Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

le Pouvoir

No description
by

ni hachem

on 21 October 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of le Pouvoir

le champ social et politique
- Le Pouvoir :

- Trois approches pour définir le Pouvoir :

À distinguer entre deux modalités majeures du pouvoir :
Trois approches théoriques pour qualifier la relation de pouvoir :
Pour étudier la science politique, elle est subdivisée en quatre disciplines :
la théorie politique
l’action publique
les relations internationales
et la sociologie politique
- C’est dans cette approche relationnelle que se situe la définition de Max WEBER : «
le pouvoir est toute chance de faire triompher, au sein d’une relation sociale, sa propre volonté même contre des résistances, peu importe sur quoi repose cette chance
»
le Pouvoir
La sociologie politique
est une branche de la science politique, elle vise à étudier les rapports des forces qui traversent la société autour du pouvoir et l’exercice du pouvoir.
Le domaine propre de la sociologie politique est
la dynamique des rapports de forces politiques qui traversent la société globale
- Le Mot politique :
- Un mot qui comporte diverses significations qui touche le gouvernement du groupe :
-
Comme adjectif :
il indique une telle technique ou une telle décision
- Au féminin :


le mot indique la sphère d’activité, l’espace symbolique de compétition entre représentants et représentés, et la ligne de conduite rassemblant toute prise de décision, toute action et tout comportement par rapport à l’exercice du pouvoir

- Au masculin :


le mot indique l’objet de la science politique et qui renvoie à
ce champ social
dominé par des conflits d’intérêts régulés par un pouvoir monopolisateur de la coercition légitime.
- Les champs selon Pierre BOURDIEU en
Questions sociologiques
sont :

«
des espaces structurés de position (ou de postes) dont les propriétés dépendent de leur position dans ces espaces et peuvent être analysées indépendamment des caractéristiques de leurs occupants (en partie déterminées par elles)
».
Donc :
- C’est un
lieu

- où s’organisent
des relations de pouvoir
et de domination

- Entre
des classes et des fractions
de classes : divisées en classes dominantes, dominées et autres intermédiaires selon la disposition des capitaux (économique, culturel)

- Engagés dans
un système de positions hiérarchiquement inégales
(dans les termes culturel, politique, économique, social)

- Structurées (les positions) par
rapport à des enjeux et des intérêts divers

- Du fait que c’est un espace de distribution inégale des ressources de pouvoir qui implique
des conflits de pouvoir

Les conflits sont en terme économique (le contrôle ou l’appropriation des biens matériels) et en terme symbolique (déterminer ce qui est socialement légitime, tout ce qui du crédit, du discrédit, de la connaissance et la reconnaissance…)
- Le champ politique :


est structuré autour du contrôle de l’appareil de l’État (les acteurs, les institutions, les autorités gouvernementales) au plan matériel et symbolique
- Dans une perspective substantialiste (matérialiste) :

au sens économique du terme, le pouvoir est lié à la situation de disposition ou d’accumulation de capital (en terme matériel)
- Dans une perspective institutionnaliste :

le pouvoir désigne l’État, les agents de la société civile, les gouvernants et l’ensemble des institutions constitutionnelles des pouvoirs publics et des instances politiques diverses


- Dans une perspective interactionniste :

le pouvoir désigne la relation établie entre deux ou n personnes en mobilisant les ressources pour obtenir un tel résultat d’après un certain comportement suggéré. C’est un pouvoir sur quelqu’un.
1 – L’exercice du pouvoir envisagé comme restriction à la liberté d’autrui (en termes de l’autonomie de la volonté et le consentement) :
- C’est le rapport entre le pouvoir et la liberté qui est mis en question :

l’exercice de pouvoir sur l’autrui peut mener à une limitation de sa liberté ou la mettre en péril. Et donc l’autonomie de la volonté de la personne est en question.

- La liberté se situe dans le sentiment subjectif d’être en accord avec les contraintes sociales externes.
2 - l’exercice du pouvoir envisagé comme la cause d’un comportement :

c’est le rapport entre le pouvoir et la responsabilité du comportement qui est mis en question

A exerce un pouvoir sur B dans la mesure
où il obtient
une action Y
que ce dernier n’aurait pas effectuée autrement.

Cette situation engendre la difficulté
d’imputation
et celle
de conflits d’intérêts et d’aspirations

3- l’exercice du pouvoir envisagé comme la manifestation d’un échange inégal
C’est le déséquilibre
de l’échange qui signale
l’importance du pouvoir de l’une de parties sur l’autre
Pouvoir d' injonction
- l'injonction est assortie d'une sanction qui relève de l'univers de punition.

- cela en cas de refus du comportement suggéré

- elle relève de la norme juridique, de la prescription morale ou de l’injonction de fait
Pouvoir d'influence
- l'influence relève de l'univers de la récompense voire de la séduction

- cela en cas d'acceptation du comportement suggéré

- elle repose soit sur la persuasion ou l'autorité légitime
Full transcript