Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Utiliser Minecraft au collège

No description
by

Adrien schieber

on 27 September 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Utiliser Minecraft au collège

Minecraft : qu'est-ce que c'est ?
• Minecraft est un jeu vidéo de type «sandbox » (bac à sable), une sorte de lego virtuel dans lequel le joueur est libre de fixer son propre but.

• Le jeu plonge le joueur dans un monde composé de blocs dont les couleurs et les textures représentent différents matériaux (terre, pierre, bois, fer, or, charbon, argile, sable, gravier, etc..). L’utilisateur peut modifier ce monde virtuel à volonté en prélevant, en ajoutant, en supprimant, en assemblant ces différents matériaux. Le joueur peut ainsi construire des paysages, des architectures et beaucoup d’autres choses.

• Il peut aussi interagir avec les éléments préconçus de ce monde virtuel : animaux, végétaux, villageois, matériaux dynamiques, etc…

• Par défaut, les cartes se génèrent aléatoirement et à mesure que le joueur progresse. Virtuellement, chaque carte peut atteindre une superficie égale à 8 fois celle de la terre.

• C’est un jeu individuel ou multijoueur, plusieurs utilisateurs peuvent évoluer sur la même carte.

Utiliser Minecraft au collège
Pourquoi utiliser Minecraft dans l'enseignement ?
• C’est un outil créatif simple qui permet d’élaborer des maquettes numériques complexes.

• La richesse des interactions possibles avec l’environnement virtuel pourrait permettre d’envisager de nombreux scénarios pédagogiques.

• Une version éducative du jeu a été développée par deux enseignants. Certaines fonctionnalités sont modifiées afin de permettre à l’enseignant de créer facilement des cartes comme support pédagogique mais également de contrôler et modérer le jeu en réseau.

• Une pratique innovante, basée sur l’utilisation du numérique et se prêtant volontiers aux activités trans/interdisciplinaires.

• Minecraft est un jeu non violent et populaire chez les jeunes. Beaucoup d’élèves savent déjà ce servir de ce logiciel. Travailler avec Minecraft serait un moyen de ludifier nos enseignements en nous servant de ce qui plait à nos élèves pour l’inscrire dans un cadre pédagogique.


Minecraft.edu est utilisé par plus de 5000 enseignants à travers 40 pays, son utilisation est encore peu répendue en France. A travers mes recherches, j’ai trouvé un seul enseignant français ayant intégré Minecraft à son enseignement (Stéphane Cloâtre, professeur de technologie au collège Jeanne d’Arc de Fougère ). Les applications pédagogiques de ce jeu sont nombreuses, nous allons voir comment certains enseignants ont exploité ce jeu, de l’école primaire à l’école d’ingénieur.

Quelques applications pédagogiques.
En histoire
: des enseignants ont, par exemple, complété leur cours sur les pyramides en proposant aux élèves d’en reconstruire une dans le jeu.
Un autre enseignant s’est amusé à reconstruire une seigneurie médiévale avec ses élèves.

En mathématiques
: des professeurs se servent de Minecraft pour enseigner les notions de périmètre, d’aire et de volume, grâce aux gros cubes qui forment la matière première du jeu. D’autres l’utilisent pour tester les connaissances des élèves sur les tables de multiplication ou les probabilités.
• En SVT
: Il est possible de creuser le sol pour découvrir les différentes strates qui le composent pour se familiariser avec la géologie. le
British Geological Survey
, organisme britannique public consacré à la géologie, a modélisé plusieurs zones de Grande-Bretagne. Et en profondeur : la composition des sols est fidèlement reproduite.
Reportage sur Minecraftedu dans le 19-45
Et un article sur le site du Monde
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/10/11/constructeurs-explorateurs-pourquoi-minecraft-fascine-des-millions-de-joueurs_4503543_4408996.html

En technologie
: Stéphane Cloâtre utilise Minecraftedu dans ses cours depuis maintenant un an. Il s’en sert pour explorer le programme de technologie mais également appliquer des connaissances acquises dans d’autres matières. Ainsi ses élèves ont pu construire un musée pour rendre compte de recherches (réelles et virtuelles) sur la diversité des matériaux. Ils ont également édifié un théâtre romain dans lequel les avatars des élèves ont joué une pièce en latin.
http://www.collegejeannedarcfougeres.fr/?author=1
Quelques idées de projets transdisciplinaires:
Comme nous l’avons évoqué précédemment, Minecraft offre de nombreuses possibilités qui peuvent être exploitées aussi bien par les sciences que pour porter un regard sur l’histoire, la culture, etc… Il me semble important à ce stade de bien dissocier deux phases d’utilisation : la création de l’environnement virtuelle puis l’interaction avec cet environnement. L’usage du logiciel en soit fait déjà appel à de nombreuses compétences demandées aux élèves.
• Un regard sur le passé :
- Objectif
: Recréer un bâtiment ou un quartier tel qu’il était 100, 200, 300, …, tant d’années après.
- Domaines de compétences et activités :
o Histoire / Histoire des arts :
 Comprendre les caractéristiques d’un complexe architectural
 Réaliser un travail de recherche pour savoir à quoi ressemblait l’environnement que l’on souhaite recréer.
o Mathématiques / technologie :
 Réaliser un plan à l’échelle et au sol
 Déduire des mesures pour passer du réel au virtuel mais aussi pour trouver la hauteur d’un bâtiment par exemple.
o SVT :
 Faire une étude géologique du sol et de sa composition pour savoir où construire.

- Perspectives :
une fois l'environnement architectural créé virtuellement, les interactions possibles sont nombreuses. Les élèves pourraient réaliser la signalétique d’un bâtiment ou trouver leur chemin à partir d’indications données en Anglais ou en Allemand. Cet environnement virtuel peut aussi devenir le théâtre d’une pièce jouée par les avatars des élèves.

• Un regard sur le présent et le vivant :
- Objectif :
observer, apprendre à travers des visites virtuelles.
- Domaines de compétences et activités :
o Toutes les disciplines pourraient y trouver leur compte selon les cartes exploitées, de nombreuses cartes préconçues sont réalisées par d'autres utilisateurs de Minecraft.edu .

• Un regard sur le futur :
- Objectif :
proposer un aménagent virtuel du territoire.
- Domaines de compétences et activités :
o Histoire / Histoire des arts :
 Comprendre les caractéristiques d’un complexe architectural
 Réaliser un travail de recherche pour savoir à quoi ressemblait l’environnement que l’on souhaite recréer.
o Mathématiques / technologie :
 Réaliser un plan à l’échelle et au sol
 Déduire des mesures pour passer du réel au virtuel mais aussi pour trouver la hauteur d’un bâtiment par exemple.
o SVT :
 Faire une étude géologique du sol et de sa composition pour savoir où construire.
o Arts plastiques :
 Imaginer un aménagement créatif en tenant compte des contraintes sociales et techniques.
- Perspectives :
ce genre de projet s’inscrit dans une démarche citoyenne de proximité et serait susceptible d’intéresser la mairie. Il pourrait aussi être un prétexte à activer le réseau d’éducation prioritaire auquel nous appartenons, initier parents et enfants à Minecraft et aux problématiques d’urbanisme. Nous pourrions organiser des rencontres où les Mulhousiens auraient la possibilité, en quelques clics, de virtualiser des aménagements urbains tels qu’ils les imaginent.

Et pour le plaisir, une séquence un peu plus axée sur les arts plastiques :
- Objectif :
identifier et comprendre un style architectural pour produire une architecture type.
- Mise en œuvre :
o Recherche au CDI et/ou sortie sur un site architectural remarquable.
o Travail de croquis où l’élève dissocie et met en avant ce qui est contraint par le style architectural et ce qu’il imagine.
o Création sur Minecraft (accompagnée d’une feuille de route et/ou d’un compte rendu d’activité).

Cette séquence pourrait avoir comme point de départ n’importe quel style architectural : gothique, roman, ou simplement les 5 points de l’architecture moderne selon Le Corbusier.

- D’autres idées :
créer son avatar, travailler sur le pixel (comment faire des formes rondes à partir de cubes), créer une œuvre dans un espace publique (virtuel), travail de couleur (refaire un cercle chromatique et associer des blocs de couleurs différentes), rendre compte de son travail…
Full transcript