Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

La langue de bois

No description
by

Manon Verzeroli

on 3 December 2012

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La langue de bois

La langue de bois Définition A/ Révolution française Problématique Qu’est ce que la langue de bois, et comment s’applique-t-elle ? Introduction Selon Delporte, on pourrait définir la langue de bois comme « un ensemble de procédés qui par les artifices déployés vient à dissimuler la pensée de celui qui y recourt pour mieux influencer et contrôler celle des autre » Apparue en France dans les années 70

Terme polonais, dérivé de l'expression russe
« langue de chêne »

Chine : « Langue de plomb »

Espagne : « Langue de caoutchouc »

Allemagne : « Langue de béton » Plan I/ Histoire de la langue de bois
A/ Révolution française
B/La III° république (1870-1940)
C/ Les régimes totalitaires
D/ La V° république : 2 temps forts

II/ Caractéristiques de la langue de bois
A/ Caractéristiques
Focus : Le « politiquement correct »
B/ Objectifs

III/Exemple des élections internes à l’UMP I / Histoire et évolution Naissance de la langue de bois
Révolution politique -> révolution des mots
Faire adhérer aux idées
Toucher le peuple, l’interpeller, le faire agir
« ll faut parler la langue du peuple. » Robespierre - Démagogie
- Utilisation de « lieux communs » et de vérités générales
- Utilisation des petites phrases
- Euphémisme et minimisation
- Opposition manichéenne entre amis et ennemis de la république
- Stigmatisation

On parle à l'époque de « langue inverse » Démagogie
Utilisation d'images vagues, de la séduction du peuple et de la flatterie

Mots forts mais vides de sens B/ La III° république (1870-1940) Réel tournant avec le Nazisme et le Soviétisme

Langage figé visant à contrôler la pensée et à faire admettre au peuple de fausses évidences

Goebbels 1927 « nous parlons la langue du peuple non pour le flatter ou l'imiter mais pour l'attirer peu à peu de notre côté » C/ Les régimes totalitaires - Recours, à la minimisation et à l’omission
- Recours à l'émotion et aux superlatifs
- Mots stéréotypés, simplistes
- Matraquage des mêmes termes, répétition à outrance
Banalisation du langage politique
Slogans courts , forts et simples notamment chez les Nazis « Juif Crève ». La langue de bois se développe dans le cadre démocratique

1. Années 70 : jargon technocratique de l'ENA
Discours très organisés, périphrases, fausses évidences,

2. Années 80-90 : simplification du langage:
On cherche un langage plus naturel

Aujourd'hui : Parler vrai D/ La V° république : 2 temps forts II/Caractéristiques de la langue de bois - Flot de paroles inutiles dans le but de noyer l'auditeur
Logorrhée/ Blabla/ Diarrhée verbale
Manipulation d’autrui
En anglais : “fogging”
- Utilisation d’évidences et de lieux communs
Clichés, stéréotypes, banalités, poncifs communément admis, liés aux problématiques actuelles A/ Caractéristiques - Le fait d’éluder une question délicate

- Utiliser un mot trop long quand un court suffit
Périphrases

- Éléments de langage - Discours positif : justifier à tout prix une décision
-Un discours impersonnel la voix passive qui ne permet pas de savoir qui est responsable
- Minimisation/Euphémisme
François Fillon
Najiat Vallaud Belkacem
- Utilisation de métaphores/comparaisons - Barbarisme dans les mots

Enlever le sens premier au mot
Utiliser des mots impressionnants qui ne veulent finalement pas dire grand chose
Mots peu usités et prétentieux

- Barbarisme dans les expressions

expressions figées ou vagues
expressions facilement mémorisables pour frapper les esprits -> Slogans et petites phrase Mode de pensée qui, visant à reconnaître l’identité des minorités et des groupes, s’applique à rayer du vocabulaire tout ce qui, jusque là, pouvait le désigner de manière méprisante, blessante ou discriminatoire et en premier lieu tout ce qui était de nature à stigmatiser les origines, le physique, les comportements ou la situation sociale des individu Le « politiquement correct » Objectifs :
N'offenser ni dénigrer aucune minorité.
Ne déplaire à personne
Ne froisser aucune sensibilité
Façon socialement acceptable de s’exprimer

Avortement -> IVG
Noir-> Personne de couleur
Balayeurs -> techniciens de surface

Le politiquement correct à la fois facteur et objet de langue de bois B/ Objectifs - Masquer une absence d'information précise
- Eviter de répondre à des questions embarrassantes
- Ne pas attirer l'attention sur un argumentaire défaillant
- Ne pas choquer un interlocuteur
- Dissimuler une vérité désagréable tout en feignant de la décrire
- Cacher des objectifs réels inavouables
- Faire adhérer à une idée en donnant l'impression de s'intéresser aux préoccupations du plus grand nombre
- Imposer une idéologie ou une vision du monde Exemple des élections internes à l’UMP Crise au sein d'une organisation
risque de remise en question
risque pour l'image
On cherche donc à :
minimiser les dégâts
parler de rassemblement et d'unité
Exemple : La crise à l'UMP Geoffroy Didier
virtuose de la langue de bois
Porte parole de l'UMP
Co fondateur de la motion « la droite forte »
Pro Copé
Se revendique dans la lignée de Copé et Sarkozy La langue de bois n'est-elle pas inhérente au langage politique?
Pour se protéger face aux attentes de l'opinion publique
Attente de la vérité de la part des politiques
Mais la vérité est parfois mal acceptée
Encouragement de la langue de bois par les journalistes et par l'opinion publique?

Remise en question actuelle : vers la fin de la langue de bois? Conclusion Bibliographie DELPORTE Christian « Histoire de la langue de bois », Champs Histoire, 2009

Revues en ligne:

www.persee.fr
SERIOT Patrick, « la langue de bois et son double », persée, 1986
http://www.iscc.cnrs.fr/spip.php?article1202
Un numéro de la revue Hermès éditée par le CNRS , « Les langues de bois » avec la collaboration de nombreux auteurs.

Webographie :

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/719023-ump-geoffroy-didier-le-porte-flingue-100-langue-de-bois-de-cope.html
Vidéo + Article sur Geoffroy Didier
http://www.huyghe.fr
le site de François Bernard Huyghe sur les thèmes de l'histoire de la langue de bois, et sur la langue de coton
http://universiteouverte.u-cergy.fr/l%E2%80%99analyse-du-discours-politique-au-dela-de-la-langue-de-bois/
Conférence de Julien Longhi "analyse du discours, au delà de la langue de bois", maître de conférences en sciences du langage à l'université de Cergy-Pontoise
sur plusieurs thèmes (la propagande, la V° république,...)
http://www.agenceinmediasres.fr/newsletter/?q=node/184
Interview Christian Delporte
http://www.toupie.org/Dictionnaire/Langue_de_bois.htmToupictionnaire - Disctionnaire de politiquehttp://www.communication-interne.fr/scane/langue.php
L'abécédaire de la communication
Full transcript