Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Régions climatiques

No description
by

Marianne Roy

on 8 December 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Régions climatiques

La zone littorale
Les biomes dulcicoles
La zone néritique
Les biomes aquatiques
Les biomes dulcicoles ont la plus part du temps une salinité inférieur à 1 g/L. Ils sont composés des eaux courantes, stagnantes et continentales.
Les lacs, les terres humides, les cours d'eau, les deltas et les estuaires en font partie.
Ils sont liées aux biomes terrestres.
On les voient sur moins de 1% de la surface de la Terre. Une grande diversité d'espèces s'y est quand même établit.

Communauté d'organismes vivants qui se répartissent dans des étendues d'eau salée ou d'eau douce.
On différencie les biomes aquatiques grâce a leur salinité.
Ils sont composés des biomes dulcicoles et des biomes marins. Ceux-ci possèdes chacun différentes espèces adaptés à la salinité des eaux. Certaines espèces de poissons ont la capacité de passer de l'eau salée à l'eau douce.
Les terres humides
Les terres humides sont des zones de transitions entre les biomes terrestres et les biomes aquatiques.
Ces étendues d'eau sont la plus part du temps peu profonde, stagnantes et temporaires ou permanantes.
Elles retiennent et filtrent l'eau car elles possèdent une abondantes végétation, cela les rends importantes pour l'environnement.
Abritent des animaux et des végétaux (ex: insectes, amphibiens)
Les deltas et les estuaires
La zone benthique océanique
Elle comprend toute les eaux au-delà des zones néritiques.
Cette zone symbolise plus de 90% de toutes les eaux marines, cependant seulement 10% d'espèces marines y sont.
On retrouve ce peu d'espèces marines majoritairement dans les zones éclairées et non-profonde.
Certains poissons vivent dans les zones obscures et profondes, mais ce, minoritairement.
Plus de 40% de la photosynthèse est dû au phytoplancton située sur la zone pélagique océanique.
Les récifs coralliens
Les biomes marins
Les mers et les océans font parties des biomes marins.
Ont les voient sur plus de 71% de la surface de la planète.
Leur proximité avec la terre et la profondeur des eaux sont des facteurs qui peuvent influencer la distribution de ces organismes marins.
Ils sont divisées en cinq zones: la zone littorale, la zone néritique, les récifs coralliens, la zone pélagique et la zone benthique.
Zone de transition entre les biomes marins et les biomes ducicoles.
Ils sont se situes à embouchure des fleuves.
Leurs eaux sont saumâtres, un mélange entre l'eau salées et l'eau douce. Celles-ci sont riches en nutriments et en sédiments.
Plusieurs espèces d'eau douce et d'eau de mer s'y retrouve car ce sont des zones de d'alimentation et de reproduction.
Les récifs coralliens sont situés autour des îles volcaniques ou sur le plateau continental, dans les zones généralement chaudes et peu profondes.
Les récifs coralliens ont un squelette externe qui est constitué de carbonate de calcium qui sert d'habitation à des poissons, des algues ainsi que des invertébrés.
Les forêts tropicales et les récifs coralliens ont une biodiversité semblable.
Les récifs sont des structures calcaires sous l'eau constituées de colonies de coraux, des invertébrés marin qui ne peuvent pas vivent sans une algue microscopique.
La zone pélagique océanique
On reconnais les cours d'eau grâce à leur courant dont la vitesse varie selon les conditions météorologiques, le relief et les saisons.
Les espèces animales et végétales qui y sont présentes varient selon les nutriments contenus dans l'eau qui augmente du haut au bas de la rivière.
À l'amont des cours d'eau, en au vive, il y en a peu car le plancton est entraîné au bas de la rivière.
À l'aval, en eau calme, les espèce retrouvés sont sembles à celles dans les lacs.
Les lacs
Les cours d'eau
Régions climatiques
par Madeleine Warmbold et Marianne Roy
4E

Communauté d'organismes vivants qui se répartissent dans une région climatique continentale.
Ils comprennent la toundra,
la taïga, la forêt tempérée,
la savane tropicale, le désert
et la forêt tropicale.
Les biomes terrestres
Les facteurs influençant la distribution des biomes
Merci !
La toundra
La Taïga
Forêt de conifères qui est présente en Eurasie (ex: Sibérie) et en Amérique du Nord (ex: Canada), aussi appelée "Forêt boréal".
Représente 25% des forêts de la planète et constitue en Amérique du Nord l'un des principaux biomes terrestres.
Hivers sont longs et froid. Les étés sont courts et assez chaud, favorisent la croissance des épinettes et des sapins.
Sensible aux feux de forêt et aux épidémies de défoliateurs.
Se compose de rares feuillus (ex: peupliers, bouleaux, aulnes).
Abrite des mammifères, des petits rongeurs (ex: suisses,écureuils) aux grands herbivores (ex: caribous, orignaux) et carnivores (ex: renards, ours, lynx).
La forêt tempérée
Présente dans l'hémisphère Nord.
Se caractérise par des étés chauds et des hivers doux et humide.
Se compose de feuillus (ex: érables, chênes, bouleaux).
Plusieurs couches: près du sol, il y a des plantes herbacées et des fougères, puis des arbres et des arbustes.
La forte abondance de la végétation favorise la présence de multiples espèces de mammifères, d'oiseaux et d'insectes.
On utilise les forêts tempérées pour le développement urbain et agricole.
La prairie tempérée
Vaste étedue d'herbes qui se trouvent en Eurasie, en Amérique du Nord et en Amérique de Sud.
Se caractérise par de longs hivers et des étés ponctués de périodes de sécheresse.
Se compose par des plantes à fleurs et rareté d'arbres et d'arbustes car il y a manque de précipitations, feux fréquents et broutage d'herbivores (ex: antilopes, cerfs, bisons).
À cause de leurs terres riches et fertiles la plupart sont des terres agricoles pour la culture des céréales ou pour l'élevage du bétail.
La savane tropicale
Plaines semi-arides qui se trouvent dans la zone intertropicale, en Australie, en Afrique et en Amérique centrale.
Saison sèche; certains animaux migrent vers des territoires plus humide pour survivre.
Saison pluvieuse; permet le maintien de certains arbres et arbustes (ex: eucalyptus, acacias, baobabs) et la survie d'espèces animales (ex: lions, antilopes, hyènes, girafes).
Le désert
La forêt tropicale
Les facteurs climatiques
C'est la température, les précipitations, l'ensoleillement et les vents.
Les facteurs climatiques influencent la composition des biomes terrestres et sur leur distribution et ceux-ci ont un lien.
Climats tropicaux, chauds et humides: végétation luxuriante de forêts.
Climats secs et froids: végétation basse et clairsemée.
Les facteurs géographiques et géologiques
Les facteurs physicochimiques
Végétation basse qui se situe près du cercle polaire.
Se développe difficilement sur le pergésol et est recouverte par de la neige pendant 11 mois.
Se compose de lichens, de mousse, d'herbes et d'arbustes rabougris.
Pendant la courte période estivale, plusieurs animaux viennent s'y reproduire (ex: Oies des neiges, caribous, harfangs des neiges) et certains insectes y pullullent (ex: moustiques, mouches noires).
Les animaux qui y vivent en permanence sont adaptés au froid extrême (ex: renards arctiques, boeufs musqués).
Se situe près de l'équateur.
Température chaude et constante ainsi que précipitations abondantes.
Sol pauvre et mince; les végétaux décompose et réutilise rapidement la matière organique.
Biodiversité d'espèces animales et végétales la plus grande.
Végétation dense et étagé à plus de 30 mètres. (ex: liane orchidées)
La majorité des organismes vivants sont des insectes.
Abrite également des amphibiens (ex: grenouilles), des mammifères (ex: pumas singes), des reptiles (ex: lézards, serpents) de même que des oiseaux ( ex: perroquets, colibris).
Milieu aride où il y a pauvreté du sol et manque de précipitations.
Végétation généralement basse ayant des racines profondes et développées, des épines ou des tiges charnues où est l'eau est stockée.
Température quotidienne très contrastée; nuits froides et jours chaudes.
Les animaux qui y vivient sont adaptés aux conditions désertiques; ils ont une pigmentation claire de la peaux ou du pelage et ont des modes de vie nocturne et souterain. (ex: serpents, coyotes, chameaux)
Ce sont sont des étendues d'eau qui sont entourés de terres.
Se divise en trois zones:
La zone littorale: partie peu profonde près des rives. Elle abrite des algues et des plantes aquatiques.
La zone superficielle: partie loin des rives. La lumière du soleil l'éclaircie. Elle abrite des poissons et du plancton.
La zone profonde et obscure; partie qui ne reçoit pas de la lumière du soleil. De plus, cette zone est froide et peu oxygénée. Elle abrite des microorganismes et des invertébrés.
À l'automne et au printemps, les zones se mélangent et s'enrichissent de nutriments et d'oxygène.
On retrouve les zones littorales à la frontière entre la mer et la terre. Elles sont exposés en tout temps aux marées et aux vagues.
Cette zone abrite des plantes semi-aquatiques, des animaux fixés (ex: balanes) ou fournisseurs (ex: palourdes) et des algues fixes. Ceux-ci s'installent dans différents endroits des zones littorales dépendamment des fonds marins qui sont sableux, vaseux ou rocheux.
Cette zone est également appelée "eaux côtières".
Elle se trouve près des terres dans les eaux peu profondes.
Elle est recouverte d'herbes marines et d'algues car elle se tient sur le plateau continental.
Le plancton, les poissons (ex: sardines, morues) et les invertébrés (ex: homards, calmars) enrichissent les eaux côtières qui sont des excellentes zones de pêche.
Ont y trouve plus de 90% de tous les espèces marines.
Les biomes terrestres
Les biomes terrestres
La proximité des biomes terrestres, le climat, les paramètres physicochimiques et la profondeur influencent les biomes aquatiques.

Le relief, le climat, la nature des roches et des sols des continents influencent les biomes terrestres.
Englobe tous les fonds marins qui s'étendent des grandes profondeurs marines (aussi appellé <<abysses>>) jusqu'au plateau continental.
C'est dans la noirceur total qu'on retrouve la plus grande partie de fond marins, au-dessous d'environ 1000 mètres de profondeur.
Des fosses, des plaines abyssales et des dorsales recouverts de boues et de sédiments constituent les fonds abyssaux.
Ils se caractérisent par de hautes pressions et par de froides températures.
Abritent des invertébrés et des microorganismes qui s'alimentent de déchets organiques.
Il y a de riches écosysthèmes grâce aux sources hydrothermales cependant il n'y a pas de photosynthèse car il y a absence de lumière.
Les biomes terrestres sont la plus part du temps distribués de l'équateur vers les pôles et en fonction de la latitude.
La circulation atmosphérique est influencé par les reliefs (ex: montagnes) ainsi que de la présence de grandes étendues d'eau (ex: mers, océans). Cela modifient donc aussi la distribution des différents biomes.
La végétation change à mesure qu'on monte en altitude car plus on s'élève, la température devient plus froid, plus venteux et plus humide.
La distibution des biomes aquatiques depent de la salinité, de la température de l'eau, de la luminosité, de la teneur en nutriments et en dioxygène. Ceux-ci varient selon la profondeur de l'eau, de la proximité des biomes terrestres et parfois du climat.
Dans les 200 premier mètres a partir de la surface de l'eau, l'eau est éclairé et on y retrouve les organismes photosynthétiques. Plus profond, l'eau est très froide en plus d'être privées de lumière. Il y a donc peu d'organismes vivants qui y sont retrouvés à l'exception de quelques espèces adaptées pour les fonds marins.
Le réchauffement de la surface de l'eau par le soleil est l'un des multiples variations des propriétés de l'eau qui existe.
Full transcript