Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

La finitude et l'insécabilité des ressources essentielles: Mécaniques et problèmes de la biosphère

No description
by

Charle Desbiens-Lamarre

on 14 September 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La finitude et l'insécabilité des ressources essentielles: Mécaniques et problèmes de la biosphère

INTERACTIONS ENTRE ESPÈCES
Mécanisme de fonctionnement de l'écosystème

Prédation
Symbiose / Mutualisme
Commensalisme
Parasitisme


BIODIVERSITÉ
La variabilité au sein des organismes vivants, au sein des espèces, entre les espèces, au sein des écosystèmes et entre les écosystèmes.

La biodiversité est un facteur important de la résilience des écosystème
Plus un écosystème est diversifié, mieux il survit.
(Stabilité, Résilience)
ÉCOSYSTÈME
Unité fonctionnelle de base de maintien de la vie

Il n'y a pas de limites exactes aux écosystèmes: ils sont liés entre eux et constituent un écosystème plus vaste
Voir: Théorie de Gaïa
James Lovelock
UN ÉCOSYSTÈME
EST:
Unité de transformation de l'énergie

N'EST PAS:
Une collection de chaînes alimentaire

MAIS BIEN:
Un RÉSEAU TROPHIQUE
(trophê: grec pour nourriture)
La finitude et l'insécabilité des ressources essentielles: Mécaniques et problèmes de la biosphère.
Règle primordiale du parasite:
Ne pas tuer son hôte.



Mais:
Cancer / Virus
... et Humain ?
3 niveaux trophiques:
Primaire (autotrophes): Plantes, algues, certaines bactéries
Phototrophe: Solaire + eau + substances simples
Chimiotrophe: oxydation comme source d'énergie

Secondaire (hétérotrophes): Herbivores / carnivores
Production d'énergie à partir de matière organique

Décomposeurs: (Champignons, bactéries, acariens, insectes, vers)
Transforment la matière morte en composés plus simples.
Essentiels à la fermeture de tous les CYCLES.

Cycle du carbone
Mécanismes de base: Photosynthèse et combustion aérobique

Photosynthèse:
CO2 + H2O + SOLAIRE
=
synthèse des hydrates de carbones (HC)

Combustion aérobique:
HC + O2
=
H2O et CO2
**Espèce clé de voute**

Espèce dont l'action est plus importante que sont importance relative (biomasse).

Retirer de telles espèces peut détruire un écosystème très rapidement.

Ex: insectes pollinisateurs, vers de terre...

La perte des espèces clé-de-voute est la principale menace de la baisse de biodiversité

Cycle de l'azote
Champignons et bactéries libèrent les nitrates (processus à plusieurs étapes)
contenues dans le sol
(matière organique, pluie)
pour leur ré-utilisation par les plantes.

Les bactéries dénitrifiantes en libèrent une partie dans l'atmosphère

Eutrophisation

Cause:
Trop de fertilisants (nitrates)
Ruissellement dans les cours d'eau
Production élevée d'algues (eutrophisation)
Baisse de la biodiversité
Hausse de la toxicité
Etc.
Empreinte écologique
Tyrannie du présent

Inégalités verticales / temporelles
(Générations futures)

Types de menaces
Autres
Pollution chimique
Bio-Accumulation
Produits organico-persistants (POP)
BPC, DDT, Métaux lourds
Pollution biologiques
(Espèces exotiques)
(moule zébrée, carpe asiatique)
Hydrosphère
Acidification des
eaux de surface et océans
Causée par pluies acides (oxyde de souffre et d'azote (carburants fossiles)
Atmosphère
Changements climatiques

Couche d'ozone

Pluies acides

Smog
PRINCIPE
DE
PRÉCAUTION
Si évaluation complexe et difficultés à établir les preuves scientifiques
Rio 1992


Renversement
du fardeau de la preuve:

En cas de risques de dommages graves ou irréversibles,
l'absence de certitudes scientifiques absolues
ne doit pas servir de prétexte
pour ne pas adopter
des mesures effectives
visant à prévenir
la dégradation
de l'environnement
Quatre sagesses de la finitude
et de l'infini

Concevoir
la vérité de l'infini.
Accepter
notre propre finitude.
Reconnaître
notre satiété.
Gérer
la finitude de notre habitat.

Biosphère
VS
Éconosphère
Tensions entre
deux systèmes
Système infini (économique)
Illusions passées et actuelles

Système fini (biologique)
Limite absolue du stock donné
Limite temporelle du renouvellement
Limite mécanique du système

(Domaine de la production, distribution (échanges) et consommation de biens et services).
Surface de sol nécessaire à un individu pour vivre.

Inclut tous les intrants (aliments, matériaux, énergie, etc.) et extrants
(assimilation des déchets produits)

Chacun dispose de 2.1 Ha pour vivre de manière durable
Actuellement la moyenne est 2.7 Ha

Chacun gruge donc 0.6 Ha sur le "
capital environnemental
".





Ensemble des composants naturels de la planète Terre: Air, Eau, Minéraux, Végétaux, Animaux...

Ainsi que les phénomènes et interactions qui s'y déploient: Climat tempéré, Disponibilité des ressources, etc.

Capital
environnemental
Services écosystémiques
Écologie
Science interdisciplinaire (biologie, physiologie, géographie, géologie, climatologie, hydrologie, etc.)

Étudie les dynamiques des espèces vivantes, des communautés d'espèces et des écosystèmes.

Science des écosystèmes.

Capacité de
retour au point
d'équilibre après perturbation.
Résilience
Plus un écosystème est diversifié, résilient, équilibré et riche, plus il peut aider le système économique en lui fournissant des
services écosystémiques
.

Deux tyrannies
et deux tragédies
Tyrannie du court terme
L'économie et l'écologie ne sont pas distincts: ce n'est qu'une question de termes (court et long terme).
Tragédie des
biens communs
Tout part d'une tension entre l'infini et le fini.
Crues majeures sur le Yangzi Jiang
suite à des pluies diluviennes
100 000 km2 évacués
15 millions de sans-abris
25 G $ de pertes économiques

Facteurs aggravants
Déforestation massive
du bassin versant (85 %)

Pertes de lacs le
long du fleuve
Déversements de pétrole,
déchets solides (plastiques)
etc.
La pollinisation des amandiers
en Californie (Central Valley)
Monoculture :
Destruction des habitats
des insectes pollinisateurs

Importation annuelle
de 1,5 million de ruches
pour la période de floraison

Coût de l'opération:
225 M $
L'approvisionnement en
eau de la ville de New York
Deux sources:
Catskill/Delaware 90 %
(Eau traitée, mais non filtrée)
Stratégies de gestion des bassins versants (100 M $ année)
Gestion du territoire
Acquisition de terrains
Subventions aux infrastructures

Croton (East of Hudson) 10 %
Coût de la centrale de filtration: 3,2 G $
9 M de consommateurs
(5,3 Gigalitres par jours)
Substituabilité
La tragédie de l'
Écolocauste
Éco: Habitat
Causte: Brûler
Sommes-nous tous des "collabos" ?
Un cas: Le sable
Full transcript