Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Fluctuations économiques et crises

Comment expliquer les fluctuations de l'activité économique ? Comment agir pour limiter ces fluctuations ?
by

m j

on 18 September 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Fluctuations économiques et crises

A. Des chocs d'offre peuvent faire fluctuer la croissance économique
B. Un siècle de croissance et de crise
I – Observer les fluctuations économiques
2) Fluctuations ou cylces économiques ?



1) Le vocabulaire des fluctuations
A. La croissance, un phénomène cyclique ?
Comment expliquer l'instabilité de la croissance économique ?
II - Expliquer les fluctuations économiques
A. 1) Des chocs d'offre
A.2) Des chocs de demande
B. 1) Le cycle du crédit
Une perturbation des conditions de la production qui déséquilibre l'activité économique
Déf : Perturbation qui affecte brutalement les conditions de la production
Un exemple : Katrina - 2005
Destruction des infrastructures pétrolières
Récession en Europe
Crise pétrolière : hausse du prix du pétrole
Baisse du pouvoir d'achat des ménages américains

Baisse de la consommation des produits chinois
Ouragan Katrina
Baisse des investissements chinois

Baisse de l'achat de machines-outils européennes
Le rôle central de la demande dans la croissance économique
D = C + I + (X-M)
KEYNES : La demande détermine le montant de l'investissement.
C'est la
demande anticipée
Si la demande anticipée est forte : les entreprises investissent
Si la demande anticipée est faible : les entreprises n'investissent pas
L'investissement a un
effet multiplicateur
C'est-à-dire qu'une dépense d'investissement entraîne une augmentation plus que proportionnelle de la de mande globale
Une dépense d'investissement constitue un revenu pour l'entreprise qui fabrique des biens de production
Ce revenu va ensuite être dépensé, et constitue à nouveau un revenu pour d'autres agents économiques, qui vont à leur tour le dépenser...
Les conséquences d'un choc de demande
Déf : Perturbation qui entraîne une modification de la demande
L'investissement réagit de manière amplifiée aux variations de la demande. C'est
l'effet accélérateur
Une hausse de la demande provoque une hausse de l'investissement
Une baisse de la demande provoque une baisse de l'investissement
Un simple ralentissement de la demande provoque une baisse de l'investissement
Un exemple : la crise de 2008
Les variations de la demande se répercutent sur l'investissement, et sur la croissance économique
Les banques, par leur comportement en matière de crédit, ont tendance à accentuer les fluctuations économiques
III - Gérer les fluctuations
A. Pourquoi intervenir ?
1) Le cas d'un ralentissement économique
Le chômage de masse peut se transformer en
chômage d'exclusion
La spirale de la
déflation
Perte d'employabilité
Diminution du capital humain
2) Le cas d'une surchauffe de l'économie
Les méfaits de l'
inflation
Perturbation du calcul des agents économiques
Perte de pouvoir d'achat si le revenu n'augmente pas aussi vite que les prix
Raréfaction des fonds prêtables
Diminution de la compétitivité-prix des exportations
B. Comment intervenir ?
1) Les politiques de relance
Politiques conjoncturelles
: ensemble des actions de l'Etat qui vise à modifier à court terme les grands équilibres macro-économiques

3 moyens
principaux : le budget, la masse monétaire, la formation des revenus
Politique
budgétaire
de relance
Soutenir la demande globale

en augmentant les dépenses publiques
et/ou
en diminuant le niveau des prélèvements obligatoires
Politique
monétaire
expansionniste
Augmenter la masse monétaire
pour alimenter l'activité économique


Baisse des taux d'intérêt
et augmentation du nombre de crédits accordés aux agents économiques
2) Politiques de rigueur
Risque : inflation !
Politique
budgétaire
de rigueur
Limiter l'inflation, le déficit et la dette publique

Hausse des prélèvements obligatoires
et/ou
Baisse des dépenses publiques
Politique
monétaire
restrictive
Limiter l'augmentation de la masse monétaire

Hausse des taux d'intérêts
Risque : ralentissement de la croissance et hausse du chômage
3) Des politiques sous contraintes
La contrainte extérieure
La construction européenne et la monnaie unique
La dégradation des finances publiques
Perte d'autonomie de la politique budgétaire

Perte de l'instrument monétaire
Respect des critères de convergence (1992-Maastricht)
puis du Pacte de stabilité et de croissance (1997-Amsterdam)
Variations aléatoires, extérieures à l'activité économique dûes à des chocs
Variations régulières inhérentes au système économique
Les bulles spéculatives
Full transcript