Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Les pouvoirs politiques en France

No description
by

Chloé Dieumegard

on 4 May 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Les pouvoirs politiques en France

Une instabilité ministérielle
La reconstruction politique après la guerre
1944-1946: De gaulle au pouvoir
La Vème République après de Gaulle
De Gaulle au pouvoir
Premier ministre: Michel Debré
Alternances et cohabitations
1944-1946
1944: Le rétablissement de la démocratie en France
1947-1958
1958-1969
1969-1981
1981 à 2002
La réélection de Jacques Chirac
Frise historique
1958-1968: La fondation de la V ème république avec la constitution de 1958
1958
Le règlement des conflits coloniaux:
- Organisation d'un référendum en 1958: loi-cadre Defferre.
- 1962: les accords d'évians (indépendance de l'Algérie)
Proposition de révision de la constitution
1962
1963-1969
1958
Pourquoi une nouvelle constitution?
Forte instabilité
ministérielle
Confusion des
pouvoirs
Loi-cadre Defferre :
Gaston Defferre, ministre de la France d'outre-mer en 1956, élabore cette loi en juin 1956. Elle crée dans les territoires d'outre-mer des Conseils de gouvernements élus au suffrage universel, ce qui donne un peu d'autonomie au pouvoir exécutif local (mais le mode de scrutin reste défavorable aux " indigènes ").
Le 23ème Président de la République
Grandeurs et déconvenues de la politique du général de Gaulle
- Une politique d'indépendance nationale

- La montée des oppositions

- La crise de mai 1968
2007 à 2012
De 2012 à aujourd'hui
Président: Georges Pompidou

premier minstre: Pierre Messmer
Un résumé de sa politique
-Volonté de tirer les leçons de Mai 1968
1970: Loi instituant le SMIC
Accord avec Mittérand sur un accord: "Le programme commun"
Un engagement européen:
- Accepte l'entrée des R-U
Mort de Pompidou en 1974
Election de Valéry Giscard d'Estaing (1974-1981)

premier ministre: Jacques Chirac
Sa politique?
Droit de vote à 18 ans
Créé la journée du patrimoine en 1977
Loi Veil: sur la libéralisation de la contraception et de l'interruption volontaire de grossesse ( IVG )
Premier ministre : François Fillon
- Les mandats consécutifs du président de la République sont limités à deux. Certaines prérogatives du Parlement sont accrues.

- La loi LRU, relative aux libertés et responsabilités des universités, appelée également "loi Pécresse", prévoit principalement que, d’ici au 1er janvier 2013, toutes les universités accèdent à l’autonomie dans les domaines budgétaire et de gestion de leurs ressources humaines et qu’elles puissent devenir propriétaires de leurs biens immobiliers.

- Loi Dati : relative à la prévention de la délinquence. Elle comporte trois mesures principales : l'instauration de peines minimales en cas de récidive, dites « peines plancher »;l'exclusion possible de l'excuse de minorité pour les récidivistes de plus de 16 ans et l'injonction de soins, notamment pour les auteurs d'agressions sexuelles.

- Loi grenelle sur l'environnement

- Création de la « rétention de sûreté » pour les criminels les plus dangereux susceptibles de récidiver.
2008
2010
- Création de Pôle emploi

- Loi sur la réforme de l’audiovisuel public : vise à supprimer la publicité le soir sur les chaînes du service public

- Le RSA remplace le RMI (revenu minimum d'insertion)

- La loi Hadopi vise à enrayer le téléchargement illégal de musique et/ou de films.
- Interdiction du port du voile intégral dans les lieux publics

- Réforme des retraites : l'une des plus importantes réformes du quinquennat de Sarkozy. Extremement controversée, cette loi prévoit le report de l'age légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans et de 65 à 67 ans pour une retraite à taux plein sans décote. Il prone une augmentation de la durée de cotisation ainsi que de nombreuses autres dispositions.
2009
- Loppsi -loi d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure en 2011, construction de plus de 20.000 places de prison d'ici cinq ans.


- Concernant l'immigration, après un premier texte en 2007, une nouvelle loi durcit les règles d'éloignement des étrangers sans papiers. La France a aussi durci les conditions d'acquisition de sa nationalité.
2011
- TVA sociale : ce dernier projet, consiste en une hausse de 1,6 point du taux normal de TVA à compter du 1er octobre, en compensation d'un allègement des cotisations sociales des employeurs

- Le président Nicolas Sarkozy annonce sa candidature pour un nouveau quinquennat. Mais il chute face à François Hollande (PS). C'est la fin pour lui de la présidence.
2012
Charles De Gaulle est né le 22 Novembre 1890, il participe à la Première Guerre mondiale en tant qu'officier. Il est plusieurs fois blessé et fait prisonnier. Sous-secrétaire d'État à la guerre en 1940, il est hostile à l'armistice et rejoint Londres dès le 17 juin 1940.
Le 18 juin 1940, il lance son célèbre appel à la BBC (British Broadcasting Corporation). Il organise dès lors la résistance extérieure, puis intérieure notamment grâce à Jean Moulin. Il s'impose à la tête de la France libre . À la Libération, de Gaulle devient chef du Gouvernement Provisoire de la République Française (GPRF). À ce poste qu'il occupe de 1944 à 1946, il réorganise la France avec l'aide des forces politiques issues de la résistance.
En désaccord sur la IVème République avec les principaux partis politiques, il démissionne en janvier 1946.
il revient au pouvoir en mai 1958 à l'occasion de la crise algérienne. Il devient président du Conseil, rédige une nouvelle Constitution qui fonde la Vème République. Président de la République de 1958 à 1969, de Gaulle mène une politique d'indépendance et de prestige extérieur de la France.
il démissionne le 27 avril 1969 et se retire de la politique. Il meurt le 9 novembre 1970.
Biographie de Charles De Gaulle
Gouvernement provisoire
Droit de vote des femmes
1945: La sécurité sociale
Le 21 avril 1944
une ordonnance du gouvernement provisoire créé par le général De Gaulle octroi le droit de vote aux femmes
1946: Création de la constitution de la IV République
De 1947-1954
Président : Vincent Auriol
De nombreux premiers ministres

Vincent Auriol
Vincent Auriol, né le 27 août 1884 à Revel (Haute-Garonne) et mort le 1er janvier 1966 à Paris.
Président de l'Assemblée constituante en 1946, puis de l'Assemblée nationale de décembre 1946 à janvier 1947, Auriol est élu président de la République française ; il est le premier à occuper ce poste sous la IVe République.
rénove et modernise entièrement le palais de l'Élysée
Il ne renouvelle pas son septennat.
De 1954-1959
Président : René Coty
De nombreux premiers ministre
s

Les premiers ministres
Joseph Laniel
1953-1954
1956-1957
Pierre Mendès France
Edgar Faure
Guy Mollet
1954-1956
Maurice Bourgès-Maunoury


Félix Gaillard
1957-1958
Pierre Pflimlin
1958
Charles de Gaulle
1958-1959
juillet 1954: Accord de Genève qui marquent la fin de la Première Guerre d'Indochine entre la France et la République démocratique du Viêt Nam.

Edgar Faure poursuit la préparation de l'indépendance de la Tunisie (lancée par lui en 1952 ) et relance le processus au Maroc (« l'indépendance dans l'interdépendance »)
Le 7ème Président de la Vème République
Ses engagements annoncés durant sa campagne présidentielle
La politique européenne et internationale
La jeunesse
La fiscalité
Le social
L'éducation
Le recrutement de 60 000 professeurs, la création d'une allocation d'études et de formation sous condition de ressources, mise en place d'un contrat de génération qui permettrait à un salarié expérimenté d'être le tuteur d'un jeune embauché en contrepartie d'exonérations de charges, création au total de 150 000 emplois aidés
En politique européenne, la conclusion d'un nouveau contrat de partenariat franco-allemand, la demande de l'adoption d'une directive sur la protection des services publics


Sur le plan international, le retrait de toutes les troupes françaises d'Afghanistan avant la fin de l'année 2012
Le rétablissement de la retraite à 60 ans pour ceux qui auront cotisé plus de 41 ans

La construction de 500 000 logements par an, dont 150 000 sociaux, financée par un doublement du plafond du livret A, l'État mettant à la disposition des collectivités territoriales ses terrains disponibles dans les 5 ans
Président de la République : François Hollande

Premier Ministre : Jean Marc Ayrault
La fusion de l'impôt sur le revenu et de la CSG, la création d'une tranche supplémentaire de 45 % pour les revenus supplémentaires à 150 000 euros, le plafonnement des niches fiscales à un maximum de 10 000 euros par an, la remise en cause de l'allègement de l'ISF, mesures qui doivent rapporter 29 milliards d'euros de recettes supplémentaires selon lui
Retour à la semaine de 4,5 jours en primaire avec une demi-journée supplémentaire le mercredi, raccourcissement de la journée, devoirs à l'école, modification des programmes
adopte des mesures sociales (une 3è semaine de congés payés, la vignette automobile pour financer l'aide aux personnes âgées sans ressources, des mesures d'aide au logement).
accorde l'indépendance à la Tunisie et au Maroc.
vote la loi-cadre Defferre, qui accorde l'autonomie à l'Afrique noire et annonce l'indépendance.
En mars 1957, ses ministres Christian Pineau et Maurice Faure signent les traités instituant la Communauté économique européenne (CEE).
Maurice Bourgès-Manoury fait ratifier le traité de Rome instituant la Communauté économique européenne.
Il fut l'avant-dernier Président du Conseil de la Quatrième République. Il démissionne deux semaines plus tard pour faciliter l'arrivée du général de Gaulle au pouvoir.
De Gaulle revient au pouvoir lors de la crise du 13 mai 1958, pendant la guerre d'Algérie.
Il met fin à la IV ème République.
Son gouvernement est confronté à l'agitation sociale, à la profonde division de l'opinion face à la CED ( Communauté Européenne de Défense) et à l'aggravation du conflit indochinois.
Le désastre militaire de in Biên Ph provoque la chute de son gouvernement.
Premier ministre : Jean-Pierre Raffarin
2002
2003
2004
2005
J. Chirac condamne l'action unilatérale des Etats-Unis vers l'Irak. Réforme sur les retraites, en abolissant l'écart des durée de cotisation entre secteurs privé et public. Réforme la sécurité sociale, et le statut de la fonction publique.
Baisse de l'impôt sur le revenu et succesion de mesures clientélistes. J. Chirac regrette l'action américano-britanique envers l'Irak sans l'aval des Nations-Unis.
Loi sur les signes religieux dans les écoles publiques. Reconduction de J.P Raffarin et formation d'un nouveau gouvernement suite à la défaite massive aux élections cantonales et régionales.
Mai : Référendum sur la constitution européenne. Le "non" l'emporte et le gouvernement démissionne.
J. Chirac veut peser sur la conduite des affaires intérieurs en fixant l'orientation politique à suivre à son Premier Ministre.
Premier Ministre : Dominique DE VILLEPIN
2005
2006
Création du Contrat Nouvelle Embauche, qui suscite beaucoup d'opposition
. L'Etat d'urgence est déclaré suite aux émeutes de banlieue.
Face au chômages des jeunes, le Contrat Première Embauche est instauré par la lois sur l'égalitée des chances, le 30 mars. Cependant, l'article 8, le plus contesté et qui a instauré un climat tendu, est supprimé et remplacé par des mesures en faveur des jeunes défavorisés.
François Mitterrand 1981-1995
Premier mandat
Pierre Mauroy
1981-1984
Jacques Chirac
1986-1988
Laurent Fabius
1984-1986
1981-1988
Son gouvernement comprend quatre ministres communistes, fait aboutir d'importantes réformes : nationalisations ; décentralisation et régionalisation ; abolition de la peine de mort ; lois Auroux sur le droit du travail.Il développe une politique de relance fondée sur le progrès social.
Il est nommé en temps de crise. Il applique une politique de rigueur afin de maîtriser la dette et l'inflation.
Le Parti Communiste critique la politique suivie et refuse de participer au gouvernement.
Retour à une politique lilbériale : privatisation, suppression de l'impôt sur le revenu et lutte contre l'immigration.
Cette politique l'afflaiblie au profit du Président de la République.
Il est élu grâce au rassemblement de la gauche et notamment aux communistes.
Second mandat
Michel Rocard
1988-1991
Edith Cresson
1991-1992
Pierre Bérégovoy
1992-1993
Edouard Balladur
1993-1995
1988-1995
Le retour des socialistes à Matignon et autre cohabitation
Jacques Chirac 1995-2002
Alain Juppé
1995-1997
Lionel Jospin
1997-2002
Son gouvernement est soutenu par une cohalition gouvernementale de centre gauche formé entre le PS et le Mouvement des radicaux de gauche.
Il effectue plusieurs réformes sociales : création du conseil national des politiques, de lutte contre la pauvreté et l'esclusion sociale.
Fait signé les accords de Matignon sur les droits de la Nouvelle-Calédonie à l'autodetermination. Il instaure également le Revenu Minimum d'Insertion en 1988. Il fait adopter la loi sur la CSG Prélèvement sur tous les revenus afin de faire diminuer le déficit de la Sécurité Sociale.
Premier Ministre rapidement impopulaire renforcé par le "plan juppé" projet qui réforme la Sécurité Sociale, l'imposition des allocations familiale, l'augmentation des cotisations maladies des retraités et chômeurs et le gel des salaires du fonctionnaire.
Jusqu'en 2001, il bénéficie sur le plan économique d'une embellie grâce à une forte croissance mondiale lié à l'envole des nouvelles technologies. Sur le plan social il met en place la Couverture Maladie Universel et l'Allocation personnalisée d'Autonomie. Il créé la police de proximité.
En 1993, il réforme les système des retraites, il procède à de nouvelle privatisation,triple l'allocation de rentré scolaire et diminution de l'impôt sur le revenu.
2002 à 2007
François Hollande
François Hollande, né le 12 août 1954 à Rouen, élu président de la République le 6 mai 2012.
Magistrat à la cour des comptes et avocat de profession, il devient premier secrétaire du Parti socialiste de 1997 à 2008, pendant la troisième cohabitation puis dans l'opposition. Maire de Tulle de 2001 à 2008, il est député de la première circonscription de la Corrèze de 1988 à 1993 et de nouveau de 1997 à 2012 et préside le conseil général de la Corrèze de 2008 à 2012.
Nicolas Sarkozy
Nicolas Sarközy, né le 28 janvier 1955 à Paris, est un avocat et homme d'État français. Il est président de la République française de 2007 à 2012.

Il remporte l'élection présidentielle de 2007 avec 53,06 % des suffrages exprimés au second tour, face à la candidate socialiste Ségolène Royal.
Depuis son départ de la présidence, il est membre de droit du Conseil constitutionnel.
René Coty
Jules Gustave René Coty, dit René Coty, né le 20 mars 1882 au Havre et décédé le 22 novembre 1962 dans la même ville, est un homme d'État français.
Son mandat est marqué par l'arrivée à la présidence du Conseil des ministres de Pierre Mendès France, la fin de la guerre d'Indochine, le début de la guerre d'Algérie et le retour du général de Gaulle au pouvoir, qui entraîna la fondation de la Ve République et son départ volontaire, en janvier 1959 de la présidence de la République pour laisser place à de Gaulle, « le plus illustre des Français », comme l'appelait le président Coty.
René Coty est le second et dernier président de la IVe République.
Président : De Gaulle
Président : Nicolas Sarkozy
Né le 11 janvier 1907 à Paris et décédé le 18 octobre 1982 dans la même ville.
Avocat, membre du parti radical, Pierre Mendès France est élu pour la première fois à 25 ans, en 1932, et devient secrétaire d'État en 1938.

En 1942, il quitte la France pour rejoindre la résistance et les FFL à Londres.

À la Libération, il devient ministre de l'Économie nationale. Il souhaite mettre en place une politique de rigueur, ce qui est désaccord avec les idées de de Gaulle. Mendès France démissionne donc en avril 1945.

Après la défaite française de Diên-Biên-Phu (1954), il devient président du Conseil le 18 juin 1954. Revendiquant une certaine indépendance par rapport aux partis politiques, il mène une politique d'apaisement dans les colonies et de rigueur du point de vue économique.

Opposé aux institutions de la Vème République, il s'éloigne peu à peu du pouvoir tout en conservant l'image d'un homme politique modèle qui a marqué l'histoire de la IVème République.
Pierre Mendès France
Full transcript