Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

L’intelligence économique

No description
by

radia zaki

on 10 April 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of L’intelligence économique

Partie théorique
L’intelligence économique
L’intelligence économique en 9 mots
La frontière entre l’intelligence économique et l’espionnage
De nombreuses personnes confondent l’espionnage économique avec l’intelligence économique. Il est évident que la frontière entre ces deux disciplines est devenue assez floue depuis quelques années.
Plan
Introduction
Partie théorique :

I. Définitions et historique:
Définitions
Historique
II. L’intelligence économique en 9 mots
III. Objectifs de l'intelligence économique
IV. La Frontière entre l’intelligence économique et l’espionnage

Le MAROC et l'intelligence economique

Conclusion

Introduction
Les objectifs de l'intelligence économique
Historique

le concept d'intelligence économique est inventé par Harold Wilensky dans le
début des années 1960 aux Etas Unis
Jusqu’au début des années 1990, ce concept ne se développait guère au delà de la sphère académique. Le monde de l’entreprise s’intéressait fort peu aux ressources offertes par l’information, car l’économie de l’immatériel était encore marginale, et les technologies de l’information et de communication n’avaient ni pénétré ni les champs économique, ni la société « civile ».
Après la fin de la menace soviétique et la disparition du monde bipolaire, la globalisation des marchés s’accéléra.
Cette situation originale induit d’autres rapports de forces entre organisations, rapports définis par le concept de guerre économique.

Prendre conscience
Définir le besoin



Collecter



Traiter



Formaliser



Diffuser



Exploiter



Protéger

L’anticipation



La connaissance des autres



Ne pas se laisser surprendre

Mais la différence majeure est que l’intelligence économique utilise des moyens entièrement légaux pour obtenir des informations. Ce n’est pas le cas de l’espionnage économique qui est une technique basée sur sur des moyens classés parmi les actes criminels (corruption, piratage, vols de documents, écoutes téléphoniques…)
80% des renseignements obtenus sur des entreprises sont le fruit de combines légales.
Il s’avère bien souvent inutile de prendre des risques par infraction puisqu’un grand nombre d’informations stratégiques des entreprises se trouvent à la portée de tout un chacun, c’est à dire sur la Toile, lors de colloques ou de salons professionnels. Il faut toutefois savoir les trouver et les analyser.
C’est à ce stade-ci qu’intervient l’intelligence économique. De nombreux spécialistes de l’intelligence économique ainsi que des officiers des services de renseignements affirment que l’intelligence économique est bien plus efficace que toutes les « jamesbonderies ».
Cependant Le cadre légal il n’a pas de référentiel mondial ce qui est légal dans un pays ne l’est pas forcément dans un autre .
CONCLUSION
I-Définitions et historique :
definiton de Harold Wilensky(1967):
l’activité de production de connaissance servant les buts économiques et stratégiques d’une organisation, recueillie et produite dans un contexte légal et à partir de sources ouvertes.
Le rapport
MARTRE
(1994) donne la définition suivante :
L’ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement et de distribution, en vue de son exploitation, de l’information utile aux acteurs économiques. Ces diverses actions sont menées légalement avec toutes les garanties de protection nécessaires à la préservation du patrimoine de l’entreprise, dans les meilleures conditions de délais et de coûts
Définitions:

L'intelligence économique
L’association Française de Développement de l’Intelligence économique (2001) donne la définition suivante :

Consiste à surveiller de façon continue puis analyser les informations les plus à jours sur son environnement
Implique une parfaite collaboration entre services, expertises afin de confronter et mettre en perspective le plus efficacement possible les informations.
Implique de surveiller l’information web, l’information terrain mais aussi d’intégrer l’information interne à l’entreprise.

Consiste à mettre en place un processus de veille faisant appel à l’ensemble des types de veille pratiqués au sein d’une organisation : veille technologique, veille juridique, veille concurrentielle…

Veille stratégique :

Est la donné dont ont besoin les différents niveaux de décision de l’entreprise pour élaborer et mettre en œuvre de façon cohérente la stratégie et les tactiques nécessaires à l’atteinte des objectifs définis par l’entreprise dans le but d’améliorer sa position dans son environnement concurrentiel.

L’information utile :

Est l’élément qui différencie fondamentalement l’offre d’une entreprise par rapport à ses concurrents

Avantage concurrentiel :

La genèse :
la disparition du monde bipolaire a entrainé une globalisation des marchés

L’avènement du concept de guerre économique
une vaste réflexion collective est menée sur les enjeux de l’information dans la société
résultats du rapport
:

il convient de réaliser des efforts en matière de culture stratégique

necéssité du développement de formations spécialisées dans l’enseignement supérieur

généralisation des aides à l’implantation de structure d’intelligence économique dans les entreprises

Conséquences :

les enseignements se multiplièrent. Il n’est désormais plus tabou de discourir sur l’intelligence économique, que ce soit au niveau étatique ou chez les acteurs privés

Le rapport Martre
Analyser
Sources internes
1-Les fichiers :
-Clients
-Fournisseurs
-Prospects du personnel

2-Les personnels :
-commerciaux
-acheteurs
-collaborateurs,
-stagiaires

3-L’expérience :
-analyse des succès et des
échecs


4-Le traitement des demandes externes :
-courriers reçus
-interrogation du site web
de l'entreprise
-CV transmis
5-Les documents internes :
-tableaux de bord
-documents de gestion
-guides de procédure interne
-comptes-rendus de réunions
-études marketing
-rapports d’étonnement
-cahiers de laboratoire

Source externes
1-Le réseau Internet :
-Web
-Blogs
-réseaux sociaux

3-Les institutions :
-administrations
-réseaux consulaires
-organisations et fédérations
professionnelles
-syndicats

4-Les manifestations :
-colloques
-salons
- voyages d’affaires

5-Experts :
-centres techniques
-consultants privés


2-Les partenaires :
-Fournisseurs
-Financiers
-Clients

Influence (lobbying)
L’intelligence économique est l’ensemble des moyens qui, organisés en système de management de la connaissance, produit de l’information utile à la prise de décision dans une perspective de performance et de création de valeur pour toutes les parties prenantes.
inductions de nouveau rapports de force entre les organisations
L'intelligence économique au Maroc
Carte visite de l'AMIE:
Date de création : 2006
Président : Mr Abdelmalek Alaoui
Objectifs : Encadrement des organisations (entreprises, administrations et associations professionnelles...) en matiére d'intelligence économique
Membre fondateur de l’Association internationale francophone de l’intelligence économique. Elle y occupe d’ailleurs la vice-présidence chargée de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

Quelle place occupe l'intelligence économique au maroc ?
l'intelligence économique est bien implanté dans les grands groupes:
ONCF
Meditel
OCP
Banque centrale populaire
mais elle est peu utilisée dans les PME

Proposition 1
Favoriser l’intégration numérique des acteurs à travers l’utilisation d’une plateforme de veille nationale unique de type «big data» intégrée et sécurisée : ce dispositif numérique permettra à tous d’accéder à tout.
Proposition 2
Conditionner graduellement l’attribution des budgets à la mise en ligne, au sein du système national de veille, des études, analyses et autres prestations intellectuelles à caractère économique et stratégique.
Proposition 3
Structurer un plan national de veille stratégique pour les acteurs existants, afin d’organiser une couverture sectorielle transverse destinée à mettre à profit leur complémentarité à travers un effort de spécialisation.
Proposition 4
Lancer une mission de réflexion indépendante visant à déterminer l’image réelle du Maroc dans le monde qui permettrait de sélectionner les capteurs pertinents à surveiller.



Proposition 3
Structurer un plan national de veille stratégique pour les acteurs existants, afin d’organiser une couverture sectorielle transverse destinée à mettre à profit leur complémentarité à travers un effort de spécialisation.
Proposition 4
Lancer une mission de réflexion indépendante visant à déterminer l’image réelle du Maroc dans le monde qui permettrait de sélectionner les capteurs pertinents à surveiller.
Conclusion
Full transcript