Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Airbus/Boeing

No description
by

Flavie ageneau

on 8 January 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Airbus/Boeing

AIRBUS/BOEING
Quels sont les différents aspects qui caractérisent le duel Airbus/Boeing ?
Introduction
Depuis plus d'un siècle, le Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace de Paris-Le Bourget est le premier et le plus grand évènement au monde consacré à l'industrie aéronautique et spatiale.

La prochaine édition aura lieu du 17 au 23 Juin 2013. Celui-ci est un rendez-vous incontournable pour les deux géants de l'aéronautique, Airbus et Boeing. C'est pour eux l'occasion d'exposer leurs nouveaux modèles et de remplir leurs carnets de commandes.
PLAN
Introduction
I. Un peu d'histoire...
II. Airbus/Boeing, le duel
Duel technologique et technique
Duel commercial et marketing
Duel économique et politique
III. Les autres concurrents
Conclusion
Airbus
I. Un peu d'histoire...
Naissance en 1970 sous forme d'un GIE, regroupant les sociétés françaises, avec "Aérospatiale", allemandes "Deutsche Airbus", et en 1971, avec "Casa" pour l’Espagne.
En 1979, les Pays-Bas avec « Fokker » et la Belgique avec « BelAirbus », rejoignent le groupe.
En 2006, EADS (European Aeronautic Defence and Space Company), groupe du secteur de l’industrie aéronautique et spatiale, civile et militaire, devient propriétaire d’Airbus à 100%.
Siège social : Blagnac, près de Toulouse.
Le groupe EADS a des activités très développées (fusées Ariane avec Arianespace, numéro 1 mondial des hélicoptères avec Eurocopter, avions de chasse avec l'Eurofighter).
Aujourd'hui, Airbus emploie environ 55 000 personnes, sur 17 sites en Europe.
Boeing
Boeing a été fondée en 1916, à Seattle, par William Edward Boeing.
En 1917 : développement des activités militaires pour la Marine Américaine.
Pendant la seconde Guerre Mondiale : production de bombardiers qui serviront à développer les premiers avions civils.
Siège social à Chicago, dans l’Illinois.
Boeing emploie actuellement 164 495 personnes, dans 70 pays différents.
II. Airbus/Boeing,
le duel

Duel technologique et technique
Il y a 40 ans, le marché des vols commerciaux appartenait au trio, Boeing, Douglas et Lockheed. Les américains régnaient donc en maître absolu.

Qui aurait pu penser que l’on puisse un jour leur disputer cette suprématie tant leur savoir-faire technique et leur puissance industrielle semblaient inégalables.
Alors que Boeing détient le monopole du marché de l'aviation, il est surnommé le géant de Seattle avec le Boeing 707, après les années 60.
En France, après les années 60, le programme Concorde (but : traversée de l’Atlantique, en 3h30, à deux fois la vitesse du son), permet de prouver la prouesse technologique des français et des britanniques.
Dans les bureaux d’études, les français et les britanniques ont compris que les compagnies aériennes réclament des courts et moyens courriers à grande capacité, et qu’un pays n’aura jamais les reins assez solides face aux américains.
Germe alors l’idée, en 1965, de l’aviation commerciale à l’européenne et la construction d’un avion de ligne en commun.
Le projet A300 (biréacteur et prévu pour transporter 300 personnes) est lancé le 25 Juillet 1967, par les gouvernements français, britannique et allemand.
Airbus devient alors une coopération européenne à une échelle inédite.
Naissance officielle, au Salon du Bourget, le 29 Mai 1969. 17 usines tournent alors à plein régime, en France, en Angleterre, et en Allemagne (pas de conception assistée par ordinateurs, mais uniquement des maquettes grandeur nature en bois).
Création du GIE. Ce groupement peut être constitué sans capital, n’a pas pour vocation de générer des bénéfices, et de nouveaux membres peuvent intégrer la structure à tout moment.
Le 28 Octobre 1972, l’A320 décolle pour la première fois. L’événement passe totalement inaperçu Outre-Atlantique. Mais le carnet de commandes peine à se remplir.
Ainsi, Airbus est au bord du dépôt de bilan. Née alors une période de doute sur l’aptitude des européens à concurrencer les américains.
Néanmoins, Bernard LATHIERE, prouve le contraire.
Grâce à lui, Airbus décroche un contrat de 3 appareils pour Indian Airlines au détriment des américains, s'ensuit un contrat de 23 appareils, achetés par une compagnie américaine, Eastern Airlines.
Ses innovations technologiques ont permis aux européens de prendre des parts de marchés aux américains.
Boeing lance en 1982 le B767 pour concurrencer l'A300.
La même année, les européens prennent de l’avance sur les américains, avec l'A310, et la technologie des appareils de mesure du cockpit.
En 1988, l'A320 (moyen courrier) entraîne un bouleversement encore plus profond (ordre du pilote transmis par signaux électriques, manches à balais remplacés par un ministick), que les américains n'ont pas vu venir.
1300 exemplaires de l’A320 ont été vendus dans le monde à ce jour.
Années 90 : lancement des longs-courriers chez Airbus (A330 et A340).
Mais c’est aussi le temps des premiers coups durs : accident d’Habsheim, le 26 Juin 1988 (écrasement d’un A320 d’Airfrance, lors d’un meeting aérien).
Choc pétrolier de 1992, qui a des répercussions néfastes sur Boeing et Airbus.
Lancement du B777 pour tenter de contrer la famille des A320.
Fin des années 90 : apogée de la guerre économique entre européens et américains sur le marché de l’aviation civile.
Lancement de l’A350 pour contrer le B787 Dreamliner (2011).
Tentative de Boeing de prolonger le programme du B747 en le modernisant pour travailler sur le créneau de l’A380.
Duel commercial et marketing
Nombre de commandes
d'appareils
Nombre d'appareils livrés
Deux stratégies qui s'opposent :

Pour Airbus, le marché est dominé par le transport de masse à faible coût et par le besoin de désengorger les aéroports surchargés. D’où l’intérêt de concevoir un avion géant capable de transporter plus de 500 passagers sur de longues distances entre des grands aéroports, les «hubs ».
Boeing estime au contraire que la banalisation du transport aérien conduira les passagers à être de plus en plus exigeant sur le confort et les horaires, plutôt que des gros transporteurs assurant des liaisons plus ponctuelles, une fois par jour ou par semaine, le client voudra choisir son heure de départ et d’arrivée et sa destination finale, sans perdre de temps dans les correspondances. D’où la nécessité d’un avion plus petit et plus rapide, comme le Dreamliner 787 pour faire du « sur-mesure ».
Les deux stratégies se rejoignent sur les mêmes points : les économies de carburant et la réduction des nuisances sonores.

Il s’avère que les deux stratégies sont valables, en fonction du type de destination et de clientèle. D’où le prochain lancement de l’A350 pour contrer le B787 et la tentative de Boeing de prolonger le programme du B747 en le modernisant pour travailler sur le créneau de l’A380.
Duel économique et politique
Les différents partenaires commerciaux
Activités : aéronautique, militaire, et aérospatiale.
Chiffre d'affaires d'Airbus : 30 milliards d'euros (2011).
Chiffre d'affaires de Boeing : 68,595 milliards de dollars US, soit environ 52 milliards d'euros (2011).
Polémique subventions/aides remboursables : plainte déposée auprès de l'OMC par Boeing (violation de l'Accord Bilatéral de 1992).
Pour atteindre ces objectifs économiques, les deux géants de l'aviation bénéficient d'aides financières, sous forme de subventions militaires américaines pour Boeing, et d'aides remboursables pour Airbus des états du GIE.
Pression politique sur Airfrance. L'Etat français veut obliger la compagnie à acheter des Airbus plutôt que des Boeing pour les vols longs-courriers.
III. Les autres
concurrents

Les deux concurrents sont cotés en Bourse : le CAC 40 pour Airbus et le Dow Jones pour Boeing (pression des actionnaires sur le résultat).
Embraer/Bombardier
Embraer, 3ème plus grand constructeur dans le secteur de l'aéronautique. Cette entreprise est née en 1969, d'une initiative du gouvernement brésilien qui avait pour projet d'implanter l'industrie aéronautique dans le pays. Il est spécialisé dans la construction d'avions civils de petite et moyenne taille, pour le transport d'affaire et régional. Depuis 2010, Embraer est n°1 sur le marché des jets privés.
Bombardier est le quatrième constructeur d'avions, après Boeing, Airbus et Embraer. Bombardier, compagnie Canadienne, fut fondée lors de l'achat de la compagnie Canadair en 1986. L'entreprise construit des jets d'affaires, des jets régionaux de moins de 100 places, des avions civils pour les courtes distances et les courtes pistes. Mais aussi des bombardiers d'eau et produit des pièces et services à l'aviation militaire.
Malgré la domination incontestable d'Airbus et de Boeing, d'autres constructeurs sont également présents sur le marché.
Et les autres...
Dassault Aviation est un constructeur aéronautique basé en France. Il construit surtout des avions d'affaires mais également des avions militaires. Société fondée en 1936, par Marcel Dassault.
Les chinois sont vraiment sur tous les fronts...
Le Comac C919 est un projet d'avion de ligne du constructeur chinois Comac d'une capacité de 168-190 sièges (premier vol prévu pour 2014, et mise en service en 2016). Il a pour but d'essayer de concurrencer l'A380 et le B787. Récemment QuatarAirways s'est dit intéressé par ce nouvel appareil, compte tenu des retards fréquents chez Airbus et Boeing, retard pouvant atteindre trois années.
Conclusion
40 ans de duel entre européens et américains pour la maîtrise du ciel (duel technique et technologique, commercial et marketing, économique et politique).
Malgré la présence d'autres constructeurs sur ce marché, ces derniers n'ont jamais vraiment réussi à concurrencer Airbus et Boeing dans le domaine de l'aviation civile.
Aujourd’hui, un Airbus décolle ou atterrit dans le monde toutes les 10 secondes.
Bibliographie
Valeurs Actuelles (Octobre et Juin 2007),
Le Point (Mars 2008),
Wikipédia.
Le Echos (Avril 2012),
Le Figaro (Juin 2011),
Actuellement, on comptabilise 80 000 vols par jour soit environ un décollage toutes les secondes !
Full transcript