Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Les Sans Domicile Fixe (SDF)

No description
by

Slim Tka

on 19 October 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Les Sans Domicile Fixe (SDF)

Les Sans Domicile Fixe
(SDF)

Sommaire:
Définition:
Les Causes
Les Conséquences
Solutions :
- Les définitions sont historiquement aussi nombreuses et diverses que les études, les circulaires, les ordonnances royales, les lois républicaines, les arrêtés municipaux, les déclarations publiques ou les discussions privées. Des termes comme « chemineau», «trimardeur», «nomade», «clochard», «marginal», «sous-prolétaire», «sansabri», «sans-logis», «exclu» ou «S.D.F.» font partie de l'appareil sémantique qui s'est progressivement constitué en France autour de la pauvreté et de l'errance.
A chacun de ces mots est attribuée une définition flottante qui varie en fonction des
gens et des événements. Certains ne sont plus que très rarement usités, comme chemineau en France ou hobo aux États-Unis.
Selon l'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), il y aurait en France 133.000 personnes sans domicile fixe. Parmi ces personnes, 33.000 d'entre elles seraient sans abri ou hébergées en centres d'urgence, 66.000 sont hébergées dans des établissements sociaux et 34.000 vivent dans des logements temporaires.
1- Définition de SDF
2- Les causes qui amènent à quelqu'un d'étre en SDF
3- Les conséquences
4- Les solutions possibles pour diminuer les taux des SDF

Exemple en photos de quelques personnes en SDF dans le monde
Exemple en vidéo de la vie en SDF:
Plutôt que ressasser les grandes causes classiques (liens familiaux, perte d'emploi...), il faut pousser plus loin l'analyse et s'intéresser aux éléments concrètement déclencheurs :
Imaginons un cas très réaliste, qui exprimera par l'exemple mon idée :


- Fragilisation financière d'une personne ;
- Échéance de contrôle technique, difficulté à sortir les 60€ du contrôle
->réparations impossibles à assumer ;
- Délai de contre-visite dépassé ;
- Contrôle de flic, amende à 135€ ;
- aggravement du découvert bancaire suite à l'amende ;
- Interdit bancaire ;
- Arrêt de paiement du loyer ;
- Survient là-dessus une fuite d'eau, impossibilité de réparer
Voilà comment ça s'enchaîne.

Vous remarquerez que dans cette chaîne de nombreux maillons sont des éléments réglementaires imposés par les politiciens, assortis d'une tolérance zéro.

Vous remarquerez que, quand il y a 20 ans, les amendes n'étaient pas systématiques, quand il y avait moins de règlements, quand la loi sur les interdits bancaires (votée par les socialos) n'enfonçait pas encore plus les gens, on s'en sortait mieux.

Voilà un aspect des choses que je voulais mettre en lumière.
- Augmentation des taux de chaumage et criminels :

Près d’un 1/3 des sans domicile fixe ont un travail, mais ne gagnent pas assez d'argent pour trouver un logement. D'autres n'ont pas accès à l'emploi car ils n'ont pas d'adresse.


- L'aumentation des taux des décès (Diminution de l'espérance de vie moyenne) :

Le collectif Les Morts dans la Rue a comptabilisé 145 décès de sans-abri de novembre 2006 à mars 2007, dont 91 en Ile-de-France. La durée de vie moyenne de ces 145 morts a été de 49 ans (contre une moyenne nationale de 80 ans). Le collectif avait compté 122 « morts dans la rue » de novembre 2005 à mars 2006. Sur ces 122 décès en 2005-2006, seuls cinq d'entre eux étaient imputables au froid (hypothermie).
15 % c’est le taux de suicide chez les SDF, soit sept fois plus qu’en prison.
Les pathologies psychiatriques lourdes et les maladies infectieuses:

Les principales pathologies des sans-abri sont liées à la malnutrition et notamment aux carences en vitamine C et en calcium : anémie, hémorragies, troubles neurologiques ou cardio-vasculaires, fractures. Le manque de suivi médical empêche la prévention de maladies bien traitées comme le diabète, le SIDA ou l'hypertension. À ceci s'ajoute une forte consommation d'alcool et de tabac, entraînant des maladies cardio-vasculaires, des cancers ORL et des cirrhoses.
- Les pathologies qui peuvent toucher la population non errante :

L'alcoolisme et les maladies qui en dérivent comme les cirrhoses et cancers : Patrick Declerck constate que l’immense majorité des clochards est gravement alcoolique. Si l’alcoolisme est parfois antérieur à leur clochardisation, il n’en demeure pas moins qu’il est un facteur aggravant de leur état de santé.
L'enquête conduite par l'Observatoire du SAMU social de Paris auprès de 275 personnes confirme ce constat. Ainsi, 26% des personnes SDF déclarent consommer deux
bouteilles de vin par jour et 20%, trois bouteilles. 45% des personnes interrogées
déclarent boire de l'alcool depuis plus de 10 ans.
Toxicomanie (surconsommation de tranquillisants ou somnifères, drogues) : selon la même enquête, 26% consomment des drogues (cocaïne, héroïne) ou des médicaments détournés de leur usage habituel. L'équipe du « Puzzle » et l'équipe mobile du CHS de Rennes soulignent que les jeunes tombent très rapidement et durement dans les
conduites addictives
Les solutions possibles pour diminuer les taux des SDF sont :

Solutions pour la Santé des SDF selon MeM (Médecins dans le monde):

-Repérer les personnes nécessitant un accompagnement vers les structures médico-sociales de droit commun et associatives susceptibles de les prendre en charge
-Organiser des consultations médicales, sociales et de prévention ;
-Informer les personnes sur leurs droits et les accompagner dans leurs démarches si nécessaire ;
-Recevoir dans les centres de soins de MdM ceux qui ne bénéficient pas de droits ouverts en attendant qu’ils recouvrent leurs droits à une couverture maladie.
Solutions pour la réduction des risques liée à l’usage de produits psychoactifs:

-Toutes les missions pratiquent les premiers soins, l’information et l’analyse des produits dans une approche de réduction des risques liés aux usages de drogues.
-Interventions dans les lieux ou espaces de rassemblements des jeunes : free parties, teknivals, discothèques, clubs, squats,…
-En 2009, 285 échantillons (toutes drogues confondues) collectés, documentés et analysés par la mission XBT.
-Distribution de matériel stérile d’injection et collecte du matériel souillé.
Solutions divers : (psychiques , domicile, travail , activités ...)
Les Organisations sont les premiers actionnaires pour agir à l'augmentation des taux des SDF dans le monde entier qui peuvent agir contre le silence de l'état, et comme solution on trouve:
- Faire des actions et événements dont les revenus sont offerts aux SDF (comme projet pour les aider ou en forme de budget ).
- Encourager les SDF et les guider à travers leurs vies.
- Offrir de l'abri pendant l'hiver (Si possible) pour un / des SDF.
- Bâtir des foyers / restaurants / projets ... pour but d'accueillir des SDF et les protéger contre la faim ,les facteurs naturelles..
- Créer des offres d'emplois spécifiques pour les SDF pour les aider à gagner une somme d'argent de poche ...
Projet réalisé par :
- Tka Slim
- Saoudi Hazem
- Ben Othmen Mohsen
- Zouaoui Nizar
- Halloul Houssem
- Bouzid Taha
Full transcript