Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

La doxa, le stéréotype et le lieu commun

Eden Hambleton FREN*6020 le 27 mars 2013
by

Eden Hambleton

on 27 March 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La doxa, le stéréotype et le lieu commun

LES CARACTÉRISTIQUES DE LA DOXA un type de savoir pratique et utilitaire s'inspirant de l'esprit de tradition

une forme efficace de l'idéologie dominante

ce qui est figé dans la langue, ce que l'on ne prend même pas la peine d'énoncer avec précision parce que cela va de soi
LE LIEU COMMUN les lieux sont dits communs lorsqu'ils s'appliquent aux catégories:

1 - discours
2 - délibératif
3 - judiciaire
4 - épidictique

les lieux désignent un réservoir disponible où ranger les arguments

les topoi -> les clichés -> le paysage idéal LE STÉRÉOTYPE le mot vient du domaine de l'imprimerie

une idée ou une opinion acceptée sans réflexion et largement répétée

le manque d'originalité, la vocation à etre partagé

un schème connu d'avance mais dont la formation est toujours variable (par différence avec le cliché) LA DOXA : désigne l'ensemble des opinions et des modèles généralement admis comme normaux, et donc dominants, au sein d'une société à un moment donné

les parties du discours doxique : le lieu commun, le stéréotype, les idées reçues LA DOXA Eden Hambleton
FREN*6020
le 25 mars 2013 LES ORIGINES DE LA DOXA vient du grec

« doxa » répond « paradoxa »
qui signifie
« en marge de l'opinion normale »

l'étymologie nous invite à voir deux sens fondamentaux :
1 - apparence
2 - l'opinion L'HISTOIRE DE LA DOXA dans la Grèce du VIIe siècle avant J-C, elle s'opposait à l'epistème

à partir des Lumières, le rejet de ce qui s'inspire de l'opinion commune conduit au « Dictionnaire des idées reçues » de Flaubert (1880)

l'époque contemporaine a vu l'essor de la critique de la doxa (les critiques de Brecht et Barthes) DANS LE TEXTE LITTÉRAIRE... les textes utilisent nécessairement des figures conventionnelles d'un style ou d'une rhétorique

l'écrivain est souvent lui-même prisonnier d'un rôle, ramené à une image mentale, en fonction des croyances et jugements de valeur propres à son époque

exemples de la doxa chez Zola et Verne . . . ? RÉÉVALUATION DU LIEU COMMUN deux types d'arguments

« On ne s’entend que sur les lieux communs. Sans terrain banal, la société n’est plus possible... »
- A. Gide (1943)

nouvelle signification du mot « commun »

DEUX POSITIONS SUR LE STÉRÉOTYPE une attitude du rejet

une compréhension comme un phénomène digne d'intérêt par la place privilégiée qu'il occupe dans la sphère du sens commun LA PLACE DANS LES ÉTUDES LITTÉRAIRES dans la constellation lexicale, il apparaît le dernier - il possède une spécificité qui élargit son domaine d'intervention et lui donne une certaine plasticité

les études littéraires reconnaissent les stéréotypes comme support des représentations sociales et des formations idéologiques (les personnages, les genres, les catégories...) Comment est-ce que la formation et l'utilisation du stéréotype ont changé depuis le XIXe siècle? DERNIERS MOTS... une réflexion sur la doxa invite à revenir sur le pouvoir du langage

on peut concevoir la doxa comme «un savoir conventionnel, standardisé, un ensemble relativement systématique de mots, d’expressions, de débats, sur lequel la plupart des gens semblent s’entendre» Selon la nouvelle conception du terme « commun », quels sont quelques lieux communs présentés chez nos auteurs du XIXe siècle?
Full transcript