Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Les Wendats

Fait par Kevin F. et Alim
by

K F

on 18 April 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Les Wendats

Les Wendats Introduction Les Wendats sont un des groupes des Premières Nations. Il n'est pas une seule tribu, mais une confédération de quatre tribus différentes, avec des langues mutuellement intelligible. Les tribus de cette confédération étaient les Attignawantans, les Attigneenongnahacs, les Arendarhonons et les Tahontaenrats. Les Wendats sont aussi appelés les "Hurons" par les premiers arrivants françaises. Situation
Géographique La territoire des Wendats était dans la sud de l'Ontario. Ce territoire de 880 km2, la Huronie, était délimité par la rivière Niagara à l’est, la rivière Sainte-Claire à l’ouest et le lac Érié au sud. Langue La langue des Wendats, la Wendat, appartenait au famille linguistique de l'iroquoienne, idéal parce qu'ils étaient près de la "Confédération iroquoise", qui sont seulement un peu sud des Grand Lacs. Mais, cette idée avait pétardé dans 1649, quand la "Confédération iroquoise" leur avait attaqué. Plusieurs autres nations de langues apparentées vivaient plus à l'est. Mode de vie Les Wendats étaient des fermiers et des chasseurs. Parce qu'ils faisaient l'agriculture, les Wendats vivaient dans des villages, mais il bougaient environ chaque dix ânnées, pour deux raisons. Un, la terre était moins en moin fertile, et deux, il y avait moins d'arbres pour le bois de chauffage. Les femmes faisaient plutôt de l'agriculture, et les hommes pêchaient et chassaient. La culture principale était des variétés de maïs. Les Wendats sont dans la groupe de "Culture et Chasse". Relief/Environnement Printemps Été Automne Hiver Les Saisons Les Wendats vivaient dans un environnement riche en ressources; ils pratiquaient aussi l'agriculture. Il y avait beaucoup de nourriture pour tout le monde. C'est pourquoi les Wendats vivaient dans de gros villages semi-permanents, formés de plusieurs habitations appelées << maisons longues >>. En général, il y avait de 10 à 100 maisons dans un village. Tous les matériaux de construction se trouvaient sur place. La plupart de ces villages étaient entourés d'une palissade.
Les Wendats vivaient très près les uns des autres. La bonne entente était essentielle. Le respect et le partage étaient des valeurs importantes. Au printemps, les Wendats commençaient à préparer le sol pour les cultures. L’agriculture fournissait la plus grosse partie de leur alimentation. En été, les femmes arrachaient les mauvaises herbes, récoltaient des plantes sauvages comestibles et des plantes médicinales. Elles faisaient aussi des réparations. Les hommes quittaient le village pour chasser, pour pêcher et pour faire du commerce. En automne, les expéditions de chasse étaient des activités collectives. Les Wendats chassaient surtout le cerf, apprécié pour sa peau et sa graisse. Ils construisaient des enclos triangulaires. Ils y faisaient entrer les troupeaux et les abattaient avec des flèches. Les vêtements et les outils étaient faits ou réparés en hiver. C’était aussi la saison des histoires, des jeux, des danses et de la musique. Les gens avaient le temps de créer des objets d’art et de décorer les vêtements. L'histoire Les maladies 1634 Le première Mai ,
1649 L'attaque des Iroquois La fin des Wendats Le Mars 16,
1649 Démenagement forcé Les années
de 1840 Le nouveau confédération Wendat 1999 De 1634 à 1640, les Wendats étaient décimés par des maladies comme le smallpox. La population a tombé de 40 mille à seulement 12 mille. Les Iroquois ont attaqué et brûler 2 villages, en tuant 300 personnes. Les Wendats ont brûler leurs 15 villages qui reste pour prevenir les Iroquois d'utilisé les choses emmagasinés. Ils ont fuis aux deux directions : Un groupe d'environ 10 mille est allé à une île dans la Baie Georgienne appelé Gahoendoe. La plupart de ces Wendats est morts de faim, et les survivants sont maintenant le "Nation Huronne-Wendat" près du ville du Québec. Les autres Wendats sont allés aux Michigan où ils sont
maintenant le "Wyandot of Anderdon Nation". Des Wendats qui vivait en Michigan étaient forcé de déménager au Kansas par le gouvernement des États-Unis, ou ils sont le "Wyandot Nation of Kansas". Quelques années plus tard, quelques des Wendats de Kansas sont bougéa au Oklahoma. Maintenant, ils sont le "Wyandotte Nation". Le confédération Wendat était officiellement réformé par les 4 groupes. Le clan et la vie familiale Chaque maison longue abritait plusieurs familles qui formaient un clan. Un clan est un groupe de familles qui ont un ancêtre commun. Les clans portaient des noms d'animaux, d'oiseaux et de poissons qui vivaient dans le même environnement que les Wendats. Chez les Wendats, les clans étaient fondés sur la lignée de la mère. C'est ce qu'on appelle un système maltrinéaire. Les enfants appartenaient au clan de leur mère.
La plupart des habitants de la maison longue descendaient d'une seule ancêtre. Ce groupe étaient donc une famille étendue (c'est-à-dire une famille regroupant trois générations ou plus, qui vivent ensemble -- y compris les cousins, les oncles, tantes, les grands-parents, etc.). Par Alim D et Kevin F Les animaux Dans la territoire des Wendats, les animaux les plus commun étaient des ours, des orignaux, des cerfs, des lièvres, des écureuils et des renards. L'Aspect Social de la Culture La Spiritualité Pour les Autochtones, il était essentiel de vivre en harmonie avec la Nature. Ce principe était au coeur de leurs croyances spirituelles. Les Wendats croyaient que toutes les créatures vivantes étaient liées entre elles--y compris les êtres humains et les esprits du monde invisible. Toutes les créatures vivantes étaient respectées. Les rêves et les visions Les rêves avaient une grande importance chez les Wendats. C'était un grand sujet de conservation. Le chaman utilisait les rêves pour donner des conseils sur la santé mentale, spirituelle et physique des gens qui le consultaient. La vie du corps et la vie d'esprit étaient inséparables.
À l'adolescence, les garçons partaient à la recherche de la vision--c'est-à-dire d'un guide spirituel. Ils se retiraient seuls dans la forêt pour méditer et jeûner. Affaiblis par le manque de la nourriture, ils avaient des rêves et de visions. Le guide spirituel apparaissait souvent sous forme d'un oiseau, d'un animal ou d'un vieil homme. Les Wendats croyaient que le guide spirituel donnait des pouvoirs particuliers à chaque jeune garçon et qu'il donnait aussi une direction à sa vie. Plus tard, le guide spirituel pouvait encore apparaître pour transmettre les messages du monde des esprits. La Langue La Nourriture---yakhwa'
Une Chemin---ahaha'
Oui---aoo
Non---stan
Une Village---yändata' Le climat Les Wendats vivaient dans les forêts mixtes. Là, il y a 4 saisons distinctes; il y a des hivers froides et enneigés avec des étés chaudes. Le precipitation annuel range du 700 mm à 1000 mm. Le température moyenne est 4 à 8 en totale, 16 à 18 en été et -7 à -2 en hiver. Il est dans <<la région continentale>>. Leur Environnement Végétation La territoire des Wendats avait contenu beaucoup des forêts mixtes qui contiennent des espèces variées, comme :
-L'érable
-Le hêtre
-Le chêne
-L'épinette
-Le pin
-et cetera Dans la région habitée par les Wendats, il y avait des collines boisées, beaucoup de lacs et de cours d'eau. Cette région aussi avait contenu des terres très fertiles et beaucoup des vallées. Il est dans la région de relief de la "Région des Basses-terres des Grands-Lacs et du Saint-Laurent".
L'environnement était assez riche pour nourrir une population importante. Les gens chassaient les animaux qui vivaient dans la forêt et le gibier d'eau. Relief Le drapeau des Wendats en Oklahoma. Dans les cultures de langue iroquoienne, les femmes étaient importantes et puissantes. Elles se choisissaient un chef. La mère du clan était souvent la plus âgée et la plus sage : la matriarche. Elle était largement respectée par tous les membres de la clan.
À l'âge adulte, les fils se mariaient et allaient vivre dans la maison de leur femme. Les hommes conservaient le nom de leur clan, mais les enfants appartenaient au clan de leur mère. C'est avec elle que les maris des filles devaient habiter. Le Clan et la Vie Familiale (Continuée) L'Aspect politique de la culture Défense, guerre et paix Séances du Conseil Prise de décision (Continuée) La Spiritualité Les croyances spirituelles faisaient partie de toutes les pensées et de toutes les actions--même des activités quotidiennes. La plupart des pratiques spirituels étaient liées aux besoins physiques, surtout à nourriture. Il y avait des cérémonies avant et après la chasse. Il fallait d'abord demander aux animaux de se laisser attraper ; puis, les remercier de leur générosité, quand la chasse était bonne. Les Wendats étaient un peuple d'agriculteurs. Les pratiques spirituelles liées aux semailles et aux récoltes étaient importantes.Les Wendats étaient avant tout reconnaissants pour ce que le Créateur leur avait donné. Le maïs était un des cadeaux sacrés du Créateur. La société des Wendats était fondée sur des groupes de familles. Plusieurs familles apparentées formaient une lignée qui avait une ancêtre commune. Chaque clan se composait de plusieurs lignées.
Les femmes se réunissaient pour présenter leurs recommandations à la mère du clan - qui guidait le chef du clan. Les hommes se rencontraient de la même façon et donnaient leur avis au chef. Chaque clan avait un chef qui parlait au nom des membres du groupe aux séance du conseil.
La prise de décision se faisait par consensus. Les problèmes faisait l'objet des longues discussions. Il fallait arriver à une solution acceptée par tout le monde. Chaque village organisait des réunions ou séances du Conseil pour résoudre ses problèmes. Les femmes ne participent pas directement à la prise de décision. Les décisions qui concernaient pas directement étaient prisespar un Conseil de chefs locaux (ou leur représentants).
Au sein d'un village Wendat, chaque clan avait trois chefs: le chef civil, le chef de la chasse et le chef de la guerre. Le chef civil s'occupait des affaires ordinaires. Il faisait respecter l'ordre et les lois. Il coordonnait aussi les activités collectives: les fêtes, les jeux et les danses. En consultation avec les autres femmes, la mère du clan choisissait le chef civil parmi les hommes de son clan. Il devait se distinguer par sa sagess et sa diplomatie. Elle le conseillait. Il devait répresenter le clan aux séances du Conseil et suivre ses instructions aux séances du Grand Conseil. Quand la mère du clan n'est pas satisfaite du chef civil, elle pouvait le remplacer en tout temps. Ainsi, le chef civil devait respecter la volonté collective. Le chef de la chasse dirigeait les expéditions de chasse. Le chef de la guerre s'occupait des affaires militaires. Chacun devait assumer ses responsabilités quand le clan avait besoin de lui. Le courage était une qualité admirée chez les Wendats. Les hommes devaient supporter la douleur sans se plaindre; ils étaient cpables de chasser, de voyager et de combattre sans avoir mangé ou sans protection physique. Parce que les femmes avaient la responsabilité des cultures, la satisfaction des besoins essentiels était largement assurée. Les hommes pouvaient mener librement leurs activités de chasseurs et de guerriers; participer à des raids et à d'autres activités guerrières.

Les nations iroquoiennes étaient liées par des alliance politiques: la Confédération Iroquoise et l'Alliance Wendat, par example. Ces ententes garantissaient la paix entre les nations membres; elle limitaient le nombre de conflits. Il fallait moins de guerriers pour défendre le village ou attaquer les villages ennemis. Les hommes pouvaient se consacrer à la chasse et au commerce. À mesure que les activités commerciales augmentaient, le nombre de raids diminuaient. Il y avait moins de victimes, moins de récoltes détruites, moins de villages endommagés. La guerre menaçait la survie de villages entières. Pourtant, tous les groupes ne formaient pas des alliances. De temps en temps, il y avait aussi des conflits au sujet des territoires de chasse et de commerce. La paix n'était jamais totale. L'Aspect Économique de la Culture L'Agriculture La Technologie Habitations La technologie est tout ce qui permet aux êtres humains de transformer les matières premières en produits ou objets utiles. Elle inclut les techniques, les idées et les outils qui facilitent la vie. Par exemple, les Wendats tannaient les peaux pour les rendre plus solides et plus souples. C'était un savoir-faire particulier. Hommes et femmes avaient des rôles bien précis; ils avaient chacun leurs outils. Le racloir et l'écharnoir étaient les outils que les femmes utilisaient pour préparer la peau ; les arcs et les flèches étaient des outils de chasse pour des hommes Ce sont quelque exemples de la technologie des Wendats.
Les Wendats utilisaient les matières premières de leur environnement. Ils fabriquaient des outils, des armes, des contenants et d'autres objets utiles. Ils faisaient aussi du commerce pour obtenir ce qu'ils n'avaient pas sur place. Par exemple, les Autochtones échangeaient plusieurs types de pierre dure. Les Wendats vivaient dans des villages entourés de champs cultivés. Ils ne connaissaient pas les engrais (fertilizers). Peu à peu, les cultures épuisaient le sol. Il fallait donc chercher de nouvelles terres. C'est pourquoi les Wendats déplaçaient leurs villages chaque 10 à 15 ans.
Les femmes avaient la responsabilité principale des cultures. Leur travail était reconnu. Dans la société des Wendats, la femme était l'égale de l'homme. La survie du groupe dépendait de la nourriture qu'elles produisaient.
Full transcript