Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Étude d’optimisation du trafic des conteneurs

No description
by

asma ben dhaou

on 10 July 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Étude d’optimisation du trafic des conteneurs

Étude d’optimisation du trafic des conteneurs
Cas du port de Rades


Réalisé par :Mlle BEN DHAOU Asma


1. Problématique
2. Objectifs
3. La logistique portuaire
4. Diagnostic du Port de Rades
5. Stratégie de développement
6. Conclusion

Plan

La congestion
Le temps d’attente en Rade
Manque d’organisation
Objectif
La logistique portuaire:
Diagnostic du Port de Rades:
Respecter le temps total pour assurer les opérations de chargement/déchargement des conteneurs vides / pleins.

Assurer une meilleure qualité du service.

Assurer un coût compétitif sur le marché.

Analyse critique:
Mauvaise gestion des emplacements des conteneurs
Le manque de compétence professionnel en matière
de gestion des taches (Project management)
La perte du temps au niveau des actions de chargement/déchargement
États des lieux


La difficulté de localiser les conteneurs.

Les grutiers perdent beaucoup de temps pour localiser les conteneurs destinés à la visite de dédouanement, notamment pour le pesage.

Un désordre au niveau des emplacements des conteneurs.

La plupart des conteneurs sont mal posés.

Assez de réclamations clients


• Qui :
Le grutier.

• Quoi :
Décharger /déplacer les conteneurs au sein du port.


Où :
port de Radès.


Quand :
Dés l’arrivée du navire.


Comment/combien :
Le grutier décharge le navire et déplace les conteneurs au sein de la zone de stockage d’une manière aléatoire.


Pourquoi :
Pour dédouaner les conteneurs avant la livraison des marchandises auprès des clients.



Qui

: Le client se déplace au port de Radès pour chercher les conteneurs et demande au grutier de les charger dans les camions ou les wagons du train. Parfois le grutier se charge lui-même de la localisation et la manutention des conteneurs.


Quoi
: charger les conteneurs dans les camions ou les wagons du train, déplacer les conteneurs pour la visite et le pesage.


Où :
Les camions et les wagons du train.


Quand :
le client le demande.

• Comment/combien :
Le client se déplace au sein du port pour chercher ses propres conteneurs, et demande au grutier de les charger.

• Pourquoi :
Pour livrer la marchandise auprès des clients.

Pourquoi ?

:
Marchandise non enlevée de la part du client;
Pourquoi ?

:
Organisation du travail non respectée : client accède au port et vérifie que sa marchandise est endommagée;
Pourquoi ?

:
Responsabilité non définie;
Pourquoi ?

:
Taux de rendement très réduit et productivité des équipements limitée;
Pourquoi ?

:
Temps d’attente en rade long « La cause racine ».

Stratégie de développement du port de Radès
Conclusion
La description et l’analyse de l’état des lieux du port de Radès permet de relever plusieurs problèmes au niveau de :

L’emplacement des conteneurs.

Le flux des conteneurs arrivant au port sec.

La formation et la motivation du personnels.

Répartition par zone
Parmi les problèmes qui connaissent le port de Radès la difficulté de localiser les conteneurs recherchés cela engendre :
Une perte de temps.
Insatisfaction des clients.
Augmentation des charges (consommation carburant, frais de maintenance)

Cette analyse permet donc de disposer d'une vision claire et objective sur le sujet étudié. Le tableau permet donc de répartir l’espace de zone de stockage en 3 grandes zones :

Zone A :
située au fond du port réservée pour les conteneurs de long séjour.

Zone B :
située au milieu du port réservée pour les conteneurs de moyen séjour.

Zone C :
située à l’entrée du port réservée pour les conteneurs de court séjour.

La nouvelle stratégie à suivre
Mise en place des actions correctives
Un taux faible de rendement de la manutention
- Minimiser les temps morts observés lors de l’alternance des équipes de la STAM;

- Renforcer la coordination entre les équipes de manutention.

Un taux d’occupation important

-Séparer les activités RORO des conteneurs notamment au niveau du poste 1;

- Séparer les opérations bord à quai des opérations d’enlèvement.

Un long temps d’attente en rade

- La règle du « premier arrivé, premier servi » doit être appliquée avec rigueur;

-L’autorité portuaire doit rembourser aux chargeurs une partie des frais liés à l’attente des navires en rade.


Absence des systèmes d’informations efficaces
- Moderniser le système SINDA afin de fluidifier les procédures d’amendement des déclarations.

- Finir le projet de liasse transport.

Suite à ces améliorations, il est attendu que le taux de rendement de la manutention augmente et passe de 7 conteneurs par heure à 18 conteneurs par heure.
Face à ces actions, il est estimé que le taux d’occupation diminue de 10 % qui passe ainsi de 93 % à 83 %.
Cette action peut apporter des améliorations importantes essentiellement pour la qualité du service offert et l’attractivité des nouveaux armateurs.
Suite à ces actions, il s’agit d’une suppression des documents, réduction des déplacements, une meilleure planification et suivi des opérations.
La nécessité de la mise en œuvre des projets d’extensions au port de Radés
L’idéal sera donc d’opter la variante 1 qui consiste à la réalisation du projet d’extension des quais 8 et 9 pour une exploitation globale de 710 mètres linéaires ,un coût estimatif de 150 MD, un délai de 36 mois.
Alors pour couvrir l’ensemble des navires porte conteneurs de capacité de 2000 à 3000 EVP, il est mieux convenable de réaliser les futurs quais à - 14 mètres de tirant d’eau.
Choix du tirant d’eau
Choix du mode d’exploitation
La mode d’exploitation de parc dans les terminaux à conteneurs peut être réparti en 2 catégories :

Un conteneur 20 pieds nécessite 27 m2 pour le stockage et la circulation des engins avec un niveau de gerbage de 2.

La difficulté au niveau de la récupération des conteneurs auprès des importateurs dans le port de Radés rend l’usage de ce mode avantageux en limitant le niveau de gerbage.

= 337 963 EVP
Ce mode offre une capacité de stockage 3 fois plus grand que le cavalier gerbeur et avec un niveau de gerbage au minimum 5.

La surface faible des aires de stockage rend l’usage de portique RTG avantageux en offrant une densité importante de stockage.

= 1 013 889 EVP
Alors, il est recommandé de choisir le portique RTG comme mode d’exploitation des parcs voire que la densité importante de stockage.
Le cadre général de la mise en place des concessions des nouveaux quais:
Scénario 1 :
L’OMMP aura pour mission de réaliser les quais et terre-pleins du port de Radés.

Scénario 3 :
Un contrat BOT

Ce scénario pourrait intéresser les promoteurs dans les conditions suivantes : une durée de concession dépassant 30 ans ainsi que des avantages fiscaux spécifiques.

Scénario 2 :
L’OMMP réalisera les quais et terre-pleins; avec l’intervention d’un deuxième opérateur pour leurs concession plus le quai 7.
Ce scénario présente l’inconvénient d’un seul opérateur de manutention et d’acconage sur tout le terminal.
Ce choix introduira une forte concurrence entre la STAM et le nouvel opérateur et améliora la performance du port.
Ce scénario présente l’inconvénient de la perte des droits pour l’autorité portuaire.
Horizons de saturation des capacités du nouveau terminal Est
60% du trafic conteneurs est acheminé par des navires porte-conteneurs.

40% du trafic conteneurs est acheminé par des navires rouliers (RoRo ).

Le nouveau terminal à conteneurs et roulier attirera 50% du trafic des conteneurs acheminés par les NPC et 20% de celui acheminé par les RoRo.

L’insuffisance du cabotage national

La saturation du terminal de Radés

Infrastructures et installations en souffrance
Plusieurs problèmes entravent la bonne gestion des emplacements des conteneurs:
Étude comparative
Variante 1
Variante 2
Une mode d’exploitation des parcs avec le cavalier gerbeur:
Un mode d’exploitation des parcs avec le portique RTG:

01/06/2016
1
2
3
4
5
6
8
9
15
17
19
26
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
16
Méthode d'analyse
Analyse QQOQCCP
Déchargement des conteneurs :
Analyse SWOT
Analyse ISHIKAWA
Méthode des 5 pourquoi
À la base de cinq questions pertinentes, il s’agit de traiter un problème rencontré au sein de l’organisme et trouver les raisons les plus importantes ayant provoqué la défaillance pour aboutir à la cause principale.
Chargement des conteneurs :
S
W
O
T


La position géographique du port ;

Expériences dans le domaine du transport maritime ;

Part du marché important 79 % en 2015 ;

Mise en place d’un système qualité au port de Radés selon la norme ISO 9001
10
Congestion structurelle du réseau routier et part relativement limitée du rail et de la navigation.

Manque des équipements de manutention : selon l’inventaire des engins le taux de disponibilité des moyens est très faible.


Manque du système de traçabilité des conteneurs.
11
Environnement concurrentiel.

Des grands projets qui nécessitent des investissements énormes.

Terminal incapable d’accueillir des navires de grande taille et de s’adapter à l’évolution technologique.


13
Prise de conscience écologique des consommateurs et des entreprises.

Accord de coopération internationale en 2013 dans le domaine du transport maritime et des ports entre la Tunisie et la Lybie, Liban et la Tunisie.


Un système TOS (Terminal Operating System) est en cours d’acquisition
.
12
Mauvaise gestion des emplacements
des conteneurs
Main d'œuvre
Matière
Matériel
Milieu
Méthodes
Responsable non qualifié
Non collaboration entre
les grutiers
Conteneurs Importé
non pointés
Conteneurs Exporté
non préparés
Matériel en panne
Absence de système
de traçabilité
Absence de planification
Procédures douanières
longues
Espace insuffisant
Non Respects de travaux
14
Le problème
"Conteneurs de banane sont endommagés"
La STAM aura à leur charge le système de manutention et acconage en vertu d’un nouveau contrat de concession.
Alors que la STAM opérera sur les postes de 1 à 6.
D'après les méthodes utilisées il s'agit de plusieurs dysfonctionnements enregistrés dans le port qui entravent sa compétitivité.
C'est pourquoi il parait nécessaire de mettre l'accent sur des actions correctives qui servent à améliore la situation du port sur la base des critères de compétitivité.
18
20
Cela par une méthodologie analytique, partant de l'état actuel des lieux, enchaînant avec la proposition de procédure correctives et mise en valeur des activités logistiques.
L'amélioration de la gestion de la plateforme logistique du port de Rades.
7
Les hypothèses retenues pour le terminal Est sont le suivantes:

Alors la complexité de la situation du port de Radés qui souffre périodiquement d’une surcapacité importante et qui atteint son maximum de saturation; rend les autorités portuaires obligées de mettre en place une nouvelle organisation de cet espace portuaire pour le rendre plus compétitif; sous peine de perdre sa place de premier port tunisien.

La compétitivité d’un port peut être appréhendée au niveau de la capacité de stockage, la qualité des services offerts, les technologies adaptées, les équipements de manutention utilisés ainsi que l’infrastructure existante. Alors tous ce qui précède a permis de signaler que toute organisation n’est valable que pendant une période bien déterminée.
Mémoire de fin d’étude
Encadré par: Mr GUEMRI Wassim
Merci pour votre attention
« Il y a plus de courage que de talent dans la plupart des réussites »
Full transcript