Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Finance, Economie et Permaculture

No description
by

Olivier Morel

on 24 December 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Finance, Economie et Permaculture

MLC
Wara - Allemagne - 1930-1931
Wörgl - Autriche - 1932-1933
WIR - Suisse - 1934
Bons d'achats - Lignières & Marans - France - 1956-1958

Ithaca Hours - USA - 1991
Credito - Argentine - 1995
Palmas - Bresil - 1998
Chiemgauer - Allemagne - 2002


Abeille - Villeneuve sur Lot - jan 2010 (-2% par semestre)
Mesure - Romans sur Isère - mai 2011 (-2% par trimestre - suspendu)
Sol-Violette (réseau du SOL) - Toulouse - mai 2011 (-2% par trimestre)
Muse - Angers - avril 2012 (-2% par an)
Retz'L - Nantes - nov 2012 (non fondante)
Eusko - Bayonne - jan 2013 (non fondante)
Galleco - Rennes - sept 2013 (non fondante)

Sou, Heol, Sardine, Peche, Miel, Zebu, Deodat, Epi, Tiok,
Luciole, Roue, Bogue, Cigalonde, Maillette ...
dette
Acteurs
1 ministre
CRESS / DIIESES
Mouves / CJDES / CNCERS / ONESS
Essec/HEC
Ashoka / Schwab
monnaie
Le
s
finance
s
Méthodes
Moyens et Outils

risque
Secteurs économiques
le secteur
primaire
concerne la collecte et l'exploitation de ressources naturelles
Pour aller plus loin
Finance, Economie
et PERMACULTURE

La finance désigne les
méthodes
et les
institutions
qui permettent aux
états
, aux
entreprises
et aux
particuliers
d'obtenir les
capitaux
nécessaires et aux
épargnants
de placer leurs
capitaux
.

Les acteurs de la finance sont donc tous les agents économiques qui recherchent des
capitaux
ou qui souhaitent les placer.

Finance
L’économie (du grec ancien oikonomía « administration d'un foyer ») est l'activité humaine qui consiste en la
production
, la
distribution
, l'
échange
et la
consommation
de
biens
et de
services
.

Économie
Institutions
les établissements de crédit :
- les banques commerciales
- les banques mutualistes ou coopératives
- les sociétés financières
- les institutions financières spécialisées ...
Acteurs
états
entreprises
ménages
mutuelles
coopératives
associations ...
Circulation de l'économie
modélisation
le secteur
secondaire
implique les industries de transformation des matières premières
le secteur
tertiaire
regroupe les industries du service
industrie du bois, aéronautique,
électronique, raffinage du pétrole …
matériaux, énergie, agriculture ...
conseil, assurance, inter-médiation,
formation, études et recherche, administration,
services à la personne, sécurité, nettoyage ...
L'ESS
Histoire
Des tas de bouquins, écrits par plein de gens très biens !
Des acteurs et plein d'assos tout près de chez vous !
Des tonnes de sites internets et de blogs très actifs !
Chiffres
Et maintenant ?
Economie Collaborative
Economie du partage
Concept d'éthique environnementale ou de philosophie de la production industrielle qui intègre, à tous les niveaux, de la conception, de la production et du recyclage du produit, une exigence écologique dont le principe est zéro pollution et 100 % recyclage.
économie du
quaternaire ?
De l'avoir plus à l'être mieux
ESS
?
Economie verte
réelle implication des états et des entreprises ?
Blue Economy
Projet datant de 2004 dont l’objectif était de trouver les 100 meilleures technologies
inspirées par la nature
, impactant de manière significative les économies mondiales, tout en répondant aux besoins primaires des hommes (eau potable, nourriture, toit, santé et travail).

Gunter Pauli a ainsi identifié 340 innovations pouvant être intégrées à des systèmes
fonctionnant comme nos écosystèmes
.
Cette liste a était ramenée à 100 suite à des échanges avec des entrepreneurs, des analystes financiers, des journalistes spécialisés et des professeurs en stratégie.
www.zeri.org
A vous de jouer ?!
Economie Circulaire
économie de la fonctionnalité
économie de l'usage
économie de la performance
écologie industrielle
William McDonough et Michael Braungart
(Cradle to Cradle - C2C : 2002)
Une croissance économique qui restaure le capital naturel, c’est-à-dire la capacité de l’environnement à fournir à l’économie des ressources (énergie, matières premières) et des services (stockage du carbone, recyclage des déchets, traitement de l’eau, etc).
Economie Positive
www.becitizen.com
www.planetfinancegroup.org
La finance solidaire
Investissement Socialement Responsable
Impact Investing
La Microfinance
1. Les pauvres n'ont pas seulement besoin de crédit, mais aussi de
moyens
pour
placer leur épargne, d'assurance, et de services de transfert de fonds
.
2. La microfinance doit procurer des
avantages aux ménages pauvres
: élévation du niveau de vie,
constitution de patrimoine
et de garanties pour les prémunir vis-à-vis des remous auxquels ils peuvent être confrontés.
3. « La microfinance peut se payer elle-même », c'est-à-dire qu'elle n'a pas forcément besoin d'apports externes. Les subsides provenant de donateurs ou du gouvernement sont rares et incertains. Pour atteindre un plus grand nombre de pauvres, la microfinance doit s'
auto-entretenir
.
4. La microfinance implique de mettre sur pied des
institutions locales permanentes
.
5. La microfinance implique également d'intégrer les besoins financiers des populations pauvres dans un
système financier national
.
6. Il revient au gouvernement de rendre
possibles
les services financiers, pas forcément de les fournir.
7. Les fonds donateurs devraient
compléter les capitaux privés
plutôt que de se substituer à eux.
8. Le goulot d'étranglement critique est la pénurie d'institutions fortes et de managers. Les donateurs devraient mettre l'accent sur le
potentiel de création
.
9. Le plafonnement des
taux d'intérêt
va à l'encontre des intérêts des pauvres en empêchant les institutions de microfinance de couvrir leurs frais, ce qui bloque la fourniture de crédit.
10. Les institutions de microfinance devraient mesurer et publier leurs
performances
aussi bien financières que sociales.

Nous suivrons et ferons la promotion des quatre principes de Banque Grameen :
Discipline
,
Unité, Courage et Travail - dans toutes les circonstances de nos vies
Nous apporterons la prospérité à nos familles
Nous ne vivrons pas dans des maisons délabrées. Nous réparerons nos maisons et travaillerons sur la construction de nouvelles maisons
au plus vite
.
Nous cultiverons des légumes tout au long de l'année. Nous les mangerons à notre faim et vendrons l'excédent.
Pendant la saison des plantations, nous planterons autant de jeunes plants que possible.
Nous planifierons de garder nos familles petites. Nous réduirons au minimum nos dépenses. Nous nous occuperons de notre santé.
Nous instruirons nos enfants et assurerons qu'ils peuvent gagner suffisamment pour se payer leur éducation secondaire.
Nous garderons toujours nos enfants et l'environnement propre.
Nous construirons et utiliserons des

latrines avec une fosse
.
Nous boirons de l'eau issue des pompes. Si ce n'est pas possible, nous ferons bouillir de l'eau ou utiliserons l'alun.
Nous ne prendrons pas de dot au mariage de nos fils, nous ne donnerons pas de dot au mariage de nos filles. Nous garderons notre famille libre de la malédiction des dots. Nous ne déciderons pas du mariage de nos enfants.
Nous n'infligerons d'injustice à personne comme nous ne permettrons à personne d’en faire.
Nous entreprendrons collectivement des investissements plus grands

pour des revenus plus hauts
.
Nous serons toujours prêts à nous aider. Si quelqu'un est en difficulté, nous l’aiderons tous, lui ou elle.
Si nous venons à connaître une infraction de discipline dans un centre, nous irons tous là bas et aiderons à
rétablir l’ordre
.
Nous participerons à toutes les activités sociales et collectives.
Covoiturage et voitures partagées
WWOOF et réseaux similaires
Ebay et le bon coin
AMAP
Logement intergénérationnel
Habitat Groupé
Wikis
AirBnB et Couchsurfing
Réseau d'échanges réciproques de savoirs
Avaaz
Crowdfunding
Jardins partagés
marché
Epargne solidaire
La finance islamique appartient, à l'instar de la finance catholique, à la famille des finances éthiques religieuses.
La finance islamique, en accord avec le droit musulman, est basée sur deux principes : l'
interdiction de l'intérêt
et la
responsabilité sociale
de l'investissement.

Elle lie plus étroitement la rentabilité financière d'un investissement avec les
résultats du projet concret
associé. L’islam interdit les transactions tant civiles que commerciales faisant recours à l'intérêt (ribâ) ou à la spéculation (maysir).

La finance islamique se chiffre à
1,100 milliards $
en 2013.
La Finance Islamique
16 valeurs morales, éthiques et de gestion de la vie courante
gratiferias
Economie du don
potlachs
Pour les
anthropologues
, le don repose sur la triple obligation de « donner, recevoir, et rendre ». Le don fonctionne grâce au pouvoir quasi spirituel qui est propre à l'objet donné, unilatéralement offert dans le cadre d'une relation. Sans la croyance en cette force par les donataires, le don n'existe pas ou ne peut-être perçu comme tel par ceux qui le reçoivent.

Pour les
économistes
, l'échange peut consister en un « pseudo-don » (le donateur donne pour gagner ultérieurement, dans le cadre d'une offre supposant une obligation de contrepartie immédiate ou différée sous forme de dette ou de prestation) ou un « don pour donner » (je donne sans contrepartie exigée ou attendue explicitement par le donateur).
www.revuedumauss.com
kula
mana
hau
Economie frugale
« Le processus économique n’est qu’une
extension de l’évolution biologique
et, par conséquent, les problèmes les plus importants de l’économie doivent être envisagés sous cet angle »
« la thermodynamique et la biologie sont les flambeaux indispensables pour éclairer le processus économique (...) la thermodynamique parce qu’elle nous démontre que les ressources naturelles s’épuisent irrévocablement, la
biologie
parce qu’elle nous révèle la
vraie nature du processus économique
 »
Décroissance
Nicholas Georgescu-Roegen (1906-1994)
« L'économie, science des besoins, se focalise sur nos besoins matériels; elle
néglige trop nos besoins relationnels et spirituels
, pourtant fondamentaux si l'on veut construire une société du
vivre ensemble
.
L'économie de marché et sa quête du toujours plus doivent être encadrées et le travail doit retrouver sa place face au capital. »
Simplicité volontaire
convivialisme
warrant
trésorerie
impots
taxes
produits structurés
options
emprunt
prêt
futures
obligations
taux d'intérêt
change
lois statistiques
actions
carte de crédit
crédit
subprimes
P&L
convertible
passif
bon du trésor
bilan
arbitrage
plan de financement
cotation
titres
escompte
livret A
EBITDA
titres
LBO
OPCVM
OPA
hedge fund
indices
notation
OAT
FCP
La masse monétaire
trois agrégats représentent la masse monétaire circulant dans l'économie
M0 = engagements monétaires de la banque centrale
1 334 Mds € en janv 2013 pour la BCE et l'EURO
M1 = pièces et billets + dépôts à vue
5 121 Mds €
M2 = M1 + dépôts courte durée
9 017 Mds €
M3 = M2+ pensions + titres CT
9 785 Mds €
La définition de la monnaie
instrument légal des paiements

instrument de mesure et de conservation de la valeur

peut être
fiduciaire
ou
scripturale
Les 3 fonctions
de la monnaie
unité de compte
intermédiaire des échanges
réserve de valeur
compensation carbone
Prisme d'analyse ISR d'une valeur boursière
via les 3 piliers du DD
les 3 éthiques de la permaculture
Charité ou Social Business ?
finance inclusive
bancaires et financères
les OPCVM
les entreprises d'investissement
les banques centrales
les assurances
les fondations, fonds de dotation, foncières ...
clients
investisseurs
épargnants ...
Ecoblanchiment selon l'ADEME :
le mensonge pur et simple
la promesse exagérée
l'usage de termes abscons
le manque de transparence
la suggestivité disproportionnée des visuels
le faux écolabel
une mise en avant hors contexte du produit valorisé
une allégation sans fondement
une fausse exclusivité
Jean-Baptiste de Foucauld (1946-)
10,3 % de l’emploi français
13,9 % de l’emploi privé
2,34 millions de salariés
222 900 établissements employeurs
56,4 milliards d’euros de salaires
Dès la
deuxième partie du XIXeme siècle
, des organisations et entreprises collectives se sont créées pour trouver des réponses aux
besoins non ou mal satisfaits
de leurs membres dans tous les secteurs d’activité : protection des personnes et des biens, approvisionnement, financement, logement, insertion sociale, lutte contre les inégalités, développement durable, etc.

Plusieurs principes communs reposant sur des valeurs de solidarité, liberté et égalité les regroupent :
>
liberté
d’adhésion
> gestion
collective, démocratique et participative
>
lucrativité absente
ou limitée
> principes de
solidarité
et de
responsabilité

L’économie sociale et solidaire regroupe ainsi des organisations sous statuts d’
associations
, de
coopératives
, de
mutuelles
et de
fondations
, ainsi que des
entreprises sociales et solidaires
relevant d’activités telles que l’insertion par l’activité économique, les finances solidaires, le commerce équitable ...
philantropie
mécénat
évergétisme
fund raising
La finance "autrement"
les CIGALES
la NEF
les monnaies locales, solidaires,
complémentaires, alternatives ...
Economie Distributive
(Abondancisme)
Economies Alternatives ?
Clifford Hugh DOUGLAS (1879-1952)
Louis EVEN (1885-1974)
Jacques DUBOUIN (1878-1976)
Idéologie socialiste associant principalement quatre aspects :
- une monnaie distributive, de consommation, correspondant à l'activité économique et ne permettant aucune spéculation
- une allocation universelle
- un partage du travail et la signature d'un "contrat social"
- une démocratie locale et participative
Crédit Social
Idéologie économique et mouvement social apparu au début des années 1920 : chaque citoyen reçoit chaque année un total de monnaie créée proportionnel à la croissance des biens et services, et inversement proportionnel au nombre de citoyens de la zone monétaire. Le nom « crédit social » dérive de son désir de faire que le but du système monétaire (« crédit ») soit l'amélioration de la société (« social »).
Conceptualisée au tournant du 19è et du 20è siècle, la notion de monnaie franche ou fondante part du constat que le détenteur de monnaie dispose d'un avantage par rapport aux producteurs de biens et commerçants :

le premier peut différer dans le temps son achat
alors que le second doit vendre ses produits le plus vite possible pour éviter que ceux-ci perdent de leur valeur.
Monnaie Franche
Sylvio GESELL
(1862-1930)
Capital Risque Solidaire
Fédé des Cigales
Garrigue
Coopaname
Brigit Helms, Building Inclusive Financial Systems, The World Bank, 2006, Washington
entreprenariat social
Des alternatives existent et
d'autres sont à inventer ...
SEL
Systéme d'Echange Local
Les LETS se sont développés à Vancouver, à l'initiative de David Weston (1970) puis de Michael Linton (1983) et sont plus connus dans les pays francophones sous l'appellation SEL.
Les participants (que les
particuliers
) échangent des biens mais surtout des services, dans une unité de compte qu'il n'est pas nécessaire de posséder à priori.
C'est la réalisation de l'échange qui « crée » la monnaie. La vraie richesse est dans le bien ou le service et dans la
qualité de la relation
.
C’est un argent dont la provenance est basée sur l’égalitarisme de l’offreur et du demandeur, il
décourage l’accumulation
et
encourage la coopération
parmi ses usagers. Cette monnaie n’est qu’un outil d’échange qui permet d’éviter les contraintes liées au troc. Il n’a ni valeur d’épargne, ni valeur spéculative.
Les comptes sont soit centralisés soit tenus par chacun sur un carnet. Dans ce cas on passe au JEU –
Jardin d'Échange Universel
– directement inspiré des SEL mais ayant choisi de ne
plus avoir de comptabilité centralisée.
Désertification des petits commerces
Délocalisation de l'économie
Chômage
Pollution due au transport long des denrées
Perte de liens sociaux
Dynamiser les échanges locaux
Maintenir l’économie sur le territoire
Avoir du pouvoir sur l'économie locale
Créer de nouveaux emplois
Réduire l'impact écologique
Favoriser les échanges entre citoyens
Modèle actuel (basé sur la monnaie d'état)
Modèle proposé, basé sur une
Monnaie Locale Complémentaire
1. Constituer le noyau des
fondateurs

2. Rédiger la
charte

3. Définir le cadre
légal

4. Définir le
fonctionnement
de la monnaie :

Conditions
d'achat et de reconversion en monnaie nationale
• Adoption ou non du principe de
fonte
et définition des modicités.
• Désignation de l'organe d'
émission
et gestion de la monnaie locale.
• Choix du
nom
de la monnaie.
• Définition des
coupures
et de leur illustration.

Fabrication
et prévention contre la fraude.
• Mise en perspective d'
évolution
avec le temps.
• Modalités du placement du fonds de garanti.

5. Définition et
organisation
des éventuels fonds d'aide

6. Préparer la
communication

7. Définir l'action de
promotion
pour le lancement de l'opération.
Comment créer une monnaie locale ?
Les MLC en France et dans le monde
Le crowdfunding, ou
financement communautaire
, c’est le principe de financer un projet par un grand nombre de personnes, connues ou pas, qui investissent chacun une somme choisie.
Il est aussi possible que la contrepartie personnalisée soit tout autre et décidée par le demandeur...
L’investisseur choisi un projet parmi un panel et y accorde une certaine somme d’argent. Une fois le budget total cumulé le porteur de projet créé alors son business et s’engage à rembourser l’investisseur avec une certaine plus-value.
Bien que ce principe existe depuis plus longtemps qu’internet, c’est le web qui a généralisé ce principe.
3 types de
crowdfunding
existent :
- le don contre don (sans retour d’argent),
- le prêt (avec un retour d’argent mais sans intérêts)
- l’investissement en capital.
A l'issue des premières Assises du Financement participatif, qui ce ont tenues le 30 septembre 2013, plusieurs propositions ont dont été faites par la ministre Fleur Pellerin, qui a également ouvert une période de consultation de six semaines.
Parmi les principales évolutions proposées :
- La création d’un statut particulier pour les plateformes proposant des prises de participation (en actions) dans les sociétés
- L’autorisation des activités de prêts rémunérés .
limites et dérives ?
Dispositifs permettant d’offrir des crédits de faible montant (« microcrédits ») à des familles pauvres pour les aider à conduire des activités productives ou génératrices de revenus leur permettant ainsi de développer leurs très petites entreprises.
Avec le temps, la microfinance s’est élargie pour inclure désormais une gamme de services plus large (crédit, épargne, assurance, transfert d’argent etc.)
l'expérimentation du SOL
Le projet Sol s’inscrit dans les réflexions sur l’approche de la richesse dans nos sociétés, sur la mesure qui en est faite et sur les dysfonctionnements du système monétaire actuel.
Le projet est né en 2006 d’un groupe de travail mené par Patrick Viveret et réunissant des
mutuelles
, des
banques de l’économie sociale
et des
coopératives
et un certain nombre de
réseaux
et de
médias
.
L’idée de départ est d’imaginer une
monnaie
ayant pour finalité de replacer l’économie au rang de moyen et non de fin, avec comme objectif de développer les structures et les offres de l’économie sociale et solidaire ainsi que les interactions entre ces structures…
Mais le succès n'est pas au rendez-vous et les régions abandonnent les unes après les autres :
Trop complexe
: d'abord décliné en 3 éléments (Sol-coopération, Sol-Engagement et Sol-Affecté, il est réduit à 2 en 2009 : SOL-Temps et SOL-Eco.
Trop technique
: uniquement matérialisé sous la forme d’une carte
à puce (impossible de l’utiliser sur les marchés en plein air et
obligation de s’équiper de terminaux de paiement.
Trop top-down
et institutionnel !
Revenu de base
Sobriété heureuse
1.
Construire des monnaies

approximatives
(non mesurables précisément) qui prennent en compte les valeurs internes des personnes qui n'ont pas d'étalon objectif commun (l'estime, la confiance ...)

2.
Construire des monnaies "non transactionnelles"
qui permettent de sortir de la vision de la société uniquement cmme une somme des relations 2 à 2 et prennent en compte les effets collectifs

3.
Imaginer des systèmes de régulation basés sur la valeur d’usage
, permettant ainsi de “révéler” la valeur en facilitant les flux (de biens et de services, mais sans doute d’autres encore) de ceux qui en ont en une valeur d’usage faible vers ceux qui en ont une valeur d’usage forte ;

4.
Construire des monnaies complémentaires qui permettent la réserve de valeur
(par exemple, des monnaies qui favorisent l’innovation grâce à des investissements en temps et en formation) mais qui évitent l’accumulation et la spéculation.
Quatre idées pour l'innovation monétaire
Jean Michel CORNU - 2010

La monnaie, monnaies sociales et monnaies locales complémentaires
L'avenir de la monnaie - Bernard Lietaer – 2001
Les monnaies parallèles. Unité et diversité du fait monétaire - Jérôme Blanc - 2001
Rendre la création monétaire à la Société Civile – Philippe Derruder - 2005
Exclusion et Liens Financiers : Monnaies sociales – Jérôme Blanc et al - Rapport 2005-2006
Monnaies régionales : De nouvelles voies vers une prospérité durable – Margrit Kennedy et Bernard Lietaer – 2008
De l'innovation monétaire aux monnaies de l'innovation - Jean-Michel Cornu – 2010
Une monnaie nationale complémentaire - P. Derudder et A.-J. Holbecq - 2011.
Les monnaies locales complémentaires : pourquoi, comment ? - P. Derudder et A.-J. Holbecq – avril 2012.
Au coeur de la monnaie : Systèmes monétaires, inconscient collectif, archétypes et tabous - Bernard Lietaer – aout 2012
Le BitCoin et les monnaies électroniques (article Le monde 20 sept 2013)

La dette
Vive la dette ! – Marc Bousseyrol – 2009
La dette publique, une affaire rentable - À qui profite le système ? - P. Derudder et A.-J. Holbecq - 2011
Argent, dettes et banques : Comment sortir de la crise ? - A.-J. Holbecq – avril 2012
De la dette indignons-nous ! – collectif indignés d’Annecy – mai 2012
Leur dette notre démocratie – collectif ATTAC – mars 2013
Dette : 5000 ans d'histoire - David Graeber – sept 2013

La richesse et l’argent
Reconsidérer la richesse - Patrick Viveret - 2002
L'idée même de richesse – Alain Caillé - fev 2012
Les nouveaux indicateurs de richesse – Jean Gadrey et Florence Jany-Catrice – 2005
L'argent, mode d’emploi – Paul Jorion - 2009
Le Président des riches – Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot - 2010
L'argent sans foi ni loi – Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot – aout 2012
Contre l'argent fou (Les Rebelles) – Collectif Le Monde – oct 2012
Manifeste pour que l'argent serve au lieu d'asservir - P. Derudder et A.-J. Holbecq – jan 2013
La richesse, la valeur et l'inestimable – JM Harribey - mars 2013.
La violence des riches : Chronique d'une immense casse sociale - Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot – sept 2013

La finance et l’économie alternatives
L'Économie dévoilée, du budget familial aux contraintes planétaires - Serge Latouche (collectif) - 1995
La Déraison de la raison économique : Du délire d'efficacité au principe de précaution - Serge Latouche - 2001
Antimanuel d'économie : Tome 1, Les fourmis et Tome 2, Les cigales - Bernard Maris – 2003 et 2006
Les vraies lois de l'économie - Jacques Généreux – 2005
Les 10 plus gros mensonges sur l'économie - P. Derudder et A.-J. Holbecq - 2007
Ce que les banques vous disent… et pourquoi il ne faut presque jamais les croire – Pascal Canfin – janv 2012
Nous, on peut ! : Manuel anticrise à l'usage du citoyen – Jacques Généreux – sept 2012
Une autre finance pour une autre agriculture – Collectif MIRAMAP – Yves Michel - juin 2013

L’économie sociale et solidaire
L’économie sociale et solidaire face aux expérimentations monétaires – Pantaleo Rizzo - 2003
L’économie qu’on aime – Amandine Barthelemy Sophie Keller Romain Slitine – avr 2013

L’économie collaborative
Le partage contre la croissance - Jean Vassileff – 1995
Une économie sans argent : les systèmes d’échange local - Jean Michel Servet - 1999
De la convivialité, Dialogues sur la société conviviale à venir - (A Caillé, M Humbert, S Latouche, P Viveret) - 2011
La vie share mode d’emploi : Consommation, partage et Modes de vie collaboratifs - Anne-Sophie Novel – mai 2013

L’économie du don
Essai sur le don – Marcel Mauss – 1924
Don, intérêt et désintéressement – Alain Caillé - 1994
Anthropologie du don – Alain Caillé - 2000
Dé-penser l'économique - Contre le fatalisme – Alain Caillé – 2005
Ce qui motive les entreprises mécènes : Philanthropie, investissement, responsabilité sociale ? - Virginie Seghers - 2007
Ce qui circule entre nous : Donner, recevoir, rendre – Jacques Godbout - 2007
La nouvelle philanthropie : (Ré)invente-t-elle un capitalisme solidaire ? - Virginie Seghers – 2009

L’économie circulaire
Écolonomies : Entreprendre et produire autrement – Emmanuel Druon – aout 2012

L’économie positive
Pour une économie positive - Groupe de réflexion présidé par Jacques Attali – sept 2013

L’économie frugale
L'Invention de l'économie - Serge Latouche - 2005
Le Pari de la décroissance - Serge Latouche - 2006
Petit traité de la décroissance sereine - Serge Latouche - 2007
Ne pas perdre sa vie à la gagner : Pour un revenu de citoyenneté - Baptiste Mylondo - 2008
Les Aventuriers de l'Abondance : Éco-fiction pour répondre aux défis du XXIème siècle - Philippe Derruder - 2009
La décroissance économique - Baptiste Mylondo (collectif) - 2009
L’abondance frugale, pour une nouvelle solidarité - Jean Baptiste de Foucauld - 2010
Un revenu pour tous ! - Baptiste Mylondo - 2010
Vers une société d'abondance frugale : Contresens et controverses sur la décroissance - Serge Latouche - 2011
Pour un revenu sans conditions - Baptiste Mylondo - novembre 2012
Politique(s) de la décroissance – Michel Lepesant – juin 2013
La mystique de la croissance : Comment s’en libérer – Dominique Meda – sept 2013

L’économie verte
L'économie verte expliquée à ceux qui n'y croient pas – Pascal Canfin – 2007
La nature n'a pas de prix - Les méprises de l'économie verte – collectif Attac - mai 2012
L'économie verte contre la crise : 30 propositions pour une France plus soutenable – collectif - septembre 2012
Economie verte : marchandiser la planète pour la sauver ? - Bernard Duterme et collectif - mars 2013
L'économie verte en trente questions - Philippe Frémeaux et Collectif (Alternatives économiques HS) - mars 2013

L’économie bleue
L'économie bleue : 10 ans, 100 innovations, 100 millions d'emplois - Gunter Pauli - novembre 2011
Finance et Permaculture
http://www.financialpermaculture.org/

La monnaie, monnaies sociales et monnaies locales complémentaires
http://monnaie-locale-complementaire.net/
http://monnaie-locale-romans.org/
http://www.colibris-lemouvement.org/agir/guide-tnt/creer-une-monnaie-locale
http://monnaies.locales.free.fr/index.php?title=Accueil
http://fr.wikipedia.org/wiki/Monnaie_locale
http://www.sol-violette.fr/
http://www.ithacahours.org/

La dette
http://bouger-la-vie.com/blog/film-largent-dette-1-et-2/

La richesse et l’argent
http://www.pauljorion.com/blog/
http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/

La finance et l’économie alternatives
http://www.alternatives-economiques.fr/blogs_fr_01_04.html
http://revenudebase.info/

L’économie sociale et solidaire
http://www.economie.gouv.fr/ess-economie-sociale-solidaire
http://www.cncres.org/accueil_cncres
http://mouves.org/
http://www.cjdes.org/

L’économie collaborative
http://ouishare.net/fr/

L’économie du don
http://www.revuedumauss.com/

L’économie circulaire
http://www.institut-economie-circulaire.fr/
http://www.ellenmacarthurfoundation.org/fr/economie-circulaire
http://www.developpement-durable.gouv.fr/-L-economie-circulaire-.html

L’économie positive
http://www.lh-forum.com/
http://www.economie-positive.be/

L’économie frugale
http://www.decroissance.org/
http://www.colibris-lemouvement.org/comprendre/croissance-ou-decroissance
http://simplicitevolontaire.org/
http://s451640885.onlinehome.fr/simplicitevolontaire/
http://simplicitevolontaire.bbfr.net/
http://www.mouvementutopia.org/blog/

L’économie verte
http://www.developpement-durable.gouv.fr/Qu-est-ce-que-l-economie-verte,23154.html
http://www.oecd.org/fr/croissanceverte/
http://www.andlil.com/quest-ce-que-la-croissance-verte-35286.html

L’économie bleue
http://www.theblueeconomy.org/blue/Home_Fr.html
L'abondance frugale. Pour une nouvelle solidarité - 2010
in La décroissance - Entropie - Écologie - Économie - 2006
Full transcript