Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Communiquer à l'ère du numérique

BT2 (part2) : Paroles, échanges, conversation et Révolution Numérique
by

K. Derraze

on 28 March 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Communiquer à l'ère du numérique

Communiquer à l'ère du numérique Paroles, échanges, conversation et Révolution Numérique FAIRE ACTE DE PAROLE PANORAMA DES MÉDIAS SOCIAUX Le réseau Réseaux sociaux Communiquer Réseaux Historiquement... Afin de saisir l'évolution, il convient de bien comprendre de quoi il s'agit en définissant bien les termes Jusqu'a Descartes, le réseau était lié au corps, "il est autour, sur et dans le corps". C'est le système nerveux qui permet au corps de respirer, de vivre et de penser. Il le relie avec l'Univers qui l'entoure En 1628, Williams Harvey découvre la circulation sanguine ce qui ajoutera au réseau l'idée de flux Au cours des siècles cette notion va évoluer et atteindre une dimension socio politique désignant le rapport que "ce corps" a avec l'extérieur en gardant cette idée de flux De façon générale le réseau désigne aujourd'hui l'ensemble des relations, adresses agenda, les filiales d'entreprises....







Les médias sociaux utilisent l’intelligence collective dans un esprit de collaboration en ligne. Par le biais de ces moyens de communication sociale, des individus ou des groupes d’individus qui collaborent créent ensemble du contenu Web, organisent le contenu, l’indexent, le modifient ou font des commentaires, le combinent avec des créations personnelles.




Les médias sociaux utilisent beaucoup de techniques, telles que les flux RSS et autres flux de syndication Web, les blogues, les wikis, le partage de photos (Flickr), le vidéo-partage (YouTube), des podcasts, les réseaux sociaux, le bookmarking collaboratif, les mashups, les mondes virtuels, les microblogues, et plus encore. L'émergence et le foisonnement toujours croissant des médias sociaux ont profondément modifié la notion de communication. La notion de « communication » apparaît au 14ème siècle dans la langue française : mettre en commun, en relation : idée de communion. Au 16ème, idée de partage, d'une nouvelle, d'une maladie... Idée que la communication, c'est transmettre quelque chose dans un temps et espace donné, précis, matérialisé... Avec l’émergence d’Internet et la « blogosphère » Fogel et Patino, dans "une presse sans Gutenberg", font émerger l'idée qu'internet a changé les modes de fonctionnement des médias de communication, idée de « césure historique » : modification du rapport au temps, à l'espace, démocratisation du journalisme, retour à l'oralité. En effet, l'acte de parole même change. On appelle "acte de parole" le fait, pour un locuteur, de chercher à agir, par ses paroles, sur un interlocuteur. Le buzz (anglicisme de « bourdonnement » d'insecte) est une technique marketing consistant, comme le terme l'indique, à faire du bruit autour d'un événement, un nouveau produit ou d'une offre. L'acte de parole prend une nouvelle dimension avec l'usage des médias sociaux. Le locuteur cherche à agir désormais sur le plus grand nombre pour faire le buzz Le phénomène de rumeur prend également de l'ampleur La rumeur vient du latin rumor et signifie le bruit qui court, la rumeur publique.

Au 13ème siècle en France c'était le bruit d'où la définition première, principale : bruit confus que produisent un certain nombre de personnes disposées à la révolte, à la sédition, à la violence ou à la protestation.

Au 16ème siècle le sens latin revient et c'est les nouvelles qui se répandent dans le public et dans l'opinion. La rumeur implique donc la notion de nouvelle d'information. LA RUMEUR La notion de véracité et de fausseté n'a rien à voir. Il y a des rumeurs fausses qui deviennent vraies et inversement. C'est en remontant vers le 18ème siècle et vers la notion du bruit qu'apparaissent les notions de vrai bruit et de faux bruit avec la notion un peu plus moderne de propagation et de démenti ou au contraire d'authentification de la rumeur. De nos jours il y a une très grande similitude entre rumeur et bruit. La langue anglaise ne les distingue d'ailleurs pas puisque c'est le même mot pour exprimer les deux termes. Pour résumer : la rumeur c'est.... Information non vérifiée qui circule généralement de bouche à oreille (bruits qui courent), la rumeur circule suivant des processus que l’on cherche à déterminer (vitesse, expansion, déformation progressive...).
Grand Dictionnaire de la communication. Avec l’avènement du web social, la circulation des rumeurs prend de la vitesse.

D’autres concepts, notions apparaissent :
-les hoax : Un hoax est un canular ou une rumeur infondée circulant sur Internet, notamment par le biais du courrier électronique.
Il existe d'ailleurs une ressource francophone sur les hoax (canulars) du web. Elle permet d'identifier tout message susceptible d'être un hoax.
http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste

-Fake : Terme anglais signifiant littéralement "faux", "trucage", "tromperie" Les outils de publication, avec les plateformes de blog (Typepad, Blogger, Skyblog…), les platefomes de wiki (Wikipedia, Wikia, Wetpaint…), et les portails de journalisme citoyen (Digg, Newsvine, Wikio, Agoravox…) ;

Les outils de partage de vidéos (YouTube, Dailymotion…), de photos (FlickR…), de liens (del.icio.us, Ma.gnolia…), de musique (Last.fm,Deezer…), de diaporama (Slideshare), de revues de produits (Crowdstorm, Stylehive…) ou encore de suggestions d’évolution (Feedback 2.0) ;

Les outils de discussion comme les forums (PHPbb, vBulletin, Phorum…), les forums vidéo (Seesmic), les systèmes de messagerie instantanée (Yahoo! Messenger, Windows Live Messenger, Meebo…) et les systèmes de VoIP (Skype, Google Talk…) ;

Les réseaux sociaux généralistes (Facebook, MySpace, Bebo, Hi5, Orkut…), de niche (LinkedIn, Boompa…) ou encore les plateforme de création de réseaux sociaux comme Ning ;

Les outils de micropublication (Twitter, Pownce, Jaiku, Plazes…) et leurs dérivés (twitxr, tweetpeek), ainsi que les services de lifestream (FriendFeed, Socializr…) ;

Les plateformes de livecast (Justin.tv, BlogTV, Yahoo! Live, UStream…) et leurs équivalents mobiles (Qik, Flixwagon, Kyte, LiveCastr…) ;

Les univers virtuels (Second Life, Entropia Universe, There…), chats en 3D (Habbo, IMVU…), et univers pour plus petits (Stardoll, Club Penguin…) ;

Les plateformes de jeux massivement multijoueurs (Neopets, Gaia Online, Kart Rider, Drift City, Maple Story), les MMORPG (World of Warcraft, Everquest…) ainsi que les portails de casual game (Cafe, Pogo, Kongregate, iWin…). Les réseaux sociaux et leurs potentiels Un réseau social représente une structure sociale dynamique se modélisant par des sommets et des arêtes. Les sommets désignent généralement des gens et/ou des organisations et sont reliés entre eux par des interactions sociales.

Un réseau social est un ensemble d'identités sociales, telles que des individus ou encore des organisations, reliées entre elles par des liens créés lors d'interactions sociales. Il se représente par une structure ou une forme dynamique d'un groupement social. Médias sociaux Réseau Organisation ou / et personnes ressources Interactions sociales Interactions sociales Interactions sociales Le réseau social : définition L'avènement du numérique donne une autre dimension à ces réseaux sociaux. On parle aujourd'hui de médias sociaux. L’expression « médias sociaux » recouvre les différentes activités qui intègrent la technologie, l’interaction sociale (entre individus ou groupes d'individus), et la création de contenu.





Andreas Kaplan et Michael Haenlein définissent les médias sociaux comme « un groupe d’applications en ligne qui se fondent sur la philosophie et la technologie du net et permettent la création et l’échange du contenu généré par les utilisateurs » De plus en plus utilisés et permettant de communiquer différemment les réseaux sociaux sont devenus des canaux à part entière dans les mix de communication La société d'information a-t-elle noyé notre esprit critique ? Dérives Diffuser des informations fausses sans les vérifier auparavant pour alimenter le buzz. Ne pas prendre de recul par rapport à l'infopollution Passer outre l'esprit critique Fred Cavazza, http://www.fredcavazza.net/ quelques dérives... L'outil numérique peut provoquer une rupture avec les fondamentaux Les réseaux sociaux peuvent s'avérer antisociaux et provoquer l'isolement Sur Facebook, le concept d'amis ou de "friends" peut parfois être galvaudé, à en croire une étude de Global Market Insite (GMI) qui observe que l'envoi de messages injurieux ou violents sur les murs des membres du réseau social est devenu une pratique très courante dans certains pays. Si chez les Français âgés entre 18 et 34 ans, la pratique semble peu répandue (elle ne concernant que 7% des interrogés), le ratio est plus important au Royaume-Uni (17 % des 18-34 ans) et en Allemagne (11 % des 18-34 ans). Concernant les messages privés, les dérapages sont encore plus importantes. En France, parmi les 18-34 ans, 15 % ont déjà reçu des messages privés d'insulte ou de menace. Au Royaume-Uni et en Allemagne, 17 % des utilisateurs âgés de 18 à 34 ans ont déjà dû faire face à ce type de messages. La grande majorité des utilisateurs confrontés à ces violences verbales ne l'ont été qu'une ou deux fois au cours des 6 derniers mois. Ils sont 74% dans ce cas en France. Réseaux sociaux Beaucoup de potentialités Lorsque les réseaux sociaux sont utilisés à bon escient, les avantages sont nombreux. Démocratisation de l'information
Émergence de l'amateurisme
Visibilité plus aisée des nouveaux talents
Réseaux (amicaux, professionnels...) élargis et entretenu
.... Malgré tout les médias sociaux sont de formidables outils de communication.
Il suffit d'en connaître les possibilités et de les utiliser de éthique et responsable La société d'information obéit aujourd'hui à la dictature du buzz . Tout peut être sujet au buzz : Risques : les rumeurs nées sur la Toile peuvent prendre le
pas sur notre "vraie vie" La vie de la jeunesse dorée des élèves de deux écoles privées new-yorkaises, vue à travers les yeux ironiques d'une mystérieuse "bloggeuse" surnommée Gossip Girl. De cette série est née le concept des pages "spotted"

Le principe est simple : les lycéens et étudiants postent des messages enflammés de façon anonyme sur les pages spotted de leurs établissements scolaires. Plusieurs dérives :

Les pages « spotted » qui ne sont bien sûr pas des pages officielles des établissements sont souvent mises en valeur aux couleurs de ceux-ci (photographies, logos…). Le problème tient donc dans le fait que ces pages donnent un certain regard sur les établissements…

Les messages d’amours tournent de plus en plus en messages provocateurs, voire pornographiques à destination des professeurs comme au lycée Jacques Ruffié où un élève a été exclu à cause de ses propos sur la page spotted de son lycée. Organisation ?
Full transcript