Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Football et Intégration

No description
by

Chaud Patate

on 26 January 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Football et Intégration

Football et Intégration
Introduction
Le football est un sport collectif qui oppose deux équipes de onze joueurs dans un stade, il est, à ce jour, le sport le plus populaire au monde avec des millions de pratiquants et de passionnés qui suivent les matchs au niveau national et international mais c'est aussi 2.100.000 licenciés dont 1 million de jeunes. C'est 1 million de matchs joués par an et 18.000 clubs amateurs. Il contient également 350.000 bénévoles qui défendent au quotidien ce sport. (Chiffres déclarés par Nathalie Boy de LA TOUR, Déléguée générale de la Fondation du Football lors d'une conférence sportive en 2012.) Le football est un générateur de lien social comme l'indique Patrick Mignon, chercheur en sociologie,dans le rapport social de l'UEFA pour l'année 2012: on peut en discuter "n'importe où et avec n'importe qui". On peut dès lors se demander en quoi le football est un facteur d'intégration. Pour répondre à cette interrogation, nous étudierons dans une première partie les liens entre football et immigration ainsi qu'aux apports de cette pratique sportive au niveau individuel (valeurs positives) puis dans une seconde partie, nous nous consacrerons aux limites de cette intégration et aux résultats presque insuffisants tant sur le plan individuel que collectif du Football. (valeurs négatives)
L'intégration des populations immigrées à travers le football
Football, immigration et intégration
En France, l'histoire du football est fortement liée à celle de l'immigration. Il y a eu l'apport de joueurs d'origine étrangère comme Youri Djorkaeff, Michel Platini et Zinédine Zidane, sont respectivement, à divers degrés, des petit fils et fils d'immigrés italiens et algériens. A la suite de la victoire de l'équipe de France 1998 et à l'Euro 2000, il y a eu une grande euphorie. L'équipe de France multiculturelle, dite "Black,Blanc,Beur" , était alors celle où le pays entier se reconnaissait sans se préoccuper de la couleur de peau ou de la religion. Les journalistes, les hommes politiques et les milieux sportifs s'accordent sur le fait des vertus de l'intégration par le football (Robin LEPROUX, président du Paris Saint Germain a déclaré ceci lors de la conférence de l'Agence nationale pour la cohésion et l'égalité des chance en 2012 :"
Je possède une conviction absolue sur le fait que le football crée un lien social et contribue au processus d'intégration. Le football représente des occasions de rencontres, des occasions d'échanges, des occasions de se raprocher de l'autre..."
. ) Beaucoup de français ont en tête cet exemple d'intégration qu'est Zinedine Zidane, il apparaît comme "le sportif issu du peuple qui a réussi grâce au sport". Aussi bien son talent de footballeur comme son histoire avaient fait de lui la personnalité préférée des français (élu plus de 6 fois au rang de personnalité préférée des français par l'Institut Français d'Opinion Publique dans le Journal du Dimanche).
Le football apparaît comme permettant de vivre ensemble, d'apprendre à gagner et à perdre, d'apprendre l'effort. Il sert aussi à lutter contre le racisme et à construire la cohésion sociale et cela à n'importe quel âge. Le cas de Zinedine Zidane et d'autres footballeurs ont montré que le football semble fonctionner aussi comme un ascenseur social si l'on prend l'exemple du footballeur Adil Rami qui a grandi dans un quartier populaire de Fréjus dans le sud de la France. Jusqu’en 2006, il travaille comme agent de propreté, puis comme détagueur à la mairie. Il joue aujourd’hui dans l’équipe de France de football et évolue dans le club italien de l'AC Milan et gagne plus de 2 millions d'euros par an.
Adil Rami défenseur de l'équipe
de France
Il y a eu de nombreuses choses faites pour aider à l'intégration des populations immigrées par le football et ce plus particulièrement en France, "ces jeunes issus de l'immigration trouvent dans cette pratique sportive un encadrement, une hygiène de vie et des règles" ((extrait du document « L'immigration », site internet France Diplomatie, ministère des Affaires étrangères). Cette relation qu'entretien le football français avec l'immigration est donnant donnant, en effet les jeunes étrangers sont bénéfiques pour les grandes équipes de football (Il y a, partiellement, une dénationalisation: 30% des effectifs des clubs professionnels français sont aujourd’hui composés d’étrangers) comme Marseille ou Lyon qui les recrutes dans leurs pays d'origine leurs offrant ainsi de nouvelles opportunités de carrière aux enfants du regroupement familial, dans une société où l’ascenseur social semble partiellement bloqué. L'équipe de foot obtient en retour un sportif de talent qu'ils n'auraient pas forcément obtenu en France.
Le football crée ainsi un lien social et contribue au processus d'intégration; il représente des occasions de rencontres, d'échanges permettant donc de se rapprocher à l'autre. La pratique du football participe beaucoup à la restauration de la socialisation, la citoyenneté. (d'obtenir pleinement les droits politiques et ainsi participer à la vie civique de la société, l'égalité donc.)
Nous allons voir dans la partie suivante que l'enchantement suscité par la victoire de 1998 n'est qu'un point parmi tant de valeurs que le foot a pu apporter...
Les limites de l'intégration
La réussite de quelques sportifs issus des milieux populaires et sélectionnés dans les équipe de France de football, si elle contribue à l'intégration par le sport, fait cependant écran à la réalité dans laquelle se trouvent de nombreux jeunes issus de l'immigration en difficulté d'insertion socio-professionnelle. Il faut donc relativiser et contextualiser les effets intégrateurs du football. Dans cette même perspective de révéler les ambiguïtés du processus d'intégration, on peut se référer au match interrompu entre la France et l'Algérie, en 2001. En effet, le match France-Algérie a été arrêté à la suite de l'invasion du terrain par des jeunes issus de l'immigration, après que la Marseillaise ait été sifflée. Ces incidents ont plutôt desservi les discours sur l'intégration par le football. Cet acte, qui peut paraître anodin au premier abord, nous montre que les conflits entre communautés n'étaient pas réglés. 7 ans après ce débordement il y a eu un face à face organisé par le journal sportif SO FOOT entre Lilian Thuram, défenseur de l'équipe de France lors de la coupe du monde 1998 et Mamadou Ndiaye, un jeune français qui avait pénétré sur le terrain lors du match; celui ci s'était fait empoigner durant le match par le sportif et lui aurait dit ces mots: « Ce que tu fais, ce n’est pas bien ! Tu donnes une mauvaise image de toi aux racistes, les gens qui regardent la télé. Ils vont être bien contents d’avoir de quoi vous rabaisser. Est-ce que tu te rends compte de ce que tu es en train de faire ? ». Lors de interview le défenseur de l’équipe de France lui demanda pourquoi il existait ce climat de haine. La réponse était claire : « A cause des problèmes de racisme, des problèmes de la société, de l’intégration […] On ne vit pas comme tout le monde. » En plus de ça il y a le soucis d'appartenance à une identité; le problème de Mamadou sur la question de l’identité reste donc posé : en France, il se dit sénégalais et au Sénégal on lui dit qu’il est français.
La vision "Black-Blanc-Beur", née au soir de la victoire des footballeurs tricolores lors de la Coupe du Monde de football de 1998 est trop longtemps demeurée un leurre qui a servi de contre-feu aux problèmes communautaires de la société française tels que l'intégration ou l'identité.


Après avoir discuté du football en tant qu'intégrateur des populations immigrées, nous allons dans la partie suivante voir en quoi il peut présenter un moyen d'intégration de l'individu quel qu'il soit.
L'intégration de l'individu par
le football
Le football comme moyen d'intégration
L'intégration sociale est définie comme la capacité de l'individu à participer aux relations sociales habituelles et de les maintenir. Par son caractère collectif et éducatif (apprendre la persévérance, le courage), le football constitue un outil efficace d'intégration sociale. Le football permet de construire le lien social entre les individus. Il incite à apprendre les règles du jeu, à apprendre à gagner à perdre, à respecter les règles sur un terrain. Il révèle aussi les qualités profondes de l'être comme la volonté, le dépassement de soi.
Le football est une activité humaine qui repose sur des valeurs sociales, éducatives et culturelles essentielles. Il est un facteur d'insertion, de participation à la vie sociale et d'acceptation des différences comme le démontre cette fabuleuse photo ainsi que cette citation d'un des deux joueurs d'une équipe de football qui a réussi à souder Hutus et Tutsis au sein d'un groupe uni.
Pour rappel en 1994, entre avril et juin, 800.000 personnes ont été tuées par leurs voisins ou leurs connaissances, pour la simple raison qu’ils étaient Tutsi. Dans l'article "Rwanda, la surface de réparation" fait par l'émission ‘Sport & films’ sur la chaîne Arte, il est dit que certains tutsis ont miraculeusement échappés au génocide et le football y est pour quelque chose. Ils ont été sauvés par des coéquipiers qui les ont cachés ou par la bonne grâce des miliciens qui les ont épargnés en souvenir de leurs exploits footballistiques.
Par ailleurs, le football a un autre grand aspect positif car il permet aux adolescents de s'identifier à leurs héros et cela favorise la structuration de la personnalité , ce système de "héros" va permettre d’orienter un groupe en établissant ce qui est bien/mal, les exemples à suivre, en donnant une ligne directrice à leurs actions; c'est pourquoi beaucoup de jeunes vont s'identifier à des personnes comme Cristiano Ronaldo ou Lionel Messi car ils vont représenter, pour eux, un symbole de réussite autant social que économique et c'est ce qui va les pousser à l'inscription dans un avenir.

D'ailleurs, les initiatives des fédérations et des pouvoirs publics se sont multipliées à la suite de la Coupe du Monde 1998 pour favoriser l'insertion sociale d'adolescents privés à la fois de repères sociaux et d'images valorisantes d'eux mêmes (Ex: Football Against Racism in Europe qui, comme son nom l'indique, lutte contre le racisme en Europe et aide à la cohésion et l'insertion des jeunes dans la société).
En matière d'initiatives, on peut également parler de l'UEFA (Union des Associations Européenes de Football) qui lutte contre la discrimination à tous les niveaux du football professionnel et amateur dans l'ensemble de l'Europe et qui a pour mission de promouvoir les principes d'unité et de solidarité. L'UEFA a également pour objectif de sensibiliser au potentiel intégrateur du football. L'UEFA a mis en place des partenariats avec des organisations qui combattent des problèmes comme le racisme, la violence... Parmi ses partenaires pour la période 2012-2017 , il y a "Football Against Racism in Europe" qui lutte contre le racisme et les discrimination dans le football. Il y a également le "football pour tous" qui a pour but d'aider les personne en situation de handicap à participer la vie sociale. Selon le rapport de l'UEFA sur la responsabilité sociale, l'accès au sport (en tant que joueur ou spectateur) des handicapés (paralytiques cérébraux,sourds, aveugles..) est un objectif prioritaire car "50%" d'entre eux" (en Europe) n'ont jamais pris part à des activités de loisir ou sportives. Les infrastructures des stades font l'objet d'un investissement en vue de faciliter l'accessibilité au stade des personnes à mobilité réduite car comme l'affirme Joyce Cook, la directrice générale du CAFE dans ce rapport : " Sans un bon accès, les handicapés sont tout simplement exclus des événements sociaux comme le football". Lors des quart de finale de l'EURO 2008 et 2012, des matchs amicaux ont été organisés avant les quarts de finale, les équipes étaient composées de joueurs présentant quatre formes de handicap afin qu'ils puissent "démontrer leurs capacités footballistiques et faire tomber des barrières". L'UEFA collabore aussi avec l'organisation "Homeless World Cup" depuis 2003 pour organiser une coupe du monde de football des sans abris en vu de faire reculer leur marginalisation et faisant participer pas moins de 56 nations pour plus de 500 joueurs, 400 bénévoles et 200 médias accrédités rien que pour l'édition mexicaine de ce tournoi. Le but recherché par cet événement semble atteint puisque "92% des participants" déclarent avoir "trouver un sens à leur vie", cet association leur permettant notamment d'arrêter leur dépendance à la drogue, d'entamer des formations ou de trouver un logement grâce à l'assurance gagnée lors de ce tournoi ou bien encore la solidarité et la confiance qui s'installe entre les participants. La coupe du monde des sans abris de 2008 a eu lieu au Mexique et a été diffusée à la télévision mexicaine et cet événement a disposé d'une importante couverture médiatique dans les médias internationaux tels que CNN ou bien le Huffington Post.
L'UEFA a également grandement contribué au développement du football féminin grâce à une plus grande exposition médiatique des événements sportifs comme l'EURO de Football Féminin et selon l'UEFA:"les meilleures joueuses féminines européennes ont émergé comme des personnalités et des modèles à suivre pour les jeunes filles" et toujours selon l'UEFA: " la plupart des associations nationales ont observé une forte croissance au cours des cinq dernières années en termes de nombre total de joueuses inscrites", cela témoigne de l'efficacité de l'UEFA dans la progression du football féminin ce qui tend à briser les barrières et petit à petit inclure encore plus de femmes dans un sport autrefois exclusivement masculin comme le révèle le rapport de la FFF sur le panorama sociétal du football français:" La forte augmentation du nombre de licenciées sur les trois dernières
saisons est remarquable : 53 531 pratiquantes étaient recensées dans le
Panorama 2010-2011, soit une augmentation du nombre de licenciées
féminines de près de 24% en trois saisons" et la France à un rayonnement international sur le football féminin en effet comme le souligne la FFF "la section féminine de l’Olympique Lyonnais, créée en 1970 est le seul club français a voir réalisé le triplé" en gagnant à la fois le championnat national, la coupe national et la coupe européenne la plus prestigieuse: la Ligue des Champions. Cependant, le football qui appârait comme favorisant l'intégration de l'individu peut présenter des limites.
Équipe de France de football féminin.
Des résultats
insuffisants

La vision enchantée de l'intégration de l'individu par le football ne fait pas l'unanimité et il convient de relativiser les effets socialisateurs de ce sport. En effet, la pratique du football est vue comme n'ayant pas de valeur socialisante parce qu'elle est en compétition, il y a des classements entre les individus, équipes de football et parce qu'elle peut entraîner des comportements agressifs, voir individualistes.
Le football est aussi vu comme un lieu d'exclusions, de manifestations de force et de xénophobie. Le terrain de jeu ou les abords des stades peuvent être des lieux d'expression de violences et constituent un système social
(
La Familia, groupe de supporters du Beitar Jérusalem en Israel qui est contre la présence de joueurs arabes ou musulmans dans l'effectif professionnel
)
où se reproduisent les inégalités (dominations masculine,exclusion des handicapés...).
On peut également parler du "hooliganisme" qui est un terme qui va désigner un adepte d'un sport utilisant la violence pour peser sur le sort d'une rencontre, tout comme les barra bravas en Amérique du Sud. Ce terme à fait sa première apparition en Angleterre, en 1898 où un homme du nom de Patrick Hooligan, demeurant à Londres est régulièrement impliqué dans des bagarres; depuis la langue anglaise s'est appropriée le terme et s'est répandu dans plusieurs pays comme la Russie ou la France où il désigne une personne violente sans aucun but notoire si ce n'est "mettre la pagaille". Donc, les bandes de hooligans, jeunes privés de perspectives sociales, n'ont pas de volonté d'intégration sociale en dehors de leur groupe.
Leur objectif est de créer une culture violente, voir même d'extrême violence comme le montre ces images, autour du football. D'ailleurs certaines rencontres sont considérées comme des "matchs à risques" (Comme Paris/Marseille).
Par ailleurs, les problèmes de racisme entachent depuis plusieurs années dans le monde du football. Le racisme dans les stades se manifeste de différentes manières: agressions, chants, insultes, pancartes diffamatoires, cris de singes et lancers de bananes qui visent les jeunes noirs. Nous avons pu trouver une vidéo démontrant nos propos, dans celle-ci un joueur d'une grande équipe de football française émet des gestes déplacés et racistes envers son adversaire.
CONCLUSION
Le football semble constituer un outil efficace d'intégration sociale de l'individu en général et des immigrés en particulier. ce sport permet la réalisation de la personne et son adaptation à la société qu'elle que soit son origine ethnique ou nationale, son âge, son sexe, sa religion, sa culture, ses revenus ou son handicap. En même temps, le football fait ressortir les problèmes de racisme, d'exclusions, de violence et de manque d'espoir qui caractérisent certaines cités.



Nous finirons ce projet sur cette vidéo qui
constitue, pour nous, la réponse au racisme dans le foot.
Bibliographie
Les ouvrages:
BEGAUDEAU François,
La Politique par le sport
, Mayenne, Éditions Denôel, 2009.
DURET Pascal,
Sociologie du sport
, coll. Que sais-je ? P.U.F, 2008.
GUERIN Jean-Yves, JAOUI Laurent,
Noirs en bleu, le football est-il raciste
? Paris, Éditions Anne carrière, 2008.
MERANVILLE Mathieu,
Sport, malédictions des Noirs ?
Paris, Calmann-Lévy, 2007.
SABBAH,
Le sport, miroir de notre société ?
Paris, Hatier, 2011.
Les articles:
BOYDE LA TOUR Nathalie, BOUGRAB Jeannette, LEPROUX Robin, HOURCADE Nicolas,
Football, intégration et lien social
, Affaires stratégiques, 2010.
GASPARINI William,
"L'intégration par le sport"
, genèse politique d'une croyance collective, Sociétés contemporaines, 2008/1, n°69, p.7-23.
UEFA,
Rapport sur le football et la réponsabilité sociale
, 2012/2013.
http://www.lemonde.fr/sport/article/2010/07/12/la-victoire-au-mondial-peut-elle-sauver-l-economie-eshttp:/
http://www.sofoot.com/rwanda-20-ans-apres-le-foot-cherche-encore-son-souffle-187654.htmlpagnole_1387065_3242.htm
http://news.bbc.co.uk/2/hi/programmes/question_time/9701710.stm
http://www.bbc.com/sport/0/football/21889840
http://www.bbc.com/sport/0/football/18084454
http://www.dailymail.co.uk/sport/football/article-2632972/Barcelona-employee-sacked-spotted-making-racist-monkey-gestures-Racing-Santander-striker.html
http://www.ina.fr/video/2953049001016
http://www.etudier.com/dissertations/Le-Football-Reflet-De-Notre-Soci%C3%A9t%C3%A9/448689.html
http://www.courrierinternational.com/article/2013/02/19/la-derive-raciste-des-supporters-du-beitar-jerusalem
http://grantland.com/features/jerusalem-fc-beitar-signed-two-muslim-players-russia-february-stirred-national-controversy/
http://www.allemagne.diplo.de/__Zentrale_20Komponenten/Ganze-Seiten/fr/Sport/Fussball__und__Integration__fr.html?site=476005
http://www.sportune.fr/article/arsenal-chelsea-tous-les-prix-des-billets-en-premier-league-95072/2
http://www.viagogo.fr/Billets-de-sport/Football/La-Liga
http://www.viagogo.fr/Billets-de-sport/Football/Bundesliga
http://www.sports.gouv.fr/pratiques-sportives/le-sport-pour-tous/Education-insertion-11073/article/Pourquoi-promouvoir-l-education-et-l-insertion-par-le-sport
http://www.sports.gouv.fr/pratiques-sportives/le-sport-pour-tous/Education-insertion-11073/article/Pourquoi-promouvoir-l-education-et-l-insertion-par-le-sport
http://www.histoire-immigration.fr/des-dossiers-thematiques-sur-l-histoire-de-l-immigration/football-et-immigration-en-france
http://www.sportune.fr/sport-business/milan-ac-tous-les-salaires-des-rossoneri-saison-2014-2015-105264/2
http://www.bondyblog.fr/200802011310/so-foot-so-good/
http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/10/18/lilian-thuram-combien-pensent-qu-un-karim-est-d-ici_1108430_3224.html
http://www.leparisien.fr/sports/france-algerie-pourquoi-le-match-a-degenere-08-10-2001-2002494338.php
https://cinemadocumentaire.wordpress.com/2014/04/08/rwanda-la-surface-de-reparation-un-documentaire-de-francois-xavier-destors-et-marie-thomas-penette/
http://blogs.mediapart.fr/blog/oliv92/131109/pourquoi-t-besoin-de-heros
http://fr.wikipedia.org/wiki/Match_de_la_mort
http://www.sofoot.com/yaya-toure-son-tour-de-briller-156629.html
http://www.lepoint.fr/sport/football/scandale-autour-des-propos-de-willy-sagnol-sur-le-joueur-typique-africain-04-11-2014-1878770_1858.php
Les sites web:
FONDATION DU FOOTBALL FRANCAIS, Panorama sociétal du football français , saison 2012/2013, 2èeme édition
Cristiano Ronaldo est né sur l'ile de Madère au Portugal,il est issu d'une famille moyenne,c'est un joueur du Real Madrid en Espagne,pour la plupart du monde du football il est considéré comme l'un des meilleurs joueurs du monde et de tous les temps.Cette année il a remporté le Ballon d'Or pour la deuxième année consécutive ce qui lui fait 3 Ballons d'Or après celui de 2008.
Lionel Messi est né à Rosario en Argentine,il est né dans une famille modeste,c'est un joueur du FC Barcelone en Espagne,tout comme Cristiano Ronaldo il est considéré comme l'un des meilleurs joueurs du monde et de tous les temps.Pour la deuxème années d'affiilées il a fini 2ème derrière Cristiano Ronaldo mais ce n'est que partie remise puisqu'il a déjà remporté à 4 reprises en 4 ans et il est le joueur le plus titré de tous les temps que ce soit collectivement que individuellement.
Thibaud PETIT
Rayan ROMDHANE
Léo PANEL
THEME: Individuel et Collectif

PROBLEMATIQUE: En quoi le football est-il un facteur d'intégration ?
Cependant le Football peut contenir certaines limites et ce sur plusieurs plans... c'est ce que nous allons voir dans cette prochaine partie.
Dans cette vidéo nous pouvons entendre les propos de Willy Sagnol sur les joueurs "typique africains" qui ont fait polémique car il réduit les joueurs africains à un stéréotype, celui du joueur puissant physiquement mais limité tactiquement et techniquement. Son ancien coéquipier en équipe de France Lillian Thuram a réagi à ces déclarations: "Malheureusement, il y a toujours eu des préjugés sur les personnes venant d'Afrique, les personnes qui sont noires ; on les enferme toujours dans leur force et on nie chez eux une certaine intelligence. Ces propos, ça conforte ces préjugés-là. Je crois quand même qu'en équipe nationale ou en club, (Sagnol) a dû jouer avec des joueurs d'origine africaine et il a pu peut-être constater quand même qu'il y avait des joueurs intelligents, disciplinés, qui étaient très bons tactiquement. Je suis vraiment surpris et déçu de tout ça" (source site du journal LePoint).
Ainsi les propos de Willy Sagnol tendent à renforcer les stéréotypes et préjugés à l'heure où Yaya Touré, un joueur Ivoirien évoluant dans le club de Manchester City en Angleterre est considéré comme l'un des meilleurs joueurs mondiaux de par sa technique hors du commun et sa culture tactique, son entraîneur, Roberto Mancini dit de lui: "Yaya est fantastique car il a tout. Il est puissant, rapide, technique et polyvalent. Pour moi, il est de la trempe d’un Gullit" (source So Foot). Cet exemple démontre clairement l'infondé des propos de Willy Sagnol.
Full transcript