de vie infinie des États
Capacité à lever des impôts
Facteurs de la dynamique du ratio de dette publique
Déficit primaire 
Écart entre le taux d’intérêt et le taux de croissance
La soutenabilité de la dette publique
Fonds de pensions:
6 PIB

Hausse du taux d’intérêt
Si taux de croissance > taux d’intérêt:
Baisse du ratio d’endettement CREDIT PROCYCLIQUE
Poursuite de l’endettement
CRISE DE LA DETTE
Hausse du ratio d’endettement
Diminution des dépenses pour stabiliser la dette
Hausse du coût de l’emprunt
Prime de risque
La crise de la dette publique
Full transcript