Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Mise en situation (à l'aide de statistiques pertinentes)

No description
by

Samuel Doucet

on 2 December 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Mise en situation (à l'aide de statistiques pertinentes)

L'état de stress post-traumatique (EPST)
Le stress post-traumatique et vous


Une personne sur deux
sera victime d’un événement traumatisant au cours de sa vie (accident, agression, catastrophe naturelle). Certains d'entre-eux, par la suite de cette exposition, développeront un trouble. Nous avons une prévalence à vie (de l'ESPT) de
1 à 15,2%,


Définition de l'État de stress post-traumatique
Définition générale
La cause biologique de ESPT
Symptômes
Faits

La convalescence et la guérison
Il est tout à fait possible qu'une personne puisse guérir du ESPT
En conclusion....
Personne n’est réellement à l’abri de l’état de stress post-traumatique, cette vulnérabilité globale s’explique par la vaste possibilité de causes pouvant mener à celui-ci.

L’encadrement par un psychologue clinicien est alors de mise afin de minimiser les séquelles post-traumatiques qui peuvent amputer l’autonomie, la qualité de vie des personnes qui en sont victime.
Mise en situation (à l'aide de statistiques pertinentes)
Définition de l'état de stress post-traumatique dans son ensemble. (incluant ses causes, conséquences etc...)
Lien par rapport à l'exercice de la fonction de psychologue.
Retour général sur les informations abordées en guise
de conclusion.


Plan de la présentation
''L’État de stress post-traumatique (ESPT) est un trouble anxieux se caractérisant principalement par le développement de symptômes spécifiques faisant suite à l'exposition à un événement particulièrement stressant ou à un événement traumatique extrême qui a impliqué la mort, une menace de mort, des blessures graves et/ou une menace à l’intégrité physique de la personne et/ou à celle d’autrui. ''


La cause biologique du stress post-traumatique n’attrait pas à un souvenir excessif, récurrent, qui induirait la peur chez la victime. Il s’agirait plutôt d’un déficit de mémoire qui empêcherait ladite personne de restreindre sa peur au contexte qui prédit la menace.
L’installation de ce contexte cognitif particulier implique le stress qui déclenche une production élevée d’hormones de type glucocorticoïdes et provoque ainsi une réorganisation de l’activité du cerveau amenant la perturbation (ainsi qu’un certains ‘’ déficit ‘’) de la mémoire. Les symptômes proviennent de cette perburbation qui provient elle-même de l'exposition à l'événement traumatisant.
'' L’évitement persistant des stimuli associés au traumatisme et émoussement de la réactivité générale, (…) la présence de
symptômes dissociatif
s (détachement, absence de réactivité émotionnelle, dépersonnalisation(…), d’
activation neurovégétative
(difficulté d’endormissement, irritabilité/excès de colère, hyper vigilance, réaction de sursaut exagéré). '' Ses symptômes doivent durer plus d'un mois, provoquer une détresse psychologique et peuvent s'accompagner de la dépression.

Symptômes dissociatifs
: La dissociation est un état modifié de conscience caractérisé par une perturbation partielle ou complète de l'intégration des fonctions psychologiques d'un individu ( Dissociation and the dissociative disorders: DSM-V and beyond (pp. xix-xxi). New York: Routledge), étymologie: Dissociato action de dissocier, dissocier: séparer des choses qui étaient associées.

Activation neurovégétative
: Mise en action des structures nerveuses qui contrôlent les grandes fonctions involontaires du corps humain ( (d'après le Petit Robert, 2001 et le DSM-IV, 1996)

L'état de stress post-traumatique est reconnu de manière universelle par les spécialistes du milieu depuis 1980.

L'ESPT n'est PAS une maladie mentale se rapportant à la schizophrénie, la psychose ou le trouble de la personnalité.

Malgré un fort lien de causalité, l'ESPT n'est pas uniquement lié à l'expérience militaire ainsi qu'aux métiers dits '' à risque ''.




Le rôle de l'entourage
Le rôle du psychologue
En effet, créer un environnement favorable à la verbalisation, à l’ouverture vis-à-vis la détresse intérieure favorise positivement le cheminement de la personne atteinte. Le comportement contraire (frustration, indifférence, apathie) peut entraîner, à l'inverse, une régression et une plus grande détresse psychologique.

Comme quoi le rôle de l’entourage ne doit pas être sous-valorisé en complément avec le soutient thérapeutique d’un psychologue dans l’optique d’une convalescence efficace.
Le soutien de l’entourage dans un contexte de stimulation sociale et affective
positive
s’interprétant par
l’écoute, la tendresse, l’affection
,
l’acceptation
ainsi que de support technique (donner des conseils, rendre service) sont d'une très grande aide.
Psy important pour: Diagnostic différentiel et encadrement thérapeutique
Celui-ci, grâce à ses connaissances, peut faire un traitement composé de diverses
stratégies thérapeutiques
qui permettront l’
apparition d’une prise de conscience progressive et organisée bénéfique
à la personne dont il est question qui lui permettra une
meilleure gestion de son anxiété
.
But et étapes du traitement:

L'objectif thérapeutique ultime est la restructuration cognitive qui permettra la désensibilisation à travers un ou différents types d'expositions par l'identification et par la suite, le contrôle des pensées anxiogènes (qui cause l'anxiété) grâce à la réalisation du caractère erroné des croyances entretenues

1. Alliance thérapeutique (Créer un lien de confiance où le patient pourra se sentir compris, accepté, soutenu).
2. Évaluation des forces du patient, de la présence probable de d'autres troubles psychologiques.
3. Fixation d'objectifs, planification de la stratégie d'intervention (imp. informer et impliquer le client)
4. Coeur de la thérapie: Exposition

Exposition =
exposer l'individu atteint de l'état de stress post-traumatique à des images, situations, schémas mentaux prenant source dans des distorsions mentales qui alimentent l'inconfort, voir la détresse psychisme. Cette approche permet de réduire les symptômes de l'anxiété et des comportements d'évitement grâce à un travail soutenu sur les cognitions.
5. Guérison des causes ainsi que des symptômes causant l'État de stress post-traumatique !!! :)
Merci! ;)
Full transcript