Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

BOWLING-MAGAZINE

No description
by

Joseph MCHEL

on 19 March 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of BOWLING-MAGAZINE

le 10-pin bowling
Remarque 1
: Un perfect game survient lorsque l'on fait 12 strikes c'est-à-dire que l'on fait tomber toutes les quilles à chaque lancer de la partie. Le record est détenu par Parker Bohn III en ayant gagné 85 parties en 24 saisons.

Remarque 2
: Le centre de gravité des quilles est tel qu'elles chutent systématiquement dès que leur inclinaison est de 9°.
Les quilles au bowling :
Histoire du bowling :
- An 0 : jeu avec des pierres pratiqué par les légionnaires romains.
- Moyen-Âge : jeu de quilles introduit en France.
- XIXè siècle : Bowling "moderne" aux États-Unis.
- 1895: fédération
American Bowling Congress
.
- 1901 : Premier championnat à Philadelphie.
- 1945 : bowling moderne introduit en France par les soldats américains.
-1957 :
Fédération Française des Sports de Quille

Masse : 2,7 kg à 7,258 kg (9 à 16 livres)
Diamètre : environ 22 cm
Matériaux : polyester, plastique, caoutchouc dur, uréthane
→ Surface lisse
→ Portent des numéros avec leur poids en livres
→ Percées de 3 trous pour les doigts
$1.25
Jeudi, 20 Février, 2014
Vol XCIII, No. 311
Mais comment a-t-il fait ?!
Jason Belmonte aligne trois scores parfaits de suite
Le comptage des points :
Strike
: renverser les 10 quilles en lançant une seule boule
10 points + le nombre de quilles qu’il renverse lors des deux prochains lancers.
Indiqué par un “X” dans la case gauche du frame.

Spare
: renverser les 10 quilles avec 2 lancers de boule
10 points + le nombre de quilles renversées au lancer suivant.
Indiqué par le nombre de quilles renversées au premier lancer, suivi d’un “/”.
BOWLING-MAGAZINE
Jason Belmonte savourant sa victoire écrasante, 300-205, face au finlandais Osku Palermaa, décrochant ainsi sont titre de champion du monde et la modique somme de 1 000 000 de dollars.
Diamètre : 11,4 cm
Hauteur : 38,1 cm
Masse : 1,5 kg
Matériaux : Bois et plastique
Placement des quilles
Un strike dépend-t-il uniquement du joueur ?
Les boules de Bowling :
Généralités
Boules spécifiques :
Boule droite (dure):
Partie centrale plus légère que la coque.
Pas de noyau.
Généralement utilisée pour faire un spare afin de viser la quille restante grâce à sa trajectoire linéaire.

Boule réactive (suiveuse) :
Noyau incrusté en son centre, coque autour de la boule.
Généralement utilisée pour tenter le strike.
Les boules de Bowling :
Les boules de Bowling :
Le noyau
Masse de forme variable, plus lourde que la coque.
Lorsqu'on donne des rotations : axe différent de son axe d'origine → va tout faire pour se remettre droit

Caractéristiques différentes : forme, répartition des masses, taille, etc...
Toutes les boules sont différentes, certaines possèdent un noyau plus "fort" et d'autre un noyau plus "faible".

La piste :
Largeur : 1,05 m
Longueur : 19,15 m
Matériaux : bois, synthétique
Huilage de 12 à 14 m de façon dégressive
Quart restant laissé sec
Zone de différence de rugosité
= Breaking Point
Huilage de la piste :
Boule glisse sur partie huilée, puis accroche sur le sec et se met à rouler.

→Changement de trajectoire
Remarque : Un huilage peut être représenté par un graphe. il permet de visualiser les différentes épaisseurs d'huile se trouvant sur la piste.
Frottement, accrochage de la boule
Coque de la boule + huilage de la piste font varier la trajectoire.
La coque :
-
Boule mate (ou satinée)
= boule réactive
Roule plus vite et avant le breaking point
Accroche plus, absorbe plus l'huile de la piste
Remarque : inutilisable si elle absorbe trop d'huile → l'essuyer à chaque lancé

-
Boule brillante
= boule droite, de Spare
Absorbe moins l'huile de la piste, accroche moins.
Moins de friction. Plus de glisse,
Réagit plus tardivement sur la piste

Frottement, accrochage de la boule
La piste :
La boule glisse sur partie huilée & réagit sur la partie sèche.
Distance de huilage varie selon les pistes.
+ le huilage est long, + la boule change de direction tardivement
+ la dose d'huile est élevée, + la boule va glisser

S'il n'y a pas beaucoup d'huile sur la piste mais qu'elle est longuement huilée : friction moins importante = réactions moins violentes

Remarque : Il est utile d'avoir différentes boules lorsque l’on évolue sur des conditions de jeux variables.

Combinaison huilage + revêtement =
coefficient de friction

Ces deux facteurs + présence ou absence de noyau = variation de la rotation de la boule = changement de trajectoire

La trajectoire de la boule liée à sa rotation
-
Boule mate
: effet plus prononcé. Trajectoire curviligne

-
Boule brillante
: percée de manière à garder une trajectoire la plus rectiligne possible.
Partie huilée :
Boule glisse
Masse du noyau s'équilibre autour de l'axe
de rotation =
Bande de roulement
Partie sèche:
Boule roule
Axe de rotation bascule jusque 0°
Noyau se remet droit = changement de trajectoire
Expériences en vidéo
Boule mate :
Trajectoire de la boule mate
Boule polie :
Trajectoire de la boule polie
Boule satinée :
Trajectoire de la boule satinée

Boule dure :
Trajectoire de la boule dure
Techniques du joueur
Techniques de lancés :
1) Main au dessus
2) Main en dessous
3) À deux mains

Important :
→ Bien observer
→ Phase d'approche
→ Précision
Positionnement du joueur par rapport à la piste :
La poche
Effets donnés à la boule
Comment donner un effet à sa boule?
Pour un débutant :
- paume de la main vers le haut
- poignet rigide et droit
- si le pouce est vers le haut, la boule ira droit...
Pour un joueur confirmé :
- tirer sur les doigts = donner une impulsion à la boule → rotation
- poignet rigide et droit
- tourner le poignet de 45° vers la gauche = boule tournera vers la gauche peu avant les quilles

Ce que la physique apporte à notre TPE :
Calcul du poids de l’impact boule/quilles :
Poids de la boule * vitesse linéaire de la boule = force (ou kg force) dans les quilles.
Maxime, 5 ans.
Boule de 6 livres (3 kg)
Vistesse de la boule : 15 km/h
Vise la poche entre les quilles 1 et 3
Même un enfant est capable de faire un spare ! Il ne s'agit donc pas de force mais de précision et de technique.
3kg x15 km/h = 45 kg d'impact dans les quilles
EN CONCLUSION :
Nombreux facteurs pris en compte :
- capacités du joueur
- huilage de la piste
- noyau de la boule
- revêtement de la boule
→ influencent sa rotation, donc sa trajectoire

Le noyau va se remettre droit sur la partie sèche = effet remarqué sur cette zone
Boule mate : accroche + la piste
Boule brillante : accroche peu la piste

Il existe de nombreuses combinaisons huilage/revêtement/noyaux, mais aussi de nombreux joueurs, tous différents !

Faire un strike ne dépend pas que du joueur (malgré son lancé, sa position et l'effet qu'il donne), tous ces facteurs sont complémentaires de ses capacités,
car même la boule la plus performante entre les mains d’un novice n’aura pas une grande efficacité.
Full transcript