Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

La concurrence

FARZANE Abir
by

on 23 November 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La concurrence

La concurrence
Concurrence Parfaite
Information et Prix
Clients
6 DH
12 DH
8 DH
10 DH
9.5 DH
Lait
Résultat
6 DH
5.99 DH
6.10DH
5.98DH
6.09 DH
à l'opposé de la concurrence parfaite il y a le monopole
Les consommateurs achètent le lait au meilleur prix : ils sont heureux
12 DH
Oligopole
12 DH
12 DH
Dans le monde réel les exemples de concurrence parfaite sont rares.
Pour qu'il y est une concurrence parfaite il faut réunir au moins 4 conditions;
Atomicité
Libre entrée
Homogénéité
Transparence
Prix
Qualité
Ils existent des produit particuliers nécessitant un investissement initial important en argent et en temps :
Si tout le monde pouvait les reproduire et les revendre alors leurs création n'aura économiquement plus aucun sens, c'est pour cette raison que le législateur a inventé la propriété intellectuelle, le brevet et le droit d'auteurs restreignant la concurrence en accordant un monopole temporaire a l'inventaire.
Plan
1- Introduction
2- Formation des prix dans:
une concurrence pure et parfaite
une concurrence imparfaite
Introduction
2-La formation des prix dans une concurrence pure et parfaite et dans une concurrence imparfaite
Bibliographie / webographie
Bref la concurrence n'est pas un bien ( contraire de mal ) absolu mais avec un minimum de règles elle reste un aspect fondamental de nos économies de marché qui permettent d'éviter les abus liés aux situations de monopole
http://owni.fr/2012/11/22/le-prix-de-l-information/
http://www.univ-reims.fr/site/laboratoire-labellise/omi-organisations-marchandes-et-institutions-ea-2065/les-membres/barrere-christian/gallery_files/site/1/1697/3184/5292/6643/10490/12209.pdf
http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1986-05-0450-006.pdf
economie generale: Pr Achoual Abdelghafour
http://www.painpourleprochain.ch/fileadmin/francais/Politique_developpement/Reperes%20et%20publications/Reperes_Information_bien_public.pdf
Le prix, exprimé en un montant de référence (en général monétaire), est la traduction de la compensation qu'un opérateur est disposé à remettre à un autre en contrepartie de la cession d'un bien ou un service. Le prix mesure la valeur vénale d'une transaction et en constitue l'un des éléments essentiels. Ainsi comment pouvant nous expliquer la formation des prix dans une concurrence pure et parfaite et dans une concurrence imparfaite? Pouvons nous dire que l'information est un bien marchand?





3-Information bien public ou bien marchand?
Bien marchand:

est un bien ou service qui est payant, c'est à dire qu'il faut payer une somme d'argent ( équivalente à son prix ), pour pouvoir en bénéficier.
Bien non marchand:

est un bien ou service qui n'est pas payant, c'est a dire qu'il ne suppose pas le paiement du prix pour pouvoir en disposer. Toutefois, cela ne veut nullement dire que le prix n'est pas supporté directement par le bénéficiaire, mais il est supporté par les membres de la communauté et donc financé par les impôt (ex: education publique, santé publique, éclairage public...)
3- Information bien public ou bien marchand?
4- Conclusion
5- Bibliographie/ webographie
Bien privé:
Bien public ou collectif:
est un bien qui est divisible et qui peut être consommé par un seul individu.
est un bien qui est difficilement divisible et donc il est difficile dévaluer la jouissance de chacun: ex éclairage public, espace vert...
il est donc impossible de se l'approprier exclusivement en payant un prix.
le moyen magique de faire baisser les prix et augmenter le bonheur
ou bien une guerre de tous contre tous au bénéfice de quelques uns
Prenant comme exemple un marché minuscule, on a des entreprises qui produisent et vendent le même produit , disant que c'est du lait et des clients qui les achètent
Les économistes appellent concurrence parfaite cette situation où toutes les entreprises en compétition sont soumises aux mêmes conditions
D'un coté il y a les clients de l'autre il y a du lait , les clients observent les prix et choisissent forcement le plus bas. celui qui vend plus cher en fait ne vend plus rien .
Chaque entreprise comprime des coûts et des marges au maximum, le prix du lait déterminé par l'interaction entre de nombreux vendeurs et de nombreux acheteurs s'établis tout prés du minimum possible compte tenu des coûts de fabrication.
il n'existe qu'un seul producteur de lait, il peut augmenté ses prix autant qu'il veut, les clients n'ont guerre le choix à moins de se passé complètement du lait ce qui est dur
2 ou 3 vendeurs par exemple se partagent le marché, la concurrence joue en théorie mais en pratique le risque d'entente sur les prix augmente fortement les consommateurs alors paient le lait trop cher
Ce qui signifie qu'il existe suffisamment de producteurs indépendant les uns des autres pour éviter toute entente sur les prix.
Il faut que de nouveaux producteurs puissent entrer au marché.
Si c'est impossible ou trop compliqué la concurrence n'est plus parfaite.
Si il existe plein de produits de modèles ou de qualités différentes ça ne fonctionnera pas, les trois doivent être exactement les mêmes pour que la concurrence soit parfaite
Sur le marché du fromage par exemple, chaque produit est diffèrent voir même unique si bien qu'il est difficile de comparé les prix, un prix élevé pourra très bien devenir un argument commercial " si c'est très cher ça doit être bon"
Exemple
Les acheteurs doivent être informés sur les prix et sur la qualité des produits, sinon la concurrence parfaite ne marchera plus.
Exemple
La distance par exemple, pourrait faire apparaître des monopolistes locaux. En effet, c'est pas facile de comparer les prix si le prochain vendeur et à deux jours de voyage.
Donc la concurrence parfaite n'est pas toujours possible, mais est-elle toujours souhaitable?
Selon ces critères, un grand nombre de produits d’information non collectifs seraient donc naturellement privés, puisque, du point de vue économique, ils peuvent être vendus à un prix profitable (édition, presse, télévision codée ou par câble...).

L'information un bien marchand
L'information un bien public
Économie de l'information
El Zirani Imane
Farzane Abir

Conclusion
Dans un marché, le prix est une information.
L'information est à la fois un bien marchand et un bien public
Dans le monde du développement, du progrès et de l’opulence, l’accès à l’information est un droit et un devoir, ainsi l’information se rapproche davantage d’un bien public que d’un bien privé .
Full transcript