Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Max ERNST, L'Europe après la pluie II, 1942.

Quelques pistes de réflexion sur le tableau
by

chauvreau fred

on 7 July 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Max ERNST, L'Europe après la pluie II, 1942.

Max ERNST, L'Europe après la pluie II, 1942
,
huile sur toile (148,2 x 54,9 cm),
Wadsworth Atheneum Museum of Art, Hartford, États-Unis.

OBSERVER
Que voit-on dans ce tableau ?

A/ Ce tableau semble nous montrer un
paysage indéfini
, entre le minéral et le végétal.

B/ nous pouvons deviner des créatures qui paraissent
se fondre dans le décor.


PRESENTER

Max ERNST (1891-1976), L'Europe après la pluie II, 1942.

Max ERNST, artiste français d'origine allemande, peintre
et sculpteur, est une figure majeure du mouvement Dada et Surréaliste.

Contexte
:
"Ce tableau, réalisé entre 1940 et 1942 montre un
paysage imaginaire
, couvert de
ruines
, symbole du cataclysme qui s'abat sur l'Europe. Lorsqu'il achève ce tableau, il sait qu'Hitler domine l'Europe, alors soumise à des
bombardements
[...]"
extrait de Histoire des Arts 3ème, éditions Nathan, 2013.


COMPARER
Partie à compléter par les professeurs d'Histoire :

...
Max ERNST appartient au mouvement
Surréaliste.

Partie à compléter par les professeurs de Français :

...


MOT CLÉ :

SURRÉALISME:
mouvement artistique né en 1924, qui veut se libérer de la Raison en laissant libre cours au
rêve
, au
hasard
et aux jeux de l'
inconscient
dans sa création.

Définition esthétique :
n. m.
Automatisme psychique pur
par lequel on se propose d’exprimer, soit verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée. Dictée de la pensée,
en l’absence de tout contrôle exercé par la raison
, en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale.

ENCYCL. Philos. Le surréalisme repose sur la croyance à la réalité supérieure de certaines
formes d’associations
négligées jusqu’à lui, à la toute-puissance du
rêve
, au jeu désintéressé de la pensée.

André BRETON, Manifeste du Surréalisme, 1924
Quel est
l’objectif du surréalisme
?

A/ Le Surréalisme , à partir de 1924, vise à
dévoiler l’inconscient
dans la création artistique.

B/ Il s’inspire des théories de la
psychanalyse

C/ qui étudie
nos angoisses et nos désirs cachés
.

Mot clé :
Hybride.
Comme dans les
images du rêve
,
tous
les éléments se mélangent
:
le minéral, le végétal, et l'organique fusionnent.
Un rocher se transforme en homme ou en animal,
et vice-versa.
La logique a disparue.
L'inconscient est souverain.
Comment le peintre procède t-il pour faire apparaître des images ?

a / Le peintre utilise des
procédés aléatoires
(issus du hasard) :

b/ la technique du
frottage
:
empreinte
qui
donne un aspect étrange à des éléments banals
(exemple: frottage d'un mur ou du trottoir).

c/ la pratique du
décalcomanie
:
deux surfaces peintes appliquées l'une contre l'autre, le mélange des couleurs dues au hasard suggère des formes figuratives.

d/ L'artiste
complète les formes
aléatoires, au crayon ou au pinceau, pour les
rendre reconnaissables.


Une sorte de licorne semble surgir des ruines au galop.
une figure féminine, minérale,
observe l'arrière-plan.
un garde à tête d'oiseau, portant une lance,
semble surveiller le paysage.
mot clé :
hasard.

Max ERNST
s'emploie à
libérer l'inconscient
- du peintre et du spectateur - en utilisant des
techniques
qui favorisent le
hasard
:
frottage
,
grattage, décalcomanie.

il vise ainsi à rendre
étrange
des éléments issus du quotidien (ex: frottage d'un vieux mur) et à créer des
images qui semblent sorties d'un rêve.

Il utilise la
paréidolie
:
association d'un
élément informe
à un élément identifiable, souvent une forme humaine ou animale.

Exemples de paréidolie:
des visages semblent surgir
de notre quotidien ou de la nature.

Max Ernst s'inscrit dans la tradition des
paysages anthropomorphes
( qui ont une forme humaine) apparus au XVII siècle.

Matthaus MERIAN, paysage anthropomorphe, 1610.
Full transcript