Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Creative Wallonia - October 2010

Programme cadre pour la créativité et l'innovation en Wallonie
by

David Valentiny

on 4 November 2010

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Creative Wallonia - October 2010

Action I.3: Mesures complémentaires Action I.2: Favoriser l'éveil à la créativité dès le plus jeune âge Action I.1: Encourager l'offre éducative à destination des futurs managers et centrée sur l'innovation et la créativité Approche transdisciplinaire
Dimension internationale
Exigence de résultat
Validation des acquis expérientiels
Implication des entreprises
AXE II: Fertiliser les pratiques innovantes Action II.1: Créer un observatoire des tendances
Action II.2: Encourager l'innovation collaborative et la mise en réseaux Action II.3: Développer l'innovation en entreprise Action II.4: Renforcer le potentiel de coopération internationale centrée sur l'innovation Action II.5: Les Zénobes, distinction les meilleures pratiques innovantes AXE III: Favoriser la production innovante AXE I: Promouvoir la société de la créativité Premier objectif: ID Campus - Cursus transdisciplinaire stimulant la créativité HEC St Luc, école d'art ULg, Sciences Appliquées Ecole d'acteurs Objectif: l'acquisition de compétences formelles et non formelles propices à l'éveil et au développement d'une approche créative applicable à la création de valeur.

Cibles: institutions d'enseignement existantes (Hautes écoles, univesrités,...) ET structures moins formelles centrées sur la créativité (théatres, ONG, ateliers de design, académies artistiques...)

Moyen: Le soutien public prendra la forme d'une prise en charge partielle des coûts liés à la mise en place et au développement du programme.

Exemples:
Design Factory, Media Factory, Service Factory - Helsinki
MosaiC - Montreal et Barcelone
Design Counsil - Londres
City University - Osaka
Objectif: l'éclosion de pratiques éveillant et formant à la créativité à tous les stades du parcours d'apprentissage et de formation initiale et contiue.

Cibles: circuits formels et non formels d'éducation et de formation (écoles, associations, organisations de jeunesse,...)

Moyen: 2010-2011: expérience pilote au sein des hautes écoles pédagogiques et appels à projets d'activités pédagogiques, d'animations originales ou d'activités de sensibilisation, de concours centrés sur la créativité.

Dimensions privilégiées: Collaboration, interactivité avec des professionnels et entreprises, recours aux TIC, international, éveil à l'entrepreneurship. I.3.a: Promotion des TIC
Objectif: Assurer le développement des TIC qui constituent le substrat indispensable à la mise en réseau (Wallonie et international), condition nécessaire à la créativité et à l'innovation.

Cibles: L'ensemble du territoire et des citoyens, particulièrement les universités, PME, centres de recherche et de formation, grandes entreprises, pouvoirs locaux,...

Moyen: Programme cadre "TIC" cohérent, global et intégré (inédit en Wallonie). I.3.b: Promotion de la créativité auprès des Wallons Objectif: Eveil, partage et diffusion des compétences créatives

Cibles: circuits formels et non formels d'éducation et de formation (écoles, associations, organisations de jeunesse, éducation permanente, culture...)

Moyen: Organisation d'une semaine de la créativité et mise en place d'un dispositif participatif sur la capacité d'adaptation au changement. Appels à projets de sensibilisation aux enjeux et aux capacités liés à la créativité et à l'innovation adressés à un large public. I.3.c: Internationalisation et expérientialisation de l'enseignement supérieur Objectif: Favoriser l'accès aux charges d'enseignement supérieur des candidats disposant d'une expérience internationale et, autant que possible, d'une pratique profesionnelle / généraliser un séjour à l'étranger dans le cadre des études supérieures.

Cibles: Enseignants et étudiants des universités et hautes écoles.

Moyen: Stimuler, auprès des candidats à la charge de professeur ordinaire, la participation à une expérience internationale conséquente dont une partie en langue étrangère / identifier les moyens permettant à l'ensemble des étudiants du supérieur d'intégrer un séjour à l'étranger dans leur cursus.

I.3.d: La fonction publique Objectif: Favoriser l'ouverture internationale et la sensibilisation aux enjeux de l'innovation au sein du personnel de la fonction publique.

Moyen: Le Ministre des technologies nouvelles et le Ministre de la fonction publique mettront en place un système favorisant l'expérience internationale des top managers au sein de l'administration et des OIP. I.3.e: Encourager la formation à la créativité et l'innovation au sein des entreprises Les meilleures dispositions visant à encourager la formation à la créativité et à l'innovation au sein des entreprises seront identifiées avec les partenaires sociaux. Objectif: Disposer d'une information permanente et pertinente sur les tendances globales (technologiques et non technologiques) afin de contribuer à l'intelligence stratégique globale de la région et ses entreprises.

Cibles: Les entreprises, les centres de recherches et de formation, les porteurs de projets,...

Moyen: Création d'un observatoire de tendances basé sur le réseau de l'AWEX et WBI. Créer un dispositif de traitement et dispatching de l'information en Wallonie.
L'innovation nait souvent du croisement de connaissances, de pratiques, de secteurs, de styles, de générations, de savoir-faire et savoir-être. Dans cet esprit, il convient de développer les réseaux existants et d'encourager la création de nouveaux afin de stimuler l'interaction entre les entreprises et les centres de recherche et de formation et, plus généralement entre tout acteur débutant ou confirmé de l'innovation. II.2.a: Développement d'écosystèmes innovants Objectif: La concentration et la collaboration, sur un territoire physique ou virtuel donné, d'entités économiques, scientifiques, artistiques et éducatives favorables à l'émergence de processus performants d'innovation.

Cibles: Petites, moyennes et grandes entreprises, les centres de recherche, de design, d'éducation et de formation.

Moyen: Dispositif visant l'identification et la dissémination de bonnes pratiques.

Exemple: Intranet du cluster TWIST, Silicon Valley, Biocity (Nottingham, UK), Eurasanté (Nord Pas de Calais, FR) II.2.b: Création de structures propices au co-working Objectif: Proposer aux porteurs de projets un lieu de passage, de travail et de rencontre; une infrastructure unique rassemblant temporairement et volontairement un ensemble d'entrepreneurs (d'innovateurs) dont le point commun est d'entreprendre une activité nouvelle.

Cibles: Les porteurs de projets.

Moyen: Permettre, en lien avec les structures locales d'innovation, l'implantation d'un centre de co-working dans toutes les villes wallonnes favorables.

Exemple: Le HUB (Bruxelles). II.2.c: Soutien aux clubs d'innovateurs Objectif: Encourager la génération spontanée et le développement de groupes d'innovateurs sur base volontaire et soutenir les projets à haut potentiel.

Cibles: Citoyens, membres d'entreprises, amateurs/passionnés, étudiants, retraités,... Les ProAm.

Moyen: Promouvoir la prolifération des clubs d'innovateurs via:
Des campagnes de sensibilisation et d'animation des groupes
La création d'une interface qui assure le réseautage des groupes via une platerforme numérique
L'interaction entre les clubs et l'entreprise. II.2.d: Installer un réseau des réseaux Objectif: Coordonner l'effort de mise en réseau du paysage économique innovant wallon afin de maximiser le développement de chacun des réseaux.

Cibles: Les réseaux.

Moyen: Développement par l'administration d'une plateforme électronique définie comme un "réseau des réseaux".

Dimensions favorisées: Propriété intellectuelle et technologies TIC.
Objectif: En phase avec l’action III.4.e du Plan Marshall 2.Vert relative à l’éco-innovation, une initiative spécifique sera prise afin de construire un outil de référencement permettant de faire évoluer la politique industrielle wallonne dans la direction d’une économie durable innovante.

Cibles: Petites, moyennes et grandes entreprises.

Spécificité: accent mis sur l'éco-innovation, jeunes entreprises innovantes et innovation non technologique. Objectif: La construction d'un cadre relationnel permettant à des entreprises ou des innovateurs wallons de nouer des coopérations avec des acteurs internationaux et réciproquement.

Cibles: Petites, moyennes et grandes entreprises, poteurs de projets, administration, OIP...

Moyen: Priorité à la créativité et l'innovation dans le programme de travail de l'AWEX et mise en place de nouvelles actions liées à l'exportation et l'importation de l'innovation. Objectif: Récompenser et donc promouvoir les pratiques dans le domaine de l'innovation pure ou du soutien à l'innovation

Cibles: Entreprises, porteurs de projets.

Moyen: Création des prix Zénobes.

Dimensions favorisées: Intrapreunariat, collaboration, international. Action III.1 : Favoriser la mise sur le marché de produits/services/processus nouveaux. Objectif : Donner le coup de pouce nécessaire aux entreprises qui ont déjà amorcé l’innovation, afin de concrétiser celle-ci en valeur ajoutée.

Cible : Les petites et moyennes entreprises.

Moyen : Appels à projets ciblés et limités strictement à la mise sur le marché de prototypes avancés. Trois volets sont considérés:

1. Projets industriels technologiques (opérés par la DGO6)
11. Projets du secteur de l'image (création de Wallimage Cross-Media)
111. Projets de l'industrie créative (opérés par Wallonie-Design) Action III.2 : Soutenir financièrement la production innovante. III.2.a : Renforcer l’action des outils financiers en faveur de l’innovation. Objectif : Financer l’innovation de manière structurelle et continue afin d’assurer le dynamisme économique.

Cible : Les petites, moyennes et grandes entreprises, porteurs de projets.

Moyen :
1. Optimisation de outils actuels
11. Garantir les risques pour les investissements innovants
111. Accompagner et coacher les entreprises innovantes dans leur processus d'investissement III.2.b : Stimuler la création de partenariats publics-privés afin de soutenir et d’accompagner de nouvelles entreprises innovantes. Objectif : Stimuler la création d’entreprises innovantes dotées de structures solides, d’expérience et d’accompagnement rigoureux et efficace.

Cible : Les petites, moyennes et grandes entreprises, porteurs de projets.

Moyen : Mise en place de PPP en sollicitant les outils financiers publics et les grandes entreprises actives dans les secteurs concernés.

Dimensions privilégiées : Les secteurs de pointe et présentant un très grand potentiel de développement à court terme (3D, compression-décompression, véhicules propres, smart-grid, smart-metering, énergies renouvelables, efficacité énergétique + recommandations de l’observatoire des tendances). Action III.3 : Mesures complémentaires. III.4.a : Assurer une harmonie législative favorable à l’innovation. Sensibiliser l’ensemble des acteurs de la Wallonie et de l’état fédéral concernés afin d’éviter tout effet contreproductif lors de la mise en place d’un dispositif nouveau ou d’une adaptation d’un dispositif existant. III.3.b : Encourager fiscalement l’innovation. Le Ministre invitera le ministre fédéral des finances à proposer des mesures susceptibles d’encourager fiscalement les entreprises innovantes. Se positionner dans une économie globale, ouverte et plastique
globalisé – La distance ne compte plus.
ouvert – Les cartes sont rebattues.
plastique – L’adaptabilité permanente est la seule réponse pertinente à la mutation constante de l’environnement.

Trois constats pour la Wallonie:

1. Logique disruptive = nouvelles opportunités.
Principal atout pour les saisir : la dynamique de mise en réseau (interne et externe).
Principal désavantage : le manque de souplesse mentale et organisationnelle (publique et privée).

2. Dans la société globale, plus aucun acteur économique n’est isolé. Trop d'entreprises n'en sont pas conscientes --> désenclavement nécessaire.

3. Avantage concurrentiel = connaissance. Elle doit être davantage développée et réorganisée, notamment dans le sens du décloisonnement des disciplines et de la créativité.

Dans ce paysage en mutation perpétuelle, c’est la capacité à innover, donc à (se) renouveller, qui constitue la clef du succès.
Contrairement à une acception répandue, innovation n’est pas synonyme d’invention ni de découverte. Edison disait:




L’innovation est le moteur de la nouvelle économie “L’innovation ne se résume pas à la formulation de bonnes idées : il s’agit avant tout d’un processus qui permet de les développer pour pouvoir les mettre en pratique”.
L’important tient plutôt à la manière de développer et de déployer des ressources intellectuelles efficacement sur le plan stratégique. Même s’il n’y a pas “une seule meilleure façon de piloter l’innovation” (Tidd & all), les experts considèrent que les processus innovants se composent de quatres phases principales :

1. La détection des opportunités (captation de tendances)

2. L’identification des créneaux les plus porteurs (adéquation ressources/opportunités)

3. Acquisition de nouvelles ressources (société créative, R&D, transfert de technologie...)

4. Le développement de combinaisons créatrices dans la mise en oeuvre des ressources (produit/service, procédé de production/d’organisation, valorisation/marketing). Deux définitions symétriques qui font autorité :

L’innovation est le processus qui permet de transformer une opportunité en idées nouvelles et de mettre celles-ci en pratique (Joe TIDD – John BESSANT). Autrement dit : l’innovation est l’exploitation réussie de nouvelles idées (George COX) .
L’innovation est le moyen grâce auquel les ‘entrepreneurs’ exploitent le changement en tant qu’opportunité pour créer des activités et des services différents. (Peter DRUCKER) Le plus sûr moyen de développer un logiciel économique en concordance avec l’exigence d’innovation continue est de l’inscrire dans une matrice créative, autrement dit d’encourager une société de la créativité.


La créativité est le moteur de l’innovation continue La créativité est la génération de nouvelles idées définies à la fois comme nouveaux regards sur des réalités existantes ou la perception de nouvelles opportunités, éventuellement à travers l’exploitation de technologies émergeantes ou de changements dans les marchés (George COX).

Cette dernière thèse tient que la ville est désormais le lieu de la créativité, celle-ci procédant des interactions issues des différences sociales et culturelles.

Une politique de promotion de la société créative implique dès lors :

Un encouragement systématique à la propagation des connaissances, en ce compris les savoir-faire et savoir-agir; et ce à la fois sur les plans formels et non-formels.
Le décloisonnement des silos disciplinaires traditionnels.
La valorisation des approches collaboratives afin de favoriser l’émergence d’écosystèmes innovants
La mise au point d’un système adéquat de captation des tendances.

Dans ce contexte, la notion de design doit être élargie et comprise comme le lien entre la créativité et l’innovation (George COX). Il s’agit de mettre en forme les idées de manière à les rendre aussi pratiques et attractives que possible pour leurs futurs utilisateurs ou consomateurs. En ce sens, le design peut être défini comme la créativité déployée dans un but spécifique.
Désormais, la taille critique nécessaire pour relever au mieux le défi de l’innovation réside dans la capacité à développer une plateforme créative cohérente. En conséquence, les unités relativement circonscrites – telles la région ou la ville – l’emportent sur les grands ensembles étatiques qui dominaient l’économie industrielle.



La Wallonie, territoire innovant Alors même qu’elle ne dispose pas encore d’une véritable politique dédiée à l’innovation, la Wallonie occupe une position enviable dans les classements européens en la matière :

69ème place du classement annuel, fait par la Commission, des Régions les plus innovantes, suivie par 134 régions.

2ème place des Régions de traditions industrielles (RETI) les plus innovantes.

Les observations européennes quant aux investissements en R&D ou au potentiel en ressources humaines situent, à titre de comparaison, la Wallonie globalement au même niveau que la Flandre (M. QUEVIT). C’est pourquoi il convient de prolonger l’effort entrepris à travers le plan Marshall en mettant la créativité et l'innovation au centre de notre stratégie. Le paysage économique a subi une mutation radicale, bien au-delà de ce qui en est généralement perçu: En conséquence, il importe de rompre avec une approche qui cantone strictement le potentiel innovant à la R&D. Cette définition met en évidence l’importance de favoriser des milieux innovateurs ou "écosystèmes innovants" (Richard FLORIDA - creative class). Action II.3.a: Elaborer un référencement en matière d’écologie industrielle afin de favoriser la transition des entreprises wallonnes vers une économie durable Action II.3.b: Permettre aux PME de procéder à un audit de leur potentiel innovant Objectif: Permettre aux entreprises de petites ou moyennes envergures d’apprécier finement leur marge de progression sur les plans de la créativité et de l’innovation.

Cibles: Petites et moyennes entreprises.

Moyen: Un système d’intervention sera mis au point afin de permettre au plus grand nombre possible de PME wallonnes de procéder à un tel audit. Ce système comprendra l’homologation des méthodes proposées ainsi qu’un soutien financier (éventuellement combiné aux possibilités européennes existantes en la matière).
CREATIVE WALLONIA Merci pour votre attention

Retrouvez cette présentation sur le web:
Dans GOOGLE: Prezi CREATIVE WALLONIA
Full transcript