Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Grandir à Moncton - Mon Anecdote

Projet pour Français 10e année. Livre : Grandir à Moncton par Yves Cormier (excellent livre!!)
by

Brandon Logan

on 2 December 2010

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Grandir à Moncton - Mon Anecdote

Mon Anecdote Écrit par: Yves Cormier Éditions d'Acadie Mise en Situation Est-ce que ça vous est arrivés de déménagé quand vous étiez jeunes? Est-ce que la nouvelle région où vous demeurez était d'une langue complètement différente de la votre? Est-ce que c'était difficile de vous trouver des amis? Pour le jeune dans l'histoire, oui. Résumé du livre Le livre "Grandir à Moncton" est à-propos d'un jeune acadien qui a déménagé de la petite ville où sa famille habitait jusqu'a Moncton, une ville très anglaise dans le temps. Alors à travers cette histoire, l'auteur nous raconte des événements de sa vie, comme sa première journée d'école, des visites de la parentée et beaucoup d'autres choses qui se passe dans la vie d'un petit garçon. Anecdote Pendant mon enfance, avant l'école, mais aussi pendant, il y avait des chosesque je ne comprenais pas. On pourrait dire que j'étais parfois perdu avec certaines choses. Par exemple, lorsque je regardais la télévision, l'hymne national jouais comme une bande annonce, et à une certaine partie, je pensais que ça disait "Gloria set free" et même à ce jour, je suis lent à comprendre certaines blagues. Alors, je suis comme l'enfant de l'histoire, parce que lui aussi est lent à comprendre les blagues, il pense que Eaton's c'est la maison d'une famille de beaucoup de membres puisqu'il y a beaucoup de lits et de tables, mais en réalité, c'est un magasin de meubles. Publié en 1993 Lien 1 Lien 2 Page 28 "J'aimais les émissions de télévision. [...] C'est pour ça que je n'ai jamais pu comprendre pourquoi Bugs Bunny se montrait jamais le bout du nez. Ma mère entretenait pourtant un jardin rempli de carottes, assez pour chavirer les boyeaux de n'importe quel lapin! Toujours est-il qu'il s'est jamais montré le bout du nez. Alors, comme le jeune que nous ne savons pas le nom, je pensais, quand j'étais jeune, que Bugs Bunny était une vraie personne et qu'il habitait dans le monde. Page 31 - 32 "Avec le temps, à force d'écouté des émissions en anglais [...] J'ai aussi appris que le monsieur responsable du pays s'appelait M. President et qu'il restait dans une grande maison blanche avec tellement de chambres à coucher qu'il pouvait dormir dans un nouveau lit tous les soirs de la semaine. Même qu'il lui en restait pour la semaine suivante." Cette extrait just aide à prouver comment que l'enfant peu être "perdue". Il pensait que notre premier ministre était le président des États-Unis. "J'aimais les émissions de télévision. [...] C'est pour ça que je n'ai jamais pu comprendre pourquoi Bugs Bunny se montrait jamais le bout du nez. Ma mère entretenait pourtant un jardin rempli de carottes, assez pour chavirer les boyeaux de n'importe quel lapin! Toujours est-il qu'il s'est jamais montré le bout du nez. MERCI!
Full transcript