Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Copy of Les energies marines

null
by

Badr Edine Dridi

on 7 January 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Copy of Les energies marines

Sommaire
Introduction
Les différentes installations d'énergies marines
Les énergies Marines en France et ailleurs
Avantages et Contraintes
Conclusion
Introduction
En quoi les énergies de la mer sont-elles prometteuses?
Les différentes installations d'énergies marines
Énergie hydrolienne et éolienne offshore
Énergie houlomotrice
Depuis le XXème siècle nous sommes devenus de plus en plus dépendants des énergies fossiles, notamment du pétrole. Cependant, aujourd’hui, avec la raréfaction des énergies fossiles et la fin de vie des centrales nucléaires, nous tentons de trouver des énergies pour y substituer. Les énergies marines sont une substitution à ces énergies presque totalement épuisées.

La Terre étant à 70% recouverte par des mers ou océans, les énergies marines paraissent donc comme une source susceptible de subvenir à nos besoins énergétiques. L’énergie marine est le terme utilisé pour désigner toutes les formes d’énergies renouvelables issues du milieu marin. Ce terme regroupe l’énergie marémotrice, hydrolienne, houlomotrice, éolienne off-shore, osmotique thermique des mers .
Énergie marémotrice
Elle est issue des mouvements de l 'eau créés par les marées, causés par les forces de gravitation de la Lune et du Soleil. Elle est utilisée sous forme d 'énergie potentielle - l 'élévation du niveau de la mer et sous forme d 'énergie cinétique - les courants de marée.
Camille Delreux
Sephora Bechrouri

Les énergies marines
Énergie osmotique
Éolienne qui transforme l’énergie mécanique du vent en énergie électrique
Posée ou flottante -> vents plus fréquents, plus forts et plus réguliers qu’à terre
Il s’agit donc de créer une différence de l'hauteur de l'eau
Action de turbines incorporées dans le barrage
380 TWh/an (environ 2% de la consommation mondiale)
Les vagues créées par le vent à la surface des mers et des océans transportent de l’énergie cinétique.
1400TWh/an (10 % de la demande annuelle mondiale en électricité )
Basée sur l’exploitation de la différence de salinité entre eau douce et eau salée .
La centrale est alimentée par deux flux d’eau : un flux d’eau de mer et un flux d’eau douce. 80 à 90 % de l’eau douce traverse la membrane semi-hermétique ce qui entraîne l’augmentation de la pression et du débit de l’eau de mer.
Énergie thermique des mers
Utilise la différence de température entre l’eau de surface à environ 25°C et l’eau profonde (-1000m) à environ 5°C. Cette différence de température existant naturellement dans les mers tropicales
Les énergies marines en France & ailleurs
-la France métropolitaine compte 5500 km de façade maritime.
-vaste potentiel naturel d’énergies marines renouvelables
-une solide base industrielle et scientifique apportée par les secteurs maritimes et énergétiques
Le système d’usine marémotrice a été essentiellement mis en œuvre sur l’installation de la Rance, inaugurée en 1966 entre Saint-Malo et Dinard.

Une puissance installée de 240 MW
Première usine marémotrice jusqu'en 2011
Aujourd'hui, un centrale de Coréee du Sud occupe la première place avec une production de 254MW
Potentiel mondial : 1400TWh/an (10 % de la demande annuelle mondiale en électricité )
* 150 projets dans le monde
* 18 den Région Bretonne
Potentiel en France: 40 TWh/an (principalement situé sur la façade atlantique)
Potentiel dans le Monde estimé à 313 TWh/an (environ 2% de la consommation mondiale)
Actuellement :
- un prototype à taille réelle de 2 MW au Portugal
- un prototype à taille réelle de 2 MW en Norvège
- des projets au Japon.

Potentiel en France :
- Méditerranée
- dans les îles
-> mais peu exploité ou en cours
- WINFLO (DCNS, Nass&Wind, IFREMER, Vergnet...)
Projet pour 2020, en Bretagne.

- VERTIWIND (PME Nénuphar)
En cours de montage à la Fos-sur-mer
Potentiel mondial : 800 TWh/an (5% de la consommation mondiale)
En Europe :
Le potentiel français est le second (20% de la ressource)
après celui du Royaume-Uni (75% de la ressource)
Royaume Uni
- avance de quelques années,
- mise en place financée de quatre fermes hydroliennes de taille 8-10 MW en 2015-2016
Projet Orca (Alstom France) :
Une ferme pilote est en cours d'installation par EDF à Paimpol Bréhat (Bretagne), avec 4 turbines OpenHydro de 500 kW chacune.
Le projet de 40 M€ est soutenu par l'ADEME, le FEDER et le Conseil régional de Bretagne.
Projet Sabella (Hydrohélix) :
Implantation en Bretagne (embouchure de l'Odet)
- Premier prototype mis à l'eau en 2008,
- deuxième hydrolienne devrait être mis à l'eau en 2013 (ADEME, GDF Suez)
En France, elle est l 'énergie la moins avancée de toute, encore en stade de recherche et développement

La société norvégienne Statkraft a ouvert en 2009 le premier prototype de centrale osmotique pilote à Tofte
Dans le monde, les pays qui réalisent le plus de recherches dans ce domaine sont :
-les Etats-Unis (à Hawaï notamment, avec l’industriel Lockheed Martin)
- le Japon
- la France, avec DCNS (Ile de la Réunion), avec l'IFREMER en Polynésie.
Et au niveau de la législation ?
Les crises climatique et énergétique obligent à une remise en cause de nos manières de produire et de consommer l’énergie.
Horizon 2050 (Commission Européen):
La France s’est engagée sur l’objectif du facteur 4

* Une division par quatre des émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050, afin de contenir le réchauffement planétaire à un niveau d’élévation de 2°C.
* Au moins 23% d’énergies renouvelables dans sa consommation finale d’énergie.

Avantages et Inconvénients

Naturelle et Non polluante
Gratuite
Inépuisable et continue
Prédictible car les courants marins sont prévisibles et relativement constants.
Presque aucun impact sur la vie marine (Forme rotor, pales arrondies, vitesse ne dépassant 2-3 fois celle du courant marin et des sites favorables à fort courant, où les conditions au développement de la faune et la flore sont peu favorables)
Beaucoup plus petites que les éoliennes et fournissent pourtant une puissance électrique égale voir supérieure (Dû à la masse volumique de l'eau qui est 800 fois supérieure à celle de l'air).
Pas de gène sonore ni visuelle.
Un potentiel important : pour la société Hydrohelix, chaque hydrolienne devrait développer une puissance comprise entre 300 et 500kW.



Impact environnemental néfaste (Mammifères, ou poissons peuvent se heurter aux hélices ou y être aspirés )
Maintenance et coût (Corrosion, rouille) (Installation : 3,8 million d'euros pour chaque mégawatt installé, soit près d'un million de plus que pour l' éolien
Installation sous-marine des hydroliennes compliquée car celles-ci sont difficiles d'accès de part leur profondeur.
Certaines structures sont considérées comme gênantes pour la navigation.

Inconvénients
Avantages
Conclusion
Les énergies marines sont sûrement une alternative pour en finir avec les ressources fossiles, mais il faudra relever de nombreux défis technologiques et économiques sans oublier que pour devenir rentable, ces nouvelles énergies tirées de la mer et de l'océan doivent se développer davantage et se préciser. La production d'énergie renouvelable intègre ce type d'installation novateur. L'atout des hydroliennes tient à la force des courants de marée, forts car ils peuvent dépasser 10 nœuds quels que soient leur situation dans le monde, mais aussi prévisibles, ce qui permet d'anticiper pour répondre aux besoins en électricité. La France occupe la deuxième place au niveau Européen sur ses énergies marines, d’autant plus que le potentiel européen de l’énergie hydrolienne équivaut à trois centrales électriques récentes on peut en conclure, qu’à l’avenir les énergies marines sont prometteuses, et pourront peut-être remplacer les énergies fossiles.
Full transcript