Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Sciences :)

Par: Amber
by

Amberly Gottgray

on 30 January 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Sciences :)

Les Cellules et Microscopes Par: Amber G Les êtres vivants Les êtres vivants sont souvent appelés des organismes. Avant de classer une chose dans la catégorie des organismes, elle doit auparavant démontrer qu’elle possède toutes les caractéristiques des êtres vivants. Les êtres vivants sont composés de cellules. Toutes les cellules sont identiques. Les caractéristiques des êtres vivants : Les êtres vivants se reproduisent, croissent et sont capables de réparer les dommages causés à leurs organismes. Pour se faire, il faut de nouvelles cellules. Les cellules se reproduisent en se divisant en deux. B) A) Les êtres vivants exigent un apport énergétique. Les plantes tirent leur énergie du soleil. Les animaux obtiennent l’énergie nécessaire de la consommation de plantes ou d’autres animaux se nourrissant de plantes. C) Les êtres vivants réagissent à leur environnement. Ils peuvent réagir à un autre organisme comme à bien d’autres facteurs. Les êtres vivants ont une durée de vie déterminée. Ils ne vivent qu’une période limitée. E) Les êtres vivants produisent des déchets. Tes reins filment les déchets produisent par ton corps. F) La théorie cellulaire 1. Tous les êtres vivants sont composés de cellules 2. Toutes les cellules sont issues de cellules préexistantes. Les plus petits organismes vivants sont faites d'une seule cellule, qu'elles seraient les procaryotes (bactéries) ou eucaryotes unicellulaires (les protistes, par exemple). Quand on examine la façon dans laquelle les organismes multicellulaires fonctionnent, comme nous-mêmes, on reviens à la façon dont les cellules des muscles contrat, les cellules nerveuses se communiquent, etc. Quand nous regardons les structures des corps des organismes, nous commençons aux blocs de construction, ce qui sont les cellules. La forme d'un os commence par la forme des cellules de l'os. La forme de notre cerveau commence avec la façon dans laquelle les cellules nerveuses du cerveau se connectent et collaborent. La théorie cellulaire est le règle la plus base utilisé pour déterminer si quelque chose est vivant. Cellules végétales et animales : Les caractéristiques : 1.Les cellules possèdent plus de caractéristiques semblables que différentes. Cellule animale Cellule vegetal 1. Membrane Cellulaire 2. Noyau 3. Cytoplasme 4. Vacuole 1. 2. 3. 1. 2. 3. 4. 4. 2.Les cellules animales et végétales affichent un bon nombre de composants identiques. 3.Facilement tu verras au microscope la différence entre les cellules végétales et animales. 4.Il est plus difficile de préciser qu’une telle cellule végétale vient d’une espèce spécifique ou qu’une cellule animale provient d’un animal particulier. 5.Il est plus simple d’indiquer sa fonction et de quelle partie de la plante ou du corps de l’animal elle provient. Composantes des cellules animales La plupart des cellules animales possèdent ces composantes : Centre de commande : 1. Le noyau Le noyau est le centre de commande. Il est responsable de toutes les activités de la cellule. 2. Les chromosomes Les chromosomes logent à l’intérieur du noyau. Ils contiennent les facteurs déterminants de l’hérédité, c’est-a-dire le schéma de toutes les parties de la cellule. Substances : 3. La membrane cellulaire La membrane cellulaire agit comme le portier de la cellule, Elle gère l’entrée des éléments nutritifs et la sortie des déchets. 4. Le cytoplasme La plus grande partie de la cellule est composée de cytoplasme, un liquide visqueux. Il permet le transport rapide des éléments nutritifs entre les composantes de la cellule et emmagasine également les déchets jusqu'à qu’ils soient éliminés. Stockage des substances : 5. La vacuole Chaque vacuole est remplie d’un liquide et sert à stocker de l’eau et des éléments nutritifs, tels du sucre et des minéraux. Composantes des cellules végétales Les cellules végétales possèdent les mêmes caractéristiques que les cellules animales, mais arborent aussi des composantes propres et différentes, de celles des cellules animales. Protection : 6. La paroi cellulaire La paroi cellulaire protège la cellule et lui sert de soutient. Les gaz, l’eau et quelques minéraux traversent les minuscules pores (ouvertures) et de la paroi. Production d’éléments nutritifs : 7. Les chloroplastes Les chloroplastes comportent de nombreuses molécules de chlorophylle, une substance chimique verte. Grace à la chlorophylle, les cellules végétales peuvent produire leurs propres éléments nutritifs, au moyen de la lumière du soleil, ce que ne peuvent faire les cellules animales. Composantes liées au déplacement a)Le flagelle est un filament qui ressemble à une queue et qui permet a certaines cellules de se déplacer b)Les cils vibratiles sont de minuscules poils qui ensemble facilitent le déplacement d’une cellule ou des éléments de son environnement. Les parties d’un microscope optique A. L’oculaire Partie où tu mets l’œil. Comporte une lentille qui grossit l’image de l’objectif, en général 10 fois. Le pouvoir de grossissement est gravé sur la côte de l’oculaire. B. Le corps Maintient la distance qui convient entre l’oculaire et l’objectif. C. La vis macro métrique Élève ou abaisse la platine pour faire la mise au point sur l’objet. Tu utiliseras seulement avec l’objectif faible puissance. D. La vis micrométrique Permet le réglage précis de l’objectif moyenne ou haute puissance. E. La potence Relie le pied au corps. Pour transporter un microscope, on le tient par la potence. F. Le révolver porte-objectif Tête pivotante qui tient deux ou plusieurs objectifs et qu’on tourne pour changer d’objectif. Quand l’objectif est en place, il y a un déclic qui se fait entendre. G. Les objectifs Contiennent les lentilles qui grossissent les objets. Chaque objectif a un pouvoir de grossissement différent des autres. Ce pouvoir est gravé sur le côté de l’objectif; exemples : 10X (objectif faible puissance), 40X (objectif moyenne puissance), 100X (objectif haute puissance). Progrès technologiques de la microscopie Les progrès réalisés en biologie cellulaire découlent directement des développements majeurs qui ont marqué le domaine de l’optique. L’élargissement de leurs connaissances sur les cellules, au fil des observations, amène les biologistes à exiger des instruments de plus en plus perfectionnés. Ces microscopes aident les biologistes à mieux comprendre le fonctionnement des cellules d’un organisme. 1.Microscope simple Quelques-uns des meilleurs microscopes simples ont été fabriqués par Anton van Leuuwenhoek dans les années 1660. Il ne comportait qu’une lentille ne grossissant que 10 fois ou plus. Néanmoins, il a été fort surpris d’apercevoir un grand nombre de minuscules organismes dans une goutte d’eau qu’il examinait. Anton Van Leeuwenhoek était un amateur en sciences et manquait tout sort d'études universitaires. l'opération de ce microscope est simple. C'est placé sur un broche qui est manipulé par deux vis. Une pour faire changer la distance entre le spécimen et l'autre pour faire ajuster l'hauteur du specimen. 2. Microscope optique composé Les biologistes ne pouvaient plus se contenter d’une seule lentille, par ailleurs trop limitée. Il leur était impossible d’observer dans le détail les cellules pour en saisir le fonctionnement. L’ajout d’une deuxième lentille a représenté un énorme progrès. Ainsi, la première lentille grossit 10 fois l’image et la deuxième, 10 fois cette image déjà agrandie, pour un grossissement total de 100 fois. Il a construit plusieurs centaines de microscopes, tous dans laquelle étaient vraiment petits et avaient des fonctions similaires. Les dimensions de ces microscopes étaient approximative 1 a 2 pouces de longeur et 1 pouce de largeur. Ces microscopes consistes de deux métaux plats et minces qui étaient rivetees ensemble. Au milieu de ces metaux, il y avaient une petite lentille biconvexe avec les grossissements de 75X jusqu'a 250X. 3. Microscope électronique a transmission Ces microscopes peuvent grossir jusqu'à 2 000 000 fois un objet! Au lieu d’un rayon lumineux, le microscope électronique a transmission utilise des faisceaux d’électrons qui traversent l’échantillon de cellules ou de tissu. Les électrons sont d’infimes particules subatomiques qui gravitent autour du noyau d’un atome. En 1924, L. de Broglie a découvert le "wave-character" des faisceaux d'électrons qui a donné le condition préalable pour la construction du microscope électronique a transmission. C'etait construit par M. Knoll et E. Ruska. Voici les parties de ce microscope: Ces microscopes électroniques posent deux problèmes : •D’abord, il est impossible d’examiner des échantillons composés de plusieurs couches de cellules, comme les vaisseaux sanguins. Les électrons sont facilement déviés ou absorbées si l’échantillon est épais. Par conséquent, il faut s’en tenir à des tranches très minces. Pour les obtenir, il suffit d’enrober un échantillon dans une pellicule de plastique et de le découper en fines tranches. •Là réside le deuxième problème. Les cellules ne survivent pas à cette méthode d’enrobage, avec pour résultat qu’un ne peut observer que des cellules mortes. Bien qu’idéal pour l’examen des composantes internes d’une cellule, le microscope électronique a transmission ne permet pas s’observer les détails des multiples cellules qui constituent l’œil d’un insecte ou d’étudier la division d’une cellule vivante 4. Microscope électronique a balayage Ce microscope compense les lacunes du microscope électronique a transmission grâce a la diffusion des électrons par la surface de l’objet. Une image tridimensionnelle est alors crée. La réflexion des électrons permet de ne pas tenir compte de l’épaisseur de l’échantillon, dont seule la surface est visible. Cependant, le microscope électronique a balayage n’offre pas le grossissement du microscope électronique a transmission. Pour agrandir les images, les lentilles doivent devenir plus épaisses, mais en s’épaississement, elles produisent des images de plus tellement floue qu’aucun détail n’est visible.Le microscope optique composé offre un grossissement d’environ 2000 fois. Pour examiner de façon plus détaillée l’intérieure d’une cellule, il faut un microscope de plus fort grossissement. La mise au point du microscope électronique est venue combler ce besoin. Parties d’une cellule observée au microscope électronique Le cytoplasme, ou se déroule toutes les activités des cellules, renferme de minuscules composantes particulières, les organites. Bon nombre d’entre eux ne sont visibles qu’au microscope électronique a transmission. Les cellules végétales et animales contiennent les organites ci-dessous : 1. Énergie : les mitochondries Les mitochondries, souvent appelées la centrale électrique de la cellule, sont les plus gros organites du cytoplasme. Elles fournissent de l’énergie en combinant des molécules de sucre et de l’oxygène pour former du dioxyde de carbone et de l’eau. La cellule utilise cette énergie dans presque toutes ses activités. 2. Production des protéines : les ribosomes L’information envoyée par le noyau et les molécules du cytoplasme facilite l’élaboration des protéines sur les ribosomes. Les protéines sont de larges molécules nécessaires à la croissance de la cellule, à la réparation des dommages et à la reproduction.Les ribosomes sont rattaches au réticulum endoplasmique. 3. Transport des substances : le réticulum endoplasmique Le réticulum endoplasmique, une série de membranes pliées, transporte les substances à travers le cytoplasme. De nombreux ribosomes se rattachent au réticulum endoplasmique a surface rugueuse. 4. Stockage des protéines : l’appareil de Golgi Les protéines résident dans l’appareil de Golgi, un organite qui les emballe dans des sacs appelés vésicules. Celles-ci transportent les molécules de protéines à la surface de la cellule pour y être relâchées à l’extérieur 5. Recyclage : les lysosomes Les lysosomes sont responsables de la surveillance et du nettoyage du cytoplasme. Elle détruit les cellules endommagées. Voici un photo d'une cellule observé au microscope électronique Les cellules dans leur environnement Les membranes cellulaires Les cellules permettent l’entrée ou la sorte de certaines substances seulement. On dit alors qu’elles sont perméables (qui se laisse traverser) à certaines substances et imperméables (qui ne se laisse pas) à d’autres. Dans l’ensemble, les petites molécules pénètrent sans difficulté la membrane cellulaire, les molécules de taille moyenne la traversent déjà avec un peu moins d’aisance et les grosses molécules sont incapables de le faire sans un coup de main de la cellule. Si la membrane cellulaire ne laisse entrer ou sortir que certaines substances, elle est dite sélectivement perméable. (semipermeable) La diffusion et l’osmose Diffusion Une goutte d’encre qui se dilue progressivement et colore toute l’eau contenue dans le bécher. Pourquoi ne reste-t-elle pas compacte? Pourquoi se dilue-t-elle ainsi?Les molécules de la goutte d’encre sont constamment en mouvement. Elles entrent en collision les unes avec les autres ainsi qu’avec les molécules d’eau. Lors de cette collision, elles rebondissent les unes sut les autres. Dans le cas d’une cellule, la diffusion constitue l’une des méthodes d’entrée et de sortie des substances. La concentration d’une substance utilisée par la cellule, tel l’oxygène, est faible à l’intérieur de la cellule, mais très élevée à l’extérieur. Les molécules de la substance diffuseront dans la cellule par la membrane cellulaire. La diffusion des poursuivra jusqu'à ce que la concentration de la substance soit égale tant a l’intérieure qu’à l’extérieur de la cellule. Par contre, les déchets, comme le dioxyde de carbone, autant plutôt une concentration élevée a l’intérieur de la cellule. En conséquence, ils diffuseront vers l’extérieur de la cellule. Osmose : Est la diffusion de l’eau à travers une membrane cellulaire sélectivement perméable.Normalement, les molécules d’eau entrent et sortent sans cesse par la membrane cellulaire. S’il y a déséquilibre, une quantité plus importante d’eau entrera ou sortira de la cellule pour rétablir l’équilibre. Cette circulation dépend de la concentration de la solution aqueuse à l’intérieur par rapport a la concentration à l’extérieur de la cellule. Diffusion Osmose Les particules du solvant et du solute bougent pour faire l'équilibre des concentrations. Seulement les particules du solvant bougent. Les particules de solute ne bougent pas. Assure que les concentrations sont equilibre dans chaque solution Cellules dans des solutions de différentes concentrations Un soluté représente une substance dissoute dans une autre substance, le solvant. La concentration de soluté doit être la même tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la cellule. Dans les cellules, les sels et les sucres jouent le rôle de solutés et l’eau, celui du solvant. À l’illustration A, la concentration de molécules de soluté a l’extérieur de la cellules est égale à celle des molécules de soluté a l’intérieur de la cellule. Par conséquent, la concentration de molécules d’eau à l’intérieur et à l’extérieur de la cellule est équivalente. La circulation de l’eau est faible. La taille et la forme de la cellule restent inchangées. À l’illustration B, la concentration de molécules de soluté à l’extérieur de la cellule est inferieure à celle des molécules de soluté à l’intérieur de la cellule. Par conséquent, la concentration de molécules d’eau est plus élevée à l’extérieur qu’à l’intérieur de la cellule. Le nombre de molécules pénétrant à l’intérieur de la cellule est plus grand. La taille de la cellule augmente donc. À l’illustration c, la concentration de molécules de soluté à l’extérieur de la cellule est supérieure à celle des molécules de soluté à l’intérieur de la cellule. Ainsi, la concentration de molécules d’eau est plus élevée à l’intérieur qu’a l’extérieur de la cellule. Le nombre de molécules quittant la cellule est plus important. La taille de la cellule diminue. La cellule mourra si elle perd une quantité importante d’eau. Osmose La concentration de la solution atteint 0%. La dissolution de substances dans l’eau pure augmente la concentration de la solution. Laquelle des deux cuves de ce contenant contient la concentration aqueuse la plus élevée? Les molécules d’eau sont bleues. La cuve X renferme un nombre inferieur de molécules de protéines, mais un nombre supérieur de molécules d’eau. La cuve X contient donc une plus petite concentration de la solution. L’eau diffusera de X vers Y, soit de la concentration la plus faible vers la plus élevée. La membrane permet à l’eau de circuler librement entre les deux cuves. Toutefois, la cuve Y reçoit plus d’eau que la cuve X. Lorsque les concentrations des deux sections sont équivalentes, les molécules d’eau continuent de traverser la membrane. Elles traversent cependant d’une cuve à l’autre au même taux. Pression osmotique intracellulaire Si la concentration de la solution est plus faible à l’extérieur qu’à l’intérieur d’un végétal, les molécules d’eau pénètrent dans ce végétal par osmose. L’eau remplit les vacuoles et le cytoplasme. Ceux-ci gonflent et exercent une pression sur la paroi cellulaire. Ce phénomène s’appelle pression osmotique intracellulaire. Question : As-tu déjà remarqué que l’utilisation de sel sur les trottoirs et les routes, l’hiver, fait mourir ou dessécher la pelouse au printemps? Si oui, pourquoi? Réponse : Oui. Au printemps, le sel qui a servi à déglacer les routes l’hiver se mélange à l’eau de la fonte des neiges pour crée une solution. Celle-ci possède une concentration de sel supérieure à celle des cellules de la pelouse. Par conséquent, la concentration de molécules d’eau est plus élevée à l’intérieur qu’a l’extérieur de la cellule. Par osmose, l’eau quitte les cellules de la pelouse et celles-ci rétrécissent parce que le cytoplasme s’éloigne de la paroi cellulaire. Sans ce support, la pelouse se dessèche. Elle mourra si ses cellules ne reçoivent pas d’eau Cellules et systèmes cellulaires Les bonnes équipes ne sont pas toujours celles dont les plus talentueux. La réussite dépend de la collaboration de tous les équipiers. Toutes les cellules doivent collaborer les unes avec les autres. Ainsi, une cellule qui travaille plus rapidement ou efficacement que d’autres n’en devient pas pour autant une meilleure cellule. Elle peut mettre ta vie en danger. Définition : Un tissu : est un groupe de cellules dont la fonction et la forme sont identiques constitue un tissu. Exemple : la peau qui recouvre notre corps est composée de tissu épithélial. Les organes : sont les tissus qui sont souvent agencés en structures de plus grande taille. Exemple : le cœur est l’organe responsable de pomper le sang dans tout le corps. Les systèmes : représentent des groupes d’organes aux fonctions connexes. L’appareil circulatoire comprend le cœur, les artères qui transportent le sang du cœur aux tissus, les capillaires effectuant les échanges d’éléments nutritifs et de déchets et, enfin les veines qui ramènent le sang et les déchets des tissus au cœur. Organismes unicellulaires Tu es un organisme pluricellulaire. Tu possèdes de nombreuses cellules qui coopèrent ensemble pour assurer toutes les fonctions vitales.Les organismes unicellulaires sont des êtres vivants composes d’une seule cellule. Ces organismes doivent également mener à bien toutes les fonctions vitales.On les appelle micro-organismes ou microbes, parce qu’ils ne sont pas visibles qu’au microscope. Importance des micro-organismes (microbes) La majorité des gens apprennent l’existence des microbes lorsqu’ils sont malades. Mais la plupart des micro-organismes sont inoffensifs et certains se révèlent même fort utiles. La fabrication de produits laitiers tels le fromage et le yogourt repose sur les micro-organismes. Les micro-organismes unicellulaires : •Les bactéries : •Les protistes : o Protistes végétaux : •Diatomées •Euglène o Protistes animaux : •Amibe •Paramécie •Les champignons : o La levure Les bactéries : •Certaines bactéries fabriquent, à la manière plantes, leurs propres éléments nutritifs•D’autres sont des parasites : elles envahissent le corps d’un animal ou d’une plante pour vivre.•Enfin, il existe des bactéries qui parviennent à vivre avec peu ou sans oxygène.•Les bactéries se retrouvent dans tous les écosystèmes de la Terre, même dans les sources chaudes.•Elles diffèrent des cellules animales et végétales, pas de noyau ni de mitochondries et ni de ribosomes. Comptent parmi les organismes les plus primitifs de la planète. Flagelle : certaines bactéries possèdent une queue qui facilite leur déplacement. Cils vibratiles : ces polis permettent aux bactéries de s’accrocher les unes aux autres ainsi qu’aux surfaces. Ils les aident aussi à se déplacer. Chromosome : le bagage génétique des bactéries est regroupé en un seul chromosome. Il n’y a pas de noyau. Membrane cellulaire : elle régule l’entrée et la sortie des substances. Paroi cellulaire : elle fournit un soutien rigide Capsule : un revêtement gluant enrobe les bactéries pathogènes. En raison de cette capsule, les globules blancs des animaux peuvent difficilement détruire ces bactéries. Bactérie Les protistes Si tu observes une goutte d’eau d’un étang, tu y découvrirais un nombre incroyable de protistes. Tu en trouveras à peu près partout où il y a un plan d’eau et même dans le sol humide ou les feuilles en état de décomposition. Contrairement aux bactéries, les protistes sont composes d’un noyau et d’organites comme les mitochondries, les ribosomes et les lysosomes. Protistes végétaux : Diatomées Les plans d’eau douce et d’eau salée renferment des diatomées. Celles-ci contiennent de la chlorophylle et produisent leurs propres éléments nutritifs. L’enveloppe siliceuse des diatomées se compose de deux valves emboitées. Chaque espèce de diatomées a une forme unique. Elles possèdent toutes des pores symétriques. Euglène L’euglène réunit des caractéristiques des cellules végétales et animales. Si la lumière est abondante, elle se comporte comme une plante et génère ses propres éléments nutritifs. Par contre, si la lumière est réduite, elle agit alors comme un animal et se nourrit de plus petites cellules. Mitochondries : elles fournissent l’énergie nécessaire au flagelle et répondent a d’autres besoins. Tache oculaire : elle oriente l’euglène vers la lumière. Appareil de golgi : il stocke les substances chimiques. Chloroplastes : ils contiennent de la chlorophylle, un pigment vert servant a produire des éléments nutritifs par photosynthèse. Noyau : il renferme le matériel génétique. Pellicule : une couche solide qui enrobe la membrane cellulaire. Contrairement aux parois cellulaires, cette couche est souple. Vacuole contractile : elle évacue le surplus d’eau. Flagelle : il permet a la cellule de se déplacer. Protistes animaux Les protistes animaux ne peuvent fabriquer leurs éléments nutritifs et doivent donc se nourrir d’autres êtres vivants ou morts. Ils se contiennent tous les organites des cellules animales et, comme l’euglène, une vacuole contractile. Amibe La forme de l’amibe se modifie lors de ses déplacements. Cet organisme de déplace en avançant un segment du cytoplasme ou pseudopode (faux pied). Ce pseudopode l’amarre à un objet, et le reste de la cellule suit. Cette méthode est également commune aux globules blancs des animaux ainsi qu’à ceux circulant dans tes vaisseaux sanguins. Ce mouvement ambulatoire permet à l’amibe de se nourrir. Noyau Pseudopode Nourriture Vacuole Contractile Vacuole Digestive Paramécie La paramécie, au même titre que l’amibe, fait appel à des éléments facilitant ses déplacements pour se nourrir. De minuscules poils, appelés cils vibratiles, parviennent à créer des vagues qui lui permettent de se déplacer. L’entrée de l’entonnoir buccal est également entourée de cils vibratiles qui dirigent la nourriture vers cette ouverture. Cet photo montre comment l'amibe fais son prehension d'un aliment, digestion et circulation, respiration, et multiplications. En premier, l'aliment entre l'amibe et forme un vacuole digestive. Il ensuite explique les autres etapes, plus detailles, de comment l'amibe fait digester les aliments. I, II, prehension d'un aliment; III, digestion, circulation; IV, respiration; V, VI, multiplications Micronucléus : Il contient le matériel génétique qui est échangé entre les paramécies pendant la reproduction Macronucléus : Il contient le matériel génétique qui régule la fonction de la cellule. Pore anal : Il permet l’expulsion de déchets Cils vibratiles : Des poils qui bougent ensemble pour déplacer l’eau Entonnoir buccal : Il est entouré de cils vibratiles qui favorisent l’ingestion de la nourriture Bouche : Une cavité située à l’extrémité de l’entonnoir buccal. C’est par ce passage que la nourriture entre dans la vacuole digestive Vacuole contractile : Elle évacue le surplus d’eau et empêche ainsi la paramécie d’éclater Voici le cycle du paramécie. Les paramecies sont seulements capables de prendre leurs nourritures par le cytoplasme. Les cils de l'entonnoir buccal creent un courant d'eau qui amene les nourritures au cytosome, jusqu'a qu'ils sont injerees dans un vacuole alimentaire. Cette vacuole suis un route spécifique au cytoplasme (comme c'est montre dans l'image). Pendant ce voyage, les enzymes sont excrétés dans la vacuole, et la nourriture est digeree. Les subsantes digerees sont ensuites absorbees dans le cytoplasme. Champignon Les champignons comprennent de nombreux organismes pluricellulaires. Parmi les plus connus, les moisissures de pain, les champignons comestibles et les vesses-de-loup. Les champignons nuisibles sont responsables de la teigne, de la maladie hollandaise de l’orme et du pied d’athlète. Il existe également des champignons unicellulaires. La Levure, champignon unicellulaire La levure, l’un des rares champignons unicellulaires, se repartit en une variété d’espèces. À l’instar des cellules animales, les cellules de la levure ne contiennent pas de chlorophylle, et l’énergie dont elles ont besoin provient d’autres organismes. Nécessité de la division cellulaire Les plantes et les animaux de grande taille, sont formes d’u très grand nombre de cellules plutôt que d’une seule grosse cellule. Question: Quelle en est la raison? Reponse: Il existe une limite à la croissance des cellules. Lorsqu’elles atteignent une certaine taille, elles doivent se diviser. Mieux vaut être petite Plus la taille de la cellule est grande, plus lent est le cheminement jusqu’au noyau et de là au reste de la cellule, qui attend les instructions. L A F I N :) port __________ H. La platine Soutient la lame. Des valets maintiennent la lame en place. L’orifice situé au centre de la platine permet à la lumière projetée par la lampe de traverser la lame. I. La lentille de champ collectif Dirige la lumière vers l’objet à étudier. J. Le diaphragme Règle la quantité de lumière projetée sur l’objet a observé. K. La lampe Projette une lumière qui traverse l’objet pour faire ressortir ses détails. (Ton microscope pourrait avoir un miroir au lieu d’une lampe. Dans ce cas, tu règleras le miroir de manière a diriger la lumière a travers les lentilles).
Full transcript