Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Disparition d'espèces

No description
by

floriane rault

on 20 May 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Disparition d'espèces

Disparition d'espèces
Le grand requin,
le tigre du Bengal,
le napoléon,
l'eléphant d'Asie,
le cacatoès,
le gorille de l'Ouest,
le panda géant,
la tortue,
le dauphin de l'Irrawaddy
et le gecko à queue feuillue.
Comment ?
A cause du réchauffement climatique, de la pollution, des activités humaines et de l'urbanisation :
- La déforestation, la replantation d'autres espèces et le surplus de pêche sont nuisibles.
- Les croisements industriels ( génétiques ) fabriquent en quelque sorte des races améliorées ce qui dévalorise les anciennes races.

Pourquoi ?
La disparition des espèces, est, au départ, naturelle et même nécessaire à l'évolution.
Certaines ne résistent pas aux changements de climats, d'autres s'éteignent peu à peu.
Chaque jour, plusieurs espèces disparaissent naturellement, mais plusieurs aussi disparaissent par la faute des hommes. Effectivement, ceux-ci poussent des espèces viables à disparaître. La destruction est justifiée par le besoin de bois ou de terres cultivables.
Le percnoptère d'Egypte, le dragon de Komodo, l'indri de Madagascar, le tigre de Sumatra, le papangue, le diable de Tasmanie, la tortue imbriquée, le zèbre de Grévy, le lycaon, le rhinocéros noir, le gavial du Gange, le tamarin pinché, le requin-baleine, l'ours blanc, l'albatros des Galapagos, la baleine, l'orang-outan, le thon rouge, le porc Gascon et le cheval de Przewalski.
Quelles espèces ?
Selon WWF, les animaux menacés comptent plus de 15 600 espèces.


Les 10 espèces animales les plus menacées :
20 espèces animales en danger:
Espèces végétales en danger:
En voie de disparition:
Le anogéissus léiocarpus,
Boswellia dalzielvi (arbre à encens)
Menacées d'extinction:
Saucissonier,
Prosopis africana,
Parkia biglobosa
Conséquence constatée du réchauffement climatique, l'augmentation du nombre de jours de croissance en plus chez les espèces animales et végétales: elles vont se réveiller plus tôt et retourner en sommeil plus tard: au total 5 jours de différence par décennie.
source: planetoscope.com
A cause de la chasse:
A cause de la pêche:
A cause de la déforestation:
A cause de la nature:
-Le dodo, oiseau vivant sur l'Île Maurice.



-Les éléphants, pour l'ivoire.
- Le panda est victime du défrichage des forêts de bambous, dont il se nourrit exclusivement.




- Les baleines fournissaient des tonnes de viande et de graisse servant de combustible pour les lampes à huile et l’éclairage des villes. On récupérait aussi leur os et leur cuir pour fabriquer des outils, ainsi que leurs dents et le même cuir pour fabriquer des bijoux.

- L’esturgeon était pourchassé à cause de sa fourrure pour créer des manteaux.

- Le cuir et la graisse de phoque servait à fabriquer de l'huile.

- On utilisait le requin pour ses œufs en faisant du caviar.
- Les variations des températures: les animaux sont moins résistants à la sécheresse et à la chaleur. Les espèces les plus menacées sont situées dans le sud, dans les continents les plus chauds et les plus secs.

- La pollution due aux déchets rejetés dans la mer (produits polluants, marées noires).

- La dégradation des milieux naturels : l’assèchement des zones humides.
Quel est le degré de disparition?
Dans une vingtaine d'années, près de
525 600 espèces animales ou végétales auront disparu (26 280 par an).
Cela correspond à un taux de disparition 100 fois supérieur aux 65 derniers millions d'années.
Dans quelles zones la disparition des espèces est-elle la plus importante?
Les pays où les espèces disparaissent le plus vite sont l'Indonésie, l'Inde et le Brésil.
Avec 114 espèces, l'Indonésie est le pays au monde qui comporte le plus d'oiseaux menacés.
En Indonésie
Au Brésil
On trouve au Brésil 113 espèces menacées de disparition.
En Inde
Il y a seulement environ 1850 rhinocéros indiens vivant à l'état sauvage.
Il y a environ 15.000 à 20.000 éléphants d'Asie vivant à l'état sauvage.
Il y a environ 7500 léopards vivant à l'état sauvage.
Il n'y a plus que 352 lions asiatiques vivant à l'état sauvage.
-Le gorille.
source : linternaute.com selon les données de l'ONG WWF
source : mondeendetresse.free.fr
sources :
- http://www.visiometeo.com/compteurs.php?theme=faune_et_flore
- nuage1962.wordpress.com/2013/04/14/biodiversit-disparition-des-espces/
- planetoscope.com
Mais il y a aussi l'Equateur, les USA, la Malaisie, le Mexique, la Chine, l'Australie, la Colombie et la France
source : planetoscope.com
Quelles seront les conséquences de ces disparitions ?
(On estime à 10 millions le nombre d'espèces vivant sur Terre, dont seulement 1,8 million sont recensés à ce jour)
Phénomène de co-extinction : la disparition d'une espèce entraînera l'extinction de toutes celles qui dépendent d'elle :
- les prédateurs ont besoin des espèces dont ils se nourrissent.
- les parasites et les plantes ne peuvent survivre qu'avec leur hôte.

Cela aboutira à l'effondrement de l'écosystème.
source : planetoscope.com
La nature assure la survie de
l'Homme en régulant les
climats, en maintenant les
cycles biogéochimiques.
Il faut préserver la
biodiversité sur Terre.

L'activité humaine est à l'origine de la dégradation des différentes
"éco-régions" conduisant à la disparition accélérée de nombreuses espèces.
Floriane RAULT
Claire AUBOIN
Clémence MAHÉ
Full transcript