Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Apprendre à s’orienter, d’hier à aujourd’hui (complet avec références)

Version allégé pour la confrence donnée à Caen le 1er avril 2015
by

Desclaux Bernard

on 13 September 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Apprendre à s’orienter, d’hier à aujourd’hui (complet avec références)

NOUVEAUX PARCOURS POUR S’ORIENTER
Développer la capacité à s’orienter du collège au lycée, et tout au long de la vie
https://prezi.com/v_8pm7umje4m/tutoriel-prezi-en-francais-creer-une-prezi/

https://www.youtube.com/watch?v=Xtc4mktvaoYfrancophone/
Tutoriels en français
taper dans un moteur de recherche
Cette présentation :
prezi.com
Prezi

Desclaux

Apprendre
Apprendre à s’orienter,

d’hier à aujourd’hui.

Bernard Desclaux
Conseiller d'orientation
Directeur de CIO
Formateur
Académie de Versailles
ESEN
Blogueur
http://blog.educpros.fr/bernard-desclaux/
retraité
• De l’épreuve au jugement professoral (1890- 1973)


• Le temps de la « négociation » apparente


• Les remises en cause actuelles
Nos procédures d’orientation
Les procédures d'orientaton,
une spécificité française,
pour combien de temps ?
Une spécificité française
1890-1973
De l'épreuve au jugement professoral
Depuis 1973
La négociation apparente
Les remises en cause actuelles
Francine Vaniscotte, les systèmes éducatifs en Europe, Futuribles n° 267-septembre 2001, pp. 53-62
Les types d’écoles en Europe
L'évolution de notre système éducatif
en 3 étapes
2 ordres
primaire
secondaire
+
la nébuleuse de l'enseignement professionnel
L'école unique
Enseignement professionnel
école
collège
lycée
Le collège Unique
école
collège
LGT
Lycée
professionnel
école communale
petites classes des lycée
Lycée
école primaire supérieure
La confrontation famille/école
Jugement collectif sur des critères scolaires (les notes et le fameux "travail")
Absence de normes explicitées
Caractéristiques françaises
Une institution totale
dans le secondaire
1890 les épreuves scolaires trimestrielles
1969 chaque enseignant évalue
Le conseil de classe décide
1959 demande de la famille
1973 nouvelles procédures d'orientation
demande de la famille et réponse du conseil de classe
dialogue, négociation, 2ème et 3ème trimestre
procédures d'appel
La circulation dans le système
puis affectation par l'IA,
dossier, notes et appréciations
lutte sur qui décide de l'affectation ?
Très grandes variations locales des pratiques d'orientation
Mais stabilité statistiques nationales
Parcours de découverte
des métiers et des formations
Rôle de tous les enseignants
Organisation locale, l'établissement
Rôle de conseiller technique du COP, du CIO
Maintien de la contrainte des procédures d'orientation
EAO
PDMF
1995
2008
Entrée dans l'Education nationale
1995
Crise et chômage + emballement technologique =
changements de métiers et évolutions des métiers
L'éducation à l'orientation, EAO
Modalités
Pilotage
Objectifs
2008
L'adoption le 21 novembre 2008 de la Résolution

« Mieux inclure l'orientation tout au long de la vie dans les stratégies d'éducation et de formation tout au long de la vie »,

sous présidence française, recommande notamment aux États membres
Partenariat affirmé avec
monde économique
collectivités territoriales
parents
tous les enseignants
programme local
pas d'évaluation de l'élève
le COP conseiller technique
pas de responsable national
académie, le CSAIO
inspecteurs des disciplines peu impliqués
améliorer l'orientation scolaire ?
apprendre à s'orienter pour la vie future ?
Des améliorations
Lié explicitement à une thématique européenne
Acquisitions évaluées pour valider le socle commun de connaissances et de compétences
Un outils pour gérer le pédagogique, et l'évaluation,
et à la disposition des élèves : le webclasseur ONISEP
http://www.onisep.fr/Espace-pedagogique/College/Orientation/Le-kit-du-professeur-principal-de-college/Le-webclasseur-orientation-livret-personnel-de-suivi-du-PDMF
Implication du ministère
http://eduscol.education.fr/cid46878/le-parcours-decouverte-des-metiers-des-formations.html
La compétence à s'orienter tout au long de la vie
ministère Bayrou
« favoriser l'acquisition de la capacité à s'orienter tout au long de la vie ».
Mise en oeuvre
très, très, très diverses
entre les académies
et selon les établissements
+ de coordination des actions
Introduction
Orienter
S'orienter
Apprendre
à s'orienter

D’une affaire privée (le père), liée à la position sociale, à une affaire publique, une affaire d’Etat
Besoin pour l’Etat d’agir sur les individus, mais le totalitarisme est impossible.
Fin des privilèges, des corporations, fin du XVIII ème, à la révolution industrielle, l’apprentissage, le rôle de l’état).
L'individu moderne, libre, autonome, d’où un besoin d’aide à s’orienter.
Développement d'une fonction de « conseil » et d’une fonction d’information (lent à se mettre en place, une association dans le secondaire, le BUS, puis l’Etat en 1970, l’ONISEP, et le secteur marchand, qui se met également à développer la fonction conseil).
A propos des trois thématiques de l’orientation
On a l’impression, en France d’une nouveauté de cette thématique, il n’en est rien.
L’individu ne naît pas « autonome », il doit être éduqué, d’où la thématique de
Université de Caen, Amphithéâtre Alexis de Tocqueville
Colloque académique du 1er avril 2015 à Caen
De la disparition des corporations (autour de la Révolution Française)

jusqu'au développement de la société industrielle (fin XIXème début XXème)
Orienter, une affaire d’Etat : une vielle question en France
Alfred Binet 1908

« Nous pensons que dans ce domaine, on peut faire beaucoup pour améliorer les rapports des ouvriers et des patrons et pour aider à la solution de la question ouvrière, en avertissant les enfants, dès l'école, des professions pour lesquelles ils sont les plus aptes et en diminuant ainsi, par cette prophylaxie professionnelle le nombre des sujets mal adaptés qui deviennent nécessairement des déclassés, des malheureux ou des insurgés »
Julien Fontègne 1920 Un praticien de l’orientation qui deviendra inspecteur général de l'enseignement technique.

« Donnons à l’adolescent toutes indications et directions utiles pour qu’il puisse exercer la profession qui doit le faire vivre, doit faire vivre, plus tard, les siens, doit faire progresser la collectivité à laquelle il appartient, tout en supprimant cette haine des ratés, des mécontents sociaux pour leur entourage, leur employeur, la société et aussi l’ordre social. »
Du côté des politiques :
E. Herriot Homme politique, Président du Parti radical, plusieurs fois Président du Conseil dans les années 20, maire de Lyon où il crée en 1921 un office municipal d’orientation professionnelle

« L’ensemble des méthodes rationnelles capables de réaliser l'harmonie de l'homme du métier en donnant à chacun la tâche qui lui convient le mieux physiquement, intellectuellement, moralement et économiquement »

M. Quillard, Inspecteur régional de I ‘enseignement technique - Congrès des classes moyennes -GAND- 6 août 1923

« L’orientation professionnelle est l’ensemble des moyens qui tend à satisfaire l’aspiration commune à tous les nobles esprits vers un ordre social rationnel par la mise en valeur, à leur juste place, de toutes les personnalités humaines »

1919, la Loi Astier, met en place l’apprentissage

En 1928 puis 1938

L’avis d’orientation est obligatoire pour la signature d'un contrat d'apprentissage
Pour plus de détails, voir mon article
« Commentaires aux articles extraits des revues BINOP et OSP » pp. 467-490 et les articles sélectionnés, pp. 491-673

n° Hors-série de l’Orientation scolaire et professionnelle, juillet 2005/vol. 34,

Actes du colloque : Orientation, passé, présent, avenir, INETOP-CNAM, Paris, 18-20 décembre 2003.
L'article de Michel Huteau et Jacques Lautrey : Les origines et la naissance du mouvement d'orientation professionnelle. pp. 637-672

Jerôme Martin : L'orientation professionnelle,un instrument de la rationalisation ? in Histoire et sociétés, 2002, n° 2, pp. 93-106
La naissance d’une « profession »
Orienter
S'orienter
Apprendre à s'orienter
Qui détient un savoir sur l'enfant ?

Trois personnages, en lutte

Le médecin
L'instituteur
Le conseiller d'OP
L'orientation professionnelle
D’une affaire privée (le père), liée à la position sociale, à une affaire publique, une affaire d’Etat
Besoin pour l’Etat d’agir sur les individus, mais le totalitarisme est impossible.
Fin des privilèges, des corporations, fin du XVIII ème, à la révolution industrielle, l’apprentissage, le rôle de l’état).
Orienter
L'individu moderne, libre, autonome, d’où un besoin d’aide à s’orienter.
Je ne développerai pas cette thématique.
Développement d'une fonction de « conseil » et d’une fonction d’information (lent à se mettre en place, une association dans le secondaire, le BUS, puis l’Etat en 1970, l’ONISEP, et le secteur marchand, qui se met également à développer la fonction conseil).
S'orienter
On a l’impression, en France d’une nouveauté de cette thématique, il n’en est rien.
L’individu ne naît pas « autonome », il doit être éduqué, d’où la thématique également de l’éducation à l’orientation.
Apprendre à s'orienter
L'orientation :
pouvoir sur autrui

La lente déconstruction du travail sur autrui en tant que pouvoir sur l'autre
La posture du conseiller
Examen
et prescription

Conseil
et information

Coaching et
bilan de compétence

L'organisation du pouvoir
L'apprentissage
Les procédures d'orientation
L'argument
Tests et théorie des aptitudes
Conceptions évolutives
et constructives
le rôle de l'éducation
Histoire et ambiguïté de
l'éducation à l'orientation

En tant que pouvoir d'Etat
C’est au nom de la science que le conseil peut être formulé.

La théorie des aptitudes et le testing.

L'autorité de la science est remise en question, à la fin des années 60.
L'avis est obigatoire mais n'impose rien sauf les contre-indications médicales
Rédateur
" Il faut dire en premier lieu que la conception de l’orientation a beaucoup évolué.

D’une manière sommaire, on peut estimer qu’en quelques années nous sommes passés d’une vision déterministe à une approche éducative.

On pensait pouvoir définir naguère, avec des outils qu’on croyait fiables, le "profil" de l’élève et faire un pronostic de son avenir scolaire et social. Cette vision correspondait d’ailleurs à une période relativement stable de l’histoire économique et sociale.

Ce n’est plus le cas aujourd’hui, l’avenir est incertain et peu prévisible. Il s’agit alors de donner à l’élève les moyens de faire, tout au long de sa vie, des choix réalistes et adaptés. "
Paul Ricaud-Dussarget, Inspecteur général de l’éducation nationale du groupe établissement et vie scolaire. Propos publié dans le B.O. n° 38, du 24 octobre 1996, p. 2583.
Mais l'interprétation
se fait du côté
de l'aide
à l'orientation scolaire

permettre à chaque élève
de construire son parcours scolaire
Présentation de la circulaire
3 objectifs spécifiques
Principe d'autorité scientifique
Dans un univers de contraintes
Individu responsable dans un univers incertain
Suivre un "conseil"
Faire des choix
Construire son parcours
La posture du conseiller
L'organisation du pouvoir
L'argument
Cf. La loi de 1987 sur l'apprentissage
par Marie-Christine Combes
http://pmb.cereq.fr/doc_num.php?explnum_id=698
Antoine Prost : Du changement dans l’école (Seuil), 2014


Article essentiel et référence.
Résume assez mon idée de base.

L'orientation et
la déconstruction
du pouvoir sur l'autre

?
L'orientation repose sur l’idée d’adéquation entre les caractéristiques
de la personne et celles du métier
Qui va rédiger l'avis d'orientation ?
Le conseiller d'OP
Il reçoit les informations scolaire
Il reçoit l'avis médical
Il va dans l'école pour faire passer des tests
Il réalise son examen psychologique
Il fait la synthèse et
rédige l'avis d'orientation
L'évaluation
Les rôles professionnels
des acteurs
et leurs relations
L'établissement
Les parents
Les organisations territoriales
Les entreprises
Moteur
Frein
L'espace scolaire
Le CIO
son émergence
Au sein de
l'INOP
Pierre Naville
Antoine Léon
A l'étranger
Québec
L'ADVP
USA
K. Hoyt
L'infusion
Publications dans l'OSP, la revue de l'INETOP ?
Reprise en France
de l'ADVP
par des associations :
1946
1954
années 70
L'activation du développement vocationnel et personnel
1977
L'idée éducative
1974
http://fr.wikipedia.org/wiki/Activation_du_D%C3%A9veloppement_Vocationnel_et_Personnel
Léon A. (1957), Psychopédagogie de l’orientation professionnelle, PUF, 132 p.
"De par sa réflexion et son expérience Pierre Naville s’engage avec « La théorie de l’orientation professionnelle » publiée en 1945 dans une lecture critique de la notion d’aptitude défendue par Henri Piéron.
En effet selon Pierre Naville l’aptitude professionnelle est « le résultat d’interactions entre le milieu socio-économique (régime de production) et les organismes individuels ». Néanmoins Henri Piéron soutiendra toujours l’existence d’ « aptitudes réelles » alors que Pierre Naville, ancré dans une perspective behavioriste et marxiste, privilégiera celle d’adaptabilité. Ces idées ne sont pas bien accueilles au sein de l’Inetop. Les relations entre Henri Piéron et Pierre Naville se détériorent jusqu’ en 1946. Pierre Naville est déchargé de ses cours en psychologie à l’INOP et mis à l’écart de la rédaction du « Traité de psychologie appliqué » publié en 1949."

In La psychologie du comportement de Pierre Naville (1904-1993) par Frédéric Carbonel
https://halshs.archives-ouvertes.fr/file/index/docid/707165/filename/La_psychologie_du_comportement_de_Pierre_Naville.pdf
En France et
à l'étranger
En France
Pierrette Dupont : « Vers un nouveau modèle d’éducation à la carrière pour les écoles du Québec », OSP. 1988, 17, n° 4, 309-322
une phrase surprenante p. 313

« L’excellent bilan de l’évaluation des programmes d’éducation à la carrière qu’il (Hoyt) a dressé est suffisamment positif pour que nous nous inspirions de ce concept. D’ailleurs, nous ne connaissons pas d’approches éducatives en orientation qui aient eu autant d’envergure et qui aient fait l’objet d’autant de recherches et d’évaluations. »
activation ou scolarisation
GARAND (m.) : De l'Orientation à l'Activation. Orientation Scolaire et Professionnelle, 1978, N°4.
ADVP
K. Hoyt
L'éducation à la carrière
quel professionnel avec quelles compétences ?
ADVP
EAC
1 professionnel spécifique

horaires

programme
tous les enseignants formés

tous les cours

activités
activation du développement vocationnel et personnel
éducation à la carrière
critique de la naturalité de l'aptitude
formation des conseillers
mise au point des tests
exclu de l'INETOP
Développements dans l'enseignement supérieur au cours des années 80
fin des années 60
Dans les années 70
A partir de 90
Suppression de l'avis en 1987
Tension entre trois pouvoirs
Le jugement
professoral
Le désir des
parents,
de l'élève,
de l'étudiant
L'établissement d'accueil
Contexte social
Jeremy RIFKIN "La Fin du Travail"
Contexte scolaire
Une réforme du collège
Antoine Léon
veut « axer l’activité de l’O.P. dans une perspective plus formatrice d’aptitudes et de goûts que révélatrice de caractéristiques supposées immuables »,

que le conseiller doit être un « éducateur spécialisé dans la formation des aptitudes et des goûts professionnels ainsi que dans celle des qualités du citoyen »,

et enfin qu’il doit faciliter « l’autodétermination de chaque adolescent »,

Du côté de
Henri. Piéron

Remise en cause des aptitudes et des tests.

« Il s’agirait de réduire le rôle du conseiller à une tâche d’information et d’éducation, en un retour à ce stade initial où toute technicité paraissait inutile ».


Mais ici un autre aspect du débat apparaît : s’il n’y a pas de technicité à acquérir, alors il n’y a pas de formation justifiée...

Si le conseiller favorise l'autodétermination de l'individu alors il n'y a plus de prescription de la part du conseiller

déchargé de ses cours
Pelletier, Noiseux et Bujold
La collaboration
Possibilité de lecture
Quelques principes d’une intervention orientante
Extrait de : Beaudet, J. et al. « Travailler ensemble pour éduquer au travail »
dans Pour une approche orientante de l’école québécoise : concepts et pratiques à l’usage des intervenants, 2001, Septembre éditeur, p. 49-52.

http://www.fedecegeps.qc.ca/wp-content/uploads/files/carrefour_pdf/trousse_5/t_03.pdf
Jusqu’à présent en France, les critères scolaires – et dans une certaine mesure disciplinaires – lors des conseils de classe ont un poids important dans les décisions d’affectation,

tandis que la Loi d’orientation de 1989, centrée sur le projet personnel de l’élève, ne permet guère son élaboration et sa prise en considération

(Hénoque et Legrand, 2004 ; Legrand, 2005).
Aujourd'hui, au Québec
L'approche orientante
une synthèse de l'ADVP et de EAC
Expérimentations dès 1884 dans diverses Universités, Lyon, Paris V, Nanterre
Le PPE (Projet professionnel de l’étudiant)
Depuis la loi LRU (Libertés et responsabilités des universités) de 2007, l’orientation et l’insertion professionnelle sont devenues une mission à part entière de l’enseignement supérieur.
http://www.letudiant.fr/educpros/enquetes/projet-professionnel-en-licence-a-chaque-universite-sa-methode.html
En IUT également
Voir De l’orientation en milieu universitaire sur mon blog http://blog.educpros.fr/bernard-desclaux/2011/02/23/de-lorientation-en-milieu-universitaire/
"une démocratie est une société où nul n’est assujetti à occuper une place décidée par d’autres,

mais où chacun est convié à faire ses choix de vie dans un collectif solidaire où sont garantis ses droits fondamentaux.

Où chacun est convié, non pas à
« être orienté », mais bien à « s’orienter ».
Philippe Meirieu :

Etre orienté ou s’orienter : l’orientation professionnelle,
un enjeu éducatif et démocratique
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/11/07112014Article635509437792212172.aspx
et idéologique
http://www.cnam.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=1295877018177
"Les parcours pédagogiques différenciés"
Connaissance de l’environnement économique et social, représentation des métiers


Connaissance des systèmes de formation


Construction d’une représentation positive de soi

La préhistoire et déjà ses ratées
La loi de 1989 et le projet personnel
Savary, 1983, le but du collège, préparer aux choix
1985, Les programmes du Collège et son annexe
Le Conseil nationale des programmes préconise en 1991 un temps scolaire pour l'information et l'orientation TSO ou TSIO
Trois objectifs pédagogiques
Les Jésuites :
Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place
H. Ford : The right man il the right place
Platon, la cité juste
Hypothèse de base du testing
Un monde merveilleux
l'appariement entre deux mondes stables
aptitudes
capacités
métiers
mesurer
prescrire
etc...
Le melon a été divisé en tranches par la nature, afin d'être mangé en famille; la citrouille, étant plus grosse, peut être mangée avec les voisins.
François Dubet, Le déclin de l’institution. Paris, Éd. du Seuil, coll. L’épreuve des faits, 2002, 419 p.
voir par exemple les notes de lectures de Jean-François Bert
http://questionsdecommunication.revues.org/7552
selon trois composantes
Décroissance du pouvoir "professoral" attribué par l'état
Conflit politique sur
la conception du rôle de l'état
Petit résumé dans mon article
L’orientation dans le secondaire : effets des procédures
http://blog.educpros.fr/bernard-desclaux/2013/10/22/lorientation-dans-le-secondaire-effets-des-procedures/
Principe d'harmonie.
Modifications utltérieures
1982
Suppression de la "vie active"
Droit au redoublement
Commission d'appel
1992
La rencontre chef d'établissement
et parents après le conseil de classe
2009
Assouplissements en Lycée
2014
Expérimentation de l'orientation à la main des parents
La décision d'orientation n'est pas pédagogique, mais administrative

Selon l’enquête PISA de 2012, la France est le 5ème pays de l’OCDE (34 pays) qui fait le plus redoubler ses élèves (28 % des élèves français âgés de 15 ans déclarent avoir déjà redoublé au moins une fois).

49% des jeunes français de 15 ans se trouvent en seconde.
Notre système fonctionne donc normalement pour la moitié de la population scolaire.

Christian Forestier, Claude Thélot avec Jean Claude Emin,
Que vaut l'enseignement en France ?, Editions Stock. 2007
Les constats
L'appel
Le redoublement
Le décrochage
L'inégalité sociale
Les essais
L'assouplissement en lycée
Expérimentation de l'orientation à la main des parents
Les élèves défavorisés sont-ils plus susceptibles de redoubler ?
http://www.oecd.org/pisa/pisaproducts/pisainfocus/pisa-in-focus-n43-%28fra%29-final.pdf
Organisation scolaire et inégalités sociales de performances :
les enseignements de l’enquête PISA

Marie Duru-Bellat, Nathalie Mons et Bruno Suchaut
Université de Bourgogne - IREDU-CNR, Education et formation n° 70 2004
Plus qu'ailleurs et plus que par le passé, les origines sociales pèsent sur la réussite scolaire. C'est en France entre un cinquième et un quart des résultats des élèves en mathématiques (22,5 %) qui sont directement imputables aux origines socio-économiques, contre 15 % en moyenne dans l'OCDE. Il n'y a en réalité que sept pays sur les 65 du classement où l'origine socio-économique conditionne autant les destins scolaires (plus de 20 %). Un chiffre qui vaut à la France la triste réputation de pays le plus inégalitaire de l'OCDE.

http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2013/12/03/classement-pisa-la-france-championne-des-inegalites-scolaires_3524389_1473688.html#ph8BFY6Y1kUtgXsp.99
On distingue trois grands profils de décrocheurs :

des jeunes au faible niveau d'études qui ont massivement redoublé au collège (près de la moitié des décrocheurs) ;

des jeunes avec un bon niveau d'études à l'entrée au collège, mais qui échouent au CAP, au BEP ou au Baccalauréat (un tiers des décrocheurs) ;

et des jeunes qui sont passés par des enseignements spécialisés au collège (section d'enseignement générale et professionnel adapté - SEGPA - notamment) (un cinquième des décrocheurs) .
Les décrocheurs du système éducatif : de qui parle-t-on ?

Agathe Dardier, Nadine Laïb, Isabelle Robert-Bobée
http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=0&id=4056
50%
30%
20%
L’orientation au lycée, réforme nationale ou locale ?

http://blog.educpros.fr/bernard-desclaux/2010/12/16/lorientation-au-lycee-reforme-nationale-ou-locale/
Où en est l’orientation en lycée ?

http://blog.educpros.fr/bernard-desclaux/2012/11/09/ou-en-est-l%E2%80%99orientation-en-lycee/
Suivi de l'expérimentation du choix donné à la famille dans la décision d'orientation au collège
septembre 2014
http://cache.media.education.gouv.fr/file/2014/55/8/2014-073_experimentation_dernier_mot_376558.pdf
Ainsi, les « cas litigieux » ayant donné lieu à des entretiens avec le principal et le conseiller d’orientation psychologue à l’issue du conseil de classe du troisième trimestre sont considérés comme « résolus » lorsque la famille se range à la décision de l’équipe éducative.

Le dernier mot aux parents est alors à interpréter davantage comme l’occasion de renforcer les échanges avec les équipes éducatives et moins comme une opportunité d’exprimer un vœu et de l’assumer.
L'histoire de l'enseignement technique : entre les entreprises et l'Etat, la recherche d'une identité
Vincent Troger
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/hes_0752-5702_1989_num_8_4_2375
1880
Loi dite des «écoles manuelles d'apprentissage»
création Ecoles Nationales Professionnelles (ENP)

et des écoles primaires supérieures (EPS) à sections professionnelles

Puis à partir de 1919, l'apprentissage
L'intégration de l'enseignement technique à l'EN
Le Secrétariat à l'Enseignement Technique
Jusqu'en 1960 dépend du Commerce et de l'Education
Les conseillers d'orientation professionnelle en dépendent
Intégration de l'enseignement technique lors de la réforme Berthoin (1959), du SET et des COP au Ministère de l'éducation
particularité française
> 1%
1/2
1/2
La « bonne orientation »,

pour la plupart des équipes éducatives interrogées,

est celle qui correspond à la décision du conseil de classe.
La résistance à
l'éducation à l'orientation

La valse hésitation autour des notes
L'évaluation comme principe de distinction
ou comme moteur de l'apprentissage ?
L'installation dans
l'éducatoin nationale

Les constats aujourd'hui

Il s'agit donc d'engager une nouvelle dynamique pour

renforcer la compétence à s'orienter,

développer une culture économique

et l'esprit d'entreprendre.



Pour cela, le référentiel du nouveau parcours individuel d'information, d'orientation et de découverte du monde économique et professionnel sera proposé par le CSP à l'été 2014.

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=79642
permettre à l'élève de découvrir le monde économique et professionnel ;

développer chez l'élève l'esprit d'initiative et la compétence à entreprendre, l'initier au processus créatif ;

permettre à l'élève d'élaborer son projet d'orientation scolaire et professionnel.

http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/15/8/Projet_de_referentiel_pour_le_parcours_individuel_d_information_d_orientation_et_de_decouverte_du_monde_economique_et_professionnel_379158.pdf
Socle commun de connaissances, de compétences et de culture
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/05/7/Projet_de_socle_commun_de_connaissances,_de_competences_et_de_culture_12_fev_15_392057.pdf
12 février 2015
Le PIIODMEP
Parcours individuel d'information, d'orientation et de découverte du monde économique et professionnel
Socle commun de connaissances,
de compétences et de culture
Cinq grands domaines de formation :

1- Les langages pour penser et communiquer
2- Les méthodes et outils pour apprendre
3- La formation de la personne et du citoyen
4- Les systèmes naturels et les systèmes techniques
5- Les représentations du monde et l’activité humaine
Ce domaine est consacré à la compréhension du monde que les êtres humains tout à la fois habitent et façonnent. Il s’agit de développer une conscience de l'espace géographique et du temps historique.

Ce domaine conduit aussi à étudier les caractéristiques des organisations et des fonctionnements des sociétés.

Il initie à la diversité des expériences humaines et des formes qu'elles prennent : les découvertes scientifiques et techniques, les diverses cultures, les systèmes de pensée et de conviction, l'art et les œuvres, les représentations par lesquelles les femmes et les hommes tentent de comprendre la condition humaine et le monde dans lequel ils vivent.

Ce domaine vise également à développer des capacités d'imagination, de conception, d'action pour produire des objets, des services et des œuvres
et à donner le goût des pratiques artistiques, physiques et sportives.

Il permet en outre la formation du jugement et de la sensibilité esthétiques.

Il implique enfin une réflexion sur soi et sur les autres, une ouverture à l’altérité, et contribue à la construction de la citoyenneté, en permettant à l’élève d'aborder de façon éclairée de grands débats du monde contemporain.
Projet de programme du PIIODMEP
par le CSP 11 décembre 2014
Préparation de la rentrée scolaire 2014
février 2015
Domaine 5 Les représentations du monde et l’activité humaine
Hypothèse :
L'EAO remet en cause les principes et le fonctionnement de notre organisation scolaire (secondaire)
Un travail collectif d'organisation
Rôle professionnel des enseignants
Contenu d'activités / enseignement
Disciplines ?
Coordination
Interface
Le COP

Projets éducatifs locaux :
l’enjeu de la coordination
Véronique Laforets
INJEP, Institut national de la jeunesse
et de l’éducation populaire

http://www.injep.fr/IMG/pdf/PEL-Projets-Educatifs-Locaux.pdf
Rappels historiques
Implication des mairies et du clergé local
A partir de 1833, lutte pour couper l'école de son environnement et protéger les enseignants
A partir de la décentralisation des années 80, implication à nouveau des organisations territoriales
et sa lente déconstruction
Rappel
"A vous la formation,
à nous l'emploi"
Mais stages obligatoires du collège à l'enseignement supérieur
Contrat nationaux de branches
et partenariat local
Référent collectif
Projet éducatif local
En tant que collectif
Participation aux décisions :
conseil de classe
conseil d'administration
La responsabilité d'orientation ?
Une conception éducative
Le rattachement du "parcours" au socle
un objet d'évaluation comme les autres activités
L'existence
des procédures d'orientation
une évaluation sommative
pour assurer
la distinction et
la hiérarchisation
Effets sur la forme
des pratiques pédagogiques
La structuration de notre système
le maintien de la bifurcation
post-troisième
la responsabilité de la distinction
attribuée au collège
le collège non-unique
mais différenciant
Le rôle du conseil de classe
La responsabilité du jugement différenciant
Les trois principes, les 3 J

justice

justesse

justification
quid de sa fonction de coordination pédagogique ?
Bernard DESCLAUX, Jacques VAULOUP : Le conseil de classe entre justesse, justice et justification. Changer le conseil de classe, à quel prix ? , in Dominique Odry L'orientation, c'est l'affaire de tous. Tome 1, Les enjeux
Bernard Desclaux : L’orientation est une affaire de justices
http://blog.educpros.fr/bernard-desclaux/2014/02/16/lorientation-est-une-affaire-de-justices/
La légitimité :
les règles, les procédures
La justesse :
juste par rapport aux autres
pertinence par rapport à l'élève
La justification :
les critères, l'explication,
la motivation de la décision
L'éducation à l'orientation en tant qu'innovation
Perspectives documentaires en éducation, n° 60, 2003, L'éducation à l'orientation, pp 19-32
http://ife.ens-lyon.fr/publications/edition-electronique/perspectives-documentaires/RP060-3.pdf
« favoriser l'acquisition de la capacité à s'orienter tout au long de la vie ».
2014
Organisation et fonctionement
du système

Anne-Françoise Dequiré, Spirale 41 (2008) :
Le conseil de classe face à la notation des élèves : une évaluation subjective ?
http://spirale-edu-revue.fr/IMG/pdf/4_Dequire_Spirale41V.pdf
Où est

l'EAO ???
La réforme
du collège
"assurer un même niveau d’exigence pour que tous les élèves acquièrent le socle commun de connaissances, de compétences et de culture, par une priorité centrale donnée à la maîtrise des savoirs fondamentaux."
tout en maintenant
la fonction sélective du collège !
L’orientation scolaire suppose un système d’emprise sur les élèves et les parents.

Le dernier contrôle (jusqu’à présent) est du côté institutionnel avec la commission d’appel.

L’orientation au sens de l’éducation à l’orientation suppose à l’inverse un sujet autonome à qui on fait confiance.
et intégration des actions de conseil
But du PDMF
Conseiller
Validation
Participation à des actions
Actions d'information vs publicité, recrutement
PISA et la peur de répondre
L'évaluation individuelle et le travail individuel
Le collège unique
collège
Lycée d'enseignement général et technologique
Lycée
professionnel

Développement de l'évaluation formative pour favoriser l'apprentissage des élèves

Mais maintien de l'évaluation sommative pour le Socle, le DNB et pour l'orientation (affectation ?).

Questionnement pour validation du socle, recours à des tests nationaux ?
http://cache.media.education.gouv.fr/file/Site_evaluation_des_eleves_2014/78/8/2015_evaluation_rapportjury_bdef_391788.pdf
Une éducation à l'orientation ne peut se faire dans un contexte de contrainte
La procédure d'orientation suppose de faire un choix (par l'élève, par le décideur), entraînant une réduction des possibles
L'éducation à l'orientation suppose au contraire d'enrichir les possibles
Rapport de la Conférence nationale sur l'évaluation des élèves, 13 février 2015
L'évaluation, une situation à risque
La recherche de la bonne réponse vs processus créatif

Fédérer les différentes forces vives
de la communauté éducative de chaque enfant pour assurer son développement, son bien-être et sa réussite éducative et scolaire.

Co-éducation & partenariat
https://www.reseau-canope.fr/co-education-partenariat.html
Dessin de Fabrice Erre, enseignant et dessinateur de BD
http://uneanneeaulycee.blog.lemonde.fr/2015/03/16/conseil-du-2e-trimestre-voeux-dorientation/
Un sentiment d'impuissance professorale
Le pouvoir sur autrui
Le service à la personne
l’éducation à l’orientation.
Absence d'une organisation
de la formation professionnelle des ouvriers
Le rôle de l'état
Comment "orienter intelligemment" vers les formations ?
Un consensus entre 3 acteurs
Les politiques
Les praticiens
Les scientifiques
à la Bernardin de Saint Pierre
Les Conseillers d'orientation professionnels
La question ouvrière
Action modifiante
Peur
Crise morale
Prise de conscience
Philantropie
Syndicalisme
Répression
Séparation
Apprendre et s'orienter
http://www.apprendreetsorienter.org/
http://www.apprendreetsorienter.org/
Trouver-Créer
Comment l'idée d'orientation
a été déconstruite par
le développement du pouvoir
du sujet lui-même.


Mais en France le principe
de l'orientation-pouvoir sur autrui
s'est défendu et se maintien.
ll manque un choix clair entre
le principe de l'orientation
et celui de l'éducation




En face d'une telle ambiguïté
la plupart des acteurs choisissent
l'un des principes
conseil, recours, distance, tiers-lieu
acteur participant
au fonctionnement de l'établissement
le psychologue ?
Najat Vallaud-Belkacem,
ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur
et de la Recherche
http://www.education.gouv.fr/cid86831/college-mieux-apprendre-pour-mieux-reussir.html
Quelques constats et questions
Nous ne sommes plus
dans un monde linéaire
de correspondances
scolarité - formation - diplôme - emploi
Besoins de développer
la capacité de tous à s'orienter
tout au long de la vie
besoin individuel pour chacun
besoin collectif
En France,

ambiguïté dans la mise en oeuvre
Le blocage réside dans le maintien
des procédures d'orientation comme principe de circulation des élèves dans le système scolaire
Il faut choisir un objectif clair pour notre système :
Merci de votre attention
Sur quoi s'appuyer ?

Qui le donne ?
apprentissage
Hésitations
Le lycée-internat, le modèle jésuite
"Nationalisation de l'enseignement technique"
En tant qu'individus
effets sur l'organisation de la formation
la méritocratie

ou

la réussite de tous
et à se former
L'orientation professionnelle est en place à la fin des années 30
examen
commission
La rencontre Chef d'établissement / parents
Une conception toujours conflictuelle
Henri Piéron
résistance ?
infusion ?
CONSEIL DE L'UNION
EUROPÉENNE
http://www.centre-inffo.fr/uhfp/IMG/pdf/104237.pdf
?
Passage en 2GT
Un sentiment d'impuissance professorale
http://www.cahiers-pedagogiques.com/-Les-revues-de-presse-
la définition de l'orientation en tant qu'un processus continu qui permet aux citoyens, à tout âge et tout au long de leur vie, de déterminer leurs capacités, leurs compétences et leurs intérêts, de prendre des décisions en matière d'éducation, de formation et d'emploi et de gérer leurs parcours de vie personnelle dans l'éducation et la formation, au travail et dans d'autres cadres où il est possible d'acquérir et d'utiliser ces capacités et compétences.

L'orientation comprend des activités individuelles ou collectives d'information, de conseil, de bilan de compétences, d'accompagnement ainsi que d'enseignement des compétences nécessaires à la prise de décision et à la gestion de carrière.
Définition européenne
L'idéologie
Le scientifique
passage en classe supérieure
l'orientation scolaire
l'INETOP
Constats
3 types de démarches académiques
achat et diffusion d'une méthode
construction d'une méthode et diffusion
formation des équipes à l'élaboration
L’esprit d’entreprise et la défiance éducative
http://blog.educpros.fr/bernard-desclaux/2013/05/11/lesprit-dentreprise-et-la-defiance-educative/
Avec le maintien des procédures d'orientation
du programme de formation
de l'évaluation
des actions collectives internes et externes
Intervenant
Conseiller technique
Partenaires éducatifs : quels regards portent-ils sur l’école ?

29 mars 2015 Par Jean-Pierre VERAN
http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-pierre-veran/290315/partenaires-educatifs-quels-regards-portent-ils-sur-l-ecole

Le chef d'établissement, leader, manager, organisateur...
Rôle des inspecteurs
de l'autorité sur
à l'autonomie de
Full transcript