Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

ressources numériques 3/4

No description
by

sebastien hammes

on 17 November 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of ressources numériques 3/4

ressources
numériques
en bibliothèque..
1. Usages du web
etat des lieux
tendances
notions
2. Les ressources
(en ligne)
- 2 types : intra / extra
- point institutionnel
- les critères pour évaluer une ressource
- analyse de l'édition et existant
3 .La médiation
numérique
4. Veille documentaire
numérique


5. Du hard...
tablettes/ liseuses
de l'usages dans la vie
et en bib
introduction
- définitions
- objectifs
captation d'animation (vivant, oral, expos)

législation, internet & bibliothèque
3/4
3. Médiation numérique
1. Plateformes de médiation

2. Construire son projet numérique:
méthode gestion de projet

définition :
Définition

Médiation = La médiation est une pratique ou une discipline qui vise à définir l'intervention d'un tiers pour faciliter la circulation d'information. Le tiers est appelé médiateur (c’est vous !).

Numérique = usage dévié du mot numérique. Un CD est numérique. Ici on entend « environnement Internet » et plus généralement contenus dématérialisés (pas un objet tangible).

Il s'agit donc de promouvoir son contenu numérique ou son contenant.
Mediation numerique
chaque projet peut répondre à la règle des 5 W (ou 7)
+ hoW / hoW much
2. Construire son projet numérique
méthode gestion de projet ?
la méthode gestion de projet
1. Objectifs stratégiques


2. Objectifs opérationnels


3. Moyens


4. Communication


5. Evaluation
= Objectifs généraux
- Orientations de la Tutelle

- Missions trad des bibs : dispositif de politique publique sur un territoire & Mission documentaire (loisir / cult / formation / info) en 3 étapes : acquis, traitement, médiation

- Nouveaux publics... ou nouveaux usages du public ? (4 générations de pratiques culturelles ?)
Opérationnel = propositions concrètes
=> Répondent aux objectifs stratégiques

=> peuvent se caractériser par les 5 W
Réponse des objectifs opérationnels aux objectifs stratégiques (missions documentaires des bibliothèques en 3 étapes)
1. Acquisitions
la nécessité de lier, sinon de subordonner, la fonction de sélection de contenus (physiques ou numériques) à l’activité de médiation.
Avec le développement des ressources numériques, le risque grand de créer à nouveau des réalités distinctes, de désolidariser la bibliothèque physique de la bibliothèque virtuelle.

les bibliothécaires en charge d’un domaine de contenu sont ainsi désignés « responsables documentaires » et non plus seulement « acquéreurs »=> MIOP

Inclut donc les contenus culturels dans leur déclinaisons de supports (hard / soft) et ne segmente plu une bib par des supports +/- innovants.
= > automatisation (changement dans la chaîne doc) de catalogage => import de notices, autorités BNF chargées automatiquement (Z3950) (avenir => RDA), externlisation traitement documentaires

avec cette nouvelle organisation, les personnels les mieux formés pourront consacrer plus de temps à la définition, l'organisation et l’évaluation des nouvelles stratégies de médiation
2. traitement
la mieux connue
la médiation documentaire numérique ne saurait être pensée et développée isolément, dissociée des autres formes ou situations de médiation produites par la bibliothèque
=un territoire, de publics, de collections, de compétences, d’outils, de réalités d’organisation.

La médiation documentaire numérique n’est pas qu’une action de communication, un moyen supplémentaire et complémentaire de produire et de diffuser du contenu, de transférer un peu plus et au plus grand nombre, de ce capital intangible qui est celui de l’information et de la connaissance.

Un moyen, en somme, de déployer l’arc d'une politique documentaire, avec de nouveaux outils.
3. Médiation
Les objectifs opérationnels = propositions de solutions.
Dans les cadre de la mediation numérique, avec quels outils ?
fonctionnalités des portails / catalogues
Les notices enrichies
contenu éditorial - avis

+ agrégation contenus extérieurs
http://past.is/zZAZ
PERMALIEN DANS LE CATALOGUE
Cette fonctionnalité permet d’essaimer à l’envi les ressources du catalogue dans n’importe quel environnement Web, et d’accompagner ainsi toute démarche d’éditorialisation* de contenus numériques
http://past.is/zZAZ
La fonctionnalité de veille
Un fil Really Simple Syndication (RSS) personnalisé, généré à la requête ou issu d'une partie isolée du catalogue, permet à l’utilisateur de se tenir informé des dernières nouveautés acquises par la médiathèque et versées dans son catalogue.
www.calice68.fr
L'étagère visuelle
À l’affichage de la notice, la fonctionnalité « Parcourir l’étagère » permet de visualiser les documents possédant des cotes voisines du titre recherché. C’est là encore une forme particulièrement intéressante de médiation numérique déléguée à l’outil, qui favorise une démarche de " sérendipité catalographique"
&
http://past.is/zZg5
http://past.is/PZkw

Comme d’autres SIGB, Koha propose à ses utilisateurs (identifiés) de suggérer des achats à distance, mais il se distingue par ses performances fonctionnelles, notamment en matière de workflow de gestion et de communication. Le script de réponse, géré par l’acquéreur concerné, est transmis au demandeur par messagerie SMS, celui-ci pouvant, en cas de réponse positive, suivre les étapes de traitement et d’acheminement de « son » document sur son compte personnel. Lors d’une réponse négative (cf. réponse 10 dans le tableau ci-dessous), le demandeur est invité, en complément de l’information type générée par Koha, à consulter la charte documentaire ad hoc, accessible sur le portail de la médiathèque.
http://past.is/PZkw
Le service de suggestion d’achat
"La médiation numérique et ses contenus ne diffuse des contenus pour le simple plaisir de garnir des étagères ou d’exister sur le Web mais bien pour mettre ces contenus en relation avec des gens"

De même que le bibliothécaire doit favoriser, dans l’espace physique des collections, les meilleures conditions d’accès, de lisibilité et de cheminement documentaire pour l’usager, il doit transposer ce principe dans le monde du numérique. Il travaillera donc tout à la fois la structuration, l’indexation et l’orientation des contenus, sans oublier de porter une attention vigilante et spécifique au cycle de vie des données numériques.

Le portail documentaire n’ayant pas qu’une fonction de circulateur mais également de réservoir, chaque contenu produit sera accompagné d’une métadonnée (tag* et catégorie) favorisant son signalement et donc son accessibilité dans le gisement documentaire que constitue la bibliothèque numérique.
La médiation méta-documentaire
Le nuage de tags
Le nuage de tags (ou de mots-clés) est apparu avec l'essor des blogs. Il permet d'indiquer très rapidement le contenu d'un blog ou d'une rubrique. La scénarisation consiste à changer la taille de la police des mots-clés en fonction du nombre d'occurrences ou du nombre de clics.
http://past.is/PZTa
le carrousel de la page d’accueil participe à sa manière d’une action de médiation de type info-documentaire, consistant à informer les usagers des dernières acquisitions de la médiathèque, en sélectionnant les documents les plus médiatisés, les plus attendus du « grand public »
vitrine de docs
http://past.is/PZKj
la médiation de recommandation
(éditorialisée par des bibs)
sélection de sites web
(sitotheque)
http://past.is/xZ2y
À la démarche de constitution d’une collection renouvelée de signets doit ainsi être impérativement associée, autour de ces contenus, une action systématique de communication et d’éditorialisation. C’est là une condition sine qua non de leur visibilité et donc de leur exploitation par le public ; il importe par conséquent que l’attention du bibliothécaire soit continûment orientée vers les ressources du Web

Appelées également « critiques », « sélections » ou encore « coups de cœur », ces formes de production et de médiation de contenus, visent principalement à promouvoir, sans pour autant exclure l’esprit de jugement critique, des documents particulièrement  recommandables », acquis par la médiathèque
Les conseils
http://pointculture.be/ecouter/rock-pop-electro/chroniques/
LES TOPS
Les tops 5 annuels

Autre forme de recommandation (mais non documentée), les tops 5 représentent une sélection rétrospective en fonction des meilleurs emprunts de l’année, prescrite par les différents responsables documentaires du réseau. Là encore, au-delà de la simple action de publication opérée par ces « grands électeurs », la médiation consiste à propulser les informations documentaires hors de l’environnement institutionnel du portail, en faisant notamment usage des différents médias associés, sous forme d’icônes, à chacun des tops 5
http://past.is/xZDL

le dossier documentaire numérique agrège et compose les informations et documentations essentielles autour d’un sujet ou d’un thème donnés (prescrits par son auteur.

En même temps, il invite l’internaute à sortir de ce cadre synthétique en faisant usage des multiples liens rebonds, du « Voir aussi » ou encore du « Pour aller plus loin ».

En proposant un produit documentaire ainsi structuré (par blocs et widgets*) et éditorialisé sous forme numérique, la médiathèque affirme un peu plus sa mission première, celle de favoriser non seulement l’accès, par tous les vecteurs, à l’information et au savoir mais également leur compréhension et leur assimilation par l’usager.
La médiation didactique
recherche d'info sur les moteurs de recherche => souvent frappé par le caractère redondant et fragmentaire de l’information.

par la mediation didactique:
information devient => connaissance
La compléter par du contenu (primaire et secondaire), la structurer, la mettre en perspective et en relation, la travailler « en creux », la questionner et la prolonger.

≠ services de renseignement documentaire =>pas de démarche de documentation approfondie
Les dossiers documentaires
de la MIOP
les outils détournés pour la médiation...
mags en ligne :
Les outils / supports
de mediation
rendez vous sur :

http://past.is/5Yqm

=> quelles formes de médiation offrent ces portails ?
(20 min)
Quelle solution de médiation ?
plateforme de publication ? portail / sigb amélioré ? détournement de plateformes populaires ? réseaux sociaux ?
Les outils / supports
de mediation
rendez vous sur :

http://past.is/5Yqm

=> quelles formes de médiation offrent ces outils ?
(20 / 25 min)
http://issuu.com/md68/stacks/7c596658af4a45c4a2a1f0efcb99f9b5
http://issuu.com/mediamonnaie/docs/lettre_40
images documentaires
http://www.pinterest.com/mediacalpe/
https://www.thinglink.com/scene/527452321131528194
cartographie / mapping
http://www.mediatheques.pays-romans.org/webez/1_cartolivres.html
LES Services question - réponse
Les outils / supports
de mediation
rendez vous sur :

http://past.is/5Yqm
=> quelles formes de médiation offrent ces outils ?
(10 min)
Services de Question / réponse
=>Question point de l'OCLC
L’aspect documentaire est très prégnant : la moitié des questions reçues par le service SINDBAD de la Bibliothèque nationale de France (BnF) concerne les documents de la bibliothèque ou y renvoie


La médiation documentaire hors les murs

=> réponse ne dirige pas uniquement vers des documents de sa bibliothèque mais aussi docs autres bibs, res. gratuites ou payantes de sa bib, un autre service de documentation (archives ou aux musées pour une recherche spécialisée), voire vers une personne considérée comme ressource.

Les réponses deviennent des documents de la collection

Les réponses des bibliothécaires deviennent des documents à part entière et peuvent être traités comme tels, la médiation documentaire devient objet documentaire.
Les réponses sont intégrées aux autres réservoirs de documents, comme le catalogue Catalog+ de la Bibliothèque municipale de Lyon qui recense les réponses du Guichet du Savoir, les dossiers documentaires : Points d’actu
http://www.guichetdusavoir.org/
http://www.bibliosesame.org/BIBLIOSESAME_WEB/fr/index.awp
(usage intra dans la bib: les bibliothécaires pourront judicieusement alimenter la base de signets de la bibliothèque grâce aux documents trouvés lors de leur recherche, et aider de cette manière les veilleurs.)
http://www.mediathequeouestprovence.fr/les-ressources-en-ligne/nos-dossiers-documentaires.html
les points d'actu (BM lyon)
public visé : publics souvent actifs, pas forcément usagers, ayant une curiosité intellectuelle dans des domaines ne relevant pas forcément de leurs expertises, bref « l’honnête homme » de Montaigne ou de Pascal.
Autre public = autre site que la BML (siteNet propore)
tout bibliothécaire (au sens générique et non statutaire) peut écrire un article dans une rubrique autorisée à son service, et le soumettre à publication
Points d’actu ! est rubriqué à la façon d’un magazine (l' organisation = droit fil des magazines d’actualité : Monde, Société, Sciences et santé, Culture, Lyon et Rhône-Alpes)
http://www.pointsdactu.org/
Réseaux sociaux
Les outils / supports
de mediation
rendez vous sur :

http://past.is/5Yqm
=> quelles formes de médiation offrent ces outils ?
(10 min)
les généralistes
ce que l'on peut faire
ce que les usagers peuvent faire pour une bib
Identité-institution/service = 95% de ce qui existe aujourd’hui sur le web de la part des bibliothèques. Objectif : Diffuser les infos pratiques de la bibliothèque (horaires, accès, etc.) indiquer le fil d’actualité des évènements, ou le mode d’emploi d’un service,etc. Bénéfice : faire plaisir au Maire et/ au directeur, paraître moderne, branché et montrer aux électeurs que les impôts sont bien utilisés.
Identité-compétences = 5% de ce qui existe aujourd’hui sur le web de la part des bibliothèques. Objectif : mettre en avant des compétences, des contenus, une expertise. Montrer que les bibliothécaires proposent des contenus rédigés par eux et/ou par des amateurs, via les réseaux sociaux en liens avec des communautés d’intérêts.
vs.
source : bibliobsession

Fonctionnalités et services des RSL
Libfly ou Babelio via un web service agrégé
Les RSL vont plus loin que les blogs littéraires.

Dans un RSL, la notion de critique principale disparaît au profit de commentaires non hiérarchisés.
- commentaire (texte libre) ;
- note en étoiles (d’une à cinq étoiles) ;
- mots-clés (souvent dénommés tags ou « étiquettes » dans le jargon du Web social).

soit la bibliothèque dispose de sa propre base de données de contributions (alimentée par ses usagers et son personnel), soit elle recourt à une base de données externe pour des enrichissements à la demande de son catalogue mais elle ne les entrepose pas dans sa base, soit encore elle fonctionne selon un système mixte.

=> restriction légale pour exploitation données issues directes du SIGB
LES RSL (rezo soc litt)



=> restriction légale pour exploitation données issues directes du SIGB
=> masse critique
LES RSL (rezo soc litt)
recommandations informatiques algorithmiques

http://past.is/PZkw
http://past.is/PZkw
LES RSL (res soc litt)
autres réseaux sociaux spécialisés :
http://www.icheckmovies.com/lists/icheckmovies+-+most+checked/
whyd (musique)
etc...
http://soundwave.com/
blogs, sites out
Les outils / supports
de mediation
rendez vous sur :

http://past.is/5Yqm
=> quelles formes de médiation offrent ces outils ?
(10 min)
le blog ou mini-site éditorial peut-être un bon outil de médiation pour une bibliothèque. Il permet en effet de :


publier du contenu en lien avec l’actualité (valorisation du dernier article mis en « une ») ;
regrouper ses publications par thème, grâce aux rubriques que l’on peut créer ou aux mots-clés que l’on peut accoler sur les articles ;
interagir avec les usagers qui peuvent laisser des commentaires sur chaque article.
des blogs « figés » dédiés aux expositions présentées à la médiathèque comme ceux consacrés, au poète Alain Jégou, à François Maspero ou à la gravure (à Quimperlé);
des blogs d’utilisateurs comme celui du club lecture adulte et celui du voyage lecture jeunesse (Quimperlé);
parce que FB a tué les blogs qui n'ont rien à dire
s’adresse également à une diversité de lecteurs, usagers ou non de la bibliothèque. =>
identifier facilement le blog parmi l’ensemble des pages qu’ils visitent sur Internet, et comprendre que celui-ci s’adresse à eux.

Définir un cadre général pour que tous (lecteurs et contrib) puissent s’y retrouver.

La ligne éditoriale devient le fil conducteur qui détermine l’identité, la cohésion du site. Elle permet d’inscrire le projet de création du blog sur le long terme


S’agit-il simplement de communiquer sur l’établissement ? Valoriser ses services ? Ou plutôt de proposer une véritable médiation sur des contenus ?

S’adresse-t-on à des lecteurs habitués à l’espace « physique » de la bibliothèque ? Des lecteurs potentiels ? Ou à un nouveau public d’internautes, dont on n’attend pas forcément une visite dans les locaux de l’établissement ?
Le ou les publics visé(s)

Ils découlent tout naturellement des choix effectués concernant les objectifs et les publics
Les thèmes abordés

Le blog pourra être hébergé sur un serveur local. Un outil de publication de type CMS sera installé pour faciliter la mise en ligne des billets.
... ou sur une plateforme prééxistante (blogger)
Choix techniques

Pour aider les contributeurs du blog, il faudra préciser les objectifs de la ligne éditoriale à l’aide de quelques règles communes pour la rédaction des billets, dans un document qu’on peut appeler « charte des rédacteurs ». On pourra ainsi s’accorder sur la structure minimale d’un billet, sa longueur, le ton adopté…
Le cadre rédactionnel :
une charte des rédacteurs

Les rubriques (ou catégories) et les mots-clés sont deux façons de classer le contenu du blog.


Rndre le blog plus attractif, joindre systématiquement une image à chacun de leurs billets. Il faudra dans ce cas veiller à respecter le droit d’auteur pour ces images. (cf ccsearch)



On peut choisir de donner systématiquement les sources de l’information que l’on présente. Il faudra alors songer à les présenter de façon à ne pas trop alourdir l’ensemble du billet.
L’hyperlien est une bonne façon d’inciter le lecteur à aller plus loin tout en inscrivant son billet dans les ramifications de la Toile du Web
Rubriques ou mots-clés ?
Illustration
Liens et sources
Extrait : Les dispositifs de médiation
La question portant sur les dispositifs de médiation développés par les bibliothèques a reçu 192 réponses.
Un grand nombre rappellent que le préalable à la mise en place d’une médiation efficace réside dans le
développement d’un plan de formation
pour les bibliothécaires eux-mêmes.

Parmi les dispositifs de médiation développés pour favoriser l’usage des ressources numériques, la quasi-totalité des réponses soulignent l’importance d’un
accompagnement humain
, dans les murs de la bibliothèque, aussi individualisé que possible. La valorisation de ces ressources peut également s’exercer à travers des ateliers proposés au public (un quart des réponses environ).

Les dispositifs de médiation cités comportent souvent la mise en ligne d’informations pratiques et de tutoriaux sur le site web de la bibliothèque.

Importance de développer une véritable stratégie de communication autour de ces nouvelles ressources : flyers, brochures de présentation de l’offre de la bibliothèque, annonces dans la presse locale, diffusion d’une lettre d’information, communication en ligne sur le site de la bibliothèque et les réseaux sociaux qu’elle utilise le cas échéant, etc.


Importance donnée par une grande majorité de réponses à la
formation des personnels de la bibliothèque
témoigne d’une prise de conscience par les professionnels de l’évolution de leurs pratiques autour de l’offre numérique de leur bibliothèque.
Enquête 2013-2014
sur les ressources numériques en bibliothèque publique
Ministère de la Culture et de la Communication
Direction générale des médias et des industries culturelles
financiers
logistiques / techniques
juridiques
humains
4 champs de "moyens" traditionnels :
=> moyens constants ? (sub Drac à la mode)

=> investissements nécessaires pour un projet d' acquisitions numériques ?
travail avec DSI
matériel adéquat, accès informatique optimisés (bridages) pour répondre aux besoins spécifiques des missions de la bibliothèque


au minimum :
un réseau filaire ou Wi-Fi de 100 Mo/bits ;
des postes de travail avec les dernières versions système, logiciels et plugins installées et maintenues (Adobe Flash par exemple) ;
un accès Internet sécurisé par un proxy avec une stratégie spécifique dédiée au personnel de la médiathèque.
=> le respect du droit d’auteur (CPI)

respecter le droit d’auteur et de citer ses sources.

avoir l’autorisation de l’auteur de l’image avant réutilisation (direct ou par intermédiaire gestionnaire de droit) ;


documents à réutilisation autorisée (du type Creative Commons) qu’on peut trouver facilement en utilisant les moteurs de recherche avancée de Flickr ou de Google Images.
ROLES DES EFFECTIFS :


dans les acquisitions num => suivi de pol doc élargie

dans les publications mediation num => indispensable de mettre en place une chaîne éditoriale définissant le cadre de publication et organisant les processus de travail en interne.


Exige fiches de poste à jour + tableaux de bord pour suivi.
Médiation numérique :
B. Calenge : "Une autre interrogation est apparue de façon obsédante : les bibliothécaires n’empiétaient-ils pas sur le métier de journaliste, voire sur celui d’éditeur ? Il a d’abord fallu rassurer : non, un bibliothécaire ne devient pas un journaliste, il met en perspective les recommandations qu’il propose, celles générées par l’actualité comme les autres. Il n’a pas non plus les mêmes contraintes d’innovation permanente. Il dispose surtout de deux énormes atouts : les quantités de savoirs qu’il acquiert et traite ainsi que sa connaissance fine d’une population qu’il rencontre chaque jour."
Contenus et methode = approche journalistique
mise en place d'une chaîne de publication
Les responsables documentaires sont ainsi mis en première ligne dans la production et la médiation de contenus (même si les contributions peuvent évidemment s’étendre à d’autres agents de la médiathèque, en particulier ceux de l’action culturelle) et les cadres de la Poldoc, de leur côté, agissent principalement en tant que rédacteurs en chef.
formation des équipes
Les bibliothécaires étant au cœur de ce dispositif, la question des compétences doit être posée en amont du projet et conditionner en partie les orientations stratégiques de l’établissement sur le développement de ses services en ligne.
compétences juridiques
 : connaissances en matière de droits d’auteurs, droit à l’image, maîtrise des licences Creative Commons…
compétences techniques
 : maîtrise des outils de publication, de diffusion et de recherche sur Internet ;
compétences rédactionnelles
 : savoir produire des contenus, écrire pour le Web, réaliser des documents synthétiques ;
compétences relationnelles 
: savoir maîtriser l’interactivité et la relation à distance ;
compétences didactiques 
: savoir transmettre des concepts sans forcément être expert du sujet .
+ connaissance de l'environnement documentaire numérique !
une pratique quotidienne des outils par chacun
Intégration des outils numériques dans tâches quotidiennes des agents :
- contenus et docs partagés (gdrive) : plannings, docs collaboratifs
- veille documentaire et professionnelle par Netvibes


FORMATIONs thématiques en intra
Les médiathèques en France ont souvent dans leur équipe des animateurs multimédia ou des technophiles prêts à partager leur savoir.
outils simples : fb, twitt, netvibes
infos générales sur évolution des usages du web
autoformation en intra (toutapprendre, etc : sessions internes pros )

formation continue spécialisée
'Institut national spécialisé d'études territoriales (INSET) de Nancy, pôle culture - bibliothèques et patrimoine : cursus de 9 jours permettant aux équipes de direction d'appréhender les enjeux du numérique et de sa médiation dans leurs établissements, de le pratiquer par de multiples ateliers

parcours « Impacts du numérique sur les bibliothèques : organisation, médiation, identité »5, le CNFPT propose aux directeurs d’établissements territoriaux d’adopter le point de vue organisationnel et le pilotage favorisant la mise en place de projets incluant une médiation numérique

L' enssib s’adresse également aux cadres des bibliothèques (d’État et territoriales) à travers des stages offrant à la fois réflexions et retours d’expériences sur les « services innovants » ou la « médiation numérique documentaire » mais aussi un stage plus participatif, de découverte et d’expérimentation : « Quand les bibliothèques s’approprient les outils du Web 2.0 »

Centres régionaux de formation et les unités régionales de formation à l’information scientifique et technique (Urfist) qui proposent le plus de stages techniques et opérationnels pour les professionnels. On trouvera ainsi par exemple « Du bibliothécaire veilleur au bibliothécaire accompagnateur » à Médiat Rhône-Alpes, « Nouveaux outils en bibliothèque » au centre de formation aux carrières des bibliothèques (CFCB) de Toulouse, « Utiliser Netvibes pour suivre l’actualité de son domaine » à l’Urfist de Lyon
Le plan de com répond lui aussi au 5/7 W
+ hoW / hoW much
(HOW ?) les MEDIA
les outils
lieux de diffusion
participer aux manifestations de la collectivité
c/rendus

fiches de projets consultables par tous,

projet d'établissement,

une politique d'étblissement incluant les res num (pol doc, acccès, conserv, services)
ne pas oublier la com interne !
Méthode Contrôle de gestion
1 Objectifs

2 Moyens

3 Comparer perfs passées et objectifs
Fixer des objectifs : Méthode SMART

S

m

a

r

t
pécifiques
esurables
tteignables
aisonnés
emporels
3 paramètres à contrôler
efficacité
efficience
qualité
1. Définition / les veilles
2. Une veille numérique
3. Les 5 étapes de la veille
4. Outils pour une veille thématique
5. La démarche en exemple - TP
Full transcript